L'ère du film "Reefer Madness" dans les années 1930 pourrait bien être l'une des heures les plus sombres de l'histoire du cannabis. Durant ces années, la propagande contre la consommation de marijuana fut propagée à travers l'intégralité de l'audience populaire avec pour argument que la consommation d'herbe pouvait engendrer des troubles psychologiques tels que la schizophrénie.

Bien évidemment, avec de plus amples recherches, et avec de plus en plus de personnes qu l'on éduque sur la réalité de la consommation de cannabis, les stigmates de Reefer Madness disparaissent heureusement peu à peu dans la culture populaire. Mais il reste encore un lien entre le cannabis et la schizophrénie, et c'est ce que nous allons explorer dans cet article.

QU'EST-CE QUE LA SCHIZOPHRÉNIE PRÉCISÉMENT ?

L'idée de base que l'on a de la schizophrénie est plus ou moins un "trouble de la double personnalité" (un trouble de l'identité dissociatif). Lorsque l'on entend ce mot, il est probable que la première chose à laquelle nous pensions de suite est le film de Jim Carrey sorti en 2000 : "Fous d'Irène".

La réalité est que la schizophrénie diffère d'un trouble de l'identité dissociatif étant donné que ceux qui sont affectés par ce premier, sont moins enclins aux comportements violents que ceux souffrant du dernier. Comme le définit Leaf Science, la schizophrénie est un trouble cérébral chronique qui se caractérise principalement par des hallucinations et des idées délirantes. Ceux qui en souffrent vivent souvent des épisodes de paranoïa et entendent des voix dans leur tête. Dans les pires situations, certains perdent même la capacité de parler et de se déplacer.

Il est dit que la schizophrénie est causée par les facteurs génétiques et environnementaux. Tandis qu'il existe de nouvelles formes de traitements pour s'en occuper, les experts médicaux doivent encore trouver un remède pour la traiter.

Schizophrénie Cannabis

LE LIEN ENTRE LA SCHIZOPHRÉNIE ET LE CANNABIS

Si vous êtes à la recherche de réponses sur si oui ou non, le cannabis peut causer ou aggraver les symptômes de la schizophrénie, vous obtiendrez des résultats différents. Selon une étude, les patients souffrant de schizophrénie étaient en mesure de mieux gérer leur maladie grâce au cannabis. Spécifiquement, ces patients qui avaient essayé la ganja avaient de meilleures facultés cognitives que leurs homonymes qui eux ne l'avaient pas essayé.

Néanmoins, une autre étude a révélé que les personnes en souffrant avaient ressenti des épisodes de crises psychotiques encore plus violents après avoir consommé de l'herbe. Mais comme l'a expliqué le professeur et chercheur Dr Matthew Hill de l'Université de Calgary, la consommation de cannabis est devenue de plus en plus fréquente depuis les années 1960, 70 et pourtant, le nombre de cas de schizophrénie reste le même ce qui rend la corrélation entre les deux encore très difficile à définir aujourd'hui.

LE CANNABIS PEUT-IL TRAITER LA SCHIZOPHRÉNIE ?

Avec les études perpétuelles sur le cannabis en tant que traitement, il y a également eu des recherches présentant le cannabis comme possible traitement pour la schizophrénie. Mais c'est ici que l'on peut distinctement séparer en deux catégories les deux cannabinoïdes principaux de la ganja : le THC et le CBD.

Le THC est le composé psychoactif principal dans la marijuana qui pourrait naturellement empirer les symptômes de psychose pour certains patients schizophréniques. Pendant ce temps-la, le CBD est le composé non-psychoactif qui est utilisé par les patients en quête de soulagement des autres troubles tels que l'insomnie, l'anxiété ainsi que la douleur et les inflammations.

Selon des recherches conduite par le Dr Katrina Green de l'Université de Wollongong en Australie, tandis que le CBD n'était pas capable d'améliorer des aspects tels que l'apprentissage et la mémoire pour ceux possédant des cerveaux sains, il a été en mesure de le faire pour ceux souffrant de déficiences cognitives. Celles-ci incluaient des affections telles que la maladie d'Alzheimer ou la schizophrénie. Dr Green a également fait remarquer que le CBD est neuro-protecteur et qu'il est capable de réduire les déficiences liées à la consommation de THC.

Ceux souffrant de troubles tels que la schizophrénie vivent d'ores et déjà des vies compliquées ce pourquoi il est tout à fait naturel que certains patients se tournent vers des alternatives médicales telles que le cannabis. Faire cela devrait bien évidemment, toujours être soutenu et suivi par des recherches et des conseils d'experts médicaux.

En ce qui concerne le cannabis, c'est en effet une formidable denrée qui a su montrer depuis des lustres son potentiel révolutionnaire en tant que traitement pour de nombreuses maladies. Mais en ce moment, il n'y a pas encore lieu de savoir précisément si c'est un remède efficace pour mettre fin à la schizophrénie. En attendant, il est important d'effectuer de nouvelles recherches et d'aider à répandre la vérité sur le cannabis en tant que traitement.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander