Le gouvernement Allemand a apparemment effectué au moins une décision quant aux entités qu'il va autoriser à cultiver du cannabis médical en Allemagne. Il semblerait qu'il y ai désormais cinq finalistes à considérer. Cette liste n'a cependant pas été confirmée par le gouvernement.

Dr. Werner Knöss, chef de l'Agence du Cannabis, a répondu par email lors d'une sollicitation de commentaire. Il a déclaré "La BfArM suit des tâches définies par la législation. La procédure en cours est confidentielle et nous ne sommes pas autorisés à divulguer quelconque information. Les noms des participants retenus seront publiés, et ce dès lors que les procédures auront été complètement terminées."

Ceci dit, cette liste a été indépendemment confirmée par des sources industrielles.

Pour ceux se tenant au courant de cette industrie, elle contient d'ailleurs quelques surprises. Les firmes Canadiennes dominent cette liste. Toutes sont de puissants producteurs, avec de grandes opérations domestiques qui son également en expansion. Toutes sont présentes sur de multiples marchés globaux. Cela inclue en Allemagne, ainsi qu'en Australie.

Une chose est impressionnement claire. L'industrie de l'herbe est devenue l'industrie du cannabis. Ces firmes ont les caisses bien remplies, et font face à un marché en pleine explosion.

Industrie du cannabis en Allemagne

QUELLES SONT CES FIRMES?

maricann cannabis companyMaricann (CSE:MARI): Cette entreprise possède beaucoup de verdure pour appuyer sa vision. Elle a tout juste dédié $42,5 millions au financement de l'expansion Allemande. Ces investissements ont été réalisés dans le but de réhabiliter une ancienne usine Cargill se situant dans l'ex-Allemagne de l'Est. Les difficultés rencontrées par l'économie locale ainsi que les crédits d'impôts en font un coup de maître dans ce pays. Un autre joli coup? Le siège de cette entreprise se situe à Munich, qui abrite également toutes les organisations liées aux assurances pour la santé en Allemagne. Son conseil d'administration est également rempli de grands pontes de la sécurité sociale Allemande et du secteur des assurances.

bedrocan cannabis companyBedrocan: De loin, c'est l'entreprise au palmarès le plus fourni de cette liste. Cette firme Hollandaise, fondée au départ comme une entreprise familiale, a grossi jusqu'à devenir le fournisseur du gouvernement, créant un monopole lucratif. Elle est également un des pionniers de l'exportation médicale, en particulier dans des endroits comme Israël, avant que le pays n'ait commencé à cultiver son propre cannabis. D'aucun pourrait penser que l'entreprise a déjà suffisamment à faire actuellement. Le système de coffee-shop devenant de plus en plus réglementé. Il est clair que le secteur suit une voie lucrative en Hollande comme sur tout le continent Européen. Cependant, tout est loin d'être rose pour le vert Hollandais. La plupart des assurances de santé vont lâcher la couverture du cannabis médical à la fin du Q1 de cette année. Du coup, Bedrocan est un producteur déjà établi et reconnu à la recherche d'un nouveau marché médical. Pourquoi ne pas toquer à la porte d'à côté ? Les frontières de l'espace de Shengen étant ce qu'elles sont, c'est peu dire que cette proposition est alléchante.

spektrum cannabis companySpektrum Cannabis: Nous assistons aux balbutiements d'une marque médicale internationale établie en Allemagne. Elle est supporté par la plus grosse CMP-certified LP Canadienne - Canopy Growth Corp. (OTC:TWMJF). Également connue comme - "Première licorne de l'herbe Canadienne." Spektrum a été fondée en Allemagne par un ressortissant Américain et un biologiste des cellules souches Allemand, sous la bannière de MedCann GmbH. L'entreprise a obtenu l'une des premières licences d'importation de cannabis au Canada durant l'été 2016. Canopy a acheté MedCann durant la période de Noël, et une nouvelle image de marque a été façonnée. Aujourd'hui, ils ont une distribution qui touche 500 pharmacies en Allemagne, et gèrent également la culture. Comme toutes les autres de cette liste, Spektrum possèdent aussi un nombre impressionnant de scientifiques et de chercheurs experts afin de guider leur développement.

Aurora cannabis companyAurora Cannabis (OTC:ACBFF): Jusqu'à présent, c'est la seule entreprise parmi les finalistes à en avoir fait l'annonce publique le 12 Juillet. Leur filiale, Pedianos, dont ils possèdent toutes les parts, était sur la liste. Deux semaines plus tard le 24 Juillet, l'entreprise a débuté le Toronto Exchange afin de marquer les débuts de leur commerce sur l'échange. Très impressionnant pour une entreprise qui a commencé les opérations commerciales il y a seulement 18 mois. Aurora est également présente sur le marché Australien.

Abcann cannabis companyABcann (TSXV:ABCN): Cette entreprise a été l'une des premières à recevoir une licence au Canada. Plus récemment le 12 Juillet, même jour que l'annonce de la présence d'Aurora sur la liste des finalistes, cette entreprise a annoncé son placement sur les bourses Allemandes et Américaines. Cela peut être compris comme un subtile indice, et montre définitivement leur sérieux. Ils est intéressant de mentionner qu'elle possède un conseil d'administration impressionnant, incluant Raphael Mechoulam, pionnier de la recherche israélienne.

QU'EST CE QUE CELA SIGNIFIE POUR L'INDUSTRIE?

Sans l'ombre d'un doute, c'est une période charnière pour l'industrie internationale. Cependant, l'attribution apparente des licences à ces cinq firmes finalistes est d'autant plus intéressante.

Il est clair que le gouvernement Allemand essaye de respecter ses délais de démarrage de la culture sur son sol - théoriquement en 2019. Cela signifie qu'ils ont besoin de puissants partenaires ayant déjà faits leurs preuves. En terme de volume, cela signifie que les firmes Canadiennes seront supposées fournir le gros du marché médical Allemand d'ici à 2019. Seules les plus grosses LPs peuvent accomplir ceci. De plus, elles auront à respecter de strictes procédures de livraison internationales et de conformité.

Toutefois, et de façon parallèle, cela va créer un marché médical d'importante valeur et tourné sur l'Europe, possédant des connexions avec tous les autres marchés médicaux principaux. Une entreprise de culture en Allemagne pourrait théoriquement fournir des voisins qui effectueraient une réforme médicale (incluant la France). Cela va également permettre de continuer de professionnaliser et de mondialiser l'industrie en elle même.

Modèle de cannabis

QU'EST CE QUE CELA SIGNIFIE POUR LA RÉFORME MÉDICALE?

Sans aucun doute, le marché Allemand va pouvoir aider d'autres pays à établir un marché régulé. Le fait qu'il soit étroitement lié au développement du marché Canadien est également intéressant. Dans chacun de ces marchés, les compagnies d'assurance sont toujours réticentes à couvrir cette drogue. Le développement de deux marchés médicaux, supportés par les mêmes firmes, va également commencer à définir plus clairement les contours de ce problème. Pour tous. Il est hautement probable qu'un modèle Américain de couverture sanitaire (par exemple) puisse ressortir de cette discussion.

Il est également hautement probable que le reste de l'Europe, au moins, commence à son tour à prendre sa place dans le train du cannabis médical.

QU'EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR LA RÉFORME RÉCRÉATIONNELLE?

Bien que l'offre Allemande n'ait absolument rien à voir avec la réforme récréationnelle, elle a tout de même un impact dessus. Toutes les entreprises qui sont considérées en provenance du marché Canadien sont portées sur le cannabis médical, mais également récréationnel. Dans leur marché local, cela signifie que ces firmes vont également alimenter le marché récréationnel à partir de l'année prochaine.

L'impact que cela aura sur les débats en cours dans d'autres pays demeure cependant très incertain.

Cela commence avec l'Allemagne. Si Angela Merkel gagne un quatrième mandat, ce qui est d'ailleurs l'issue la plus probable, la réforme médicale sera la seule pour ces quatre prochaines années. Il pourrait cependant tout de même y avoir des expérimentations de certaines villes afin de calmer l'impatience grandissante qu'il y a dans ce pays pour la création d'un marché récréationnel. Cela pourrait également être opéré conjointement avec BfArm. Qui le sait à ce moment? Tout ceci est toujours en débat.

D'autres endroits, cependant, pourraient également être impactés. Cela inclue l'Espagne, la Suisse, l'Italie et même la Hollande - tous ceux jouant avec les régulations.

En conclusion ? Indépendamment de la façon dont toutes ces firmes vont façonner le prochain tournant, une chose est cependant extrêmement claire:

Le marché médical est arrivé en force en Europe. Et dans la globalité, il a une délicieuse saveur d'érable.

 
 
 
 
 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander