La Colombie va bientôt commencer sa première culture légale de cannabis médical. La loi pour le légaliser a été adoptée haut la main au Congrès, promettant de meilleurs soins de santé et une augmentation des revenus fiscaux.

Un autre pays d’Amérique du Sud a déclaré la guerre. Pas une Guerre contre les Drogues, mais une guerre contre la maladie. Le gouvernement colombien a signé une loi pour rendre légal de cultiver et de vendre du cannabis médical, et une opération de culture autorisée par le gouvernement est en train d’être lancée. Le processus de légalisation du cannabis médical a été long et laborieux, mais il touche enfin à sa fin.

UN PASSÉ TROUBLÉ

La législation de la Colombie a beaucoup changé au cours de la dernière centaine d’année. Dans les années 1920, la punition pour une possession ou consommation de drogue était une amende. Cependant, à cause du marché florissant du trafic de drogue international s’étendant dans le monde entier, le gouvernement colombien a renforcé et durci les lois au fil des années. Ils ont fini par s’arrêter dans une zone floue, créée en 2005, qui permettait aux citoyens de posséder une quantité correspondant à une consommation personnelle de pratiquement n’importe quelle substance sans trop avoir à s’inquiéter de poursuites, car cela était considéré comme étant « le libre développement de la personnalité de chacun ».

Maintenant, de nouvelles lois ont été adoptées pour rendre tout complètement légal – du moins pour le cannabis médical. Le Congrès a voté en faveur du cannabis médical en espérant pouvoir apporter ce remède à ceux qui en ont besoin, créer des emplois et des revenus fiscaux par la même occasion. Malheureusement, le projet pour légaliser à des fins récréatives a échoué à obtenir la majorité des voix.

Cannabis Médical

La commercialisation du cannabis médical permettra un produit plus sûr et de meilleure qualité. La culture des plants sera placée entre les mains de professionnels qui s’efforcent de produire de bons produits faisant honneur à leur réputation professionnelle.

UN NOUVEAU TERRITOIRE INCONNU

Le plus grand problème du moment est de former les médecins à la consommation et aux effets du cannabis. Seuls 2 % des professionnels de santé colombiens ont mené leurs propres recherches sur les applications potentielles de la weed, il se pourrait donc que l’on doive attendre un bon moment avant qu’une bonne partie des médecins puisse suivre les directives pharmaceutiques concernant le traitement des patients avec du cannabis.

Le gouvernement compte garder la main sur la réglementation de ce nouveau secteur. Les autorisations de culture du cannabis seront délivrées et surveillées par trois entités gouvernementales. Les branches Judiciaires, de la Santé et de l’Agriculture appliqueront des standards stricts que les nouvelles entreprises devront suivre. Au total, il faudra obtenir onze autorisations différentes, couvrant tout des graines de cannabis à la culture, en passant par le stockage des produits.

ET POUR LES CULTIVATEURS PARTICULIERS ?

Même si cette information suscite un sentiment général d’enthousiasme, de nombreuses personnes s’inquiètent des zones d’ombres de certaines des lois. Certains s’inquiètent que ces lois seront injustes et que les politiciens qui les ont créées en seront les premiers bénéficiaires. Les cultivateurs particuliers avaient le droit de posséder jusqu’à vingt plants à domicile sous l’ancienne loi. Ces personnes sont à présent inquiètes de ce que la nouvelle loi implique pour eux – car l’obtention d’une autorisation est obligatoire.

DES PRODUCTION à GRANDE ÉCHELLE SONT DÉJÀ PRÉVUES

La province de Boyacá prévoit de cultiver son premier lot de cannabis médical légal et a déjà réservé 10 hectares de terrain pour commencer la production. L’Université Technologique de Colombie soutient la culture dans cette province et en profitera certainement pour mener des recherches supplémentaires sur la plante.

Les lois sur le cannabis changent dans le monde entier. Ce n’est que l’avancée la plus récente dans le combat pour mettre fin à la prohibition et donner l’accès au cannabis à tous ceux qui en ont besoin. De nombreux pays surveillent de très près la Colombie, surtout comme elle la réputation de produire des drogues illicites. Si elle peut montrer au monde qu’un marché légal est viable, et améliore le bien-être de la société, d’autres pays suivront sûrement.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander