Connaissez-vous la différence entre un spliff et un joint ? Tandis que les joints sont roulés uniquement avec de l’herbe, les spliffs contiennent du tabac. Cet ajout aide à brûler vos cônes uniformément, et s’accompagne d’une dose de nicotine.

Si de nombreux fumeurs européens aiment ajouter du tabac à leur cannabis, nous connaissons tous les dangers pour la santé associée à cette plante. Heureusement, Mère Nature fournit un tas d’herbes à fumer, chacune avec ses propres effets uniques.

Bien sûr, toute forme de combustion produit du goudron et d’autres substances dangereuses. Mais de nombreuses herbes contiennent également des terpènes bénéfiques et, si vous achetez des produits bios, elles ne seront pas pleines de pesticides et autres composés chimiques nocifs.

Découvrez ci-dessous les meilleures herbes fumables à utiliser comme alternatives au tabac dans vos spliffs. Lisez jusqu’à la fin pour découvrir comment mélanger vos propres herbes.

1. DAMIANA

La Damiana est une plante intéressante avec une riche histoire. Elle était à l'origine utilisée par les Aztèques comme un remède contre l'impuissance et on rapporte qu'elle montre des effets aphrodisiaques, en renforçant le désir sexuel et la libido. La damiana était également traditionnellement consommée pour traiter les maux de tête, la dépression, l'énurésie et la constipation.

Cette plante est également associée à un léger effet psychoactif dont on dit qu'il élève le consommateur, en raison de la présence de substances qui pourraient affecter le système nerveux et le cerveau. La prochaine fois que vous êtes d'humeur coquine avec votre partenaire, émiettez un peu de damiana séchée dans un joint à la place du tabac.

Damiana

2. KRATOM

Le Kratom, connu par son nom scientifique Mitragyna speciosa, est un membre de la famille du café originaire d'Asie du Sud-Est. La plante a attiré beaucoup d'attention grâce à sa capacité à aider les consommateurs d'opiacés dans le cadre du sevrage. Le kratom est connu pour être un efficace substitut aux opiacés, ce qui signifie qu'il pourrait aussi être efficace pour gérer les douleurs chroniques.

Le kratom a été consommé de manière traditionnelle pendant des centaines d'années et il jouait le rôle de médecine traditionnelle. Les feuilles sont toujours mâchées dans le but de soulager la douleur et renforcer l'énergie.

Les effets produits par le kratom dépendent de la dose. De plus petites doses de la plante, entre 1 et 5 g, provoquent des effets stimulants qui sont ressentis en 10 minutes et qui durent jusqu'à 90 minutes. Ces effets peuvent entraîner une augmentation de l'énergie et de la vivacité.

Des doses modérées de la plante, entre 5 et 15 g, ont des effets similaires aux opiacés. Les effets des doses à cette quantité peuvent durer de multiples heures et pourraient provoquer un soulagement de la douleur, un état de calme mental et une réduction des symptômes du sevrage aux opiacés.

Le kratom peut être saupoudré dans des joints à des doses variables afin d'obtenir les effets désirés. Cependant, les consommateurs devraient faire de soigneuses recherches sur la plante à l'avance afin de s'assurer qu'elle soit compatible avec tout problème de santé ou traitement médicamenteux éventuel, car des effets secondaires et des complications sont possibles et ont été rapportés.

Mytragna

3. KANNA

Le Kanna, ou Sceletium tortuosum, est une plante reconnue pour ses capacités à améliorer l'humeur et soulager le stress, la tension et l'anxiété. Des doses plus faibles sont rapportées comme provoquant une stimulation, alors que de plus fortes doses sont associées à des effets plus sédatifs. Cette action dépendante de la dose fait du kanna une addition assez flexible pour une session fumette à base de cannabis. Les consommateurs peuvent ajuster les effets selon l'occasion et l'humeur générale du cadre.

Certains consommateurs rapportent que le kanna renforce leur confiance en eux dans les situations sociales. Il pourrait donc améliorer les conversations et réduire l'anxiété sociale. Pour cette raison, il pourrait aussi atténuer toute anxiété associée à la consommation de cannabis. Le kanna semble cependant aussi renforcer certains des effets du cannabis.

Une fois de plus, assurez-vous de bien faire des recherches sur cette plante avant de l'inclure dans vos joints, pour être sûr qu'elle soit sans danger à consommer dans votre cas individuel. Par exemple, la plante pourrait temporairement faire monter la tension artérielle.

Kanna

4. LAVANDE

Cette célèbre plante thérapeutique est facilement disponible et se trouve dans de nombreux jardins dans le monde entier. Les odeurs frappantes dégagées par cette espèce sont en partie dues à la présence du terpène linalol, également présent dans de nombreuses variétés de cannabis différentes. Ce terpène peut ajouter des goûts véritablement délicieux aux joints.

Le rôle de la lavande dans un joint va cependant au-delà du goût. Ce qu'on appelle « l'effet entourage » indique clairement que les cannabinoïdes tels que le THC et le CBD entrent en synergie avec les terpènes pour renforcer les effets et altérer les sensations.

On rapporte que fumer de la lavande pourrait potentiellement aider contre la nervosité et l'insomnie, tout en apportant des sensations de fumée plus douces.

Lavender

5. ROMARIN

Souvent présent dans de nombreux plats culinaires délicieux, le romarin est une autre herbe souvent présente dans les jardins. En plus d'avoir un goût délicieux, le romarin est associé à une amélioration de la cognition et de la mémoire en raison des composants actifs de la plante. L'herbe pourrait aussi aider l'inflammation et le fonctionnement du système immunitaire.

Rosemary

6. HOUBLON

Cette herbe est couramment présente dans une large variété de bières, mais elle peut aussi jouer un rôle dans les joints. Le houblon fait en réalité partie de la même famille de plantes que le cannabis. Le Houblon contient le terpène myrcène, qui est également présent dans de nombreux types de cannabis. Ce terpène est associé à des effets à la fois sédatifs et antidépresseurs, ce qui en fait une addition agréable et complémentaire aux effets du cannabis.

On rapporte que le houblon est dangereux lorsqu'il est fumé à des températures élevées. Cette herbe est donc plutôt une meilleure addition pour les mélanges à vapoter.

Hops

7. CATAIRE

La cataire, ou Nepeta cataria, est représentée dans de nombreuses vidéos sur internet où l'on voit des chats ingérer l'herbe et afficher rapidement de forts effets psychoactifs. Cette herbe génère également des effets intéressants sur l'homme, seulement de manière légèrement moins intense. L'ajout de cataire dans un joint peut apporter un effet sédatif, entraînant des sensations de relaxation et de soulagement du stress.

Catnip

8. GREENGO

Greengo est une alternative au tabac bien plus saine, qui aide les joints à se consumer à un rythme régulier. Le mélange est une combinaison de papaye, de menthe, de feuilles d'hamamélis et d'eucalyptus. Greengo ne contient pas de nicotine et n'est absolument pas addictif. Il produit aussi beaucoup moins de goudron que le tabac.

Greengo

9. SCUTELLAIRE

La scutellaire est un excellent remplacement pour le tabac quand on recherche un effet doux et relaxant. Cette plante est traditionnellement consommée pour soulager l'anxiété, réduire la tension nerveuse et le stress. Ceci fait de cette herbe un excellent ajout à toute variété indica. Il existe de nombreuses espèces de scutellaire aux effets variés, assurez-vous donc de choisir la bonne pour vous.

Skullcap

10. SAUGE

La sauge est une autre herbe présente dans de nombreux jardins et placards de cuisine. Qui aurait pu deviner qu'elle pouvait aussi être ajoutée aux joints pour renforcer la relaxation et le calme. La sauge blanche, en particulier, est connue pour apporter de tels effets. L'herbe séchée aide aussi à gonfler les joints et améliore leur combustion.

Sage

11. FEUILLES ET RACINES DE GUIMAUVE OFFICINALE

Non, la guimauve n’est pas juste ce bonbon sucré que vous mangez par paquet à chaque fois que vous avez une foncedalle. Il s’agit en fait d’une herbe originaire d’Europe, d’Asie occidentale et d’Afrique du Nord. Les cultures anciennes utilisaient la guimauve dans leurs préparations pour différents usages, et les recherches modernes ont permis de découvrir une foule d’éléments phytochimiques intéressants dans cette plante.

Lorsqu’elles sont fumées, la racine et la feuille de guimauve produisent un effet relaxant sur le corps et l’esprit. Bien que beaucoup plus douce que le cannabis, cette plante détend l’esprit et réduit la tension. Mettez-en dans vos spliffs pour une sensation de fraîcheur supplémentaire lorsque vous fumez le soir.

Nous vous conseillons de parler à votre médecin avant d’utiliser cette herbe pour exclure toute interaction avec des médicaments ou certaines pathologies.

FEUILLES ET RACINES DE GUIMAUVE OFFICINALE

12. MOLÈNE

La molène est une herbe couramment utilisée dans les mélanges à fumer. Cette plante produit une fumée épaisse et douce qui possède une qualité apaisante et rafraîchissante, ce qui aide à compenser une partie de la dureté de l’inhalation du cannabis.

Tout comme le cannabis, la molène est une source riche en composés phytochimiques intéressants, notamment des flavonoïdes, des alcaloïdes, des saponines et des terpènes. En plus d’aider les spliffs à brûler lentement et régulièrement, la plante possède quelques propriétés uniques en son genre.

Un spliff avec de la molène produira des effets profondément relaxants qui détendront le corps et libèreront l’esprit. Renforcez les effets du cannabis et placez votre esprit dans le moment présent avec cette puissante espèce.

MOLÈNE

13. DAGGA SAUVAGE

La dagga sauvage, également connue sous le nom de queue de lion, partage quelques similitudes avec le cannabis, ce qui en fait une herbe parfaite pour accompagner tout spliff. Originaire d’Afrique du Sud, ce membre de la famille des Lamiaceae possède des propriétés psychoactives. Le nom « dagga » dérive du Khoikio « dacha », le nom indigène du cannabis.

Cette espèce atteint une hauteur de 2 m, produit des feuilles aromatiques vert foncé et fleurit de belles fleurs orange vif en forme de queue. Traditionnellement, les indigènes utilisaient les feuilles, les racines, l’écorce, les fleurs et les tiges pour faire des préparations botaniques.

Lorsqu’elles sont fumées, les feuilles et les fleurs produisent un effet relaxant que certains décrivent comme une version plus douce du cannabis.

DAGGA SAUVAGE

COMMENT FAIRE UN MÉLANGE D’HERBES À FUMER

Nous vous recommandons d’expérimenter les herbes ci-dessus individuellement pour vous faire une idée de leurs effets. Mais, une fois que vous avez déterminé votre préférée, pourquoi vous en tenir à une seule ? En utilisant simplement le guide ci-dessous, vous pourrez créer vos propres mélanges d’herbes pour créer de puissants spliffs synergiques.

LA FORMULE POUR LES MÉLANGES D’HERBES À FUMER

Lorsque vous créez votre propre mélange d’herbes, utilisez cette formule pour trouver l’équilibre parfait. Un bon mélange se compose de quatre éléments distincts :

  • Les herbes de base : Ces espèces tiennent le tout, ensemble. Utilisez-les en gros pour donner une certaine structure au mélange et aider vos spliffs à brûler uniformément et lentement.
  • Les herbes d’action/de saveur : Un bon mélange se compose généralement de 1–3 espèces actives. Celles-ci offrent des composés phytochimiques qui renforcent les effets et apportent des goûts uniques au mélange.
  • Herbes astringentes : Ces herbes ajoutent de l’équilibre au mélange et aident à arrondir le goût et la sensation de la fumée.
  • Herbes énergisantes/actives : Ces herbes puissantes donnent un coup de fouet au mélange. Leurs puissants composés phytochimiques ajoutent une sensation agréable lorsqu’ils sont utilisés en petites quantités mais de manière efficace.

PROPORTIONS

Maintenant que vous connaissez les composants clés, parlons des proportions ! En ajoutant chaque herbe dans la quantité souhaitée, vous créerez un mélange savoureux qui produira l’effet désiré. Découvrez ci-dessous les proportions idéales de chaque mélange d’herbes :

  • Herbes de base : 40 %
  • Herbes d’action/de saveur : 40 %
  • Herbes astringentes : 15 %
  • Herbes énergisantes/actives : 5 %

EXEMPLE DE RECETTE DE MÉLANGE D’HERBES

Pour vous aider à assimiler ces informations, nous avons créé un exemple de recette utilisant les 13 alternatives au tabac mentionné ci-dessus. N’hésitez pas à incorporer ce mélange dans vos spliffs, ou utilisez simplement la recette comme base pour être créatif. Cette recette donne un mélange de 500 g, ce qui est suffisant pour quelques grosses sessions fumette.

Herbes de base (200 g) :

  • 100 g de molène
  • 100 g de racine de guimauve

Herbes d’action (200 g) :

  • 100 g de damiana
  • 100 g de houblon

Herbes astringentes :

  • 75 g de lavande

Herbes énergisantes/actives (25 g):

  • 12,5 g d’herbe à chat
  • 12,5 g de scutellaire

INSTRUCTIONS

  1. Rassemblez les bocaux remplis de chaque herbe que vous prévoyez d’utiliser.
  2. Traitez chaque herbe en enlevant les grosses tiges et en réduisant les gros morceaux en une poudre grossière.
  3. Pesez chaque herbe à l’aide d’une balance sensible.
  4. Placez la quantité pesée dans un grand récipient Tupperware ou un sac en plastique et secouez vigoureusement pendant 30 secondes.
  5. Ouvrez le récipient et utilisez vos mains pour mélanger pendant 30 secondes en plus.
  6. Videz le contenu dans un grand bocal hermétique et conservez-le dans un endroit frais et sombre jusqu’à ce que vous prévoyiez de l’utiliser.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.