Le CBD devient de plus en plus populaire chez les chercheurs et les scientifiques pour sa polyvalence. Ce cannabinoïde non-psychotrope a été étudié relativement en profondeur ces dernières années et il affiche des résultats encourageants quant à ses potentielles propriétés anti-convulsives[1], neuro-protectrices[2] et antioxydantes[3]. Des études[4] ont également impliqué le cannabinoïde comme aide de soutien pour réduire l'inflammation. L'inflammation semble être un facteur contribuant à diverses maladies chroniques.

CBD ET SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE

Le CBD se forme dans les trichomes de la plante cannabis sous forme de métabolite secondaire. La molécule interagit avec l’organisme de nombreuses façons et exerce des effets en partie par l’intermédiaire des récepteurs sérotoninergiques et vanilloïdes. Tout comme les autres cannabinoïdes, le CBD peut aussi influencer le système endocannabinoïde. Ce système est composé de récepteurs cannabinoïdes (CB1 et CB2) que l’on trouve sur la membrane cellulaire de nombreuses cellules de notre corps.

Plusieurs cannabinoïdes délivrent leurs effets médicinaux en se liant à ces sites récepteurs. Bien que le CBD ne se lie pas directement à ces récepteurs, et est en fait un antagoniste connu, il influence indirectement le système endocannabinoïde. Il a la capacité à la fois d’améliorer et de réduire l’action de liaison de certains récepteurs et agit également comme inhibiteur du recaptage de l’anandamide.

Qu'est-ce que l'anandamide, demandez-vous ? Très bonne question. L'anandamide fait partie d'une classe de molécules connues sous le nom d'endocannabinoïdes. Ces molécules partagent une forme très similaire à celle de cannabinoïdes issus du plant de cannabis, ou phytocannabinoïdes, ce qui explique pourquoi les cannabinoïdes sont capables de se lier à certains des mêmes sites récepteurs.

Inflammation corporelle CBD

QU’EST-CE QU’UNE INFLAMMATION ?

Bien qu’elle soit souvent ridiculisée et considérée sous un angle négatif, une inflammation est en fait un processus physiologique vital et un aspect fondamental de la réponse immunitaire naturelle de l’organisme. Toutefois, on attribue trop souvent les inflammations comme un facteur contribuant aux maladies chroniques comme le cancer et la polyarthrite rhumatoïde.

Une inflammation aiguë est habituellement le résultat d’une blessure traumatique, comme une entorse à la cheville ou une tension musculaire, par exemple, et se manifeste par une douleur, une rougeur, un blocage, une enflure et une sensation de chaleur. Cette forme d’inflammation est une réponse qui a pour but de protéger la zone blessée et de déclencher le processus de guérison. Des cellules spécifiques se déplacent dans le site affecté et commencent à dégager les débris et les tissus endommagés. Bien que les médicaments anti-inflammatoires soient souvent utilisés pour retarder cette réponse et soulager la douleur, l’organisme doit passer par cette phase, de sorte que l’utilisation de ces médicaments peut être considérée comme controversée. Une inflammation aiguë peut également être causée par des bactéries nocives.

L’inflammation chronique est définie comme une inflammation qui persiste pendant de longues périodes et peut être causée par des pathogènes, des virus, et une réponse immunitaire trop active. Cette forme d’inflammation peut s’étendre sur des périodes allant de quelques mois à plusieurs années, et peut se produire lorsque le système immunitaire perçoit les tissus sains comme une menace et commence à les attaquer. C’est ce qu’on appelle une maladie auto-immune. Ces pathologies comprennent l’asthme, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn, et la sinusite.

CBD ET INFLAMMATION

Le recherche sur le cannabinoïde a révélé son potentiel pour aider à moduler la réponse immunitaire associée aux maladies auto-immunes telles que celles mentionnées plus haut, ainsi que la douleur neuropathique[5], l'hypertension[6], la maladie d'Alzheimer[7] et la dépression[8]. Un article scientifique[9] concernant ce mécanisme déclare que le CBD est prometteur dans le domaine du développement de médicaments anti-inflammatoires. La molécule pourrait agir pour lutter contre l'inflammation et le stress oxydatif associé de nombreuses manières, y compris en exerçant un effet immunosuppresseur sur les macrophages et les cellules microgliales—des cellules qui jouent un rôle dans l'inflammation et l'immunité.

D'autres recherches publiées[10] dans le journal PLOS One ont exploré les effets du CBD sur l'inflammation intestinale. L'application du cannabinoïde a entraîné une réduction des niveaux de macrophages dans l'intestin de souris après le traitement au CBD, ce qui suggère des stratégies thérapeutiques impliquant le CBD dans le traitement des maladies inflammatoires de l'intestin.

Inflammation CBD

CBD POUR LES ATHLÈTES

Les athlètes représentent une population exposée à un risque élevé de lésions musculo-squelettiques graves et de pathologies chroniques. Les lésions graves commencent toujours par une réponse inflammatoire. Même si les découvertes présentées plus haut sont encourageantes, il reste encore beaucoup à apprendre sur l'impact du CBD dans la lutte contre la douleur et la réduction des gonflements et inconforts. De manière intéressante, cela n'a pas empêché l'Agence Mondiale Anti-Dopage (AMA) de retirer récemment le CBD de sa liste de substances prohibées. Ce qui signifie que les athlètes olympiques et les sportifs professionnels ne seront désormais plus pénalisés s'ils consomment du CBD avant ou après les compétitions.

Huile de CBD 15% (1500mg)
THC: 0.2%
CBD: 15%
CBD par goute: 7,5mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 15% (1500mg)

Sources Externes
  1. Cannabidiol--antiepileptic drug comparisons and interactions in experimentally induced seizures in rats - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Review of the neurological benefits of phytocannabinoids https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Cannabidiol and (−)Δ9-tetrahydrocannabinol are neuroprotective antioxidants https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Cannabidiol as an emergent therapeutic strategy for lessening the impact of inflammation on oxidative stress - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Oromucosal delta9-tetrahydrocannabinol/cannabidiol for neuropathic pain associated with multiple sclerosis: an uncontrolled, open-label, 2-year extension trial - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  6. A single dose of cannabidiol reduces blood pressure in healthy volunteers in a randomized crossover study https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  7. IJMS | Free Full-Text | Cannabidiol Modulates the Expression of Alzheimer’s Disease-Related Genes in Mesenchymal Stem Cells https://www.mdpi.com
  8. Antidepressant-like and anxiolytic-like effects of cannabidiol: a chemical compound of Cannabis sativa - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  9. Cannabidiol as an Emergent Therapeutic Strategy for Lessening the Impact of Inflammation on Oxidative Stress https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  10. Cannabidiol reduces intestinal inflammation through the control of neuroimmune axis - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.