Chez Royal Queen Seeds, nous sommes avides des meilleures informations et connaissances concernant le cannabis. Lors de nos entretiens, nous nous adressons à des figures venues de toute l’industrie du cannabis. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de nous adresser à Rachael.

Hey, moi c’est Rachael. Je suis absolument passionnée par le CBD et j’ai fait de mon mieux pour vivre un mode de vie sain ses 10 dernières années. Vous pouvez me retrouver sur Instagram @cbdwoman ou sur YouTube @cbdwoman et en apprendre plus sur mon site internet www.exciteforlife.com.

(Écoutez-le aussi dans Spotify et Apple Podcast)

Qu’est-ce que le CBD et pourquoi dit-on qu’il est thérapeutique ?

Ici au Royaume-Uni, légalement, nous ne sommes autorisés à extraire le CBD que de plants de chanvre industriels puisque ceux-ci sont naturellement riches en CBD, mais très faibles en THC. Celui-ci est l’élément qui va faire planer les individus quand on consomme du cannabis récréatif, mais il est présent en des quantités si infimes dans le chanvre qu’il n’y a aucun risque de planer.

Pour comprendre les bienfaits du CBD, on doit tout d’abord prendre en compte qu’il existe plus de 100 cannabinoïdes dans le plant de chanvre. Ces composés chimiques sont capables d’interagir avec notre système endocannabinoïde inné, un réseau regroupant des neurotransmetteurs et des récepteurs qui assiste d’autres systèmes physiologiques comme le système respiratoire, immunitaire et nerveux. Le système endocannabinoïde donne un coup de main à toutes ces fonctions physiologiques afin que si un des systèmes est défaillant, le SEC puisse dire : « Hey, vous là-bas, faut bosser un peu plus dur » et aider ainsi à maintenir un état d’équilibre pour tous les systèmes du corps.

Atteindre cet état d’équilibre interne, qu’on appelle aussi l’homéostasie, est sûrement la mission principale du système endocannabinoïde. Pour ce faire, nos corps produisent naturellement des éléments chimiques appelés « endocannabinoïdes ». En tant qu’adultes, nous fabriquons quotidiennement autour de 40–60 milligrammes d’endocannabinoïdes dans nos corps. Parfois, pour certains individus, une défaillance peut se produire et être liée à une maladie, au stress du quotidien ou n’importe quel autre motif.

Le CBD et les autres cannabinoïdes du plant de chanvre sont assez similaires aux endocannabinoïdes que nous produisons naturellement. C’est la raison pour laquelle nous ajoutons du CBD à notre corps pour qu’il interagisse avec le système endocannabinoïde et aide notre corps à fonctionner du mieux possible.

"Il vous suffit de mélanger l’isolat à de l’huile d’olive, de noix de coco ou de graines de chanvre afin que le cannabinoïde puisse être transporté dans le corps, et vous aurez juste à la faire doucement chauffer pour qu’ils fondent et s’infusent dans l’huile de support : et voilà, votre propre huile au CBD chez vous." 

Que devrait-on savoir des différents types de produits au CBD ?

Tout l’intérêt de consommer du CBD est de le faire pénétrer dans le système sanguin, et il existe quatre façons de faire cela. Tout d’abord, vous pouvez soit le fumer ou le vaporiser : l’inhalation est le moyen le plus rapide pour faire entrer le cannabinoïde dans la circulation sanguine (via les poumons), mais les effets ne dureront qu’une heure ou deux.

Puis, vous avez l’option des produits comestibles : ingérer du CBD, que ce soit sous la forme de gélule ou de produit comestible (comme les bonbons gélifiés), prendra autour d’une heure pour traverser le système digestif avant d’être métabolisé par le foie. De là, le CBD atteindra la circulation sanguine et les effets dureront jusqu’à huit heures. Cela sous-entend que l’ingestion est la méthode de prise de CBD qui a l’effet le plus long.

Puis, on a l’option sublinguale qui fonctionne très bien avec l’huile au CBD. Concrètement, vous allez mettre de l’huile sous votre langue et attendre une minute que les membranes muqueuses de la bouche diffusent le CBD dans la circulation sanguine. Étant la seconde méthode la plus rapide, il faudra à peu près 15 minutes pour ressentir les effets qui dureront autour de 4–5 heures. C’est la raison pour laquelle il est souvent préférable de consommer l’huile une fois le matin puis une autre fois l’après-midi.

La dernière option est l’absorption topique. Les méthodes topiques existent pour faire passer le cannabinoïde aux récepteurs endocannabinoïdes de la peau. Ces crèmes et ces baumes n’entreront pas dans le sang, mais seront absorbés par l’épiderme, ce qui est idéal si vous ciblez une zone précise.

