Les actions des compagnies de cannabis ont suscité l’intérêt du grand public international, en partie grâce à la légalisation historique du cannabis au Canada. Le battage médiatique est encore renforcé par les progrès constants réalisés au niveau local aux États-Unis et par de grands espoirs suscités par des scénarios similaires dans beaucoup de pays européens. La demande de produits médicaux, nutraceutiques, et récréatifs qui en résultera entraînera potentiellement d’importants bénéfices pour les compagnies de cannabis. Celles qui sont cotées en bourse verront le cours de leurs actions grimper en flèche, ce qui rendra les fumeurs malins qui ont acheté ces actions plus riches et plus joyeux. C’est ce que vous pensez ? Eh bien, vous allez être déçu !

Grâce à la normalisation de la plante, il est facile de prévoir une énorme croissance sur quelques marchés verticaux. Les produits pharmaceutiques à base de cannabis, la consommation des adultes, la beauté et les soins de santé, les nutraceutiques, le contrôle des douleurs et du sommeil, et probablement d’autres sous-secteurs prospéreront sur le marché légal mondialisé du cannabis. Même les grands fabricants de produits pharmaceutiques, de tabac et de boissons ne peuvent cacher leur intérêt pour cet énorme business. Mais cela ne veut pas dire qu’il y ait de la place pour tout le monde. Et premièrement, cela ne signifie pas que les prix des actions de l’industrie du cannabis vont augmenter par rapport à leur niveau actuel, malgré les améliorations globales.

LES LEÇONS DE LA BULLE INTERNET

Tout comme de nombreuses nouvelles industries qui entrent sur le marché, l’ensemble du secteur du cannabis est soumis à la spéculation et à d’énormes fluctuations des cours boursiers, du moins jusqu’à ce que le secteur trouve un équilibre. Cela peut bien évidemment prendre plusieurs années. La leçon tirée de l’expérience des actions technologiques à la fin des années 1990, c’est que même les leaders de l’industrie qui réussissent ont de la difficulté à maintenir le cours élevé des actions qu’ils atteignent lorsque le battage publicitaire est à son maximum. En d’autres termes, l’action Microsoft a atteint son plus haut niveau à 58 dollars à la fin de 1999, tandis qu’aujourd’hui elle se situe à 36 dollars, et il est peu probable qu’elle fluctue fortement à l’avenir car Microsoft n’est plus une « compagnie en croissance ». Microsoft et d’autres entreprises du boom de l’industrie technologique sont maintenant des géants mondiaux qui continuent de récompenser leurs investisseurs et actionnaires, mais si vous aviez acheté des actions technologiques en 1999 jusqu’à aujourd’hui, vous ne seriez pas si fier de votre investissement.

Alors, qu’en est-il des actions de l’industrie du cannabis ? Eh bien, le bon exemple c’est Tilray, qui est entré au Nasdaq avec une introduction en bourse en plein essor qui a porté le titre à plus de 200 USD en septembre 2018, pour retomber à 100 USD à la fin novembre. Est-ce que ça veut dire que les gens ont découvert qu’ils vendaient un mauvais produit ? Pas vraiment ; mais si vous deviez maintenant attendre que le cours de ce titre se rétablisse à 100 % de sa valeur réelle, la pilule aurait du mal à passer.

Par contre, si vous avez investi dans l’industrie du cannabis au cours des deux dernières années, il y a de fortes chances que vous ayez gagné de l’argent, puisque le prix de nombreuses actions a augmenté au cours des trois dernières années. Le plus important à comprendre, c’est que « le timing est crucial ». Soit dit en passant, pour en revenir à l’exemple de Microsoft, il est intéressant de savoir que si votre mère ou votre grand-père avait investi un mois de salaire dans une entreprise de technologie dans les années 70 et vendu ses actions en 2000, vous n’auriez probablement plus besoin de travailler aujourd’hui. C’est le pouvoir des visionnaires d’être en avance sur les marchés émergents.

Stocks De Cannabis Comme Bitcanna

RISQUES ET OPPORTUNITÉS D’UNE INDUSTRIE ÉMERGENTE

L’industrie du cannabis est très jeune. Les visionnaires peuvent avoir de la difficulté à comprendre les différents « business models », et l’information financière fournie par les entreprises n’est pas toujours simple et transparente. Les cours des actions du cannabis sont soumis à d’énormes fluctuations en raison de la tendance générale du marché et de la dynamique de la réforme mondiale du cannabis. De plus, aucune de ces compagnies de cannabis ne réalise actuellement des profits, de sorte que le cours de leurs actions dépend exclusivement des bénéfices prévus dans un marché hautement concurrentiel qui vient d’être réglementé.

Tandis que quelques compagnies étaient déjà cotées sur les marchés secondaires, en 2018, les premières entreprises de cannabis ont été cotées sur les principales bourses américaines, le NYSE et le Nasdaq. Le Groupe Cronos a commencé à opérer sur le Nasdaq en février et Canopy Growth a été coté au NYSE en mai, suivi par Tilray en juin qui est entré sur le marché comme première compagnie de culture de cannabis à lever des capitaux au Nasdaq. Depuis, un groupe de nouveaux acteurs a commencé à envahir les principales bourses de New York et de Toronto, ainsi que les marchés moins réglementés.

Beaucoup d’amateurs de cannabis, ou simplement d’amateurs d’argent, investissent massivement dans les entreprises de cannabis, craignant de perdre l’opportunité de faire de gros gains. Mais la plupart de ces personnes n’ont pas d’expérience en matière de placement ou n’ont pas pris le temps de faire des recherches sur l’information financière et commerciale de chaque société. Il n’est pas facile de consulter les données et les documents d’entreprises, et la plupart des gens n’ont pas un accès complet à l’information. Par conséquent, l’investisseur privé moyen parie sur quelque chose qu’il ne connaît pas. Ce n’est pas nécessairement mauvais, mais il faut en être conscient.

LA RUÉE VERS L’OR VERT

Les marchés boursiers peuvent être abordés en tant que trader ou en tant qu’investisseur, ou entre les deux. En tant qu’investissement à long terme, les actions des entreprises de cannabis fournissent des garanties de rendement quasi nulles ; c’est donc un endroit idéal pour placer de l’argent dont vous n’aurez jamais, mais vraiment, jamais besoin. D’un autre côté, un trader d’actions de cannabis peut s’amuser avec ces actions, autant qu’avec des milliers d’autres actifs financiers faits pour le trading.

Bien que la plupart des actions de cannabis soient aujourd’hui canadiennes, les sociétés cotées uniquement à la Bourse de Toronto ne sont pas mentionnées ici parce qu’investir sur le marché boursier canadien pourrait être compliqué pour une personne basée en Europe. Toutefois, plusieurs compagnies canadiennes sont cotées aux bourses de Toronto et de New York. Les actions négociées sur les petites places boursières ne sont pas cotées ici non plus ; leur volatilité extrême et leur faible liquidité en font un marché très risqué et, malgré tout, peu pratique. Ok, il est maintenant temps de jeter un œil aux actions les plus échangées et à leur business model.

  • 22nd Century Group Inc. (NYSE : XXII) est une société de biotechnologie qui développe des technologies permettant d’augmenter ou de diminuer le niveau de nicotine dans les plants de tabac - et de cannabinoïdes dans les plants de cannabis - grâce au génie génétique et à la sélection végétale. La société possède ses propres variétés de chanvre avec moins de 0,3 % de THC. Performance sur 1 année : +30 % / performance des 3 derniers mois : +12 %.
  • Canopy Growth Corp. (NYSE : CGC) s’appelait avant Tweed. Ses produits comprennent des fleurs, des huiles, des concentrés et des capsules. L’entreprise propose ses produits sous diverses marques telles que Tweed, Black Label, Spectrum Cannabis, DNA Genetics, Leafs By Snoop, Bedrocan Canada, CraftGrow, Foria. Performance sur 1 année : +145 % / performance des 3 derniers mois : -24 %.
  • Groupe Cronos inc. (NASDAQ : CRON) est une société financière qui investit dans des entreprises de cannabis capables de produire du cannabis médical conformément à la réglementation canadienne. Performance sur 1 année : +180 % / performance des 3 derniers mois : -5 %.
  • Tilray Inc. (NASDAQ : TLRY) se consacre à la recherche, à la culture, à la transformation, et à la distribution de cannabis à des fins médicales au Canada et dans plusieurs autres pays comme l’Argentine, l’Australie, le Chili, la Croatie, la République tchèque, l’Allemagne, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud. Performance sur 1 an : ND / performance des 3 derniers mois : +57 %.
  • Cannae Hldg. (NYSE : CNNE) est une société d’investissement dans les secteurs des technologies, des services de santé, de la restauration, des services financiers et d’autres activités liées au marché du cannabis. Performance sur 1 année : -4 % / performance des 3 derniers mois : -10 %.
  • Aurora Cannabis (NYSE : ACB) est actif dans différents segments de la chaîne de valeur du cannabis, de la conception des installations à la sélection, la production, la transformation, le développement de produits, la distribution en gros et au détail. La société est présente dans 19 pays à travers le monde. Performance sur 1 année : -1,5 % / performance des 3 derniers mois : -13 %.
  • Aphria (NYSE : APHA) produit et vend du cannabis médical aux patients et aux professionnels de santé au Canada et dans plusieurs autres pays. Performance sur 1 année : -8 % / performance des 3 derniers mois : -38 %.

www.cannabismarketcap.io
www.cannabismarketcap.io

PETITE COMPAGNIE PHARMACEUTIQUE SE DÉVELOPPANT

Plusieurs compagnies pharmaceutiques et de biotechnologiques ont commencé à travailler avec des cannabinoïdes naturels et synthétiques, ce qui a permis de mettre au point des produits ou de potentiels produits en cours d’essais cliniques. Voici une courte sélection de compagnies pharmaceutiques qui sont entièrement impliquées dans le développement de médicaments ciblant le système endocannabinoïde.

  • GW Pharmaceuticals PLC (NASDAQ : GWPH) a été fondée en 1998 et est basée au Royaume-Uni. GW est le leader européen dans le développement de médicaments de prescription de cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis. Epidiolex et Sativex sont ses produits phares. Performance sur 1 année : +50 % / performance des 3 derniers mois : +42 %.
  • Arena Pharmaceuticals (NASDAQ : ARNA) est une compagnie de biopharmaceutique dont une partie de la recherche porte sur les cannabinoïdes. Son nouveau médicament, Olorinab s’attaque à la maladie de Crohn en ciblant le récepteur cannabinoïde CB2. Performance sur 1 année : +32 % / performance des 3 derniers mois : - 6 %.
  • Cara Therapeutics (NASDAQ : CARA) est une compagnie de biotechnologie dont certains médicaments sont au stade clinique, comme un agoniste des récepteurs cannabinoïdes à l’étude dans le traitement des douleurs neuropathiques. Performance sur 1 année : +46 % / performance des 3 derniers mois : -10 %.
  • Intec Pharma (NASDAQ : NTEC) a mis au point une technologie d’administration de médicaments par voie orale qui peut être utilisée pour administrer du CBD et du THC pour traiter différentes pathologies. Performance sur 1 année : -19 % / performance des 3 derniers mois : -15 %.
  • Zynerba Pharmaceuticals Inc. (NASDAQ : ZYNE) est une petite compagnie pharmaceutique qui développe des cannabinoïdes transdermiques pour le traitement de troubles neuropsychiatriques rares ou presque rares et de certaines épilepsies réfractaires. Performance sur 1 année : -65 % / performance des 3 derniers mois : -40 %.
  • Insys Therapeutics (NASDAQ : INSY) possède plusieurs médicaments à base de cannabinoïdes synthétiques qui arrivent sur le marché et a dépensé des centaines de milliers de dollars pour essayer de ralentir la légalisation du cannabis aux États-Unis, tout en demandant un cadre réglementaire plus souple pour les cannabinoïdes synthétiques. Performance sur 1 année : +13 % / performance des 3 derniers mois : -35 %.

SERVICES AUXILIAIRES : INVESTIR DANS LES MOYENS

Un certain nombre de fournisseurs de services et de produits provenant de l’extérieur de l’industrie du cannabis se sont joints depuis que la légalisation a gagné du terrain. La plupart de ces sociétés sont considérées comme des sociétés hybrides puisque leurs activités ne sont pas strictement axées sur l’industrie du cannabis. Mais elles bénéficieraient beaucoup d’une forte croissance dans ce secteur. Les engrais pour plantes, la lutte antiparasitaire, la gestion des installations, les systèmes d’éclairage, et la culture hydroponique font partie de ces services et produits auxiliaires.

  • Scotts Miracle-Gro Co. (NYSE : SMG) est un fournisseur de produits de jardinage qui s’est concentré ces dernières années sur le marché du cannabis en acquérant des sociétés dans des sous-secteurs comme l’hydroponie. Performance sur 1 année : -23 % / performance des 3 derniers mois : +2 %.
  • Marrone Bio Innovations Inc. (NASDAQ : MBII) est un producteur de composés phytosanitaires et antiparasitaires, dont l’un des secteurs d’activité est axé sur les nuisibles du cannabis comme l’oïdium et les acariens. Performance sur 1 année : +38 % / performance des 3 derniers mois : -27 %.

