Avez vous déjà pensé à utiliser du cannabis avant un entrainement ? Si vous êtes dans le bon état d’esprit, cela pourrait être la clé qui ouvrira la porte de la concentration dont vous avez besoin pour vous motiver à aller courir.

Contrairement aux croyances populaires, des recherches indiquent que l’association de la marijuana aux activités physiques n’est pas forcément aussi terrible que beaucoup ne le pensent. En fait, il pourrait y avoir des bénéfices. Comment ?

4 RAISONS POUR LESQUELLES FUMER BOOSTENT LA PRISE DE MUSCLE ET AMELIORE LA PERFORMANCE

Le sommeil

Si vous voulez absolument optimiser le potentiel de votre corps, alors vous êtes conscient de l’importance du sommeil afin de réparer vos muscles et de vous rajeunir. Des recherches ont montré que les cannabinoïdes contenus dans le cannabis peuvent simuler l’activité naturelle du cerveau, ce qui a pour conséquence de réguler le rythme de sommeil et de mieux dormir. Les scientifiques ont découvert que cela aidait le citoyen moyen à s’endormir un heure plus tôt en moyenne, et augmentait sa durée de sommeil profond (la période de repos où le corps récupère).

La façon de penser

On dit que la façon de penser est le cœur de tous nos efforts. D’après notre expérience, faire du sport n’est pas la première idée qu’il vient à l’esprit après un joint. En général, le seul entrainement que la plupart veulent faire est l’addition totale des pizzas. Pourtant, pendant que certains redoutent de franchir la porte d’entrée, quelques-uns parmi nous, fumeurs, vont à la salle et s’entrainent dur. Enfin, d’après le Forum de Men’s Health, où étonnamment de nombreuses personnes ont partagé leurs opinions sur le cannabis et comment en tirer des bénéfices pendant leur séance.

Des utilisateurs ont rapporté que la drogue leur permettait de faire le vide total leur permettant d’entrer dans un état de concentration absolue, qui semblait casser la monotonie d’un jogging pour les coureurs et les aidait à garder le rythme, alors que les pratiquants de musculation étaient plus en phase avec leurs corps et leurs muscles.

Les publications négatives sur le forum venaient presque exclusivement de non fumeurs qui n’ont jamais essayé de fumer du cannabis avant de faire leurs ecartés à la poulie vis-à-vis, basant leurs convictions sur les dangers du tabagisme et de ses effects nocifs pour les poumons et les artères. Arguments logiques - qui ont vite été contestés par ceux qui utilisent des vaporisateurs ou en consomme sous forme alimentaire.

Cannabis et Activité Physique

En revanche, un utilisateur raconte une expérience où ses amis et lui sont sont allés à la salle après avoir fumé, et a découvert qu’il ne pouvait pas du tout se concentrer alors que ses amis entamaient un entrainement intense. Comme vous le savez, le cannabis affecte tout le monde différemment, donc l’effet coup de fouet pourrait dépendre de votre situation.

Le métabolisme

Un étude conduite dans une communauté inuite (où un grand pourcentage de la population native fumait regulièrement du cannabis) a montré que les fumeurs semblaient avoir un métabolisme plus rapide et, en général, un IMC plus bas, malgré une alimentation plus calorique. Le taux d’obésité et de diabète de la communauté étaient considérablement plus bas.

L’appétit

La fameuse fonce-dalle peut enfin trouver une bonne utilité. Quand les athlètes essayent de prendre en masse musculaire, ils peuvent souvent en avoir marre de manger constamment afin de récupérer correctement. Dans certains cas, c’est tout à fait compréhensible. (Dwayne “The Rock” Johnson doit manger 7 repas par jour pour maintenir son énorme masse musculaire). En vous autorisant un joint occasionnellement, vous pouvez exploiter cette envie intime de nourriture et la transformer en une session de récupération musculaire.

IL EXISTE MÊME UNE SALLE DE MUSCULATION CONSACRÉE À CETTE ACTIVITÉ

MUSCULATION cannabisNous en sommes pas les seuls à avoir fait un peu de recherches sur le pouvoir du cannabis dans le domaine du sport. Grâce à la legalisation du cannabis, la première salle de musculation basée sur la cannabis est en train de voir le jour, appelée justement “Power Plant. Son co-fondateur Jim McAlpine explique que l’accent sera mis sur l’utilisation du cannabis comme outils de concentration et de récupération, montrant les nombreuses vraies utilisations du cannabis et aidant à casser le mythe des fumeurs de cannabis fainéants. Il déclare, “Ce ne sera pas un endroit pour se “défoncer” et faire n’importe quoi”.

La salle est toujours en phase de planification, mais elle devrait rappeler que le cannabis et le sport peuvent potentiellement bénéficier d’une relation.

En résumé, il y a beaucoup de personnes qui prêchent la combinaison de l’entrainement et du cannabis (Rob Van Dam the wrestler, ou Joe Rogan de l’UFC par exemple) et de ses bénéfices, mais quand il s’agit de décider de ce qui est bon pour vous et votre entrainement, écoutez votre corps. Si vous pouvez en tirer les avantages, pourquoi ne pas tirer une douille avant d’aller en salle.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander