La récupération musculaire est une partie intégrale de la routine de chaque athlète. Que vous soyez du genre à pousser de la fonte ou courir de longues distances, vous avez besoin d’un régime post-entraînement qui pourra soulager votre corps des douleurs et tensions liées à vos entraînements intenses.

Il existe de nombreux médicaments qui cherchent à promulguer un soulagement instantané, mais ces derniers entraînent généralement un lot d’effets secondaires indésirables, voire de potentiels dégâts sur le long terme pour votre santé. Néanmoins, il existe une alternative que bon nombre d’experts étudient minutieusement : le cannabidiol.

CBD et Récupération Musculaire

Le CBD est l’un des cannabinoïdes parmi les centaines que contient le plant de cannabis, tout comme l’iconique THC. Contrairement à ce dernier, le CBD ne vous fera pas ressentir le fameux « high » et il offre diverses applications dotées de potentiels bienfaits thérapeutiques.

Une fois que le CBD entre dans le corps, il a une interaction indirecte avec notre système endocannabinoïde (SEC) via l’inhibition de l’enzyme qui décompose l’anandamide, qui est un cannabinoïde créé au sein de nos corps. On l’appelle aussi la « molécule du bonheur » et il se lie aux récepteurs CB1 et CB2 de notre SEC pour intervenir dans des aspects de notre vie comme l’humeur, l’appétit, notre perception de la douleur et notre fertilité.

La sensation lorsqu’il impacte notre système est similaire à celle de « l’adrénaline du coureur » ou cette sensation de bien-être et de stress réduit dûe à une poussée soudaine d’endorphines.

En parlant de coureurs, il serait peut-être temps d’aborder plus en profondeur l’usage du CBD pour une récupération musculaire athlétique.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de ce sujet, mais comment cela fonctionne-t-il précisément ?

Avant de nous plonger dans les détails, regardons brièvement pourquoi en premier lieu nous ressentons des douleurs et des courbatures après un entraînement.

Voyez-vous, lorsqu’un muscle travaille plus dur que d’habitude, des déchirures microscopiques peuvent commencer à se former dans les fibres. Nous appelons cela les douleurs musculaires d’apparition retardée (courbatures), ou DOMS, et c’est un aspect parfaitement normal de l’entraînement. Au fur et à mesure qu’elles guérissent, le muscle est légèrement mieux adapté à la nouvelle activité, et la prochaine série de douleurs ne sera pas aussi douloureuse ni aussi longue.

Le processus de récupération reste cependant décemment douloureux et inconfortable ; les poches de glace et le repos peuvent faciliter le processus, mais certains comptent sur les analgésiques pour continuer. Comme nous l’avons déjà dit, ces pilules peuvent non seulement provoquer divers effets secondaires à court terme, mais aussi des dommages à long terme sur vos organes internes.

Compte tenu de la possibilité de ces problèmes, les scientifiques ont commencé à explorer toutes les alternatives les moins dangereuses. Le cannabis, en particulier les cannabinoïdes qu’il contient, est devenu le principal objet d’étude dans ce processus.

Cela nous amène donc à notre principale question : comment le CBD pourrait-il potentiellement aider à la récupération musculaire ?

CBD et Récupération Musculaire

Gestion de la Douleur

En termes de gestion de la douleur, les chercheurs ont découvert que le CBD pouvait potentiellement aider grandement en éliminant l’inflammation.

Ce qui le rend si efficace, c’est sa relation avec les récepteurs de cannabinoïdes du SEC. Contrairement au THC, le CBD ne se lie pas aux récepteurs CB1 et CB2. En fait, on pense qu’il va plutôt se lier aux récepteurs TRPV1 qui sont responsables de la régulation thermique du corps, de la perception de la douleur et des inflammations.

Comme nous l’avons dit plus tôt, le CBD semblerait être capable de prévenir la décomposition de l’anandamide qui sert grandement pour aider les individus à dompter les douleurs.

Une fois que le cannabidiol commence à interagir avec les récepteurs CB2 du SEC, il semblerait qu’il réduise la production de cytokine, soit les protéines inflammatoires qui s’activent dès lors que le corps se sent en danger. Le CBD pourrait aussi diminuer la réponse du corps aux douleurs en l’abaissant à des niveaux normaux.

Le CBD peut potentiellement aider à accroître le seuil de tolérance de la douleur d’un athlète[1] et pourrait réduire les crampes musculaires et les courbatures post-entraînement.

Huile de CBD 5% (500mg)
THC: 0.2%
CBD: 5%
CBD par goute: 2.5 %
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 5% (500mg)

Un Sommeil Plus Qualitatif

Hormis ces multiples heures à s’entraîner et parfaire ses compétences, le sommeil est une autre partie vitale de la vie d’un athlète. Un manque de sommeil de qualité peut compromettre le processus de récupération, ce qui entraînement inéluctablement une guérison ralentie des douleurs et courbatures.

Si vous commencez à dormir moins de semaine en semaine, vous allez aussi graduellement accroître votre anxiété. Votre esprit est en surrégime, il s’inquiète de tout et se met à ruminer de mauvaises vibrations à tel point que vous passez vos nuits à vous retourner dans tous les sens.

Ce cercle vicieux peut rapidement prendre de l’ampleur, mais selon certaines études, le CBD pourrait aider à traiter l’anxiété et donc, vous aider à retrouver votre cher sommeil. Comme l’ont observé des chercheurs dans cette étude de 2019[2], 79 % des 72 participants ayant reçu du CBD ont vu leurs niveaux d’anxiété réduire et 66 % ont constaté une amélioration de leur sommeil. Il y a de nombreux facteurs qui doivent être pris en compte dans de futures études, mais les résultats semblent indiquer une direction positive.

Effets Secondaires Possibles

N’importe quelle substance thérapeutique comportera son lot d’effets secondaires. Le CBD, bien qu’il présente de nombreux bienfaits potentiels et est soutenu par la communauté scientifique, n’y fait pas exception.

Les effets secondaires[3] de doses excessives de cannabidiol peuvent résulter en une diarrhée, une fatigue, une perte d’appétit, et dans certains cas très rares, des changements de poids. Le pire pourrait être un endommagement du foie, surtout si pris en parallèle avec d’autres médicaments. Néanmoins, cela reste un cas extrêmement isolé et ne peut se produire qu’avec des doses extrêmement conséquentes de CBD ou de médicaments conflictuels.

Comment Consommer du CBD

Grâce à la légalisation qui a permis d’entreprendre des recherches et des développements du produit, le cannabidiol est désormais disponible sous toutes sortes de formes et de concentrations.

Vous pouvez obtenir des têtes issues d’un plant riche en CBD et les fumer ou les vaporiser de la même façon qu’avec du cannabis standard. Si vous n’aimez pas cela, vous pouvez en prendre oralement avec par exemple des gélules, des teintures ou des huiles. L’huile peut aussi être infusée dans les aliments et les breuvages, ou directement appliquée sous la langue.

Pour ceux qui n’aiment pas trop ce goût, il y a aussi le choix de l’administration topique. Les Topiques au CBD se présentent sous la forme de baumes, de lotions et d’huiles que vous pourrez directement appliquer sur la peau.

CBD et Athlètes

Voici des statistiques alarmantes : selon ces données[4] présentées par le State of New Jersey's Department of Éducation, le National Council on Alcoholism and Drug Dependance a découvert que 12 % des athlètes masculins et 8 % des athlètes féminins avaient utilisé des opioïdes.

Une autre étude de 2016 a révélé que la prescription des opioïdes[5] à des fins analgésiques augmentait considérablement depuis les 20 dernières années. Alors que ces drogues sont tout à fait légales, elles engendrent une dépendance sans précédent qui peut résulter en pléthore de problèmes de santé. De ce fait, les conséquences d’une utilisation malhabile sont bien plus dévastatrices.

Cela, semblerait-il, est une raison tout à fait légitime de faire du CBD une alternative aux opioïdes : il n’est pas addictif et il réduit significativement les risques d’abus ou de mauvaise utilisation. Cela sous-entend aussi qu’il y aura un pourcentage bien plus faible de personne ressentant des symptômes de sevrage puisqu’aujourd’hui, rien n’indique que le CBD pourrait en produire.

Hélas, on peut reprocher au CBD qu’il ne peut pas fournir un soulagement immédiat pour des douleurs intenses et aiguës. Cela étant dit, les experts considèrent qu’il pourrait être plus adéquat pour traiter les douleurs sur le long terme que n’importe quoi d’autre. De ce fait, il ne pourra être une option de traitement valide que lorsque de plus amples essais cliniques auront été complétés et vérifiés.

Comment Doser et Quand le Faire

Tout le monde a ses propres limites pour ce qui est du dosage du CBD, que ce soit la quantité consommée au quotidien ou la façon d’en prendre. Comme de nombreuses autres personnes, les athlètes préfèrent doser leur teinture ou leur huile au CBD sous la langue.

Beaucoup de gens préfèrent cette voie, car cela permet aux cannabinoïdes d’avoir un accès rapide au système sanguin. Le CBD en prise orale a également une biodisponibilité accrue ce qui signifie qu’une plus grande partie de ce qui est consommé va atteindre votre système sanguin, et donc, que l’on peut se permettre de réduire les doses.

Le bon moment de prendre sa dose est également souvent source de songes. Certains le font juste après l’entraînement pour un soulagement plus immédiat, alors que d’autres attendent le lendemain matin pour lancer leur journée sur une note relaxante. Tout dépendra de vos préférences. N’oubliez pas que l’un des effets du CBD engendre de la somnolence, ce pour quoi de nombreuses personnes en prennent juste avant de se coucher.

