La bataille sur le long cours concernant le cannabis et son impact sur la santé fait rage. Pour chaque étude publiée démontrant son impact positif, une autre de la même valeur vient contredire ces découvertes. Dans la plupart des cas, c’est un vrai champ de mines. Il existe cependant, une chose que toutes ces études ont en commun, c’est la soif de comprendre l’impact qu’a le cannabis sur nos corps, que ce soit pour le meilleur comme pour le pire.

En général, nous discutons des dernières recherches menées dans le but d’en comprendre les détails et méthodologies employées afin d’obtenir ces résultats. En cette occasion, nous vous présentons quelque chose de légèrement différent. Plutôt qu’un nouveau résultat ou une récente découverte, plusieurs chercheurs ont analysé des études déjà menées afin de s’assurer de leurs validités. Les résultats risquent de vous surprendre.

Coeur Hypertension Cannabis

CANNABIS ET SANTÉ CARDIAQUE : QU’EN DISENT LES RECHERCHES ANTÉRIEURES ?

En août 2017, le Journal Européen de Cardiologie Préventive a publié un papier révélant le lien existant entre la consommation de cannabis et l’augmentation des taux de mortalité dus à des troubles cardiovasculaires. Cette étude s’est vue accompagnée d’une conclusion plutôt choquante, « la consommation de marijuana augmente le risque de mortalité due à l’hypertension », voici une affirmation qui a de quoi alarmer.

L’hypertension est une maladie chronique qui provoque une augmentation de la pression sanguine. Elle atteint un tiers de la population américaine, on la considère comme la cause principale de mortalité prématurée à travers le monde. Si on ne la traite pas, elle peut mener a des insuffisances rénales, des maladies du cœur et des crises cardiaques. Avant que vous ne vous mettiez à paniquer, sachez que la bonne nouvelle est qu’elle peut être traitée. Il est clair que même « SI » le cannabis contribue à ce trouble majeur, cela ne veut pas dire qu’il existe entre les deux une relation directe de cause à effet.

Ici, le mot-clé est « SI ». L’adage disant que « les hommes et les femmes peuvent mentir, mais pas les chiffres » est bien souvent utilisé lorsque l’on remet en question l’authenticité des statistiques. Dans ce cas précis, nous ne nions pas les chiffres. Selon la recherche effectuée, les consommateurs de cannabis ont 3,42 fois plus de chances de mourir à cause de l’hypertension. Les défauts de cette étude, cependant, apparaissent lorsque l’on regarde ses détails avec plus d’attention. L’échantillon utilisé, les généralisations qui y sont faites, et l’intégrité des découvertes qu’elle fournit jettent alors un voile sur l’étude.

LES CONCLUSIONS DE LA NOUVELLE ÉTUDE

Il semble que nous ne soyons pas les seuls à remettre en question l’intégrité des conclusions qui y sont apportées. Des chercheurs de Californie, Pennsylvanie, et de New-York ont entrepris un examen analysant des études antérieures. Leur seul et unique objectif était d’établir la véracité des conclusions qui y étaient faites et de recommander des actions correctives si elles avaient lieu d’être.

Leur travail a identifié trois défauts majeurs dans l’étude originale : « Des données d’une qualité pauvre, une évaluation inadéquate de l’exposition à la marijuana, une exposition minimale dans les populations étudiées, et une variation dans la conception de l’étude. »

Un des plus gros raccourcis est par exemple la généralisation due au fait que les sujets furent enregistrés comme consommateur de cannabis uniquement après avoir répondu à une question fermée (oui / non) leur demandant s’ils avaient déjà consommé du cannabis au cours de leur vie. Cela signifie qu’aucune différence n’a été faite entre le consommateur régulier et celui qui n’aurait fumé qu’une seule fois dans sa vie pendant un jour de fête. L’échantillon lui-même n’a pris en considération que 1 213 participants, tous âgés de 20 ans ou plus. Aucun facteur de contrôle n’a été mis en place pour ceux qui souffraient déjà de troubles cardiaques pré-existants.

Finalement, les chercheurs ont déclaré que l’étude originale présentait « des preuves examinant les effets de la marijuana sur les facteurs de risque cardiovasculaire et des troubles tels que les AVC et les infarctus du myocarde, qui étaient insuffisantes ». Avant que le moindre d’entre nous ne hisse le drapeau de la consommation bénéfique du cannabis, sachez qu’insuffisant ne signifie pas que le cannabis soit en fait bénéfique. Le terme insuffisant ne fait que prouver le besoin d’études plus spécifiques et plus ciblées, avec un groupe de contrôle mesurable. Cela nous permettrait de vraiment comprendre l’impact que peut avoir le cannabis, et plus important encore, celui des cannabinoïdes spécifiques sur notre corps et nos organes vitaux.

Problèmes Cardiaques Et Cannabis

QUELLE EST LA TENDANCE POUR LES FUTURES RECHERCHES ?

Face à un avenir si incertain, vers où pouvons-nous tourner afin de comprendre l’impact du cannabis sur nos corps ? La position adoptée par ces chercheurs marque un tournant majeur concernant la manière d’envisager et d’approcher le cannabis en général. Le fait qu’ils aient souhaité remettre en question la validité d’études d’ors et déjà menées marque une envie de démontrer le vrai impact du cannabis. De cette envie, découle un environnement bien plus positif entourant les études concernant le cannabis et leurs remises en question.

Historiquement, les études se sont souvent concentrées sur un seul et unique cannabinoïde, le THC. Cela fait peu de temps que les recherches ont commencé à s’étendre, mettant sous le feu des projecteurs le potentiel du CBD dans de nombreuses situations. Le cannabis est un organisme complexe, fait de plusieurs dizaines de cannabinoïdes, chacun interagissant avec le système endocannabinoïde à sa propre manière. Une recherche possédant une approche plus ciblée nous permettrait de pointer des cannabinoïdes spécifiques ainsi que d’autres constituants de la plante, révélant ainsi le lien de cause à effet avec notre corps en offrant plus de détails.

Alors que la légalisation et la décriminalisation du cannabis continue de prendre de l’ampleur, cela ne peut que participer à la compréhension de la vraie nature de cette plante parmi les plus complexes.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander