Les variétés indica autofloraison sont relativement faciles à cultiver et produisent des têtes qui offrent aux fumeurs une sensation relaxée et « assommante ».

De nos jours, de nombreux fumeurs aiment savoir quel type de weed ils fument. C’est parce que les différentes variétés et sous-espèces apportent au final des effets psychotropes variés. Même les fumeurs qui n’ont pas fait de recherches connaissent la célèbre distinction entre les sous-espèces de cannabis indica et sativa. Les variétés indica sont populaires pour leurs caractéristiques relaxants, permettant d’obtenir un effet agréable et lourd sur le corps, qui offre des sensations réduisant le stress. Les variétés indica offre une sensation plus « assommante » que l’effet cérébral « planant » associé aux variétés sativa du plant de cannabis. Adaptées à la culture en intérieur, les plants indica sont comparativement plus petits, plus larges et plus trapus en apparence, avec de larges feuilles aux doigts épais. Cette sous-espèce contient en général un ratio CBD à THC plus élevé que les plants sativa, ce qui en fait une bon choix pour les consommateurs médicinaux et ceux qui souffrent d’anxiété.

Cannabis ruderalis est une autre sous-espèce de cannabis. Cette variété assez moins connue pousse à une taille bien plus petite et ressemble plus à une herbe. Mais sa capacité incroyable de survivre à des climats extrêmes lui a permis de s’épanouir très au nord, là où il y a peu de lumière durant l’année en comparaison du reste de la planète. Pour cette raison, les ruderalis ont la capacité « d’autofleurir », c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin d’un changement de photopériode comme les autres sous-espèces pour développer leurs bourgeons. Ruderalis a été croisée avec des variétés indica et sativa pour donner à certaines variétés de ces sous-espèces des gènes autofloraison.

Ce genre de croisements a eu pour résultat l’arrivée sur le marché des meilleures indicas à autofloraison, qui permettent aux cultivateurs et fumeurs de savourer intégralement une weed indica relaxante sous un format facile à cultiver. Voici trois des meilleures indicas autofloraison disponibles aujourd’hui.

Northern Light automatique Cérébral et éleveur ruderalisNORTHERN LIGHT AUTO

Northern Light est de loin une des variétés de cannabis les plus connues au monde. Elle plonge ses racines dans des gènes Afghans et elle a fait son entrée aux Pays-Bas dans les années 1980. Depuis, cette variété a été croisée de façon à afficher des gènes autofloraison et à être féminisée, ce qui signifie qu’elle est significativement plus facile à cultiver et que le risque d’avoir des mâles dans l’environnement de culture qui menaceraient les rendements est éliminé. Que demander de plus pour un cultivateur ?

Cette variété offre au fumeur un joint ou une douille au goût agréablement doux, suivi d’un effet physique et cérébral satisfaisant avec une sensation élévatrice. Son contenu en THC est noté à 14% et plus, alors que le contenu en CBD reste faible, ce qui en fait un bon choix pour ceux qui cherchent surtout des effets psychoactifs, ce qui peut être utile pour certains besoin médicinaux comme récréatifs. Comme c’est un croisement entre Northern Light et ruderalis, Northern Light Auto est 80% indica et 20% ruderalis.

ROYAL BLUEMATIC 

Royal bluematic Stoned et ruderalis puissantRoyal Bluematic a un nom incroyablement approprié, c’est parce que c’est la version Royal Queen Seeds de la variété de renommée mondiale Blueberry, à présent autofloraison et féminisée. Des gènes autofloraison Royal Queen Seeds croisés avec les gènes de la famille Blue, des variétés de Thaïlande, des hybrides Thaïs et Afghans d’Oregon et de Californie ont été combinés pour se manifester sous la forme de cette magnifique variété. Vous pouvez vous attendre à un plant qui pousse à 60-75cm de haut et qui sera prêt à la récolte en juste 8 à 9 semaines après le semis. Ces caractéristiques rendent la variété parfaite pour une culture en intérieur discrète.

Avec un lourd effet assommant sur le corps et un goût de myrtille, Royal Bluematic affiche 14% et plus de THC et un contenu en CBD moyen. Elle est 60% Indica, 30% ruderalis et 10% sativa.

SWEET SKUNK AUTOMATIC

Sweet Skunk Automatic est un hybride entre Green Poison et la Big Devil #2 autofloraison. Les gènes autofloraison ont rendu ce plant très polyvalent et il peut donc gérer un éventail de divers environnement. Il pousse rapidement et vous pouvez vous attendre à récolter cette bête vers la 8ème semaine après avoir planté les graines. Le goût et l’odeur sont fruités et splendides et la weed abrite environ 15 % de THC avec un faible contenu en CBD. Sweet Skunk Automatic est 10% sativa, 60% indica et 30% ruderalis.

Royal bluematic Stoned et ruderalis puissant

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander