The RQS Blog

.



By Luke Sholl


De nombreux consommateurs réguliers de cannabis préfèrent les blunts. Il y a de nombreuses raisons à ça : les blunts contiennent plus d’herbe, se consument plus uniformément et lentement et ont l’air vraiment cool ! Cependant, si vous n’avez jamais fumé de blunt auparavant, essayer d’en rouler un (et un beau) peut être un peu intimidant. Après tout, c’est un peu différent du roulage d’un joint ou d’un spliff.

Mais il n’y a aucune raison de s’inquiéter : avec un peu de temps, de pratique et avec les bons conseils, vous allez rouler comme les meilleurs. Voici notre guide pour rouler un blunt classique.

Qu’est-ce qu’un blunt ?

Un blunt, ce sont des fleurs de cannabis roulées à l’intérieur d’une feuille blunt en feuille de tabac. Le tabac ajoute de l’énergie et une sensation spécifique aux effets du cannabis. Les feuilles blunt se présentent par paquets de 1 ou 2 et sont couramment vendues dans les mêmes bureaux de tabac que les feuilles à rouler. Elles sont souvent parfumées. Vous pouvez aussi ouvrir un cigare ou un cigarillo, le vider et utiliser l’extérieur pour préparer un blunt.

Les blunts sont plus gros que les joints et durent plus longtemps. Cependant, les joints sont préparés en utilisant des feuilles à rouler (comme celles issues de fibres de chanvre) et ne contiennent pas de tabac. Malgré cela, les blunts et les joints purs contiennent exclusivement des fleurs de cannabis dans le roulage.

Les blunts sont-ils plus agressifs en goût que les joints purs ?

Si vous utilisez des feuilles à rouler appropriées, les joints purs sans tabac ne devraient dégager que le goût de l’herbe qu’ils contiennent. Les blunts ont cependant un goût et une fumée plus agressives, surtout en raison de la feuille blunt plus épaisse au tabac qui sert à leur confection. Le tabac et la nicotine ont naturellement un goût plus intense. La plupart des feuilles blunt que vous pouvez acheter dans le commerce sont aussi parfumées, ce qui peut donner un goût encore plus fort.

Avantages et inconvénients à fumer des blunts

Certains consommateurs de cannabis ne fument que des blunts, alors que d’autres préfèrent les garder pour des occasions spéciales. Dans tous les cas, il est utile de connaître les avantages et les inconvénients de cette méthode de consommation du cannabis. Voici donc les aspects positifs et négatifs de fumer des blunts.

Avantages

• Combustion lente

• Bien pour partager dans de grands groupes

• Le tabac rajoute une sensation énergétique et pétillante

• Les feuilles blunt existent dans différents goûts

Cons

Inconvénients

• Fumer du tabac nuit à la santé

• Le tabac et les parfums supplémentaires peuvent changer le goût de la variété

• La fumée est potentiellement plus agressive

• Apprendre à en rouler un prend du temps

Inconvénients

Comment rouler un blunt classique

Rouler un blunt est un des principaux points qui peut détourner de l’envie d’en fumer un, simplement parce que c’est une compétence difficile à maîtriser. Mais pas de raison de s’inquiéter. Voici un guide du débutant pour rouler votre premier blunt (mais pas le dernier).

Équipement

Pour rouler un blunt classique, il vous faut juste quelques fournitures essentielles. Rien de trop technique ni coûteux.

• Fleurs de cannabis

• Cigare, cigarillo ou feuille blunt

• Grinder

• Lame de cutter/de rasoir

Équipement

Instructions

Une fois que vous avez préparé tout le nécessaire, il est temps de lancer le processus. Notez qu’il pourrait vous falloir plusieurs essais avant d’y arriver, mais ça fait partie du processus d’apprentissage.

1. Choisissez votre feuille blunt

Si vous choisissez d’utiliser un cigare ou un cigarillo, n’en utilisez pas un vieux, car ils peuvent vraiment sécher. Cela les rend plus susceptibles de se fissurer et de se casser pendant que vous roulez. Les feuilles blunt peuvent s’acheter partout où vous achetez des feuilles à rouler. À vous de voir si vous achetez des feuilles parfumées ou non.

2. Préparez votre herbe

Quand vous préparez vos fleurs, vous avez deux options. Vous pouvez les moudre au grinder, ce qui aide à obtenir une combustion uniforme. Autrement, comme le veut la technique traditionnelle, vous pouvez émietter les fleurs à la main. Ceci donnera une combustion plus lente.

Si vous utilisez des feuilles blunt, elles sont prêtes dès que vous ouvrez l’emballage. Si vous utilisez des cigares ou cigarillos, vous devez d’abord les vider. Utilisez un cutter ou une lame de rasoir propre pour couper soigneusement la feuille extérieure. Videz maintenant le tabac contenu à l’intérieur et vous êtes prêt.

Step 1

3. Humidifiez votre feuille blunt

La feuille blunt sera plus flexible et manipulable pour la rouler si elle est légèrement humidifiée. L’humidité peut également aider à sceller les éventuelles petites fissures qui pourraient survenir en coupant ou vidant l’extérieur d’un cigare ou cigarillo. Si vous roulez un blunt juste pour vous, vous pouvez le faire avec de la salive. Si c’est pour le partager, c’est bien plus hygiénique et attentionné de plonger votre doigt dans l’eau à cet effet.

4. Remplissez votre feuille blunt

Remplissez la feuille blunt avec vos fleurs. Les blunts sont plus gros que les joints et demandent en moyenne 1 à 2 grammes pour un blunt de la taille d’un cigarillo. Cependant, si vous utilisez l’extérieur d’un gros cigare, vous aurez probablement besoin d’en ajouter plus.

Step 1

5. Roulez votre blunt

La partie délicate arrive maintenant : le roulage. Comme pour tout, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Ne soyez pas découragé si vos premières tentatives ne sont pas bonnes. Mêmes ceux qui peuvent rouler un beau joint peuvent avoir du mal avec les blunts, car la feuille blunt est plus épaisse.

Commencez pas rouler la feuille blunt ouverte entre votre pouce et votre index pour tasser le blunt uniformément et condenser légèrement le cannabis à la bonne forme. Ensuite, pliez rapidement et doucement la feuille blunt sous elle-même et humidifiez le bord intérieur de ce qui reste. Continuez à rouler et à lisser avec vos doigts jusqu’à ce que votre herbe soit totalement enveloppée et que le blunt soit roulé.

6. Scellez-le et fumez-le

Une fois roulé, faites passer la flamme d’un briquet le long de la séparation de la feuille de votre blunt. Cela aidera à le sceller ou « le faire cuire » comme on dirait en anglais, ce qui diminue les risques de le voir se décomposer tout en le rendant plus susceptible de se consumer uniformément. Assurez-vous de ne pas tenir le briquet trop près, car il ne faut pas brûler la feuille blunt.

Step 1

Et voilà, votre blunt est prêt ! Profitez bien.

Comment rouler un blunt avec une feuille nourricière de cannabis

Imaginons que le tabac ne soit vraiment pas votre tasse de thé. Heureusement, vous pouvez toujours savourer les « cannagares » et autres styles de blunts qui utilisent une feuille de cannabis comme feuille blunt. Les feuilles contiendront au mieux des quantités négligeables de THC, mais elles contribuent au goût et à l’apparence.

  1. Pour commencer, vous devez vous procurer des feuilles de cannabis. Les feuilles d’une variété indica fonctionnent généralement mieux grâce à leur forme plus large. Si vous n’avez pas accès à des feuilles, des feuilles pour blunt à base de chanvre marchent aussi. Vous aurez aussi besoin d’un concentré collant ou d’huile de hasch pour servir de colle.
  2. Vous devez rouler votre blunt avec des feuilles nourricières semi-fraîches que vous avez laissé sécher pendant une semaine. Les feuilles fraîches sont trop humides pour bien brûler et sont agressives pour la gorge et des feuilles trop sèches s’émietteront.
  3. Conseil : utilisez quelques-unes des plus grandes feuilles nourricières que vous avez et placez-les dans un livre pour qu’elles restent plates pendant qu’elles sèchent.
  4. Une fois sèche, prenez une feuille nourricière et coupez les deux plus grosses folioles les plus proches de la tige.
  5. Prenez les plus petites des deux folioles et placez-y l’herbe, en roulant comme un blunt ordinaire. Étalez un peu d’huile de hasch sur les bords pour servir de colle et scellez bien. Pensez à l’endroit où on retrouve la colle sur une feuille à rouler. Ne vous inquiétez pas si la feuille n’est pas très serrée. L’important est que l’herbe soit bien contenue.
  6. Prenez l’autre foliole et tartinez l’intérieur avec votre concentré servant de colle. Ensuite, roulez cette foliole en forme de spirale dense par-dessus le cannagare. Utilisez plus d’huile ou concentré pour la faire tenir si nécessaire.
  7. Laissez le blunt sécher avant de le fumer. Ce délai variera selon la quantité de « colle » vous avez dû utiliser et sa composition. Une fois que c’est sec, à vous de fumer !

Les blunts avec des filtres : ça vaut le coup ?

Les puristes passionnés des blunts vous diront qu’il ne faut pas utiliser de filtres avec les blunts. Cependant, l’époque a changé et beaucoup de gens veulent profiter des avantages d’un blunt sans les effets secondaires d’une fumée agressive.

Les filtres sont de petits morceaux de diverses matières qu’on place à l’extrémité prise en bouche d’un joint ou d’un blunt (comme le filtre d’une cigarette). Les filtres offrent une protection contre les cancérigènes et toxines nocives produites avec la fumée et ils peuvent également aider à conserver le blunt intact et éviter que des morceaux de cannabis ne se retrouvent dans votre bouche pendant que vous tirez dessus.

Vous pouvez préparer un filtre simple en roulant un morceau de carton ou vous pouvez acheter des filtres préroulés dans différentes matières, comme en feuille de maïs. Certains sont même parfumés. Les filtres en verre sont également populaires, car ils peuvent être réutilisés. Chaque type offre une forme de filtration différente, à vous de faire vos recherches pour déterminer celui qui correspond le plus à vos besoins.

Les blunts sont-ils le meilleur choix ?

Il n’y a pas de réponse claire et nette à cette question, car tout est affaire de préférences personnelles. Dans le débat des joints contre les blunts, certains préfèrent l’un plus que l’autre, mais beaucoup aiment les deux en fonction de leurs envies du moment. Cependant, vu leur taille, les joints sont généralement considérés comme étant plus appropriés pour fumer seul ou faire tourner à deux.

En revanche, la combustion lente d’un blunt est plus idéale pour les groupes plus importants. La quantité d’herbe que vous pouvez vous permettre d’utiliser joue également un rôle dans la prise de décision, car les blunts utilisent 1 gramme ou plus à chaque fois, alors que les joints sont bien plus efficaces en coût si vous fumez beaucoup, mais que votre budget est restreint. Si vous hésitez encore, il n’y a qu’un moyen de le savoir. À vous d’essayer !

Avez-vous plus de 18 ans ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.