By Luke Sumpter Reviewed by: Carles Doménech

Alors que la prohibition du cannabis commence à se relâcher dans certaines régions du monde, l’herbe se met à revenir dans la sphère médicale.

Les façons dont les cannabinoïdes interagissent avec le corps humain commencent à devenir mieux comprises alors que les recherches s’accumulent dans le domaine. La découverte la plus profonde jusqu’ici est peut-être l’interaction entre les composants THC et CBD et la façon dont ils sont régulés par les récepteurs du système cannabinoïde endogène humain, ou dit plus simplement, le système endocannabinoïde.

Le cannabis est à présent disponible comme médicament dans certaines régions du monde et peut être obtenu avec une carte médicale. Il est prescrit pour une multitude de troubles médicaux, dont la douleur chronique. L’anxiété est également une zone dans laquelle le cannabis affiche un profond potentiel améliorateur. Arrive alors la question : est-ce que le cannabis est-il vraiment comparable aux médicaments sur ordonnance comme traitement pour les troubles anxieux ? Regardons comment le cannabis soutient la comparaison avec une des classes de médicaments les plus prescrits contre l’anxiété, les benzodiazépines.

Le Cannabis Remplace Les Benzodiazépines Comme Médicament Anti-Anxiété ?

UN RÉSUMÉ DE L’ANXIÉTÉ

L’anxiété est un état mental recouvrant plusieurs symptômes différents, comme des sensations de peur, d’inquiétude et de nervosité. L’anxiété peut être une sensation parfois normale chez l’homme, surtout à l’approche d’événements importants de la vie, comme des examens, des rendez-vous et des entretiens.

L’importance perçue de ces situations peut pousser certains d’entre nous à se perdre dans des ruminations mentales, en se demandant quels résultats possibles surviendront, ou ce qui pourrait mal tourner. Cependant, l’anxiété peut être un des problèmes majeurs inclus dans d’autres troubles liés, ce qui pousse certaines personnes à consulter leur médecin dans l’espoir de trouver un médicament afin de soulager leurs symptômes. Il existe de nombreux troubles qui comportent un état anxieux et ceux listés plus bas ne représentent que quelques-uns des plus couramment traités.

  • TROUBLE ANXIEUX GÉNÉRALISÉ

Le trouble anxieux généralisé, ou TAG, est un trouble d’anxiété chronique qui peut déclencher un état irrationnel et à long terme d’inquiétude autour d’événements du quotidien en lien avec la situation financière, la santé ou le travail.

  • TROUBLE PANIQUE

Le trouble panique est un autre trouble impliquant l’anxiété. Ce trouble peut provoquer une crise soudaine de terreur immense, ce qui entraîne de la confusion, des problèmes respiratoires subjectifs ou de la tachycardie.

  • TROUBLE ANXIEUX SOCIAL

Le trouble anxieux social est caractérisé par une peur persistante d’être jugé par les autres. Ceci implique général la peur que son comportement en situation sociale entraîne une honte ou une gêne personnelle. Les symptômes de l’anxiété ou phobie sociale incluent une accélération du rythme cardiaque, des vertiges ou étourdissements, une tension musculaire, de la confusion ou même des maux d’estomac ou de la nausée.

  • TOC

Le trouble obsessionnel-compulsif, ou TOC, est un trouble fortement lié à l’anxiété et composé de pensées négatives et répétitives, qui entraînent des actions compulsives. Parmi les facteurs de risque pour ce trouble, on retrouve les antécédents familiaux, les événements de vie traumatiques ou d’autres troubles neurologiques.

Le Cannabis Remplace Les Benzodiazépines Comme Médicament Anti-Anxiété ?

BENZODIAZÉPINES

Les benzodiazépines couramment prescrits pour traiter les troubles anxieux incluent le Xanax, le Librium, le Valium et l’Ativan. Les benzodiazépines sont une large classe de médicaments qui conservent des similarités entre eux au regard de leur mécanisme d’action sur le système nerveux central. Cependant, il diffèrent en termes de puissance et de durée des effets. Ces médicaments ont un effet sédatif et agissent en occupant les récepteurs GABA-A dans le cerveau. Cela aboutit à une charge négative pour le neurone qui devient ainsi plus résistant à l’excitation, ce qui provoque alors les effets anxiolytiques du médicament.

CES MÉDICAMENTS SONT-ILS DANGEREUX ?

De manière intéressante, les benzodiazépines sont classés comme médicament de Classe 4 aux États-Unis. Le cannabis, cependant, est classé comme étant de Classe 1, ce qui le décrit comme potentiellement addictif et vide de tout potentiel médical. Cette décision déroutante donne l’impression que les “benzos” seraient moins dangereux que le cannabis, alors qu’en réalité, le profil de sécurité des deux substances devrait être débattu.

Les benzodiazépines, en particulier lorsqu’elles sont consommées en combinaison avec d’autres substances, ont été liées à des morts par overdose. Ces substances comptent parmi les plus prescrites aux États-Unis et en Europe et beaucoup considèrent qu’elles sont surprescrites.Selon le Center for Disease Control and Prevention, plus de 22 000 personnes sont mortes d’overdose en lien avec des médicaments en 2013[1]. Il est rapporté qu’un total de 31 % de ces décès était associé ou directement lié à des benzodiazépines prescrites pour des troubles tels que l’anxiété.

En 2008, environ 5,2 % des adultes américains consommaient des benzodiazépines. En dépit d’une consommation répandue, il est possible de développer une addiction à la fois physique et psychologique à ces substances, ce qui peut provoquer des symptômes de manque graves comme une anxiété accrue, de l’insomnie et dans certains cas des crises convulsives.

Les effets secondaires de doses élevées de benzodiazépines peuvent se manifester par de la somnolence, de la confusion, des vertiges, une vision trouble, de la faiblesse, des troubles de l'élocution, un manque de coordination et dans les pires cas des difficultés à respirer et même un coma. La consommation chronique de ces substances entraîne le développement d’une tolérance, ce qui signifie que le consommateur a besoin de doses plus élevées pour obtenir le même effet. Quand une tolérance est développée, des symptômes comme de l'insomnie, de l'inattention, de la faiblesse et même de l'anxiété (le trouble même contre lesquels ces substances sont prescrites) peuvent alors réapparaitre.

Il est justifié d'affirmer que cette catégorie de médicaments possède un potentiel d'abus et de dépendance. Voyons ensemble si le cannabis pourrait servir de substitut naturel pour ces médicaments.

Le Cannabis Remplace Les Benzodiazépines Comme Médicament Anti-Anxiété ?
Symptoms of anxiety

LE CANNABIS EST-IL BEAUCOUP PLUS SÛR ?

Dans le cadre de son utilisation comme traitement potentiel chez l'homme, le cannabis est une substance extrêmement sûre, une substance qui ne présente aucun décès lié à une overdose chez l'homme quand elle est consommée seule. La dénomination de Classe 1 du cannabis, décidée par la Drug Enforcement Agency (DEA) américaine, le classe parmi les drogues les plus dangereuses du monde, en citant un fort potentiel d’abus et aucune valeur médicinale prouvée.

Le placement du cannabis dans ce groupe se base sur l'ignorance et l'absence de connaissances scientifiques. Un article[2] scientifique intitulé « Comparative risk assessment of alcohol, tobacco, cannabis and other illicit drugs using the margin exposure approach » a montré à quel point le cannabis est réellement sans danger.

L’étude a examiné la toxicité de substances comme l’alcool, le cannabis, l’héroïne, l’ecstasy, la cocaïne, la nicotine et les amphétamines. Parmi toutes ces substances, le cannabis a été déclaré comme étant la seule à faible risque. De plus, cette étude a prouvé que le cannabis était, de manière stupéfiante, 114 fois moins mortel que l’alcool.

EFFETS ANTI-ANXIÉTÉ DU CANNABIS

Le traitement des troubles anxieux, tels que le trouble de stress post-traumatique (TSPT) précédemment mentionné, est l'une des raisons pour lesquelles le cannabis est prescrit aux États-Unis. Dans ce scenario, on pourrait s'interroger sur la façon dont certaines variétés de cannabis pourraient réduire les symptômes de l'anxiété, quand on prend en compte le potentiel de la plante pour provoquer de la relaxation.

Un article[3] publié dans le journal Biological Psychiatry documente une étude observant les effets anti-anxiété du cannabis. 50 hommes qui fumaient de la weed régulièrement ont été observés et comparés à 50 autres sujets n’en fumant pas et servant de groupe de contrôle. Il a été observé que les participants qui fumaient régulièrement du cannabis affichaient des scores d’anxiété plus faibles, en comparaison du groupe de contrôle.

Dans cette étude, les chercheurs ont également eu pour intention d'explorer les possibles interactions entre le cannabis et les récepteurs des benzodiazépines chez la souris. Ils ont découvert que le cannabis se liait bien aux mêmes sites récepteurs que les benzodiazépines.

Le Cannabis Remplace Les Benzodiazépines Comme Médicament Anti-Anxiété ?
Does Cannabis Work For Anxiety?

CBD ET ANXIÉTÉ

Un article[4] intitulé « Cannabidiol, a Cannabis sativa constituent, as an anxiolytic drug » a passé en revue des études basées sur le rôle du CBD comme substance anti-anxiété. Les auteurs de l’article déclarent que « de futurs essais cliniques impliquant des patients souffrant de différents troubles anxieux sont justifiés, spécialement pour les troubles paniques, le trouble obsessionnel-compulsif, le trouble d’anxiété sociale et les troubles de stress post-traumatique. La fenêtre thérapeutique adéquate du CBD et les mécanismes précis impliqués dans son action anxiolytique restent à déterminer. »

  • LE CBD POUR L’ANXIÉTÉ SOCIALE

Un article[5] publié dans le Journal of Neuropsychopharmacology a testé l’éventuel impact du CBD sur l’anxiété sociale. Des sujets souffrant d’anxiété sociale, qui n’avaient jamais reçu de traitement, ont reçu soit 600mg de CBD, soit un placebo, avant de prendre part à un test simulé de prise de parole en public. Les résultats ont montré que le CBD réduisait significativement l’anxiété, les troubles cognitifs et l’inconfort dans la prise de parole en public. Le CBD a également significativement réduit la tension dans l’anticipation du discours.

UNE NOUVELLE ÉTUDE SUR LES BENZODIAZÉPINES RÉFUTE DE PRÉCÉDENTES RECHERCHES

Une récente étude sur 146 patients avec une moyenne d’âge de 47 ans est la première étude à rapporter une consommation réduite de benzodiazépines[6] parmi les patients qui avaient commencé une thérapie avec du cannabis médical. Les résultats montrent que plus de 45 % des patients ont réduit leur régime de benzodiazépines en moins de six mois. L’étude est intitulée « Réduction de la Consommation de Benzodiazépine chez les Patients Ayant Été Prescrits du Cannabis Médical ».

Les patients ont également rapporté qu’ils ressentaient une amélioration de leur bien-être général et de douleurs amoindries liées à leur trouble après avoir commencé un programme de cannabis médical. L’association entre le traitement médical du cannabis et la réduction de la consommation de benzodiazépines semble être évidente dans cette recherche, bien que des études à grande échelle devraient nous permettre de mieux comprendre les mécanismes cérébraux impliqués dans ce type de résultats.

Après avoir suivi un traitement médical de 2 mois, 30,1 % des patients ont cessé de prendre des benzodiazépines. Au bout de 4 mois, 44,5 % avaient cessé de prendre des benzodiazépines aussi fréquemment et, au stade final, 66 patients (45,2 %) ont interrompu complètement leur consommation de benzodiazépines.

Sources Externes
  1. CDC Online Newsroom - Press Release - Opioids drive continued increase in drug overdose deaths https://www.cdc.gov
  2. Comparative risk assessment of alcohol, tobacco, cannabis and other illicit drugs using the margin of exposure approach https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Antianxiety Effect of Cannabis: Involvement of Central Benzodiazepine Receptors - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Cannabidiol, a Cannabis Sativa Constituent, as an Anxiolytic Drug - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  5. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients - PubMed https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  6. Reduction of Benzodiazepine Use in Patients Prescribed Medical Cannabis https://www.liebertpub.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.