Depuis « Reefer Madness », les fumeurs de marijuana sont enfermés dans une boîte stéréotypée. Dans les années 1930, lorsque ce film a été présenté pour la première fois, le gouvernement des États-Unis a commencé à diffuser de la propagande mensongère sur le cannabis. Ce qui était à l’origine un moyen de satisfaire les intérêts économiques des industries de l’imprimerie et du bois s’est rapidement transformé en une diffusion mondiale de la désinformation.

La société a été bombardée d’affiches disant : « Marijuana : que dira ta mère quand elle trouvera ton cadavre ? » et « la vérité officielle : si vous fumez, vous allez tuer des gens ». Cela a entraîné un effet boule de neige au fil des générations. Des personnes mal informées sont devenues des parents qui éduquaient leurs enfants sur ce qu’ils croyaient être la vérité. Ce qu’on voit ensuite, c’est que les enfants à l’école parlent de la façon dont une tafe d’un joint peut tuer. Vingt ans plus tard, ces enfants sont devenus parents et la boule de neige a continué. Par conséquent, certains stéréotypes sont devenus étroitement associés aux consommateurs de cannabis. Regardez simplement n’importe quel film de fumeur et vous aurez une bonne idée de la façon dont les fumeurs, et l’herbe, sont dépeints.

Stéréotypes Négatifs De Fumeur De Cannabis

MANQUE DE MOTIVATION DES FUMEURS

Les fumeurs sont habituellement appelés paresseux. Le fumeur classique est décrit comme un scotché à son canapé qui ne fait que regarder la télévision et manger des chips toute la journée. Même si cela peut sembler un samedi après-midi idéal pour beaucoup d’entre nous, ce n’est pas ce que nous faisons toute la journée. L’industrie du cannabis en est un excellent exemple. Nous voyons des fumeurs travailler fort dans leurs entreprises, jetant un éclairage positif sur l’industrie. Et même dans les emplois non liés au cannabis, il y aura toujours ceux qui s’en serviront pour améliorer leur expérience professionnelle.

LES FUMEURS SONT TOUJOURS PARANOÏAQUES

En plus d’être étiquetés comme paresseux, les consommateurs de cannabis sont aussi dits paranoïaques. Et bien que le livreur de pizzas sonne comme un policier quand il sonne à la porte, c’est rare que je crie : « personne n’est à la maison ! » Mais la paranoïa n’est pas une caractéristique de toute les variétés. Le THC est capable d’induire la paranoïa, mais le CBD, d’un autre côté, peut la réduire. Par conséquent, un profil équilibré de cannabinoïdes contribue grandement à la stimulation psychoactive et au soulagement physiologique. Sans compter que l’une des raisons pour lesquelles tant de fumeurs sont considérés comme « paranoïaques » c’est que les forces de l’ordre ont toujours été avides lorsqu’il s’agit de nous arrêter et de nous incarcérer.

LES FUMEURS SONT STUPIDES

Oh, et avant qu’on oublie, on dit aussi que les fumeurs ont une mauvaise mémoire ! Vous vous rendez compte ? Bien que cela puisse être vrai à court terme, il ne semble pas en être de même à long terme. Nous sommes tous allés au réfrigérateur et avons oublié ce que nous y sommes allés chercher. Mais rarement nous n’oublierons un événement ou une tâche importante de la vie quand nous sommes sobres. La recherche clinique à ce sujet est encore minime et peu concluante. Ce que nous pouvons dire, c’est que si vous avez appris quelque chose sobre et que vous essayez de vous en souvenir, il y a de fortes chances que vous n’ayez aucune difficulté. Mais le contraire ne fonctionne pas tout à fait de la même façon.

LES FUMEURS NE TRAVAILLENT PAS

Et finalement, ce que nous avons probablement tous entendu de nos parents, c’est que les fumeurs sont au chômage. Mais nous allons vous renvoyer au premier point de la section précédente comme une contradiction objective. Il y aura toujours des gens paresseux qui s’assoient et fument de l’herbe toute la journée. Mais la corrélation n’est pas une causalité. De nombreux membres de la société ont été victimes de cette conclusion. Vous ne pouvez pas reprocher à une plante de vous rendre irresponsable. Si vous avez l’impression que le cannabis vous rend moins productif et moins motivé, c’est à vous de réduire votre consommation. Gardez votre routine en matière de cannabis responsable, et il n’y a rien que vous ne puissiez faire.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Avec l’extension de la légalisation, les gens parlent de plus en plus de leur consommation de cannabis. Avec cela, les gens ayant réussis et étant inspirants parlent aussi de comment et quand ils s’en allument un. Ceci normalise la consommation de cannabis aux yeux des masses. Mais rien ne changera si le fumeur moyen reste un bel exemple de la stigmatisation.

Étudiant Travaille Dur Avant De Fumé Cannabis

MOTIVATION ET ÉTHIQUE DE TRAVAIL

Contre tous les aspects négatifs associés aux fumeurs. Si vous voulez convaincre les gens que vous aimez, que l’herbe ne vous rend pas paresseux, vous devrez travailler très dur. Non seulement vous devrez prouver que vous n’êtes pas paresseux, mais aussi à quel point vous êtes motivé. Même si votre cousin Pierre est peut-être paresseux et que personne ne s’en soucie parce que « c’est comme ça qu’il est Pierro », vous n’aurez pas autant de chance si vous êtes associé à l’herbe. Utilisez le cannabis comme motivation, pas comme excuse.

SANTÉ ET FORME PHYSIQUE

Suivez une routine saine. Bien qu’une course de 4 heures du matin au Mcdo peut sembler paradisiaque de temps en temps, assurez-vous que cela n’arrive pas trop souvent. Non seulement vous devriez maintenir une alimentation équilibrée quotidienne, mais vous devriez également faire de l’exercice 3 ou 4 fois par semaine. Les gens remarqueront à quel point vous avez l’air en bonne santé. Votre peau et vos yeux sembleront suffisamment rafraîchis pour que votre mère s’en aperçoive. En plus, vous vous sentirez incroyablement bien, ce qui est toujours positif.

Motivation, Éthique Du Travail Et Consommation De Cannabis

BRISER LA STIGMATISATION

Bien que le stigmate du fumeur s’estompe, il n’a pas complètement disparu. C’est à nous de veiller à ce que cela change comme nous l’espérons tous. Essayez juste d’être un être humain idéal et un membre de la société. Si vous avez l’impression que c’est le cas, personne ne peut blâmer votre consommation de cannabis pour quoi que ce soit de négatif dans votre vie. En fin de compte, vous ne pourrez pas plaire à tout le monde en tant que consommateur de cannabis. Mais tant que vous vivez d’une manière qui vous comble pleinement et que vous ne blessez pas ceux qui vous entourent, continuez.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander