Nous cultivons du chanvre depuis des milliers d’années, et pas seulement pour planer. En fait, planer avec du cannabis est une évolution plus récente, du moins en Occident. Mais quelle est la différence entre le chanvre et le cannabis ?

D’un point de vue taxonomique, il n’y en a pas — ils appartiennent tous deux à l’espèce Cannabis sativa. Toutefois, dans la pratique, il existe des différences significatives. Ainsi, dans le cadre de cet article, le chanvre désigne les plantes cultivées à des fins autres que le récréatif, et le cannabis les plantes cultivées principalement pour leur teneur en THC.

Il existe également des distinctions juridiques entre le chanvre et le cannabis, concernant le taux de THC.

Alors, à quoi sert le chanvre ? Et comment est-il cultivé ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles nous répondrons ci-dessous. Nous examinerons également la nouvelle application du chanvre, potentiellement la plus populaire, à savoir la production de cannabinoïdes non psychotropes comme le CBD.

L’histoire de la culture du chanvre

Le chanvre est cultivé depuis des milliers d’années — environ 10 000 ans, en fait. Les premières découvertes situent le début de la culture du chanvre aux alentours de 8 000 avant notre ère, ce qui en fait l’une des premières plantes cultivées. C’était en Asie, mais il semble qu’il ait fallu un peu plus de temps pour atteindre l’Europe et les États-Unis (en termes d’agriculture).

Europe

En Europe, le chanvre a été utilisé à la fois pour ses fibres et comme source de nourriture. De Honesta Voluptate et Valetudine, un livre de cuisine de 1475 av. J-C, fait référence à des boissons diététiques à base de chanvre. On sait toutefois que le chanvre est utilisé depuis bien plus longtemps que cela pour ses fibres résistantes et malléables. Idéales pour la fabrication de textiles, de cordes, de matériaux de construction, de papier, etc., ces fibres constituent, avec le lin, l’un des matériaux les plus anciens et les plus fiables de l’humanité.

Dans les années 1950, les matériaux synthétiques ont fait leur apparition. Cette évolution a porté un coup rapide et fatal au commerce du chanvre, entraînant la disparition de la plupart des producteurs. La pratique du chanvre ne subsista qu’en France et dans certains pays d’Europe de l’Est alignés sur le bloc soviétique. La Convention unique des Nations unies sur les stupéfiants (1961), qui définissait si mal le cannabis que de nombreux pays ont simplement interdit le chanvre pour résoudre le problème, a considérablement aggravé la situation.

Ce n’est que ces dernières années, lorsque des limites légales de THC ont été fixées pour distinguer le chanvre du cannabis, que la production légale de chanvre à grande échelle a repris en Europe. Au niveau de l’UE, le seuil de THC est de 0,2 %, mais les pays sont libres de fixer leurs propres limites, et beaucoup l’ont fait. Outre les textiles, les matériaux de construction et les denrées alimentaires, une grande partie de ce boom provient d’un marché en expansion pour les graines de chanvre à forte teneur en CBD et d’autres produits au chanvre riche en CBD. Par ailleurs, d’autres cannabinoïdes non psychotropes, comme le CBG, sont extraits du chanvre pour créer une gamme de produits encore plus large.

L’histoire de la culture du chanvre

États-Unis

Le chanvre aux États-Unis a eu un passé tout aussi varié et turbulent. On sait que les Amérindiens utilisaient le chanvre pour fabriquer des vêtements et d’autres matériaux, mais on ne sait pas combien de temps ils l’ont travaillé.

La première ville anglaise dans ce qui est maintenant les États-Unis était Jamestown, et en 1616, le chanvre y a été cultivé pour faire des vêtements, des matériaux de construction, et des voiles. Dès lors, pendant 300 ans, le chanvre a été une culture très courante et populaire aux États-Unis.

Cependant, en 1937, le gouvernement américain a introduit le Marihuana Tax Act, qui a rendu la culture du chanvre beaucoup moins rentable. À partir de ce moment, la production de chanvre aux États-Unis a commencé à chuter. Elle a repris un peu pendant la seconde guerre mondiale, après que les importations japonaises aient cessé, mais les fibres synthétiques ont fait que cette résurgence fut de courte durée.

En 1970, dans le cadre de la loi sur les substances contrôlées, le cannabis a été soumis à de sévères restrictions et considéré comme une drogue dangereuse, ce qui a fini par mettre également le chanvre dans une position très précaire.

Ce n’est qu’en 2018 que le chanvre a été pleinement légalisé dans le cadre du nouveau Farm Bill. Cela signifie que toute plante contenant moins de 0,3 % de THC est légale.

Comment le chanvre est-il utilisé ?

Le chanvre fournit une énorme quantité de produits utiles et durables. Avec la légalisation du chanvre en Europe, au Canada et dans certaines régions des États-Unis, on assiste à une résurgence des produits à base de chanvre. Des vêtements au lait de chanvre, en passant par le haschich légal, vous pouvez maintenant acheter des produits à base de chanvre dans presque tous les types de magasins.

Cannabinoïdes

Chez RQS, nous pensons que le chanvre est incroyable dans tous les domaines, mais nous l’aimons surtout pour sa teneur en cannabinoïdes. Avec bien plus de 100 cannabinoïdes, le chanvre en est plein, et la plupart sont à peine compris.

Bien sûr, nous n’utilisons pas le chanvre pour sa teneur en THC, mais plutôt pour sa teneur en CBD. Bien que ce ne soit pas le seul cannabinoïde pour lequel le chanvre est cultivé, c’est le plus populaire. Le chanvre cultivé pour le CBD partage beaucoup plus de caractéristiques avec le cannabis cultivé pour le THC qu’avec son homonyme producteur de fibres industrielles. Les plants de CBD poussent rapidement et produisent de grandes quantités de fleurs riches en cannabinoïdes. Les plantes de chanvre cultivées pour les fibres, en revanche, sont grandes, à croissance lente et produisent peu de fleurs.

Cannabinoïdes

Matériaux de construction

Le chanvre produit des matériaux de construction polyvalents et résistants. Les plantes de chanvre industriel sont cultivées principalement pour leurs tiges, qui produisent deux produits : le liber et la chènevotte. Le liber de chanvre est constitué de longues fibres prélevées à l’extérieur de la tige. La chènevotte est constituée de petites fibres résistantes que l’on trouve à l’intérieur. Bien que la chènevotte représente environ 75 % de la masse, elle était traditionnellement considérée comme un sous-produit inutile du liber. Le liber était utilisé pour fabriquer du papier, des textiles, des cordes, etc.

Les récentes avancées technologiques ont permis de trouver des moyens d’utiliser la chènevotte. L’une de ses utilisations les plus intéressantes est celle de constituant principal du « béton de chanvre ». Le béton de chanvre est fabriqué de la même manière que le béton normal, en le mélangeant avec de la chaux et du sable, puis en le faisant durcir. Il peut ensuite être utilisé pour fabriquer n’importe quel produit qui pourrait être fabriqué à partir de béton.

Il possède toutefois des qualités intéressantes. Au fil du temps, lorsqu’il vieillit, il se pétrifie et devient plus robuste. Le béton, quant à lui, se dégrade. De plus, le chanvre absorbe le CO₂, ce qui en fait un produit neutre en carbone, c’est-à-dire qu’il compense le carbone utilisé pour le fabriquer. À terme, le béton de chanvre est également recyclable et biodégradable.

Matériaux de construction

Biocarburant

L’extrait de chanvre peut être utilisé pour créer de l’éthanol de chanvre et du biodiesel de chanvre, deux biocarburants. Bien que les qualités environnementales des biocarburants ne soient pas totalement connues, le chanvre pourrait constituer une alternative viable aux combustibles fossiles dans la lutte contre le changement climatique.

Biocarburant

Composites plastiques

Les plants de chanvre sont composés de 60–70 % de cellulose, et la cellulose n’est pas sans rappeler un plastique naturel. Grâce aux propriétés de la cellulose, il est possible de transformer le chanvre en plastique, puis de le transformer en ce que l’on veut.

On pourrait penser que la seule utilisation du plastique de chanvre serait les couverts d’un stand de nourriture végan, mais il est adopté par de nombreuses industries. Il est même utilisé par les constructeurs automobiles pour fabriquer des éléments comme les tableaux de bord. Les produits en chanvre ne sont donc pas réservés aux hippies. Vous pouvez rouler tout en admirant la finition de votre tableau de bord en chanvre.

Si les plastiques de chanvre bien faits peuvent constituer des alternatives écologiques au plastique normal, ils ne font que contribuer à résoudre les problèmes liés au plastique en général. Bien qu’ils soient biodégradables, il s’agit d’un terme vague, et ils peuvent encore mettre beaucoup, beaucoup d’années pour se décomposer — assez long pour étouffer quelques tortues avant !

De même, étant fabriqués à partir de plantes consommatrices de carbone, ils dégagent du dioxyde de carbone au fur et à mesure de leur dégradation. Mais les plastiques normaux le feraient aussi, s’ils pouvaient se biodégrader. Donc, bien que les plastiques de chanvre soient une étape utile, ne les jetez pas par la fenêtre en pensant qu’ils disparaîtront après la prochaine pluie !

Composites plastiques

Exploitation du carbone

Le chanvre absorbe plus de CO₂ de l’atmosphère que toute autre plante ou organisme (de ce que nous savons). Cela fait des fermes de chanvre les meilleurs puits de carbone biologique, gramme pour gramme, que nous ayons.

De plus, une fois que le dioxyde de carbone est absorbé par la plante de chanvre, il est emprisonné très efficacement, ce qui signifie que seule la combustion ou la dégradation complète libère ce CO₂ dans l’atmosphère. Cela signifie que les produits de chanvre comme les textiles, le béton de chanvre et le papier sont en fait de fantastiques réserves de carbone également !

Carbon Farming

Bioremédiation

Le chanvre est connu pour être une plante résistante qui peut pousser dans des conditions difficiles. En tant que tel, il peut être utilisé pour reconstituer des sols de mauvaise qualité. En le plantant dans des sols pauvres en nutriments et riches en toxines, on peut rajeunir la santé du sol. Nous commençons à nous rendre compte de l’importance de la réserve de sol de la Terre et de l’ampleur des dégâts que nous lui avons causés. En utilisant le chanvre, nous pourrons peut-être réparer une partie de ces dégâts.

Bioremédiation

Les graines

Les graines de chanvre ne sont pas seulement utilisées pour faire pousser plus de chanvre. Elles sont également une source importante de nutriments. Vous avez déjà bu du lait de chanvre ? Il est obtenu en mélangeant les graines avec de l’eau, essentiellement. De nombreuses huiles de chanvre et produits alimentaires sont fabriqués à partir des graines, plutôt que du corps de la plante.

Bien sûr, nous pouvons aussi les utiliser pour cultiver des variétés de chanvre à haute teneur en CBD.

Les graines

L’évolution de la culture du chanvre

La culture du chanvre est aujourd’hui une énorme industrie qui vaut des milliards de dollars. Allant des fermes à grande échelle produisant du chanvre pour la construction, à nous RQS produisant les meilleurs produits au CBD, vous pouvez sentir l’influence du chanvre presque partout.

Normes de qualité de la culture du chanvre

Le produit final détermine la façon dont le chanvre est cultivé. Le chanvre utilisé pour la chènevotte et le liber a tendance à être cultivé en plein air dans de grands champs, sous le soleil. Robuste et fiable, il est cultivé comme n’importe quelle autre culture agricole et récolté à l’aide de grosses machines une fois arrivé à maturité.

Le chanvre cultivé pour les cannabinoïdes, quant à lui, est cultivé comme le cannabis. Souvent sous des serres ou en intérieur, en utilisant soit un éclairage artificiel soit le soleil, ce chanvre est cultivé dans des conditions strictement contrôlées. Tant que le chanvre industriel pousse et survit, ses fibres peuvent être utilisées. Le chanvre cultivé pour les cannabinoïdes, en revanche, doit être cultivé selon les meilleures normes possibles. Une sorte de fleur ne suffit pas. Il faut qu’elle soit riche en composés recherchés.

Dans les deux cas, la production de chanvre est une pratique hautement professionnelle et spécialisée.

Normes de qualité de la culture du chanvre

Ce que l’avenir réserve au chanvre

En raison des restrictions strictes sur les taux légaux de THC, de nombreuses plantes de chanvre riches en CBD et CBG n’ont pas la résine et les terpènes que nous associons aux plantes de cannabis. Cela veut dire que les produits peuvent être nettement plus fades et moins appétissants que ce à quoi de nombreux fumeurs pourraient être habitués. Alors que les plantes de cannabis peuvent être riches en terpènes, pleines de saveur et recouvertes de résine, les fleurs de CBD peuvent souvent être sèches et fades.

Mais cette situation est en train de changer. À mesure que le marché se développe, les variétés possédant les qualités du cannabis, mais également les cannabinoïdes du chanvre, deviennent de plus en plus courants.

Cependant, les fleurs ne sont pas la seule réponse. En fait, le CBD et le CBG sont le plus souvent consommés sous forme d’extraits, souvent des huiles. Ces huiles peuvent se présenter sous la forme d’une simple teinture, ou être imprégnées avec quelque chose d’autre. Les bonbons gélifiés au CBD sont disponibles, tout comme les crèmes et les lotions. En fait, il suffit de se rendre dans de nombreux magasins de produits naturels pour trouver des sections entières consacrées aux produits à base de CBD.

Avec le temps, on peut s’attendre à ce que ces produits s’améliorent, se diversifient et aient des usages mieux définis.

Comment se procurer des graines de chanvre riches en CBD ?

Les graines de chanvre industriel à forte teneur en CBD peuvent être obtenues auprès de banques de graines et de sélectionneurs spécialisés, bien que de nombreuses plantes à CBD dans l’industrie soient cultivées à partir de clones, car cela rend la teneur en cannabinoïdes plus fiables. Au cours de chaque génération, surtout à partir de plantes mal stabilisées, de petits changements peuvent se produire. Et comme les taux de THC doivent être très précis dans les produits de chanvre commerciaux, il est souvent plus simple de cultiver à partir de clones.

Ceci étant dit, si vous souhaitez faire un essai à la maison, vous pouvez vous procurer des graines de cannabis à CBD ou CBG auprès de banques de graines comme RQS. Bien que ce ne soit pas la même chose que des graines de chanvre, vous pouvez cultiver des plantes qui affichent des niveaux encore plus élevés de ces cannabinoïdes dans de nombreux cas.

Comment cultiver des graines de chanvre à forte teneur en CBD ?

Tout comme les plantes de cannabis, les variétés de chanvre industriel à forte teneur en CBD existent en variétés photopériodiques et autos. Cela signifie qu’il y a des options pour tous types de cultivateurs.

Le chanvre pousse comme le cannabis, mais c’est un peu plus facile. Toutefois, si vous souhaitez qu’il soit plein de cannabinoïdes, vous devrez en prendre soin. Comme l’herbe, il apprécie le soleil et l’eau. Comme il est robuste, il peut prendre un minimum de nutriments, surtout si c’est de l’auto, car il contient aussi des génétiques de ruderalis robustes.

RQS Pro : Faire passer la sélection professionnelle au niveau supérieur

RQS Pro est un nouveau venu sur le marché des graines de chanvre professionnelles, et il a l’intention de donner un grand coup de pied dans la fourmilière. Filiale de Royal Queen Seeds, RQS Pro se consacre à l’innovation et au développement, en se concentrant sur la mise au point de graines de chanvre et de cannabis fiables. En étudiant les cannabinoïdes et d’autres composés, nous identifierons et isolerons les caractéristiques les plus pertinentes du cannabis. Ensuite, nous sélectionnerons et stabiliserons ces graines pour le marché professionnel.

Outre la recherche sur la génétique et les plantes, nous développerons également les dernières technologies de pointe et les techniques de culture, ce qui nous permettra de repousser les limites du secteur.

L’avenir de la culture du chanvre est prometteur.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.