-20 % sur tout le site avec le code FLASH20 ⏤

By Luke Sumpter

Que sont les NFT ? Pourquoi sont-ils si précieux ? Quel rôle jouent-ils dans l’industrie du cannabis en pleine expansion ? Découvrez ci-dessous les réponses à toutes ces questions. Alors que le marché des NFT est en pleine expansion, la plupart des gens n’ont toujours aucune idée de ce qu’ils sont ou de ce qu’ils font. Prenez de l’avance et apprenez tout ce que vous devez savoir sur cette nouvelle forme d’actif numérique.


Cryptomonnaies : un bref aperçu

Pour bien comprendre le concept des NFT, il serait judicieux de se familiariser au préalable avec les cryptomonnaies qui ont fait office de pierre angulaire et tremplin technologique pour l’avènement des NFT.

On peut définir les cryptomonnaies comme des monnaies numériques conçues pour fonctionner comme une forme d’échange entre pairs par le biais d’un réseau informatique qui ne dépend pas d’une autorité centrale comme un gouvernement ou une banque centrale. La nature décentralisée des cryptomonnaies a attiré des personnes issues de diverses philosophies politiques comme l’anarchisme et le libertarianisme. Pour garantir la sécurité et l’anonymat des utilisateurs, les réseaux de cryptomonnaies utilisent des blockchains (chaînes de blocs), soit un registre des transactions d’une cryptomonnaie particulière conservé sur plusieurs ordinateurs par l’intermédiaire d’un réseau pair à pair (P2P).

Cependant, l’utilité des cryptomonnaies a attiré une base d’utilisateurs beaucoup plus large. Certaines de ces monnaies numériques sont désormais acceptées comme moyen de paiement pour les assurances, les produits de consommation du quotidien, les montres et les billets d’entrée à des événements. Mais où tout cela a-t-il commencé ?

  • 2008 : un individu anonyme sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto publie un document décrivant une forme décentralisée de monnaie numérique.
  • 2009 : Satoshi Nakamoto entre dans l’histoire en envoyant 10 bitcoins à un développeur : c’est la première transaction en cryptomonnaie. C’est également à cette époque que des personnes ont commencé à miner des bitcoins à l’aide d’ordinateurs.
  • 2010 : la première transaction entre des bitcoins et des biens tangibles a lieu lorsque quelqu’un achète une pizza en utilisant 10 000 coins (qui valent aujourd’hui environ 196 millions de dollars).
  • 2014 : « Tether » devient le premier stablecoin et s’arrime au prix du dollar américain.
Timeline
  • 2015 : apparition de la cryptomonnaie Ethereum et la plateforme d’échange Coinbase.
  • 2016 : la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis diffuse l’un de ses premiers avertissements sur les dangers des cryptomonnaies.
  • 2019 : Elon Musk commence à exprimer publiquement son soutien au « meme coin » (monnaie mème) Dogecoin.
  • 2021 : la capitalisation boursière totale de toutes les cryptomonnaies dépasse les 2 500 milliards de dollars avant de chuter à 1 000 milliards de dollars.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Les NFT, token non fongible ou encore jetons non fongibles, sont une forme d’actif numérique. Tout comme les cryptomonnaies, la propriété de ces actifs est enregistrée sur une blockchain, un registre numérique des transactions enregistrées sur un réseau d’ordinateurs unifié par un réseau pair à pair (P2P).

La non-fongibilité des NFT est ce qui les différencie des cryptomonnaies : cela signifie qu’ils ne sont pas interchangeables entre eux. Alors que tous les coins ou jetons d’une même cryptomonnaie ont la même valeur, les NFT présentent tous des qualités qui les rendent uniques et les empêchent donc d’être interchangeables.

Les défenseurs des NFT affirment que la propriété documentée sur une blockchain met fin au débat quant à la reproduction et au piratage, et cela en ferait un bien oscillant entre actif physique et fichier numérique. Un NFT peut représenter tout ce qui peut être stocké sous forme de fichier comme la musique, les œuvres d’art, les tweets et les collectibles qui constituent la base des jeux en ligne.

What is an NFT

Qui a créé le premier NFT ?

Avant même que la cryptomonnaie Ethereum ne voie le jour, le mathématicien et aujourd’hui président de l’association israélienne Bitcoin Meni Rosenfeld a développé en 2012 le concept de « Coloured Coins », une idée qui visait à représenter des actifs du monde réel à l’aide d’un grand registre numérique. En 2014, deux ans plus tard, l’artiste numérique Kevin McCoy a « minté » la toute première NFT. La preuve de propriété de cette image numérique, connue sous le nom de « Quantum », se trouvait sur la blockchain Namecoin.