Nasdaq à New York

BOISSONS ET TABAC

On peut dire sans risque de se tromper que toutes les grandes compagnies de tabac et de boissons ont l’intention d’entrer sur le marché du cannabis dès que cela semblera approprié. Les compagnies productrices de tabac connaissent un déclin de leurs activités traditionnelles et elles ne manqueront certainement pas ce train. À titre d’exemple, Altria (NYSE : MO) est la société qui fabrique les cigarettes Marlboro, entre autres. Après s’être intéressé à l’acquisition de parts dans la société canadienne de cannabis Aphria, le géant du tabac pourrait vouloir acheter la société de cannabis Cronos Group, même si pour le moment ces compagnies n’ont pas encore conclu d’accord. Ce genre de rumeurs génère habituellement d’importantes fluctuations du prix des actions de cannabis, qui peuvent se traduire par un profit ou une perte.

  • Coca-Cola (NYSE : KO) a déclaré qu’elle envisageait le CBD comme ingrédient possible pour une nouvelle génération de boissons de bien-être, tandis que des rumeurs circulaient sur son possible investissement dans la société canadienne Aurora Cannabis. Entre-temps, Constellation Brands (NYSE : STZ), qui fabrique la bière Corona, a augmenté sa participation dans Canopy Growth de 38 % avec un investissement de 4 milliards de dollars. La performance de Constellation Brands sur 1 an est d’environ -10 %, tandis que celle sur les 3 derniers mois est d’environ -6 %.
  • New Age Beverage (NASDAQ : NBEV) développe et commercialise des boissons « saines ». L’entreprise a annoncé une gamme de boissons infusées à base de CBD, et le cours de ses actions a grimpé en flèche. Performance sur 1 année : +104 % / performance des 3 derniers mois : +112 %.
  • Youngevity International Inc. (NASDAQ : YGYI) est une entreprise de style de vie avec un business model hybride et une gamme de produits alimentaires, de boissons, de beauté et de bien-être. En août 2018, Youngevity a annoncé son entrée dans l’industrie du cannabis avec le lancement de sa ligne de produits Hemp FX et son action a connu un joli rebond. Performance sur 1 année : +45 % / performance des 3 derniers mois : +90 %.
  • La branche canadienne de Molson Coors (NYSE : TAP) a une solide entreprise commune avec The Hydropothecary Corporation pour produire des boissons au cannabis pour le marché canadien ; Lagunitas, la marque de bière appartenant à Heineken, vend déjà de l’eau gazeuse à base de cannabis en Californie. Santé !

INVESTIR, SANS SE PRESSER

Il faudra quelques années avant que les leaders et les cultivateurs n’émergent réellement sur les marchés boursiers. Aujourd’hui, il semble sage de se concentrer sur les entreprises ayant au moins une capitalisation adéquate, sans se fier aux communiqués de presse ou à l’engouement des réseaux sociaux. À l’exception des géants des boissons et du tabac, et de quelques autres, la plupart des entreprises de cannabis sont en phase de démarrage, et elles peuvent afficher un bénéfice nul.

Même dans le scénario d’une légalisation mondiale le plus optimiste, il est peu probable que toutes ces entreprises génèrent suffisamment de bénéfices pour justifier leur ratio cours/bénéfices futurs réels. Pourtant, cela ne devrait pas nous empêcher de repérer les futurs leaders et de faire un pari comme un investissement à long terme. De même, un trader expérimenté pourrait vouloir acheter des « cannactions » sur leur élan haussier, cherchant à vendre après quelques heures, quelques jours, ou quelques semaines pour un gain rapide après l’engouement du marché.

Enfin, il est également possible d’investir dans des FNB comme Horizons Marijuana Life Sciences Index et ETFMG Alternative Harvest. Il s’agit de fonds qui contiennent des « cannactions » sélectionnées et qui peuvent être achetées ou vendues en ligne comme n’importe quel autre titre, évitant ainsi le risque d’investir dans une seule ou plusieurs sociétés du secteur. Quel que soit l’outil financier que vous décidez d’utiliser, nous devons répéter qu’investir et trader des actions est une tâche rationnelle qui nécessite certaines connaissances. Acheter un titre guidé par votre cœur n’est pas une bonne façon d’essayer de faire de l’argent !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander