Les asthmatiques connaissent très bien le fléau des poumons qui se contractent. Vertiges, souffle court, respiration qui souffle, autant d’expériences courantes quand la crise d’asthme si redoutée survient.

Mais si vous êtes un asthmatique qui aime fumer du cannabis, la vie peut être un peu plus compliquée. Vous faites face à un vrai dilemme, entre savourer votre herbe adorée et éviter l’aggravation de la situation de vos poumons. Et parfois, la tentation de fumer est juste trop pressante.

La question suivante se pose alors : peut-on consommer du cannabis médical quand on est asthmatique ? Va-t-il aider votre trouble, ou bien ne faire que l’empirer ? Cet article devrait répondre à ces questions.

Le cannabis médical peut-il affecter l’asthme ?

Qu’Est-Ce Que l’Asthme et Quelles Sont Ses Causes ?

On sait que l’asthme provoque des difficultés à respirer et ce bruit sifflant et soufflant à chaque inspiration. Mais que se passe-t-il exactement lors d’une crise ?

Voici un aperçu et c’est assez terrible : les voies respiratoires dans vos poumons rétrécissent et se gonflent. Dans certains cas, du mucus peut se développer. Certaines personnes pourraient le supporter sans problème et n’y voir qu’une petite nuisance, mais pour d’autres, le pire des scénarios peut s’avérer mortel.

La question qui suit logiquement est la suivante : « Suis-je exposé à un risque de faire de l’asthme ? ». C’est un trouble en partie héréditaire et si un membre de votre famille proche est asthmatique, vous avez de bonnes chances de l’être. Un trouble allergique serait un autre facteur de risque.

Il y a également les facteurs liés au mode de vie, comme le surpoids, le tabagisme chronique ainsi que l’exposition aux polluants comme dans le tabagisme passif et d’autres produits chimiques dangereux.

Mais quelles sont alors les causes de l’asthme ? Plusieurs facteurs externes peuvent déclencher une crise, comme des allergènes portés par l’air, certains additifs alimentaires et même l’air froid. Il y a aussi des troubles de santé aussi simple que le rhume ordinaire, ou bien aussi complexe que le reflux gastro-œsophagien (RGO), dans lequel les acides de l’estomac remontent dans la gorge.

Des médicaments comme les bêtabloquants, l’ibuprofène et l’aspirine peuvent provoquer de l’asthme, ainsi que le stress et les fortes émotions négatives.

Qu’Est-Ce Que l’Asthme et Quelles Sont Ses Causes ?

Symptômes de l’Asthme

Les crises d’asthme varieront d’une personne à l’autre. Certaines personnes auront de fréquentes attaques dès qu’elles sont exposées à un de ces éléments déclencheurs. Mais d’autres ne font une crise d’asthme que lors d’une activité physique intense.

Cependant, tous les symptômes se ressembleront. Si vous ressentez les symptômes suivants, vous savez que vous faites une véritable crise d’asthme :

  • Sifflements à chaque expiration. On le constate surtout chez les enfants et c’est un son assez douloureux à entendre.
  • Souffle court, comme si on venait de courir un marathon.
  • Toux dure et sèche, aggravée par les sifflements. C’est le même type de toux provoquée couramment par un virus de type grippal.
  • Cycles de sommeil interrompus à cause des problèmes respiratoires.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les crises d’asthme peuvent s’avérer mortelles si elles ne sont pas bien prises en charge. Si on a toujours du mal à respirer même après avoir pris quelques inspirations sur un inhalateur censé soulager rapidement, le trouble s’aggrave alors rapidement. Un débitmètre de pointe serait aussi un bon indicateur de la circulation d’air dans les poumons.

Ainsi, si vous continuez à manifester les symptômes primaires et que le débitmètre de pointe ne montre pas de résultats encourageants, il est temps de rechercher l’aide d’un professionnel de santé.

Comment le Cannabis Affecte les Malades Souffrant d’Asthme ?

Même s’il existe désormais différentes manières de consommer du cannabis dans notre époque de légalisation accrue, fumer reste la méthode préférée de beaucoup. Et le fait est que bien des fans d’herbe n’arrivent toujours pas à mettre un terme à leurs habitudes, malgré leur trouble asthmatique avéré.

Alors, pour apporter des réponses aux questions et débats persistants, la science est enfin intervenue. En avril, un groupe d’experts a mené des recherches[1] sur trois malades souffrant d’asthme et traités au cannabis médical.

Les participants de l’étude ont rapporté une amélioration de leur état et les chercheurs ont alors décidé de se pencher sur leurs données. Tout d’abord, elles ont montré l’effet bronchodilatateur du cannabis, dans lequel le cannabis a en substance détendu les muscles des poumons pour élargir les voies aériennes. Des effets anti-inflammatoires étaient aussi présents.

Cependant, il y a toujours cet autre facteur concernant l’entrée de fumée dans les poumons, ce qui pourrait aussi provoquer une irritation des voies respiratoires. Cela pourrait aussi entraîner la survenue d’une bronchite chronique.

Comment le Cannabis Affecte les Malades Souffrant d’Asthme ?

Devriez-Vous Fumer du Cannabis Médical Pour l’Asthme ?

Nous avons abordé quelques-uns des effets négatifs du cannabis fumé pour l’asthme. Peu importe si vous fumez à des fins récréatives ou médicales, il y aura des risques associés à l’inhalation de fumée dans des poumons déjà fragilisés.

Alors, après avoir parlé des avantages, concentrons-nous maintenant sur les risques à long terme :

  • De grandes structures sphériques connues sous le nom de bulles[5] peuvent facilement se développer dans vos poumons si vous fumez du cannabis. Si vous souffrez aussi d’asthme, c’est un problème que vous devriez vouloir éviter.
  • Avec le temps, la bulle peut se développer en pneumothorax[6], qui est un trouble pouvant être mortel, aussi connu sous le nom de décollement du poumon.

Les risques à court terme sont tout aussi effrayants. Ils pourraient facilement aggraver vos symptômes asthmatiques et rendre votre expérience bien plus pénible. Voici ce que vous pourriez probablement expérimenter :

  • sifflements à l’expiration
  • souffle court
  • développement de mucus
  • aggravation de la toux
  • infections pulmonaires


D’Autres Formes de Cannabis Pour l’Asthme

Alors, comme il est absolument hors de question de fumer, y a-t-il d’autres manières de consommer du cannabis pour potentiellement soulager les symptômes de l’asthme ? C’est absolument le cas.

Voici quelques autres méthodes que vous pouvez essayer :

  • Vaporisation

Vous avez probablement déjà entendu des comparaisons entre le fait de fumer et de vaporiser et vous avez probablement déjà votre préférence. Mais si on parle de l’option « la plus saine », tout est lié aux changements physiques et chimiques qui se produisent dans la tête de cannabis.

En effet, avec la vaporisation, l’appareil ne fait que chauffer l’herbe jusqu’à un certain seuil de température. Cette chaleur active les cannabinoïdes et terpènes présents dans la plante et les libère sous forme d’une vapeur que vous inspirez ensuite.

Le fait de fumer, en revanche, consume les matières végétales et les rend ainsi cancérigènes. Et d’après 60 Millions de Consommateurs[7], la fumée de cannabis pourrait libérer plus de goudrons que le tabac. C’est forcément une mauvaise chose.

Si vous voulez vraiment retrouver le plaisir oral que vous procure la fumette, la vaporisation devrait être un bon remplacement. Ce n’est peut-être pas 100 % bon pour la santé, mais c’est dans tous les cas une bien meilleure option que de fumer, surtout si vous souffrez d’asthme.

Vaporisation
  • Inhalateur

Grâce à la légalisation, des experts médicaux ont réalisé des avancées dans leurs domaines respectifs pour mettre en lumière et s’adapter aux bienfaits que le cannabis offre. De nos jours, le vieil ami fidèle de l’asthmatique, l’inhalateur, peut en réalité être utilisé comme un accessoire fiable pour la consommation.

Les inhalateurs au cannabis sont similaires aux vaporisateurs dans leur utilisation de vapeurs plutôt que de fumée. La principale différence, cependant, est que vous obtenez ici des doses plus précises.

Ces inhalateurs sont généralement à dominante THC. Le cannabinoïde pénètre dans les poumons grâce à un propulseur, tout comme un inhalateur ordinaire. Comme nous l’avons déjà mentionné, ces inhalateurs apportent des doses précises. Vous obtenez la même quantité à chaque bouffée, ce qui signifie que vous ne consommez pas trop et vous ne compromettez pas votre organisme de quelque manière que ce soit.

Le mieux, avec les inhalateurs au cannabis, est qu’ils sont très discrets. Vous pouvez facilement en glisser un dans votre poche et tirez quelques bouffées quand bon vous semble. Et même si quelqu’un vous voit, ce sera comme si vous tiriez sur un inhalateur pour votre asthme. Imaginez avoir cette liberté partout où vous allez.

Inhalateur

Traitements Traditionnels de l’Asthme ou Cannabis

Les options de traitement prescrites par le médecin vont dépendre de la gravité du trouble. Les méthodes de traitements traditionnelles peuvent prendre la forme de l’acupuncture, de régimes spéciaux et de compléments alimentaires, mais l’inhalateur pour un soulagement rapide est généralement l’option par défaut.

Avec la possibilité bien tangible d’infuser du THC dans les inhalateurs, les personnes souffrant d’asthme peuvent tout à fait profiter du meilleur des deux mondes pour un soulagement instantané et à plus long terme de cette maladie handicapante, qui n’a malheureusement pas de véritable remède à ce jour.

Plus d’études doivent assurément être menées au sujet de la relation entre le cannabis et l’asthme. Mais soyons réalistes : il a été prouvé que le cannabis possède des effets calmants et relaxants et cela pourrait facilement faire du bien à tout asthmatique. Fumer de l’herbe est absolument hors de question, mais les autres options hors de la fumée méritent tout à fait qu’on s’y penche.

Avertissement MédicalLes informations listées, référencées ou indiquées en lien sur ce site internet le sont uniquement à des fins éducatives et n’apportent aucun conseil professionnel médical ou légal. Royal Queen Seeds ne cautionne pas, ne prône pas et ne fait pas la promotion de la consommation de drogues licites ou illicites.

Royal Queen Seeds ne peut pas être tenu pour responsable des documents issus des références dans nos pages, ou sur les pages que nous indiquons en lien, qui cautionnent, prônent ou font la promotion de la consommation de drogues licites ou illicites, ou d’activités illégales. Veuillez consulter votre Médecin/Professionnel de Soins de Santé avant d’utiliser tout produit/méthode listés, référencés ou indiqués en lien sur ce site internet.

Sources Externes
  1. Medical Cannabis in Asthmatic Patients - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Bullae: Pictures, Treatment, Symptoms, and More https://www.healthline.com
  3. Pneumothorax (Collapsed Lung): Types, Symptoms, and Risks https://www.healthline.com
  4. Marijuana and Lung Health | American Lung Association https://www.lung.org
  5. Encyclopédie Larousse en ligne - bulle pulmonaire https://www.larousse.fr
  6. Pathologies - Réagir en cas d'urgence : Pneumothorax | ameli.fr | Assuré https://www.ameli.fr
  7. Catalogue en ligne OFDT Documentation https://bdoc.ofdt.fr
  8. Bulla. Diccionario médico. Clínica Universidad de Navarra. https://www.cun.es
  9. Neumotórax: Síntomas, diagnóstico y tratamiento. Clínica Universidad de Navarra https://www.cun.es
  10. Lungenzysten: einfaches Bild – viele Ursachen https://healthcare-in-europe.com
  11. Pneumothorax – Wikipedia https://de.wikipedia.org
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.