Si à l’époque la création initiale des NFT a semblé insignifiante à certaines parties, nombre de ces actifs numériques ont rapporté à leurs créateurs des gains financiers conséquents. En 2021, le désormais célèbre artiste numérique Beeple a vendu son collage intitulé « Everyday: The First 5000 Days » pour un montant record de 69 millions de dollars.

OpenSea : là où les NFT sont échangés

Les personnes intéressées par les actifs numériques peuvent acheter des NFT sur un large éventail de places de marché en ligne. Cependant, OpenSea a été la première plateforme d’échange de NFT et reste la plus importante à ce jour. Le site permet aux utilisateurs de découvrir, de collectionner et d’échanger des NFT appartenant à une longue liste de catégories regroupant l’art, les objets de collection, les noms de domaine, la musique, la photographie, le sport et les cartes à collectionner.

La valeur des NFT

Les NFT ont de la valeur pour les créateurs comme pour les collectionneurs. Dans la même veine que les cryptomonnaies, ils permettent des avantages que les actifs tangibles ne peuvent imiter. La possibilité d’enregistrer une preuve de propriété sur des blockchains qu’il est quasiment impossible de pirater ou d’altérer constitue un filet de sécurité qui n’est pas des moindres. De plus, la nature décentralisée de l’échange permet une flexibilité inégalée lorsqu’il s’agit de négocier des actifs.

  • 🎨 Pour les artistes

Quel est le point commun entre la vente d’un album musical, d’une œuvre d’art numérique et même d’une maison ? Réponse : des intermédiaires qui cherchent à se prendre une part du gâteau. Dans le monde non numérique, les maisons de disques, les marchands d’art et les agents immobiliers gagnent des montagnes d’argent en facilitant l’achat et la vente de biens. La nature décentralisée des échanges d’actifs numériques permet aux artistes et aux vendeurs d’éviter les tierces parties, les intermédiaires et les frais (ou commissions) interminables qu’ils ont tendance à exiger pour leurs services. Les NFT permettent également aux artistes de « minté » une certaine quantité de leur produit, ce qui entraîne une offre réduite, une forte demande et une économie de la rareté qui se traduit par une augmentation des profits.

  • 🖼️ Pour les collectionneurs

Leurs opposants s’insurgent contre la nature intangible des NFT en affirmant que les actifs numériques ne sont pas comparables à ceux que l’on peut saisir physiquement et, disons, accrocher au-dessus d’une cheminée. Allez dire ça à Beeple : le marché parle de lui-même.

L’avènement des cryptomonnaies a clairement montré que les gens apprécient les actifs numériques, en partie grâce à la technologie qui rend ces coins/jetons sûrs, finis/limités (dans la plupart des cas) et faciles à échanger. Il en va de même pour les NFT, mais ces actifs offrent quelque chose de plus au collectionneur. La propriété basée sur la blockchain et les stocks limités rendent la possession d’un NFT d’un album, d’une photographie ou d’une carte à jouer beaucoup plus précieuse que les copies physiques et celles non basées sur la blockchain.

  • 👔 Pour les entreprises

Les NFT ont bouleversé le marché des actifs numériques. Résultant de la création des NFT, de nouveaux marketplaces et plateformes émergent sur ce terrain commercial encore relativement vierge et les entreprises se bousculent pour faire partie des premiers piliers. Par exemple, les NFT ne sont pas seulement une preuve de propriété, mais aussi une preuve de présence, ce qui signifie qu’ils peuvent être utilisés pour des événements en direct tels que des festivals. De plus, les contrats intelligents (smart contracts) intégrés aux NFT peuvent garantir que les créateurs reçoivent une part du gâteau si et quand ils sont transférés à des tiers.

NFT : à quoi servent-ils ?

Les NFT ont de nombreuses fonctions. En effet, les cryptomonnaies ont déjà prouvé que les actifs numériques sont non seulement utiles, mais aussi incroyablement précieux (bien que quelque peu volatils). Pour comprendre l’utilité ou la viabilité des NFT dans le monde moderne, nous décrypterons ci-dessous certains des marchés les plus prometteurs pour les NFT.

1. Art graphique

Les œuvres d’art restent l’un des marchés les plus précieux pour les NFT. Bien sûr, vous ne pouvez pas accrocher un NFT comme vous le feriez avec une peinture physique, mais ils sont tout aussi chouettes projetés sur un mur. De plus, vous ne pouvez pas voler, perdre ou endommager une œuvre d’art NFT. Actuellement, les NFT d’art de valeur vont des dessins basiques, mais coûteux de singes cartoonesques et de cyberpunks aux œuvres d’art et aux chefs-d’œuvre numériques bouleversants.