Que devrait-on savoir des différents types de produits au CBD ?

Avant d’acheter un produit CBD, comment savoir quel pourcentage de CBD serait le mieux pour nous ?

La seule raison logique pour consommer une huile au CBD très haute puissance serait si l’on suit une progression naturelle du dosage. Par exemple, admettons que vous prenez 40 mg d’huile au CBD depuis un moment maintenant (NDLR, la plupart des gens prennent 10 mg par jour). Prendre ce dosage avec un flacon d’huile au CBD 5 % contenant 500 mg équivaut à 2,5 mg de CBD par goutte. En suivant cette logique, il vous faudra placer 16 gouttes d’huile au CBD sous la langue tout au long de la journée. À l’inverse, un flacon de 1 000 mg contenant 10 % de CBD contiendrait 5 mg par goutte, et cela diviserait vos gouttes quotidiennes jusqu’à atteindre 8 gouttes sans pour autant sacrifier le taux de CBD consommé. Il en va de même pour les flacons 2 000 mg et 4 000 mg : moins de gouttes sont nécessaires pour consommer la même dose de CBD.

De ce fait, la seule raison vraiment valable de prendre une huile très haute puissance est si l’on cherche à étaler le dosage sur la durée, ou tout simplement économiser du temps et de l’argent sur l’achat d’huile au CBD.

Par exemple, si vous prenez 10 mg de CBD par jour d’un flacon de 500 mg, celui-ci va durer approximativement 50 jours. Néanmoins, avec un flacon 1 000 mg, la durée sera doublée, car il en contient deux fois plus.

C’est la raison pour laquelle je suggère toujours aux individus de débuter avec une puissance faible. Sachant que nous sommes tous différents avec des corps uniques et des styles de vie propres à chacun, commencer avec 10 mg de CBD par jour est une bonne façon de former une base solide. Ensuite, on peut graduellement augmenter le dosage autant que nécessaire jusqu’à obtention des résultats escomptés. En d’autres termes, les débutants n’ont pas besoin d’acheter une huile au CBD trop chère qui va durer 8 mois quand ils peuvent plutôt en prendre une à un prix accessible qui durera, disons, 50 jours. Les consommateurs chevronnés prenant des doses plus élevées de CBD vont quant à eux faire des économies en optant pour des concentrations plus élevées.

CBD Dosage Calculator

Effect
Weight
Dosage:

Comment déterminer quelle méthode de consommation conviendrait le mieux ?

Tout dépendra de vos préférences personnelles. Parfois, les huiles au CBD ont un goût de chanvre, une chose qui ne plaît pas à tous les consommateurs. De ce fait, peut-être préféreront-ils consommer des bonbons gélifiés infusés ou des gélules au CBD qui masqueront le goût du chanvre. D’autres personnes ne remarquent même pas le goût de l’huile.

C’est la raison pour laquelle j’apprécie avoir une boutique, car lorsque les gens entrent, ils peuvent en goûter un échantillon et voir s’ils aiment ça ou non. Certaines personnes disent « Ah oui ça passe bien » alors que d’autres affirmeront plutôt avec véhémence que c’est un « grand non ». Dans cette dernière situation, je suggère alors la prise d’un comestible.

La vaporisation a tendance à être préférable pour ceux qui souhaitent doser rapidement du CBD en déplacement. Peut-être sont-ils dehors toute la journée et veulent juste se détendre : c’est là que la vaporisation pallie cette situation. Mais la vaporisation du CBD peut vite coûter cher puisqu’on peut facilement vapoter un flacon d’E-liquide de 10 ml si on le souhaite et on risque vite d’en manquer. De plus, puisqu’il ne reste pas très longtemps dans le système, c’est une chose qu’on va effectuer continuellement tout au long de la journée. C’est pour quoi je suggère aux gens de vaporiser en plus d’un régime CBD déjà établi. L’huile ou une gélule au CBD seront ainsi les sources principales de consommation, et la vaporisation viendra simplement parfaire l’expérience en cas de besoin rapide, mais pas principal.

Peut-on fabriquer des produits CBD chez soi ?

Si vous souhaitez confectionner des produits au CBD chez vous, vous pouvez acheter de l’isolat de CBD. Il ne contient pas le reste des cannabinoïdes du plant, mais uniquement du CBD. Il est généralement disponible sous forme de poudre blanche et on peut l’utiliser pour confectionner son propre E-liquide au CBD.

La marche à suivre est très simple : il suffit d’acheter de la glycérine végétale et du propylène glycol (GC/PG) que l’on peut facilement retrouver sur Amazon, et juste y mélanger les cristaux d’isolat de CBD. Vous faites doucement chauffer le tout à un maximum de 60 °C pour que les cristaux se mélangent et vous pouvez enfin y ajouter votre arôme préféré. Donc oui, vous pouvez faire votre propre E-liquide au CBD avec de l’isolat.

Vous pouvez en utiliser dans la cuisine : ajoutez-en simplement dans le beurre et préparez des brownies ou des gâteaux, ou même étalez-en juste sur un morceau de pain.

Vous pouvez aussi faire des bombes de bain au CBD. Ajoutez juste le CBD au mélange de votre bombe de bain et profitez des sensations.

Pour faire de l’huile au CBD à spectre large ou complet, vous auriez besoin d’un plant de chanvre et d’en extraire les phytochimiques, ce qui n’est pas toujours un processus facile sachant qu’il est peut-être interdit de cultiver du chanvre dans votre pays. Mais vous pouvez toujours faire de l’huile au CBD chez vous avec de l’isolat.

Il vous suffit de mélanger l’isolat à de l’huile d’olive, de noix de coco ou de graines de chanvre afin que le cannabinoïde puisse être transporté dans le corps, et vous aurez juste à la faire doucement chauffer pour qu’ils fondent et s’infusent dans l’huile de support : et voilà, votre propre huile au CBD chez vous.

Peut-on fabriquer des produits CBD chez soi ?

Combien de CBD doit-on consommer en une journée ?

Quand je me suis lancé dans cette branche, la dose quotidienne maximale pour la consommation de CBD était de 200 mg par jour, et nous sommes désormais passés à 70 mg. J’ai déjà consommé jusqu’à 300 mg en une journée pour voir de moi-même les effets, et tout s’est bien passé : je n’ai pas ressenti d’effets secondaires négatifs ou quoi que ce soit.

Par contre, le facteur à prendre en compte est que notre système endocannabinoïde n’a besoin que de 30 mg de CBD. Donc, si on en consomme 60 mg, le corps va simplement éliminer les 30 mg superflus. Ce serait bien dommage de gaspiller son argent à trop en consommer si on n’en a pas besoin.

Peut-on développer une tolérance au CBD ?

Certaines recherches indiquent qu’après six mois d’une prise d’isolat de CBD, les consommateurs y ont développé une tolérance et avaient besoin de plus.

Il en va de même avec le THC : lorsqu’on consomme du THC depuis un certain temps, notre tolérance augmente et je me retrouve souvent à conseiller à mes clients c’est d’en prendre pendant trois ou quatre mois, puis de faire une pause d’une ou deux semaines. Ainsi, on réinitialise la tolérance et lorsqu’on recommence à consommer du CBD, on peut repasser des 30 mg aux 10 mg par jour par exemple.

Peut-on mélanger le CBD à d’autres substances ou médicaments ?

Je suggère toujours aux personnes suivant un traitement d’en parler d’abord avec leur médecin, mais généralement, ce n’est pas un problème de combiner CBD et traitement médicamenteux, il ne faut juste PAS LES PRENDRE en même temps.

Ainsi, si vous deviez consommer une gélule au CBD et votre traitement en même temps, ils passeraient par le système digestif et le foie au même moment. Le CBD peut inhiber le métabolisme hépatique des médicaments et cela sous-entend techniquement que le CBD va considérer le médicament comme un corps étranger et va chercher à l’éliminer du corps.

De ce fait, si vous attendez une heure entre la prise du CBD et du médicament, tout ira bien. Vous donnerez suffisamment de temps au médicament pour qu’il atteigne le foie et le système sanguin et vous serez ensuite en mesure de prendre le CBD sans qu’il interfère avec.

Nos animaux domestiques peuvent-ils prendre du CBD ?

Tous les êtres possédant une colonne vertébrale peuvent profiter du CBD puisqu’une colonne vertébrale implique la présence obligatoire d’un système endocannabinoïde. De ce fait, bon nombre de mes clients donnent du CBD à leurs chiens. J’en donne aussi à mes chats, juste en des quantités beaucoup plus faibles.

Si vous pensez en donner à votre animal, pensez juste à prendre l’huile la plus faible qui est le flacon de 500 mg (2,5 mg par goutte). Selon la taille du chien, vous n’avez qu’à leur administrer un quart de ce qu’on donnerait à un adulte sur une de leurs friandises et ils dévoreront tout ça. Bon nombre des clients affirment que leurs chiens semblent apprécier le CBD : c’est une plus-value pour la santé globale.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.