Selon le cliché du fumeur fainéant, la weed est un frein, alors vous pensez peut-être que fumer un joint avant de faire un long footing n’est pas une bonne idée. Mais si vous êtes plutôt du genre à croire la science plutôt que les opinions, alors voici un fait amusant qui vous encouragera à allumer votre joint avant de vous lancer sur les pistes. La plupart des coureurs savent que l’euphorie du coureur vaut le coup de transpirer et de sentir son cœur battre à toute vitesse. L’euphorie du coureur vous permet de vous sentir vivant, soulagé, exempt de douleurs, tout ça au même instant, peu importe de la distance parcourue. Ça vous rappelle quelque chose ? Si oui, c’est sûrement que vous avez fumé de la weed aujourd’hui.

L’euphorie du coureur et celle due au cannabis se ressemblent pour de bonnes raisons. Il se trouve qu’elles sont connectées. Toutes deux proviennent des processus internes au système endocannabinoïde, l'euphorie du coureur étant causée par les endocannabinoïdes que le corps produit naturellement, et l'euphorie du cannabis par des cannabinoïdes, dont certains présentent une forte similitude avec les endocannabinoïdes. Prenons comme exemple l’anandamide, composé chimique qui vient booster l’humeur et soulager les douleurs. Comme vous pouvez l’imaginer, ajouter aux effets thérapeutiques du cannabis ceux que votre corps fournit de lui-même apportera deux fois plus de bienfaits, et nombreux sont ceux qui donneront un avantage aux coureurs ayant consommé de la weed sur ceux qui n’auront pas osé.

En ce qui concerne les coureurs et le cannabis, la fumée n’est même pas nécessaire. Il existe des produits topiques, comestibles, et des huiles à vaporiser qui peuvent être incorporés à votre entraînement. Les coureurs peuvent améliorer leurs performances d’un nombre incroyable de manières et de méthodes grâce au cannabis. Voici comment.

LES VARIÉTÉS HYBRIDES PEUVENT OFFRIR UN REGAIN D’ÉNERGIE ET VOUS ÉCHAUFFER AVANT LA COURSE

Même le plus dévoué des coureurs redoute parfois un entraînement. Entre le manque de sommeil, de motivation et d’autres facteurs, l’exercice peut parfois demander beaucoup d’auto-motivation. On peut parfois passer des heures à débattre contre soi-même sur le fait d’enfiler ou non ses baskets pour aller courir. Ou sinon, vous pouvez allumer une belle hybride en guise de coup de pouce et partir sur les chapeaux de roue.

Alors que les sativa sont capables d’apporter un regain d’énergie, la plupart du temps, il est plus mental que physique. Et pour ce qui est des variétés indica, on ne les appelle pas des variétés « canapé » pour rien. Vous n’avez clairement pas envie d’être fatigué avant d’aller battre le pavé. C’est pour ça que les hybrides, comme la Royal Cookies ou la Sour Diesel sont les meilleures variétés pour les coureurs. En plus de vous aider à vous motiver, les hybrides possèdent des effets physiques plus gérables, ils seront parfaits pour un high équilibré.

La Relation Entre L'Anandamide Et Les Endorphines

LES TOPIQUES ACCÉLÈRENT LE PROCESSUS DE RÉCUPÉRATION ET VOUS PERMETTENT DE RESTER MOBILE

Les douleurs et blessures après l’entraînement ne manquent pas et empêchent les coureurs de faire ce qui leur plaît. Heureusement, ils ne sont plus forcés de rester à rien faire grâce aux produits topiques infusés de cannabis. De la réduction des douleurs et inflammations, jusqu’à la diminution des courbatures et de la fatigue musculaire, les topiques sont un moyen rapide d’accélérer le processus de récupération et de vous remettre en piste. Littéralement et figurativement.

On trouvera toutes sortes de produits topiques destinés aux athlètes, y compris des lotions, crèmes, baumes et plus encore. Même s’ils ne sont pas destinés à un public actif, les coureurs peuvent en tirer des bienfaits avant ou après la course. Et si vous avez une peau sensible, des produits tels que les crèmes au CBD peuvent être appliqués afin de tirer le meilleur des deux mondes : un soin pour la peau, ainsi qu’une récupération accrue. Mais peu importe votre type de peau, il existe un produit topique pour chaque coureur.

DE PETITES DOSES DE PRODUITS COMESTIBLES VOUS FERONT ALLER PLUS LOIN

Un brownie à la weed hasardeux, cuisiné par un pote aussi cuit que son dessert, ce n’est pas vraiment une friandise à consommer en plein milieu d’une course. Non seulement, elle sera blindée de sucre, mais la dose ne sera pas claire, ce qui signifie qu’elle pourra vous prendre par surprise en plein milieu de votre entraînement et vous clouera peut-être sur place, trop stone. Des comestibles à faibles doses contenant entre 5 et 15 mg de THC pourraient cependant vous donner un bon coup de pouce. Si vous commencez à vous essouffler après quelques kilomètres, avalez un ourson sans sucre, et vous reprendrez le rythme et serez peut-être même en avance sur la ligne d’arrivée.

THC Gommeux

LES VARIÉTÉS INDICA VOUS OFFRIRONT UN SOMMEIL DE BÉBÉ ET VOUS VOUS RÉVEILLEREZ EN VOUS SENTANT FRAIS ET RAJEUNIT

Si jamais une longue course pleine d’énergie empêche votre esprit de se reposer, ou que les courbatures sont telles que vous n’arrivez pas à dormir, alors une variété indica vous aidera à glisser vers un sommeil profond et reposant. Une fois de plus, les indica sont connues pour leurs effets relaxants. Alors si vous ressentez le besoin de vous reposer un grand coup avant un marathon, ou après votre course du matin, inhaler une indica comme une Northern Light ou une ICE vous calmera et vous offrira une bonne nuit de sommeil. En retour, vous vous réveillerez reposé et alerte, dans les starting-blocks.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander