Les avancées de la médecine moderne ont fortement augmenté l'espérance de vie moyenne et pratiquement éradiqué de nombreuses maladies contagieuses qui dévastaient autrefois l'humanité. Nous faisons désormais face à un problème bien différent. Les modes de vie et l'alimentation modernes et les niveaux de pollution environnementale ont provoqué une explosion des taux de maladies chroniques, dont le cancer.

Même si la génétique joue un rôle dans cette pathologie, environ deux tiers de tous les cas de cancer semblent être issus de facteurs environnementaux. La maladie est une des principales causes de décès dans le monde, avec pratiquement 10 millions de morts[1] rien qu'en 2020. Au rythme actuel, 1 personne sur 2 au Royaume-Uni développera une forme de cancer[2] au cours de sa vie.

Les traitements conventionnels comme la chimiothérapie ont permis de sauver de nombreuses vies, mais parfois ils ne fonctionnent pas. Même si le taux de survie s'est amélioré au fil du temps, les malades font toujours face à 50 % de risques[3] de mourir de la maladie.

Les chercheurs sont toujours à la recherche d'outils thérapeutiques pour améliorer le taux de survie, pour guérir le cancer et prévenir son apparition. Certains universitaires se sont tournés vers le cannabis comme une source prometteuse de médicaments anti-cancer. Mais est-ce que fumer ne provoque pas le cancer ? Eh bien, la recherche reste peu claire. Mais de nombreuses personnes qui choisissent le cannabis comme traitement alternative posent la question inverse : le cannabis peut-il soigner le cancer ?

Ces grandes questions nécessitent des réponses fiables et basées sur les faits. Malheureusement, ces réponses n'existent pas, du moins pas encore. Cependant, les études actuelles espèrent découvrir des résultats qui pourraient sauver des millions de vies dans le futur. Restez avec nous pour en savoir plus sur le cancer, le cannabis médical et les performances des molécules dérivées du cannabis dans des études explorant leur rôle contre la maladie.

Qu'est-ce que le cancer ?

Le cancer commence quand des cellules dans le corps se mettent à se diviser de manière anormale. Les dégâts sur l'ADN[4] provoqués par des facteurs environnementaux jouent un rôle fondamental dans la formation du cancer, mais des traits hérités peuvent également contribuer à la maladie. Ces causes peuvent créer des changements dans des parties de l'ADN connues sous le nom de gènes[5] — des codes qui donnent des instructions pour créer des protéines dans le corps.

Les gènes ressemblent à un interrupteur. Les cellules peuvent les allumer ou les éteindre pour mener à bien différentes fonctions. Cependant, quand ils sont endommagés, les gènes mutent[6] et se transforment en oncogènes. C'est assez problématique. Au contraire des gènes normaux, le corps ne peut pas éteindre les oncogènes. Alors que les gènes dans les cellules normales peuvent stopper la croissance cellulaire, les cellules mutées sont capables de continuer à se diviser de manière incontrôlée.

Pour faire simple, les cellules normales meurent quand elles deviennent vieilles ou dysfonctionnelles, alors que les cellules du cancer deviennent immortelles[7]. Les cellules cancéreuses finissent par se diviser au point de former une tumeur. Comme les cellules cancéreuses peuvent échapper au système immunitaire[8], elles finissent par se répandre dans d'autres sites à travers le corps. Quand le cancer atteint des régions du corps essentielles à la vie[9], comme le cerveau, le foie ou le pancréas, elles peuvent devenir fatales.

Qu'est-ce que le cancer ?

Qu'est-ce que le cannabis médical ?

Le cannabis médical fait tout simplement référence au cannabis consommé dans un contexte thérapeutique. Alors que certaines personnes consomment du cannabis de manière récréative (pour planer), des millions de personnes dans le monde consomment de l'herbe afin d'essayer de traiter les symptômes de nombreux troubles de santé.

Le cannabis produit un éventail diversifié de molécules végétales (phytochimiques) qui intéressent les chercheurs scientifiques. Les deux plus connues — THC et CBD — font partie de la famille des cannabinoïdes, avec plus de 100 autres molécules. Le cannabis contient également plus de 200 terpènes aromatiques, qui produisent leurs propres effets intéressants.

À l'heure actuelle, plusieurs pays et états prescrivent du cannabis pour toute une liste de troubles et maladies, dont :

Épilepsie Effets secondaires de la chimiothérapie
Sclérose en plaques Douleur
Troubles neurologiques Migraines



THC vs CBD

Alors que le cannabis contient de nombreux cannabinoïdes différents, c'est jusqu'ici le THC et le CBD qui ont attiré tous les regards. Ces molécules sont les cannabinoïdes les plus prévalents dans la plupart des variétés et sont donc celles qui ont été les plus étudiées par les chercheurs.

Le THC est responsable des effets psychotropes du cannabis. Il se lie à des récepteurs dans le cerveau qui changent temporairement le fonctionnement d'autres neurotransmetteurs. Au-delà de l'effet enivrant agréable, des études en cours explorent le rôle thérapeutique du THC dans de nombreuses maladies, y compris le cancer[10].

Que dit la recherche sur l'huile au CBD et le cancer ?

Au contraire du THC, le CBD ne produit par d'effets psychotropes. En revanche, il offre une sensation à tête claire que de nombreuses personnes savourent tout au long de la journée pour rester relaxé tout en étant totalement fonctionnel. Des chercheurs sur le cancer ont également passé du temps à explorer le potentiel du CBD en tant que futur outil thérapeutique contre le cancer.

Les explorations actuelles se penchent sur la capacité du CBD à moduler la douleur et l'inflammation et certaines études ont même testé le cannabinoïde directement contre les cellules du cancer[11].

Huile de CBD 10% (1000mg)
THC: 0.2%
CBD: 10%
CBD par goute: 5 Mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 10% (1000mg)

Comment est utilisé actuellement le cannabis médical ?

L'American Cancer Society rapporte que des études préliminaires sur des cellules montrent que les cannabinoïdes pourraient ralentir l'expansion des cellules cancéreuses[12] et même les tuer. Cette société rapporte également que des études animales limitées montrent que ces molécules phytochimiques pourraient ralentir la croissance et l'expansion de la maladie.

Cependant, il n'existe actuellement aucun médicament basé sur le cannabis approuvé qui cible directement le cancer. Il existe cependant une poignée de médicaments approuvés pour lutter contre les symptômes de la maladie et les effets secondaires des traitements actuels, comme :

Dronabinol
Des capsules de THC approuvées par le régulateur américain, la Food and Drug Administration (FDA), pour traiter les nausées et vomissements provoqués par la chimiothérapie
Nabilone

Une forme de THC synthétique utilisée pour traiter les effets secondaires de la chimiothérapie

Nabiximols

Un extrait de plante entière en spray buccal contenant du THC et du CBD ; approuvé au Canada et dans certains pays en Europe pour traiter la douleur liée au cancer

Méthodes d'administration

Les consommateurs de cannabis consomment l'herbe sous une diversité de formes. Chaque méthode d'administration offre des effets et vitesses de montée légèrement différents. La liste des médicaments approuvés fait référence à deux méthodes spécifiques, mais il existe d'autres méthodes de consommer la plante. Parmi les méthodes de consommation principales, on peut citer :

  • Fumer/vapoter : ces méthodes apportent les cannabinoïdes directement dans la circulation sanguine à travers les alvéoles des poumons. Ceci entraîne une montée rapide et une durée relativement courte.
  • Voie orale : le cannabis comestible comporte une large variété de produits, des capsules jusqu'aux gâteaux. Les cannabinoïdes administrés par voie orale mettent plus longtemps à faire effet car ils doivent d'abord supporter le système digestif. Il faut généralement 30–60 minutes pour en sentir les effets. Cependant, les effets sont plus prononcés et durent plus longtemps. Dans le cas du THC, le foie transforme le cannabinoïde en une molécule psychotrope plus puissante.
  • En sublingual : les sprays et huiles sont appliqués sous la langue. Ils se diffusent alors à travers une fine couche de tissus et directement dans le tapis capillaire. Ceci leur donne un accès rapide à la circulation sanguine, ce qui donne une survenue rapide des effets.


Est-ce que fumer du cannabis provoque le cancer ?

Pour certains, fumer le tabac pour prévenir ou lutter contre le cancer pourrait sembler incroyablement contre-intuitif. Après tout, le fait de fumer n'importe quelle substance implique une combustion et la combustion produit des substances cancérigènes. Ces substances chimiques nocives provoquent des millions de cas de cancer chaque année.

Alors que fumer du cannabis augmentent les risques de développer un cancer, les choses sont légèrement plus complexes pour le cannabis. Fumer de l'herbe expose le corps à des cancérigènes, mais implique également d'inhaler plusieurs molécules que des chercheurs explorent pour des effets anti-cancer.

Une étude de 2020 publiée dans le journal Cannabis and Cannabinoid Research a cherché à éclairer ce problème[13]. Les chercheurs se sont mis d'accord sur trois hypothèses avant d'examiner un large corpus de données afin d'explorer l'association entre le cannabis fumé et le cancer :

  • Hypothèse 1 : les effets cancérigènes de la fumée prédominent et résultent en une augmentation des risques de cancer
  • Hypothèse 2 : les potentiels effets anti-tumeur des cannabinoïdes annulent les effets cancérigènes de la fumée
  • Hypothèse 3 : les potentiels effets anti-tumeur prédominent et diminuent les risques de cancer

Après avoir réalisé une analyse statistique sur les chiffres, les chercheurs ont découvert que les données ne soutenaient pas la première hypothèse. À la place, ils ont découvert une association négative entre le cannabis fumé et le risque de cancer, à l'exception du cancer testiculaire.

Les chercheurs ont conclu : « il existe une tendance émergente dans laquelle des malades se détournent des méthodes de chimiothérapie plus grand-public et essaient à la place d'utiliser le cannabis comme un remède anti-cancer unique ».

Ils ont également déclaré que les résultats ne justifiaient pas la consommation récréative ordinaire de cannabis pour traiter le cancer. Cependant, ils ont bien mentionné le potentiel rôle thérapeutique de l'herbe aux côtés des traitements conventionnels, en ajoutant « …les résultats suggèrent bien que, en plus d'une amélioration significative dans la qualité de vie des malades du cancer, ajouter une thérapie au cannabis en plus des méthodes de traitement contre le cancer établies pourrait bien améliorer l'efficacité du traitement sans stimuler la croissance tumorale ».

Est-ce que fumer du cannabis provoque le cancer ?

Interactions avec les thérapies conventionnelles contre le cancer

Le cannabis pourrait interagir avec les traitements conventionnels contre le cancer de manière à la fois positive et négative. Comme nous l'avons vu, certains médicaments approuvés à base de cannabis sont administrés spécifiquement pour réduire les symptômes de la chimiothérapie.

La chimiothérapie fait des ravages sur le corps. Elle peut provoquer des lésions aux principaux organes, provoquer une perte de poids rapide, rendre le malade nauséeux au point de vomir et réduire l'appétit. Des médicaments à base de THC peuvent aider à réduire les nausées et peuvent aussi stimuler l'appétit pour aider les malades à bien manger et à reprendre du poids.

Cependant, les choses sont un peu plus compliquées dans le cas du CBD. Ce cannabinoïde peut changer les fonctions des enzymes dans le foie qui métabolisent tout un éventail de médicaments, dont ceux utilisés dans la chimiothérapie. Certains traitements contre le cancer s'appuient sur ces enzymes pour conserver leur efficacité et le CBD pourrait réduire leur puissance[14]. Cependant, plus de recherches sont nécessaires dans ce domaine afin d'avoir une image plus claire.

Des études en cours sur le cannabis et le cancer

Les décennies de prohibition n'ont pas aidé les chercheurs à travailler sur le rôle du cannabis en tant qu'outil thérapeutique contre le cancer. Cependant, on commence à assister à l'émergence d'études cherchant à découvrir comment l'herbe pourrait agir contre certaines formes de la maladie. Consultez ici la recherche actuelle sur le cannabis et deux des formes les plus dévastatrices du cancer.

  • Lymphome

Le lymphome attaque le système lymphatique, un réseau présent dans tout le corps qui aide à lutter contre les infections et à éliminer les toxines. Certains lymphomes sont très agressifs mais les traitements conventionnels fonctionnent relativement bien contre eux.

La recherche actuelle espère explorer le rôle des cannabinoïdes comme potentielle autre moyen de traitement. Une étude de 2020 menée par l'Université de Tel Aviv en Israël a testé les effets des cannabinoïdes contre les cellules du lymphome[15].

Les chercheurs ont utilisé des extraits de cannabis contenant du CBD, du CBG, du THC et du CBC et ont découvert qu'ils produisaient des effets plus prononcés lorsqu'ils étaient consommés en synergie. Ces composés ont réussi à stopper le cycle des cellules cancéreuses en induisant l'auto-destruction des cellules — un processus connu sous le nom d'apoptose. Après avoir examiné les résultats, l'équipe de recherche a conclu : « nous suggérons que la spécification de formulations de composés du cannabis actifs de manière synergique et la découverte de leurs modes d'action pourrait ouvrir la voie à de nouvelles thérapies à base de cannabis ».

Lymphome

  • Leucémie

Forme de cancer qui cible les globules blancs, la leucémie agit vite, agressivement et de manière compromettante pour le système immunitaire. Des chercheurs de l'Université de Londres au Royaume-Uni ont testé des cannabinoïdes contre des cellules leucémiques[16] dans une boîte de Pétri. Ils ont découvert que le cannabinoïde avait réussi à tuer les cellules à un certain degré quand il était utilisé seul.

Cependant, l'ajout de la chimiothérapie en plus des cannabinoïdes a produit des effets bien plus puissants. Ces découvertes justifient totalement un examen plus approfondi des effets des cannabinoïdes contre la leucémie. Cependant, seuls des essais cliniques contrôlés sur l'homme révéleront leur efficacité contre la maladie chez l'homme.

Leucémie

Effets secondaires des traitements conventionnels et des traitements au cannabis médical

Les traitements conventionnels et les thérapies au cannabis produisent leur propre éventail d'effets secondaires. On sait que le fait d'utiliser du cannabis en plus de la chimiothérapie peut aider à réduire la nausée associée, mais quels sont les effets secondaires de chaque thérapie examinée de manière isolée ?

  • Effets secondaires des traitements conventionnels

Les traitements conventionnels contre le cannabis sont connus pour être brutaux. La plupart d'entre eux produisent des effets secondaires importants qui peuvent changer radicalement et fortement l'apparence physique et l'état de santé d'un malade.

Effets secondaires de la chimiothérapie

Chute de cheveux

Infections

Contusions et saignements

Fatigue

Baisse de l'appétit

Anémie

Effets secondaires de la radiothérapie

Raideurs articulaires et musculaires

Problèmes sexuels et de fertilité

Diarrhée

Problèmes de peau

Problèmes de bouche

  • Effets secondaires de la thérapie au cannabis

Par comparaison, la thérapie au cannabis produit des effets secondaires bien moins dévastateurs. Cependant, il n'existe pas encore assez de recherches à ce jour pour justifier l’utilisation de ces composés dans un traitement en isolation. Et pourtant, des études préliminaires indiquent bien qu'ils pourraient renforcer les traitements actuels et potentiellement minimiser les effets secondaires de ces options. Certains cannabinoïdes entraînent également des effets secondaires que certains malades trouvent désagréables, ce qui a entraîné leur abandon dans certains essais cliniques.

Effets secondaires du THC

Changements d'appétit

Bouche sèche

Perte de poids

Vertiges

Anxiété et panique

Effets secondaires du  CBD

Bouche sèche

Baisse de tension

Vertiges

Somnolence

Le cannabis contient également des centaines d'autres molécules dans des quantités bien plus faibles. Si les chercheurs menaient des études en utilisant des concentrations bien plus élevées de ces molécules par la suite, ils pourraient bien finir par identifier des effets secondaires uniques à ces molécules phytochimiques supplémentaires.

Légalité du cannabis médical contre le cancer

Alors, que dit la loi au sujet du cannabis contre le cancer ? À l'heure actuelle, il n'existe aucun médicament à base de cannabis approuvé pour traiter directement le cancer. Alors que certains malades se tournent vers le marché noir pour incorporer du cannabis dans leur traitement, des millions de personnes peuvent accéder légalement au cannabis afin de réduire les effets secondaires des traitements conventionnels.

Les résidents des États-Unis peuvent avoir accès à des produits au THC[17] synthétique approuvés par la FDA afin d'aider à lutter contre les nausées et vomissements dus à la chimiothérapie et à stimuler l'appétit. Des malades dans certains états légaux peuvent également accéder à un large éventail de produits au cannabis, comme des extraits et produits comestibles, dans des dispensaires licenciés. Les malades peuvent avoir accès à des cartes pour le cannabis médical car le cancer est une maladie éligible dans de nombreux états.

Les choses avancent également rapidement en Europe. En mars 2021, la France a débuté un essai du cannabis médical permettant à des malades souffrant de cancer et d'autres troubles d'avoir accès au cannabis médical[18]. Les médecins aux Pays-Bas peuvent recommander du cannabis médical[19] pour les changements d'appétit, la nausée et les vomissements associés aux traitements du cancer.

Cependant, les malades du cancer dans la plupart de l'Europe n'ont aucun accès au cannabis médical. Alors que plus d'essais sur l'homme continuent à explorer l'efficacité du cannabis contre le cancer et ses symptômes liés, on peut espérer que l'accès légal à travers le continent continue à s'améliorer.

Cannabis et cancer : où en est-on ?

Nous en sommes encore aux étapes préliminaires de la recherche sur le cannabis pour ce qui est du cancer. Même si de nombreuses études sur les cellules et une poignée d'essais sur l'homme présentent un tableau positif, beaucoup plus de preuves restent encore à compiler. Pour l'instant, on peut dire que le cannabis va probablement jouer un plus grand rôle dans le traitement de la maladie au futur. Alors que les chercheurs continuent à déterminer exactement comme les composantes du cannabis fonctionnent dans le corps — et contre les cellules du cancer — des millions de malades du cancer devraient avoir accès à l'herbe et à ses composantes dans la décennie qui vient.

Et pour ce qui est du cannabis fumé ? La recherche actuelle semble renverser le paradigme actuel. Même si le fait de fumer n'importe quelle substance peut augmenter les risques de cannabis, le cannabis semble être unique dans le fait que certaines de ses molécules semblent compenser cet effet négatif. Mais il faut encore prendre ces données avec des pincettes et attendre plus de tests avant de pouvoir tirer des conclusions définitives à partir de ces découvertes.

Sources Externes
  1. Cancer https://www.who.int
  2. Cancer - NHS https://www.nhs.uk
  3. Cancer Statistics for the UK https://www.cancerresearchuk.org
  4. DNA Damage/Repair Management in Cancers https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  5. What is a gene?: MedlinePlus Genetics https://medlineplus.gov
  6. Understanding Cancer - NIH Curriculum Supplement Series - NCBI Bookshelf https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  7. How do cancer cells achieve immortality? https://www.jax.org
  8. An Answer to How Cancer Cells Hide From the Immune System https://journals.lww.com
  9. How can cancer kill you? | Dying with cancer | Cancer Research UK https://www.cancerresearchuk.org
  10. Cannabinoids in cancer treatment: Therapeutic potential and legislation https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  11. Future Aspects for Cannabinoids in Breast Cancer Therapy https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  12. Marijuana and Cancer https://www.cancer.org
  13. Scoping Review and Meta-Analysis Suggests that Cannabis Use May Reduce Cancer Risk in the United States https://www.liebertpub.com
  14. CBD oil and cancer: 9 things to know | MD Anderson Cancer Center https://www.mdanderson.org
  15. Synergistic cytotoxic activity of cannabinoids from cannabis sativa against cutaneous T-cell lymphoma (CTCL) in-vitro and ex-vivo https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  16. Anticancer effects of phytocannabinoids used with chemotherapy in leukaemia cells can be improved by altering the sequence of their administration https://www.spandidos-publications.com
  17. Medical Marijuana (Cannabinoid-Derived Products) for Cancer Patients https://www.accc-cancer.org
  18. Delayed medical cannabis trials begin in France https://www.connexionfrance.com
  19. Medicinal Cannabis on Prescription in The Netherlands: Statistics for 2003–2016 https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.