2. GIF

Les GIF (qui signifie graphics interchange format) sont des images bitmap utilisées comme logos et procédés graphiques. Les GIF sont aussi couramment utilisés dans la communication en ligne comme une forme de mème animé. La transformation des GIF en NFT donne lieu à un moyen de revenu prometteur pour les graphistes et un moyen d’échange sûr pour les entreprises qui veulent des droits exclusifs et la propriété de ces produits numériques.

3. Vidéos et résumés des temps forts sportifs

Les NFT des résumés des meilleurs moments sportifs sont en train de devenir un marché très, très florissant. Récemment, la NBA a créé Top Shot : un système de cartes à collectionner basé sur la blockchain qui repose sur de nouveaux angles des temps forts de la NBA et des œuvres d’art numériques. Jusqu’à présent, un temps fort de LeBron James s’est vendu plus de 200 000 $. Ce marché risque d’être gargantuesque lorsque d’autres organisations sportives entreront en lice.

4. Objets de collection

Les objets de collection et les NFT vont de pair. À l’exception de ceux qui ont été mis sur le marché avec un faible stock, les objets de collection physiques prennent généralement de la valeur avec le temps, car beaucoup d’objets originaux sont perdus, jetés ou cassés. Les objets de collection NFT ont quant à eux (pour la plupart) une valeur intrinsèque immédiate dès leur sortie en raison du contrôle strict des stocks. La preuve de propriété quasi inaltérable permet également à ceux qui achètent des NFT de les garder en sécurité et d’éviter que des escrocs ne fabriquent des contrefaçons.

NFT Uses

5. Avatars virtuels et skins de jeux vidéo

Si certains NFT cherchent à usurper la valeur d’articles et d’actifs physiques, d’autres s’intègrent facilement dans des marchés déjà numériques. Dans le cas des avatars virtuels et des skins de jeux vidéo, les NFT ont trouvé un foyer accueillant parmi les communautés en ligne et de jeux. Pour vous donner une idée de l’ampleur que les NFT sont susceptibles de prendre en ligne, Reddit a récemment lancé un marché d’avatars NFT.

6. Sneakers de créateur

Vous ne pouvez pas tenir des sneakers NFT. Vous ne pouvez même pas les porter. Mais cela n’a pas empêché la demande d’augmenter. Tout comme les cartes à jouer et autres objets de collection, les sneakers NFT atteignent des prix ahurissants sur les marchés numériques. Le prix moyen d’une paire de sneakers NFT se situe entre 6 000 $ et 10 000 $. Si vous voulez des CryptoKicks (un produit breveté par Nike), préparez-vous à débourser 20 000 $ pour certaines paires.

7. Musique

Les NFT ont même le potentiel de changer l’environnement de la musique numérique, un territoire qui a été victime du pillage des hordes de pirates au cours des dernières décennies. Les NFT donnent aux artistes musicaux la possibilité de retrouver un semblant de contrôle sur leurs produits et la possibilité d’éviter les tiers dans le processus de distribution. Certains artistes publient des éditions uniques d’albums et d’autres proposent des packages audiovisuels limités.

8. Authentification

Non seulement les NFT permettent de prouver la propriété des actifs numériques, mais ils peuvent également remplacer de manière plus sûre les certificats d’authenticité papier du « monde réel ». Par exemple, en faisant correspondre un numéro de portefeuille à un certain produit (comme une bague) avec un numéro de série correspondant, les vendeurs peuvent prouver l’authenticité aux acheteurs à l’aide d’une preuve d’achat enregistrée sur un registre de la blockchain.

La controverse autour des NFT

Comme vous pouvez l’imaginer, le même niveau de controverse qui a touché les cryptomonnaies s’étend également aux NFT.

❌ Frais d’achat

Lorsqu’ils échangent des NFT, les utilisateurs sont souvent soumis à des frais, appelés « gas » ou « essence », une commission qu’il faut payer pour réaliser une transaction sur le réseau Ethereum. Cependant, ces redevances sont jugées beaucoup trop élevées par certains utilisateurs au point qu’elles pourraient entraver l’ascension des NFT.

❌ Plagiat

Les artistes NFT doivent payer des frais de gas lorsqu’ils « mintent » des NFT. Bien qu’ils paient ces prix élevés, certains artistes ont découvert des NFT contrefaits sur certaines plateformes d’échange, ce qui a suscité des inquiétudes quant à la sécurité des œuvres qu’ils téléchargent et vendent.

❌ Fraude et sécurité

La fraude et les escroqueries sont monnaie courante dans le domaine des NFT. De nombreux rapports font état d’acheteurs qui se font escroquer leurs identifiants de portefeuille numérique, ce qui entraîne des pertes financières importantes. L’espace des actifs numériques dans son ensemble reste en quelque sorte aussi réglementé que le Far West. Selon une société de sécurité appelée Privacy HQ, 90 % des personnes interrogées affirment avoir été victimes d’une escroquerie d’un type ou d’un autre.

NFT Controversy

Quel est le lien entre les NFT et le cannabis ?

En tant que l’une des industries les plus innovantes et à la croissance la plus rapide, il est logique que le secteur du cannabis ait commencé à adopter les NFT.

Crypto Cannabis Club

En tant que hub autoproclamé pour les connaisseurs de cannabis et les amateurs d’art numérique, le Crypto Cannabis Club a cherché à créer une communauté en ligne en établissant ses racines dans le métavers. La plateforme vend de l’art NFT sur le thème du cannabis, des biens du métavers et propose également des jeux gratuits (Play to Earn) pour gagner des cryptos.

Cette organisation est un parfait exemple de la manière dont les NFT peuvent décoller dans l’espace du cannabis. Non seulement elle propose des biens numériques à la vente, mais elle contribue à renforcer la communauté autour de l’herbe et de cette nouvelle technologie numérique. Cette organisation dispose d’un serveur Discord destiné à accueillir les novices dans l’écosystème et assiste les collectionneurs de NFT dans leur création de portefeuilles MetaMask pour leurs cryptos.

Blazed Cats

Vous avez probablement vu beaucoup de NFT de singes à ce stade, mais avez-vous vu des félins stones ? Blazed Cats a adopté une nouvelle approche de l’art NFT en publiant une collection de 10 000 chats dessinés à la main et générés de manière aléatoire qui présentent tous des caractéristiques et des accessoires uniques. Des félins qui tiennent des joints entre leurs orteils à ceux qui pilotent des avions de dessin animé en passant par ceux au look traditionnel des hippies avec des lunettes de soleil à monture circulaire et bandanas, vous trouverez de tout ! Une seule question demeure : ajouterez-vous ces œuvres abstraites à votre collection de NFT ?

BitCanna

Bitcanna NFT

BitCanna s’est imposé comme la cryptomonnaie du cannabis en proposant bien plus qu’une simple nouveauté, mais bien quelque chose d’utile. Voyez-vous, afin de ne pas se mouiller, les plateformes de transaction telles que PayPal et les principales sociétés de cartes de crédit refusent de faire des affaires avec les entreprises liées au cannabis en se contentant de les exclure de certains secteurs de l’économie. BitCanna s’efforce de contourner ces problèmes en proposant aux entreprises et aux clients du secteur cannabique une plateforme dédiée pour effectuer des échanges.

Cependant, le projet BitCanna s’est étendu au-delà de la cryptomonnaie et a dorénavant un pied dans l’espace des NFT. L’équipe a créé des NFT connus sous le nom de BitCanna Buddheads, une collection de 8 420 collectibles numériques, dont 420 ont été distribués gratuitement dans le cadre d’une campagne promotionnelle. En plus d’avoir l’air cool, les Buddheads servent de laissez-passer numériques pour entrer dans la communauté BitCanna et au-delà. Actuellement, BitCanna travaille avec de grands noms du secteur cannabique (dont Royal Queen Seeds) pour aider les acheteurs centrés sur le cannabis à découvrir et rejoindre les marchés NFT et crypto.

Digi Strains

Oubliez les cartes Pokémon. Imaginez que vous possédez des variétés de cannabis légales numérisées ! Créées par The Peakz Company, les Digi Strains constituent la première collection numérique de variétés de cannabis à avoir été publiée sur la blockchain. Loin d’être de piètres images cartoonesques, les Digi Strains sont des créations tridimensionnelles conçues pour habiter le métavers. Une fois achetées, les propriétaires peuvent exposer leurs variétés préférées dans leur maison numérique. Ces œuvres d’art se vendent actuellement pour environ 0,03 Ethereum, soit environ 50 $.

L’avenir des NFT dans le cannabis

À ce jour, les NFT dans le secteur du cannabis sont principalement axés sur les œuvres d’art et les jeux. Cependant, ils pourraient à l’avenir jouer un rôle beaucoup plus important. Les NFT pourraient-ils aider les sélectionneurs à obtenir et à vendre les droits sur leur matériel génétique ? Les banques de graines pourraient-elles publier des NFT en même temps que des quantités limitées de graines pour créer des variétés super rares, coûteuses et exotiques ? Seul l’avenir nous le dira. Pour l’instant, les NFT et le cannabis semblent être une paire compatible et promise à un avenir radieux.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.