L’époque n’a jamais été aussi propice qu’aujourd’hui pour transformer votre passion du cannabis en un job de rêve au lieu d’avoir un emploi ennuyeux qui paye à peine vos factures. L’industrie légale du cannabis ne cesse de croître rapidement, et cette accélération ne va vraisemblablement pas s’en arrêter là étant donné que de nouvelles réformes quant à sa légalité ne cessent d’apparaître tous les jours. D’ici 2027, les ventes légales de cannabis sont estimées à atteindre autour de 57 milliards de dollars de bénéfices. Les clients en Amérique du Nord seront vraisemblablement la clientèle la plus large au monde, et le reste du globe ne tardera pas à suivre le mouvement. 

Les entreprises de toutes tailles se livrent bataille afin d’avoir leur part du marché, mais elles ne peuvent y accéder sans des employés compétents. Le nombre total d’emplois liés au cannabis a augmenté de 690 % entre le 1ᵉʳ janvier 2017 et le 1ᵉʳ août 2018 avec une augmentation salariale de 16,1 %. D’ici 2021, les prévisionnistes estiment que plus de 400 000 personnes seront employés au sein de l’industrie légale du cannabis.

Des connaissances et de l’expérience peuvent vous aider à avoir un emploi dans l’industrie du cannabis, mais ça ne fait plus partie des nécessités obligatoires aujourd’hui. La demande pour des employés motivés est si grande que les entreprises de cannabis sont forcées de former directement les nouveaux employés sur le lieu de travail s’ils souhaitent pouvoir remplir tous les emplois disponibles. De plus, ils ont également besoin de personnes qui ne travailleront pas directement avec les plants de marijuana. Des compétences comme la comptabilité, le service client, le marketing et la programmation sont également en haut des compétences les plus demandées sur la liste de recrutement.

COMMENT ENTRER DANS L’INDUSTRIE DU CANNABIS

1. LES RECHERCHES TRADITIONNELLES D’EMPLOIS FONCTIONNENT TOUJOURS

Les emplois liés au cannabis ne font pas nécessairement partie d’une grande secte secrète souhaitant le rester à tout prix. Des méthodes traditionnelles de recherche d’emploi fonctionnent encore. Si vous vivez quelque part où le cannabis récréatif ou médical est légal, parcourez les petites annonces, les offres d’emploi en ligne et gardez un œil sur les pancartes de recrutement devant les établissements. Vous pourriez même décrocher un emploi en allant directement à la rencontre d’une entreprise qui vous intéresse et en leur demandant s’ils ont des emplois à pourvoir.

Les annonces en ligne proposeront également de nombreuses opportunités. Il existe plusieurs sites dédiés aux métiers de l’industrie du cannabis, mais les employeurs qui souhaitent engager un certain nombre de personnes mettront probablement leurs annonces sur des sites classiques pour le recrutement. Les recruteurs, tout comme les agences de dotation, sont également constamment à la recherche de nouveaux talents. Si vous ne savez pas exactement quel genre d’emploi vous aimeriez avoir, travailler en tant qu’intérimaire peut vous aider à découvrir vos préférences jusqu’à trouver le poste idéal.

Search Cannabis Job

2. APPRENEZ-EN PLUS SUR LE CANNABIS

Pendant votre recherche de l’emploi idéal, prenez le temps d’en apprendre le plus possible sur le cannabis, les lois régionales et les entreprises qui vous intéressent le plus. Même si vous n’êtes pas un expert ou même un consommateur, cela prouvera à votre futur employeur que vous êtes motivé et prêt à réellement vous investir dans ce choix de carrière.

De plus, c’est l’une des industries les plus régulées au monde. Si vous faites une demande pour un poste qui nécessite de prendre des décisions qui pourraient mettre une entreprise en danger, les employeurs seront plus enclins à vous engager s’ils ressentent que vous comprenez ce qui est tolérable ou non vis-à-vis de la loi. Cela se vaut pour des emplois à n’importe quelle échelle de l’industrie, que ce soient les beuhr-mens aux directeurs des publicités.

3. FAITES DU RÉSEAU POUR TISSER DES LIENS

Comme dans n’importe quel secteur, obtenir un emploi dans une entreprise de cannabis peut se jouer à qui vous connaissez, au lieu de ce que vous savez. Soyez amical, mais professionnel ; et ce peu importe que vous visitiez un dispensaire local, un festival sur le cannabis ou une foire commerciale régionale. Ne soyez pas insistant, mais faites savoir que vous aimeriez vraiment mettre un pied dans ce secteur. Non seulement, vous apprendrez où les premières annonces sont le plus à même d’être postées, que ce soit en ligne ou non, mais un nouveau contact pourrait même vous appeler directement la prochaine fois qu’il ou elle entend parler d’une offre potentielle. De plus, ça ne fait jamais de mal de savoir qui sont les personnes travaillant dans un corps de métier.

Si vous ne pouvez pas réseauter directement, suivez les entreprises qui vous intéressent le plus sur les réseaux sociaux. Ils publieront parfois des offres d’emploi à pourvoir directement en ligne.

4. SOYEZ FLEXIBLE !

L’industrie du cannabis est un secteur émergent de notre économie, et les entreprises impliquées changent la façon dont elles opèrent encore plus rapidement que leur propre expansion. Elles auront besoin de personnes prêtes à s’adapter à n’importe quoi en termes de positions. Cela peut donner un avantage conséquent aux candidats ayant déjà travaillé pour des startups plutôt que ceux ayant un passé dans de grosses boîtes. Néanmoins, même les grosses boîtes secouent de plus en plus leurs employés de nos jours. Soyez prêt à montrer comment vous avez dû être flexible dans un ancien emploi durant votre entretien.

5. REMPLISSEZ LES EXIGENCES LÉGALES OU EN MATIÈRE DE FORMATION

Si vous souhaitez être recruté dans un endroit où il est nécessaire d’être enregistré ou certifié pour être employé légalement, réglez cela avant de postuler pour une offre. Par exemple, toute personne travaillant avec de la marijuana au Nevada doit posséder une carte de mandataire délivrée par un État. Les postulants sont soumis à un examen complet de leur passé pendant le processus d’acceptation. La carte précise également quel type d’emplois le détenteur peut faire. Par exemple, les tailleurs doivent travailler dans l’aile dédiée à la culture d’une industrie tandis que les beuhrmens ne peuvent travailler que dans les dispensaires.

Training Legal Cannabis Job

EMPLOIS DANS L’INDUSTRIE DU CANNABIS – ET LEURS RÉMUNÉRATIONS

1. TAILLEURS : 12–18 $ DE L’HEURE

C’est probablement l’emploi le moins bien payé que l’on puisse trouver dans l’industrie du cannabis, mais c’est également celui qui est le plus simple à avoir. Cependant, la tâche en elle-même n’est pas si simple. Tailler, au cas où vous ne l’auriez jamais fait, est un travail épuisant. Demandez à n’importe quel cultivateur et près de 9 sur 10 vous diront que c’est ce qu’ils ont le moins apprécié dans la culture de leurs plants. Cet emploi ne nécessite pas vraiment d’expériences au préalable. Il peut être saisonnier dans des zones ayant de grosses cultures en extérieur, et on vous demandera peut-être de participer à la récolte et à l’emballage des têtes en plus de les tailler.

Étant donné la nature de cet emploi, les tailleurs travaillent sur place directement. Les meilleurs endroits où trouver un job dans la taille se situent dans des États légaux comme la Californie, le Colorado et l’État de Washington, mais le Canada, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Suisse emploient également des tailleurs.

2. LIVREURS VÉHICULÉS : 14–16 $ DE L’HEURE + POURBOIRES SI AUTORISÉ

Dans les endroits où c’est légal, les clients peuvent commander des têtes sèches, des produits comestibles et des concentrés directement en ligne, et ensuite les faire livrer chez eux comme pour une pizza. Le livreur permet de faire cela. Ce job nécessite un bon historique de conduite et un véhicule à disposition s’il n’y en a pas un de fonction proposé. Dans les zones urbaines, le livreur peut faire cet emploi à vélo comme le ferait un postier. C’est une position accessible en bas de l’échelle. De l’expérience avec le cannabis est un plus, mais pas un pré-requis en soi. Les capacités de pouvoir utiliser efficacement un GPS, suivre des directions et être fiable sont des compétences bien plus importantes.

Par définition, un livreur doit être proche des produits et des clients, mais cet employé sera quasiment constamment sur la route. La Californie et Washington DC sont de superbes endroits où chercher des jobs de livreur. Ces deux endroits regorgent de services de livraison de cannabis.

3. BEUHRMENS : 32 000–42 000 $ PAR AN

Les beuhrmens sont bien plus que de simples employés travaillant derrière le comptoir. Ils écoutent les besoins des clients et les aident à trouver la ganja la plus appropriée. Si besoin, ils instruisent également les clients sur les raisons pour lesquelles une variété serait « meilleure » qu’une autre selon les cas spécifiques. Les beuhrmens aident souvent leurs clients à trouver de nouvelles façons de consommer le cannabis et leur recommandent d’autres produits à essayer. Ils font partie des employés les plus connoisseurs de l’industrie du cannabis, et les plus expérimentés peuvent très souvent choisir où ils souhaitent travailler.

C’est un autre emploi directement sur place. Les beuhrmens travaillent dans des dispensaires et sont l’image même de l’industrie. C’est un métier assez populaire, surtout dans les endroits comme en Californie, Oregon, Colorado, Michigan et les autres États où le cannabis est fréquemment prescrit à des fins médicales. Tandis que la légalisation s’élargit de plus en plus, il en sera de même pour des offres d’emploi de beuhrmen.

4. MODÉRATEURS DES SITES INTERNET ET RÉDACTEURS DE CONTENU : 30 000–70 000 $ PAR AN

Les entreprises de cannabis de tous types ont besoin d’une belle présence en ligne pour s’épanouir. Cela rassure le public quant à la légitimité de l’entreprise et cela aide à construire l’image de la marque. Les modérateurs de sites, de réseaux sociaux et d’e-mails participent à la création d’une image extérieure tandis que les rédacteurs et les éditeurs de contenus éduquent les clients sur l’entreprise même et sur le cannabis de manière générale. De l’expérience dans le marketing digital, le design graphique, le design de sites et la rédaction de manière globale est nécessaire.

Ce type d’emploi vous permet de travailler de n’importe où dans le monde, même dans un endroit où le cannabis est encore illégal. Les marques les plus connues ont les plus gros budgets pour leurs sites internet, mais il y aura forcément moins de compétition sur une offre d’emploi dans une startup.

Cannabis Website Job

5. CRÉATEUR DE PRODUITS COMESTIBLES OU CHEF-CANNABIQUE : 40 000–90 000 $ PAR AN

Les produits comestibles sont extrêmement populaires que l’on parle de bonbons infusés, de pâtisseries ou de boissons infusées au cannabis. Et il faut bien que quelqu’un les fassent ! Les compétences requises nécessitent de l’expérience dans la sécurité alimentaire, et parfois, même avoir été dans une école de cuisine. Les cuisiniers indépendants et les artisans de produits comestibles qui travaillent pour des marques établies font le plus d’argent, tandis que ceux qui travaillent pour des entreprises plus petites en font moins.

Tant que vous pouvez avoir accès à des extraits ou des isolats de cannabis, vous pouvez réaliser des produits comestibles dans n’importe quel endroit où la légalité du cannabis le permet. Votre cuisine n’a pas besoin d’être proche du lieu de culture ou d’un dispensaire. En fait, dû aux réglementations sanitaires, ce serait même sûrement préférable. Les comestibles sont très populaires dans les États où la marijuana médicale est autorisée depuis longtemps comme en Californie ou au Colorado, des endroits parfaits pour commencer votre recherche d’emploi dans la cuisine cannabique. Les autres lieux se lancent doucement dans ce corps de métier.

6. GESTIONNAIRE DE CONFORMITÉ : 45 000–149 000 $ PAR AN

Si vous n’êtes pas parvenu à trouver un moyen d’entrer vraiment dans une industrie du cannabis, dégotez-vous un emploi en tant que gestionnaire de conformité auprès de l’organisme de réglementation. Votre mission sera de faire en sorte que toutes les entreprises de votre rayonnement respectent bien toutes les réglementations mises en place à un moment donné. Vous rencontrerez une foule d’acteurs de ce secteur et apprendrez de nombreuses choses sur le cannabis et le système légal l’entourant.

Parmi les compétences, il sera nécessaire d’avoir une certaine expérience en termes de réglementations légales et dans la plupart des cas, une licence. Vous trouverez des offres dans les États et les pays qui possèdent une sacrée industrie légale du cannabis avec un taux de surveillance du gouvernement assez prononcé.

7. DIRECTEUR DE L’EXTRACTION : 47 000–191 000 $ PAR AN

Si vous êtes en mesure de pouvoir créer un shatter d’exception, vos compétences pourraient être récompensées d’un sacré salaire en tant que directeur de l’extraction pour un important acteur du secteur cannabique. Votre mission consistera à gérer une équipe de techniciens s’occupant des extraits à faibles niveaux, à maintenir la qualité et le respect des normes, et développer de meilleures manières de concocter des dabs, des budders, des waxs et tous les autres types d’extraits. Travailler pour une entreprise plus petite vous permettra d’avoir plus de contrôle sur votre mission, au coût malheureusement d’un salaire un peu réduit, tandis que les emplois dans de grosses boîtes nécessiteront probablement que vous soyez beaucoup plus attentifs aux normes et vos responsabilités se verront être bien plus importantes, en échange cependant, d’une compensation salariale plus importante.

Les extraits existent depuis de multiples siècles sous la forme de hash, mais le Colorado a transformé l’extraction en un véritable Art. Aujourd’hui, la demande pour des artisans expérimentés comme pour ces produits est très forte et ne cesse de croître. Cherchez dans les endroits où le cannabis est légal pour ce genre d’options de carrière.

8. RESPONSABLE DE DISPENSAIRE : 60 000–150 000 $ PAR AN

Un responsable de dispensaire est responsable du bon déroulement des stocks et de l’inventaire, garantissant ainsi que les têtes sont fraîches, que les employés soient bien accompagnés et à l’heure et toutes les autres tâches liées à une activité quotidienne dans un dispensaire. Cet emploi nécessite également d’être pointilleux quant aux barrières légales assujettissant un dispensaire. Les directeurs de magasin hautement qualifiés d’autres secteurs de la vente peuvent peut-être obtenir un emploi dans un dispensaire avec seulement des connaissances de base sur le cannabis, mais les propriétaires promeuvent souvent leurs meilleurs beuhrmens à ce poste.

Être responsable de dispensaire est un travail sur site que l’on trouve généralement dans les États légaux où les dispensaires sont autorisés à opérer.

Dispensary

9. CULTIVATEUR DE CANNABIS : 50 000 $ JUSQU’À 1 MILLION $ PAR AN

La culture du cannabis n’est plus limitée qu’aux réseaux secrets de hors-la-loi. C’est désormais un choix légal de carrière qui peut être très lucratif. Si vous cultivez pour une entreprise, vous pouvez vous faire un sacré salaire, mais pas autant que si vous devenez un cultivateur indépendant. Le montant net total que vous pouvez obtenir par an dépend des lois du lieu où vous travaillez. Certaines zones limitent la quantité qu’une seule personne peut cultiver et vendre, ou même à qui ils peuvent vendre leurs têtes. Certains lieux contrôlent aussi les prix.

Les cultivateurs travaillent également sur place. Les meilleurs endroits où travailler seront la Californie, le Colorado, l’Oregon, le Michigan, le Canada, l’Espagne et l’Uruguay. Une connaissance approfondie du cannabis, des compétences remarquables en culture et la capacité de régler rapidement et efficacement tout type de problèmes durant la croissance des plants sont des compétences obligatoires pour cet emploi.

10. PROPRIÉTAIRE D’UN DISPENSAIRE : JUSQU’À OU VOIR MÊME AU-DESSUS DE 1 000 000 $ PAR AN

Si vous avez les moyens de lancer un dispensaire, il n’y a presque aucune limite quant au possible salaire que vous pouvez gagnez en échange d’avoir subi et complété toutes les normes et demandes légales nécessaires à l’ouverture d’un dispensaire. Dans ce rôle, l’emploi tourne moins autour du cannabis, mais se concentre plutôt sur les tâches qu’un propriétaire se doit d’accomplir et gérer dans une petite/moyenne entreprise, mais c’est pourtant l’un des emplois qui offre l’un des meilleurs salaires dans cette industrie. Bien sûr, cela s’explique par tous les risques encourus avec ce type d’activité.

Un propriétaire de dispensaire assez malin fera en sorte de visiter régulièrement son ou ses biens, mais il saura pour autant qu’il n’est pas nécessaire d’y passer toutes ses journées si ce dernier a recruté une équipe fiable, compétente et autonome. Le dispensaire en lui-même doit être situé dans un État ou un pays où il sera légal d’en ouvrir un.

RÉSUMÉ

Ces dix dernières années, l’industrie du cannabis a explosé et les nouvelles offres d’emploi semblent illimitées. C’est la période rêvée pour s’impliquer dans des entreprises qui évoluent rapidement afin de devenir un expert avisé dans ce secteur, même si vous en savez encore très peu à l’heure actuelle. Développez vos compétences, soyez créatifs avec vos demandes et cela pourrait grandement vous récompenser d’un emploi dans un secteur que vous chérissez en plus d’un salaire fort sympathique !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander