Bien que plus d’études humaines soient nécessaires, les dernières études médicales suggèrent que les cannabinoïdes peuvent aider à traiter le cancer de la peau. Quelle viabilité pour le cannabis comme traitement du mélanome ?

Le cancer de la peau est un des types de cancer les plus courants. Le mélanome est une forme de cancer de la peau qui représente moins de 1 % de tous les cas de cancer de la peau, et pourtant c’est la forme la plus grave de cancer de la peau, qui provoque le plus de décès. Rien que pour cette année, on estime qu’il y aura 80.000 nouveaux cas de mélanome invasif diagnostiqués aux États-Unis. Avec la nécessité de nouveaux traitements, des scientifiques commencent à se demander si le cannabis pourrait avoir la réponse.

Le mélanome semble être provoqué par l’exposition aux rayons UV du soleil ou des cabines de bronzage, mais il semble aussi que d’autres facteurs tels que génétiques ou certains produits chimiques puissent le provoquer.

COMMENT LE MÉLANOME SE DÉVELOPPE

Les rayons UV peuvent provoquer des mutations de l’ADN dans les cellules, ce qui provoque la croissance de cellules cancéreuses. La plupart des types de mélanomes apparaissent dans les zones de la peau exposées aux rayons UV, même s’il existe des cas où ils apparaissent dans d’autres zones du corps non exposées. Quand les cellules de la peau commencent à muter, elles deviennent foncées et prennent des formes étranges sur la peau. Non traité, le cancer peut se répandre ou métastaser dans d’autres parties du corps.

Le traitement actuel pour le mélanome est de le retirer chirurgicalement au cours du stade précoce de développement, et la chimiothérapie intervient pour les cas où le cancer s’est déjà répandu.

RECONNAÎTRE LE MÉLANOME

Un grain de beauté de mélanome cancéreux aura un aspect différent en comparaison d’un grain de beauté normal. Les grains de beauté non-cancéreux sont en général ronds et uniformes en couleur. Le mélanome a le plus souvent une forme irrégulière et asymétrique et peut avoir une bordure non-uniforme. Leur couleur est souvent non-uniforme avec des zones plus foncées que d’autre. Ils sont également plus grands que les grains de beauté normaux et peuvent augmenter en taille. En cas de doute, vous devriez toujours consulter un médecin.

cannabis melanoma

TRAITER LE CANCER DE LA PEAU AVEC DES CANNABINOÏDES

L’idée que les cannabinoïdes, les principaux composés du cannabis, peuvent potentiellement avoir des propriétés anti-cancéreuses, n’est pas nouvelle. Même s’il reste encore beaucoup de recherches à faire, surtout pour ce qui est des cancers chez l’homme, les preuves de l’efficacité des cannabinoïdes s’accumulent.

L’année dernière, le Journal of Investigative Dermatology a publié une étude dans laquelle ils ont traité le mélanome chez des souris avec du THC et du CBD. Le groupe de chercheurs internationaux venus du Royaume-Uni, d’Italie et d’Espagne a découvert comment les composés entraînaient la mort des cellules cancéreuses avec deux processus naturels appelés autophagie et apoptose.

AUTOPHAGIE ET APOPTOSE : COMMENT LES CELLULES SE RÉPARENT

L’autophagie est un processus dans lequel les cellules se décomposent elles-mêmes pour se débarrasser de toute partie endommagée en leur sein. L’apoptose est le processus connu sous le nom de « suicide cellulaire » ; les cellules se décomposent et d’autres cellules du système immunitaire du corps nettoient les restes. Dans des études sur des animaux, il a été découvert que le THC et le CBD pouvaient stimuler et soutenir ces deux processus.

Pour l’étude, l’équipe de chercheurs a utilisé du THC et du CBD dans un ratio égal sur des souris atteintes de mélanome – un ratio similaire au médicament Sativex qui fait actuellement l’objet de tests en tant que médicament contre la douleur pour les malades du cancer.

Bien que ce soit une étude récente sur les effets des cannabinoïdes sur le mélanome, la recherche dans ce champ prometteur existe depuis bien plus longtemps. Les chercheurs avaient déjà identifié en 2006 que les cannabinoïdes avaient le potentiel de traiter le mélanome . À l’époque, ils avaient découvert les récepteurs CB1 et CB2 dans les cellules atteintes de mélanome. Ces récepteurs sont aussi les sites où se lie le THC dans le corps humain.

En activant ces récepteurs, l’équipe a pu ralentir la croissance des cellules de mélanome malin. De plus, le processus de traitement a initié le suicide cellulaire des tissus cancéreux.

AUTO-TRAITEMENT DU MÉLANOME AVEC DE L’HUILE DE CANNABIS ?

En plus de ces études scientifiques, il existe plus d’indices de la possible efficacité des cannabinoïdes dans le traitement du mélanome, même si ces indices sont pour la plupart des témoignages. On peut trouver sur internet de nombreux rapports de malades traitant le mélanome avec de l’huile de cannabis, en rapportant souvent de remarquables succès.

Cependant, en raison du manque de faits médicaux établis, l’auto-traitement avec de l’huile de cannabis et des produits liés n’est pas facile. De nos jours, aucune véritable information n’est disponible sur les doses recommandées ou sur la durée de traitement. D’autres questions importantes qui demandent une réponse concernent la qualité des produits utilisés, leurs ingrédients et la façon dont ils peuvent compléter une chimiothérapie. C’est pourquoi le cannabis ne peut pas être considéré comme un traitement tant qu’il n’y a pas plus de preuves scientifiques.

La prohibition du cannabis qui est toujours en cours dans la plupart des pays de nos jours n’aide pas vraiment les avancées dans ce champ d’étude. Pour l’instant, les malades ne peuvent suivre que des témoignages. Espérons que plus de progrès soient faits, pas seulement dans la recherche scientifique sur l’efficacité du cannabis pour le traitement du cancer chez l’homme, mais aussi et en particulier pour ce qui est des politiques pour l’acceptation complète du cannabis comme médicament.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander