PROMO D’ÉTÉ bientôt finie ! -25 % sur ces produits

By Luke Sumpter


En Europe, il est estimé que l’hypertension provoque 42 % des décès.[1] C’est un chiffre véritablement stupéfiant. Voilà pourquoi il est essentiel de trouver des manières de réduire l’hypertension, le taux de décès et d’améliorer la qualité de vie de millions de personnes.

Rien ne vaut un mode de vie globalement sain. Cependant, il existe des substances qui peuvent le favoriser et d’autres qui peuvent avoir un impact négatif. Dans le cas de l’hypertension, que rôle pourrait jouer le cannabis ? Peut-il aider, ou bien nuire ? Avant d’examiner la relation entre le cannabis et la tension artérielle, examinons ensemble les bases de l’hypertension.

Qu’est-ce que l’hypertension ?

L’hypertension est aussi connue sous le nom de tension artérielle élevée. La tension artérielle est la force à laquelle le cœur doit battre pour déplacer le sang dans le corps. Plus la force nécessaire est grande, plus la tension est élevée. L’hypertension est un des principaux facteurs de risque dans un certain nombre de maladies potentiellement mortelles, comme l’insuffisance cardiaque, les crises cardiaques, les anévrismes et bien plus.

À la base, l’hypertension inflige du stress au cœur et aux artères. Pour le cœur, le stress est provoqué par la nécessité de pomper plus fort en permanence. Au fil des années, il est évident de voir pourquoi c’est problématique. De même, la tension accrue exercée sur les parois artérielles provoque également des troubles sur le long terme.

Comme nous l’avons mentionné, de nombreux Européens meurent d’hypertension et aux États-Unis, un tiers de la population adulte en souffre.[2] C’est donc loin d’être un sujet d’inquiétude mineur. Il existe de nombreux traitements différents pour l’hypertension, la plupart étant centrés autour d’une alimentation plus saine et plus d’exercice physique. Même si ces éléments sont essentiels pour gérer ce problème de santé et ne peuvent pas être remplacés, il est également utile de s’interroger sur le rôle de soutien que le cannabis et les cannabinoïdes en particulier pourraient éventuellement être capables de jouer.

Qu’est-ce que l’hypertension ?
  • L’hypertension et la tension artérielle élevée sont-elles la même chose ?

L’hypertension est une tension artérielle élevée, mais une tension artérielle élevée n’est pas toujours de l’hypertension. Les deux sont définies par une tension artérielle de 140/90 mmHg ou plus, alors à quel moment une tension artérielle élevée devient de l’hypertension ?

De temps en temps, nous avons tous une tension artérielle élevée. Que ce soit lors de l’exercice physique, avec le stress ou bien une maladie, à de nombreuses occasions la tension artérielle monte sans que cela ne soit dangereux. L’hypertension se définit alors quand la tension artérielle reste plus élevée pendant des périodes de temps prolongées, même lorsque la personne est au repos. En d’autres termes, il s’agit d’un cas chronique de tension artérielle élevée.

Quels sont les risques associés à une tension artérielle élevée ?

Comme l’hypertension affecte le cœur et les artères, ses dangers viennent des lésions et défaillances sur ces systèmes. Malheureusement, le cœur et les vaisseaux sanguins ne sont pas des organes mineurs et en cas de lésion, c’est une très mauvaise nouvelle.

Parmi les risques de l’hypertension, on retrouve :

Maladie cardiaque Crise cardiaque
AVC Insuffisance cardiaque
Artériopathie oblitérante des membres inférieurs Anévrisme aortique
Maladies des reins Démence vasculaire

Comment le cannabis affecte l’hypertension ?

Alors, comment le cannabis affecte l’hypertension ? Des chercheurs cherchent actuellement à déterminer si, dans certains cas, le cannabis pourrait être capable de réduire la tension artérielle. Cependant, de nombreux facteurs affectent les effets du cannabis et une multitude d’éléments sont donc à prendre en compte.

Tout d’abord, il est important de comprendre un peu la manière dont le cannabis interagit avec le corps humain. Les cannabinoïdes présents dans la plante interagissent principalement avec notre système endocannabinoïde (SEC). Le SEC est un réseau de récepteurs, neurotransmetteurs et enzymes qui s’étend en long et en large dans le corps et qui semble affecter de nombreux états physiques et mentaux.[3]

C’est un système trop vaste pour être présenté en détail ici, mais pour cet article, sachez qu’en plus de ses autres fonctions, le SEC semble jouer un rôle dans la gestion du système cardiovasculaire.[4]

  • L’impact à court terme du cannabis sur l’hypertension

Dans deux études consécutives, des rats souffrant d’hypertension ont reçu une injection de THC et il a été observé une réduction de leur tension artérielle.[5] Cependant, même si cela pourrait démontrer que dans certains cas le THC peut être associé à une réduction de la tension artérielle, ceux qui souffrent de tension élevée chronique ne devraient pas se jeter tout de suite sur leur bang.

Le plus important est peut-être que les rats mentionnés plus haut ont reçu une injection de THC isolé, alors que la plupart des consommateurs de cannabis fument ou vaporisent leur herbe. Non seulement un éventail d’autres composés sont ingérés en plus du THC avec ces méthodes, mais ces composés s’accompagnent également de leurs propres risques pour la santé.

En revanche, il a été observé que chez les fumeurs de cannabis occasionnels que la tension artérielle augmente en réalité immédiatement après la consommation.[6] Cependant, cet effet semble disparaître et même s’inverser chez ceux qui consomment du cannabis régulièrement. On ne sait pas clairement pourquoi c’est le cas, ni si d’autres facteurs comme le tabac entrent en jeu.

Par exemple, chez les consommateurs occasionnels qui fument des joints roulés avec du tabac, mais qui ne fument pas autrement de cigarettes, la nicotine (qui est un stimulant) aura un puissant effet sur le système cardiovasculaire.

Une autre étude soutient également l’hypothèse que sur le court terme, la consommation de cannabis pourrait augmenter la tension artérielle. Elle a découvert que chez un nombre significatif de consommateurs de cannabis, la tension sanguine systolique augmentait modérément après avoir consommé du cannabis. Aucun effet n’a été observé sur la tension sanguine diastolique.[7]

Pourquoi la consommation de cannabis pourrait augmenter la tension artérielle ? Le cannabis possède des effets vasodilatateurs, ce qui signifie qu’il provoque un élargissement des vaisseaux sanguins. Des vaisseaux sanguins plus grands nécessitent plus de force pour pousser le sang à travers eux. Pour ceux qui se posent la question, oui, c’est ce qui explique les yeux rouges des fumeurs de joints.

Une étude humaine venue d’Israël a cherché à déterminer si le cannabis pourrait, à court terme, réduire l’hypertension. Les chercheurs ont noté que chez les personnes de plus de 60 ans, l’hypertension réduisait dans les heures suivant la consommation de cannabis. Les réductions étaient les plus marquées après 3 heures et la nuit.[8] Leur théorie est que cela pourrait être la substance elle-même qui provoque cet effet, ou bien des facteurs indirects comme le soulagement de la douleur et du stress — dont une augmentation peut faire monter la tension.

L’impact à court terme du cannabis sur l’hypertension
Source: “Cannabis is associated with blood pressure reduction in older adults – A 24-hours ambulatory blood pressure monitoring study” — European Journal of Internal Medicine
  • L’impact à long terme du cannabis sur l’hypertension

Il existe peu d’études longitudinales décentes sur l’herbe et la tension artérielle, ou l’hypertension spécifiquement, et celles qui existent n’arrivent pas à isoler correctement la consommation de cannabis des autres facteurs. Par exemple, les consommateurs de cannabis réguliers ont plus de chances d’être des consommateurs de tabac réguliers et le tabac est très mauvais pour l’hypertension et les maladies cardiovasculaires.

Un article de Harvard a découvert que dans une étude impliquant 1023 personnes et s’étendant sur de nombreuses années, ceux qui avaient reporté une consommation de cannabis avaient un plus grand risque de décès d’hypertension et de maladies cardiaques que ceux qui n’en avaient jamais consommé.[9] L’article a cependant admis qu’il était quasiment impossible de prendre en contre les autres facteurs.

De plus, un « consommateur » de cannabis était défini comme toute personne ayant admis avoir fumé du cannabis au moins une fois. L’étude n’a donc pas fait aucune distinction entre ceux qui fumaient du cannabis tous les jours et ceux qui avaient tiré une bouffée sur un joint en 2005.

Une étude de 2019 a conclu que « les effets du cannabis sur le système CV [cardiovasculaire] étaient extrêmement inquiétants ».[10] Elle a identifié de nombreux effets négatifs sur le système CV dus à la consommation de cannabis.

