By Adam Parsons

Les symptômes de la ménopause sont généralement difficiles à traiter. Les options de traitements pharmaceutiques actuelles telles que le traitement hormonal de substitution (THS) s'accompagnent de risques considérables et ne sont pas efficaces sur le long terme. Voici une présentation des raisons pour lesquelles le CBD pourrait être une bonne option pour soulager les symptômes de la ménopause.

QU'EST-CE QUE LA MÉNOPAUSE ?

À un certain moment de leur vie, les femmes passent par la ménopause. La ménopause se produit quand une femme n'a plus de cycle menstruel. Ceci est dû à la perte génétiquement programmée des follicules (les structures qui contiennent les ovules) dans les ovaires. Cet état peut également se produire en cas d'ablation chirurgicale des ovaires.

Dans les deux cas, l'arrêt des menstruations indique une carence en hormone œstrogène. La ménopause ne se produit pas soudainement. Il existe une phase appelée périménopause qui commence souvent quelques années avant le dernier cycle menstruel. L'âge moyen des femmes ménopausées de nos jours est d'environ 51 ans. Cependant, elle peut survenir à 40 ans ou jusqu'à 60 ans.

La ménopause précoce a tendance à survenir chez les femmes n'ayant jamais eu d'enfants ou celles qui fument du tabac. La ménopause n'est pas une maladie, mais elle s'accompagne d'un éventail de symptômes. On peut citer les bouffées de chaleur, les suées nocturnes, les palpitations, les difficultés à dormir, les sautes d'humeur, la sécheresse vaginale, des problèmes de mémoire, la réduction du désir et des fonctions sexuelles, les fuites urinaires et les problèmes articulaires.

Comme l'espérance de vie des femmes de nos jours dépasse les 80 ans, la plupart d'entre elles peuvent s'attendre à vivre 30 à 40 ans de leur vie dans un état post-ménopause. Les symptômes de la ménopause peuvent affecter les femmes pendant une période de temps significative.

Niveau D'Hormones œstrogènes

LE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE ET LA MÉNOPAUSE

Il existe des recherches étendues sur le complexe rôle du système endocannabinoïde (SEC) dans la fertilité de la femme, y compris la survenue de la ménopause. Les recherches actuelles indiquent que certains changements fondamentaux se produisent dans le SEC et les systèmes biologiques liés durant la transition de la ménopause.

Le SEC est un réseau biologique d'endocannabinoïdes et de protéines récepteurs à cannabinoïdes présent dans les systèmes nerveux centraux et périphériques des mammifères. Ce qui signifie que le réseau couvre le corps entier et régule un certain nombre de processus physiologiques et cognitifs, dont la fertilité.

Le SEC contrôle l'interaction des cannabinoïdes tels que le CBD avec le corps. L’œstrogène est une des hormones qui permet un fonctionnement correct du SEC. Elle y parvient en régulant les niveaux d'hydrolase d'amide d'acides gras (FAAH) dans le sang. Les niveaux de FAAH chutent quand la production d’œstrogène décline. Pendant l'ovulation, les niveaux d’œstrogène et d'endocannabinoïdes sont à leur plus haut. La FAAH facilite la décomposition de l'endocannabinoïde anandamide.

L'anandamide a une fonction ovarienne qui aide à la maturation et la libération de l'ovule durant l'ovulation. Un autre rôle de l’œstrogène et d'activer le SEC pour la régulation de la réponse émotionnelle. Ces interactions déclinantes entre le SEC et l’œstrogène indiquent que les symptômes de la ménopause pourraient venir d'une activité endocannabinoïde réduite.

CBD et symptômes de la ménopause

Certains patients se tournent vers le CBD pour obtenir un soulagement potentiel. Mais que dit la science sur le cannabinoïde pour la ménopause ?

1 : PERTE DE DENSITÉ OSSEUSE

La perte de densité osseuse peut se produire chez de nombreuses femmes durant la ménopause. Si rien n'est fait, cela peut entraîner de l'ostéoporose et d'autres maladies osseuses handicapantes. L’œstrogène est responsable de la régulation du processus qui remplace les vieilles cellules osseuses par des nouvelles.

Un déclin des niveaux d’œstrogènes entraîne un affaiblissement graduel des os. Les ostéoclastes sont les cellules spécifiquement impliquées dans la décomposition des os. La perte osseuse se produit lorsque l'activité des ostéoclastes est agressive.

Les ostéoclastes sont dotés de récepteurs GPR55 que certains chercheurs appellent le troisième récepteur cannabinoïde, ou CB3. Or, une surstimulation de ce récepteur peut entraîner une perte osseuse. Le CBD agit en bloquant ce site récepteur et les chercheurs explorent ce que cela signifie pour le maintien de la densité osseuse[1].

Étapes Et Symptômes De La Ménopause

2 : BOUFFÉES DE CHALEUR

C'est un des symptômes les plus courants de la ménopause. Les femmes ressentent les bouffées de chaleur comme une accumulation intense de chaleur corporelle, en commençant par la poitrine et le visage, avec ensuite des suées et des frissons. Certaines femmes rapportent ressentir de l'anxiété avec la survenue de la sensation.

L'anandamide déjà mentionnée, un endocannabinoïde, aide à réguler la température corporelle. Il semble que le CBD augmente les niveaux d'anandamide dans le corps en inhibant l'action de la FAAH. L'effet global est une meilleure capacité à contrôler la température du corps.

3 : INSOMNIE

L'insomnie chez la femme ménopausée survient en résultat d'autres symptômes comme les migraines, les bouffées de chaleur et les raideurs articulaires. Si rien n'est fait, le manque de sommeil peut affecter d'autres aspects de la vie de la femme.

Un nombre limité d’essais sur des humains a exploré l’impact[2] du CBD sur l’anxiété et le sommeil. Bien qu’ils aient recueilli des données auprès d’un bon échantillon de consommateurs de CBD, les chercheurs soulignent la nécessité de mener d’autres essais randomisés et contrôlés afin d’établir des directives cliniques définitives quant à l’utilisation du cannabinoïde dans les troubles du sommeil.

Insomnie Et Cannabis

4 : GESTION DE LA DOULEUR

Les changements hormonaux se produisant durant la ménopause peuvent entraîner plusieurs troubles douloureux, parmi lesquels des raideurs articulaires, des migraines et des douleurs musculaires. 

Parce que le SEC est présent dans les voies de signalisation de la douleur dans le système nerveux, certains scientifiques cherchent à tirer parti des cannabinoïdes pour cibler et interrompre les impulsions qui provoquent la douleur. Les études concernant le CBD et la douleur chronique[3] ont souvent montré des résultats équivalents à ceux d’un placebo (ce qui signifie qu’ils n’ont rien fait). Cependant, les scientifiques continuent de tester le cannabinoïde dans de nombreux modèles de douleur chronique et aiguë.

5 : SAUTES D'HUMEUR ET ANXIÉTÉ

Les sautes d'humeur durant la ménopause sont le résultat de fluctuations d’œstrogène et de progestérone. Les sautes d'humeur s'accompagnent souvent d'anxiété. En fait, la ménopause et l'anxiété sont très liées.

Des recherches en cours mettent en avant le CBD contre le stress, la mauvaise humeur et l’anxiété dans des essais sur des humains. Des chercheurs de l’University of Sao Paulo au Brésil ont administré le cannabinoïde à des patients souffrant de trouble d’anxiété sociale généralisée avant une simulation de prise de parole en public[4] ; une équipe de la même institution a également mesuré les changements du flux sanguin[5] dans les régions du cerveau associées à l’anxiété après l’administration du CBD.

Les premières études précliniques examinent également l’impact du CBD sur la neurochimie au niveau cellulaire, de son interaction avec les récepteurs de la sérotonine[6] à son influence sur la signalisation des endocannabinoïdes[7].

L’ensemble des recherches concernant le CBD et la ménopause continue de croître. Cependant, les résultats ne sont pas concluants et nous sommes encore loin de pouvoir déterminer l’impact réel de la molécule sur ce processus biologique naturel.

Huile de CBD 15% (1500mg)
THC: 0.2%
CBD: 15%
CBD par goute: 7,5mg
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 15% (1500mg)

Sources Externes
  1. The putative cannabinoid receptor GPR55 affects osteoclast function in vitro and bone mass in vivo https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. A Balanced Approach for Cannabidiol Use in Chronic Pain https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients | Neuropsychopharmacology https://www.nature.com
  5. Effects of Cannabidiol (CBD) on Regional Cerebral Blood Flow | Neuropsychopharmacology https://www.nature.com
  6. Agonistic properties of cannabidiol at 5-HT1a receptors - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  7. Cannabidiol enhances anandamide signaling and alleviates psychotic symptoms of schizophrenia https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.