CBD et Athlètes

CBD et Musculation

Si vous faites de la musculation, le processus de tailler vos muscles est aussi naturel que de respirer. Néanmoins, vous n’avez peut-être pas pris en compte la science derrière vos exercices.

Pour faire court, le processus implique deux états métaboliques : anabolique et catabolique. L’état anabolique consiste à développer et accroître votre masse musculaire maigre. À l’inverse, l’état catabolique consiste à décomposer et déloger la graisse et les glucides accumulés pour les convertir en énergie.

De ce fait, où le CBD s’imbriquera-t-il dans tout ça vous demandez-vous ? Selon la recherche, on peut l’observer en train de réguler le processus catabolique en garantissant qu’il n’en fasse pas trop. De ce fait, l’athlète va maintenir sa masse musculaire nécessaire tout en réduisant le risque de perte musculaire.

Comment Doser et Quand le Faire

Plus tôt, nous avons mentionné que les courbatures étaient liées à de microscopiques déchirures des fibres musculaires qui sont particulièrement sollicitées. Soulever des poids est un exemple classique de comment fonctionne ce concept puisque certains entraînements ou exercices sont précisément destinés à cibler des muscles spécifiques.

Dans ce cas, il serait logique d’utiliser le CBD en topique et d’en appliquer directement à la zone affectée juste après l’exercice. L’application directe permet au cannabinoïde d’interagir avec le SEC de la zone spécifique ce qui entraînera un soulagement plus rapide et plus direct.

CBD et Musculation

CBD et Coureurs

Les coureurs de fond subissent des sessions d’entraînement difficiles et exténuantes pour se préparer aux prochains marathons ou courses. Ils vont généralement souffrir de douleurs et de courbatures, surtout dans les jambes et les pieds. Les étirements et la glace peuvent aider un peu, mais beaucoup se tournent vers des analgésiques et d’autres substances sur ordonnance pour se soulager.

Au vu des bienfaits mentionnés plus tôt, on peut comprendre pourquoi il serait ingénieux de fournir du CBD à ces athlètes. Cela pourrait potentiellement les aider à soulager les douleurs liées à inflammations, tout en leur permettant d’être détendus pour un sommeil qualitatif. Ainsi, ils ne seront pas dépendants d’une substance dangereuse et seront plus à même de se concentrer sur l’élaboration et le développement de leurs compétences.

Comment Doser et Quand le Faire

Alors que davantage de recherches sont effectuées, le CBD en topique ou en prise oral est considéré comme étant la solution la plus appropriée pour ceux qui courent fréquemment. La première option peut être employée pour les parties douloureuses des extrémités inférieures du corps, alors que la seconde pourrait les aider à mieux dormir. On peut respectivement les appliquer juste après l’entraînement ou les prendre avant d’aller se coucher.

CBD et Coureurs

Bien que le CBD est légal dans de nombreux pays, les instances dirigeantes du sport considéraient encore récemment que cette substance était interdite. Bien entendu, tout cela a changé en 2018, lorsque l’Agence mondiale antidopage (AMA) a retiré le CBD de sa liste des substances contrôlées.

Compte tenu des nombreux avantages qu’il présente pour la récupération et, en fin de compte, pour les performances sportives, cette évolution était prometteuse pour tous les athlètes. Si vous participez activement à des compétitions et que vous avez l’intention d’utiliser du CBD à de telles fins, il y a de fortes chances que vous n’ayez plus de problèmes susceptibles de ternir votre nom et de ruiner votre carrière.

Une petite mise en garde s’impose toutefois : les règles peuvent différer selon l’endroit où vous vivez. Mais si vous faites preuve de diligence, tout devrait bien se passer.

Le CBD Peut-Il Causer Un Dépistage De Drogue Positif ?

Réponse claire : non, il ne pourra pas. Les dépistages des drogues ne ciblent pas le CBD, mais ce qui pourrait entraîner un résultat positif est le THC présent dans la substance que vous avez utilisée.

Conclusion

Ainsi, même s’il y a beaucoup d’avantages potentiels à découvrir ici, il est toujours sage de procéder avec prudence lorsque l’on consomme du CBD. En effet, les résultats sont prometteurs, mais d’autres recherches doivent être menées. Donc, si vous voulez être du côté le plus sûr, consultez votre médecin avant d’intégrer le CBD dans votre régime habituel, surtout si vous prenez régulièrement d’autres médicaments.

Sources Externes
  1. Cannabis and the Health and Performance of the Elite Athlete https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. CBD: Safe and effective? - Mayo Clinic https://www.mayoclinic.org
  4. Opioid Use and Misuse Educational Fact Sheet https://www.state.nj.us
  5. Nonmedical Prescription Opioid and Heroin Use Among Adolescents Who Engage in Sports and Exercise https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.