Une étude de 2002 indique que les effets du cannabis sur la tension artérielle pourraient différer entre les animaux et l’Homme.[11] Elle note que, alors que l’herbe semble augmenter la tension artérielle chez l’Homme, elle semble provoquer de l’hypotension (une réduction de la tension) chez les animaux.

Cela pourrait en partie expliquer pourquoi l’hypertension aurait pu être réduite chez les rats mentionnés plus haut qui ont reçu du THC. Malheureusement, cela pourrait aussi indiquer que ces découvertes ne peuvent pas être appliquées à l’Homme.

Alors que les preuves actuelles ne suggèrent pas que le cannabis puisse être utilisé pour traiter l’hypertension, il y a encore de l’espoir. Tout d’abord, la plupart de ces études n’isolent pas correctement le cannabis comme cause — alors même s’il se trouve que le cannabis ne réduit pas la tension artérielle, il se pourrait que l’impact soit plus neutre qu’il n’y paraît. De même, la plupart de ces études se penchent sur le cannabis dans sa globalité plutôt que d’isoler certains cannabinoïdes. Alors qu’en est-il du CBD ?

Le cannabis réduit-il la tension artérielle ?

Ce n’est pas clair. Cependant, étant donné les découvertes dont on vient de parler, on conseillerait à ceux qui souffrent d’hypertension de faire preuve d’une extrême prudence avant de consommer du cannabis. Si les preuves pointent bien vers une direction générale, elles suggèrent que le cannabis exacerbe probablement plus le problème qu’il ne l’améliore.

La seule situation dans laquelle cela pourrait être différent est le cas où l’hypertension est provoquée par des facteurs environnementaux comme le stress. Dans ce cas, le cannabis pourrait le soulager en atténuant la tension. Ceci dit, tout dépendra de la personne et de sa réaction au cannabis.

De plus, même si le cannabis fonctionne bien dans ce cas, il ne s’attaque qu’à un symptôme et non à une cause. Si le stress provoque une tension élevée chronique, vous feriez mieux d’éliminer ce stress de votre vie plutôt que de vous tourner vers le cannabis.

Le CBD et l’hypertension

Mais tout n’est pas perdu ! Alors que le cannabis semblerait augmenter la tension artérielle, le CBD isolé présente un tout autre visage. Dans une étude sur neufs hommes volontaires, des chercheurs ont essayé de déterminer si 600 mg de CBD étaient capables de provoquer une réduction de la tension artérielle.[12]

Clairement, cette étude est de petite taille et possède de nombreuses limites. Néanmoins, elle ouvre la voie à d’autres recherches sur les effets du CBD sur la tension artérielle — espérons que les résultats soient positifs.

Le futur des traitements aux cannabinoïdes pour l’hypertension

La recherche sur le cannabis augmente à une vitesse incroyable dans le monde et avec elle viendront sans aucun doute de nombreuses découvertes merveilleuses. Il reste encore à découvrir quel rôle pourrait jouer le cannabis dans l’hypertension.

Jusqu’ici, dans la recherche sur le cannabis et la tension artérielle, les études se sont concentrées sur le THC et plus récemment sur le CBD. Cependant, avec l’amélioration des techniques, bon nombre des autres 113+ cannabinoïdes présents en infimes quantités dans le cannabis pourraient être isolés et concentrés et qui sait quels effets ils auront !

Sources Externes
  1. High blood pressure - country experiences and effective interventions utilized across the European Region https://www.euro.who.int
  2. Estimated Hypertension Prevalence, Treatment, and Control Among U.S. Adults | Million Hearts® https://millionhearts.hhs.gov
  3. An Introduction to the Endogenous Cannabinoid System - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Endocannabinoid system: An overview of its potential in current medical practice - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Role of the central autonomic nervous system in the hypotension and bradycardia induced by (-)-Δ9-trans-tetrahydrocannabinol | Journal of Pharmacy and Pharmacology | Oxford Academic https://academic.oup.com
  6. Cardiovascular pharmacology of cannabinoids - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  7. Cannabis use and blood pressure levels: United States National Health and Nutrition Examination Survey, 2005-2012 - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  8. Cannabis is associated with blood pressure reduction in older adults – A 24-hours ambulatory blood pressure monitoring study https://www.ejinme.com
  9. Marijuana linked to high blood pressure risk - Harvard Health https://www.health.harvard.edu
  10. The Cardiovascular Effects of Marijuana: Are the Potential Adverse Effects Worth the High? - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  11. Cardiovascular system effects of marijuana - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  12. A single dose of cannabidiol reduces blood pressure in healthy volunteers in a randomized crossover study - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.