Vous voulez essayer le vapotage avec le cannabis ? Alors un vaporisateur à herbe sèche est parfait. Au contraire des vapos à concentrés, les vaporisateurs à herbe sèche sont conçus pour être utilisés uniquement avec de l’herbe, ce qui vous permet de profiter de tous les avantages du cannabis fumé, simplement sans la fumée elle-même.

QU'EST-CE QU'UN VAPORISATEUR À HERBE SÈCHE ?

Les vaporisateurs fonctionnent en chauffant et en évaporant les cannabinoïdes et terpènes dans le cannabis, sans les consumer. Et, comme leur nom le suggère, les vaporisateurs à herbe sèche sont conçus pour vaporiser les fleurs non-traitées et autres matières végétales uniquement. En revanche, les vaporisateurs « ordinaires » sont généralement conçus pour vaporiser des concentrés comme la cire, le shatter, le crumble ou les extraits au CO₂ (dans les vapos stylo).

COMMENT FONCTIONNENT LES VAPORISATEURS À HERBE SÈCHE ?

Les vaporisateurs utilisent la chauffe par conduction et/ou convection pour transformer les cannabinoïdes et terpènes en vapeur.

Les vaporisateurs à conduction utilisent des éléments de chauffe pour transférer la chaleur à votre herbe par contact direct. Pour mieux comprendre le fonctionnement, pensez à la cuisson d’un œuf à la poêle : la chaleur de votre feu réchauffe la poêle, qui cuit alors l’œuf par contact direct.

Les vaporisateurs à convection, en revanche, fonctionnent plutôt comme des fours à convection, dans le sens où ils font circuler de l’air chaud autour de votre herbe. En le faisant, ils chauffent graduellement et uniformément votre cannabis, ce qui permet aux composés présents de s’évaporer sans combustion.

COMPRENDRE LES DIFFÉRENTES PARTIES DE VOTRE VAPO À HERBE SÈCHE

Batterie : la plupart des vaporisateurs portables ont besoin d’une batterie pour fonctionner. De nombreux vapos modernes contiennent des batteries lithium-ion, car elles sont rechargeables et offrent une grande densité énergétique, une vitesse d’auto-décharge plus lente que les batteries à cellule Ni-Cad ou NiMH et tout un éventail d’autres avantages. Les batteries des vapos peuvent être soit fixes, soit amovibles, selon le modèle.

Chambre : la chambre est l’endroit où vous placez votre herbe. Les vapos plus anciens possédaient des chambres en acier inoxydable, mais les modèles plus modernes utilisent des chambres en céramique car elles chauffent plus vite, conservent mieux la chaleur et n’affectent pas le goût de votre herbe. Certains fabricants de vapos se mettent aussi à utiliser des chambres à quartz. Alors qu’il leur faut un peu plus de temps à chauffer les chambres à quartz sont plus aptes à conserver les saveurs naturelles de votre herbe.

Embouchure : l’embouchure est l’endroit où vous aspirez la vapeur de la chambre dans votre bouche. Différents vapos peuvent avoir des embouchures très différentes et il est important de prendre le temps d’en trouver une qui vous convient. Les embouchures en pointe ou cylindriques ont tendance à être plus agréables, mais leur longueur peut rendre l’inhalation un peu plus difficile. Les embouchures plates n’ont pas ce problème, mais elles peuvent être un peu moins agréables. Pour un maximum de saveurs, envisagez d’investir dans un vapo avec une embouchure en verre, plutôt qu’en silicone ou en caoutchouc.

X

COMMENT UTILISER UN VAPORISATEUR À HERBE SÈCHE

Utiliser un vaporisateur à herbe sèche est assez simple. Et même si chaque vapo est différent, les étapes suivantes s’appliquent à la plupart des modèles.

1. Lisez bien tout le mode d’emploi : votre vapo est accompagné d’un manuel pour une bonne raison. Avant de vous lancer, assurez-vous de le lire au moins rapidement pour apprendre les spécificités de votre modèle de vapo en particulier.

2. Chargez votre vape : la plupart des vapos sur le marché s’accompagnent de chargeurs USB. Pour une charge rapide, et pour préserver la durée de vie de votre batterie au lithium, chargez toujours complètement votre vapo en le branchant sur une prise secteur plutôt que sur un PC. En outre, laissez aussi votre vapo se décharger complètement les 2–3 premières fois que vous l’utiliser pour aider à calibrer la batterie et à préserver sa longévité

3. Le « rodage » : cette étape n’est généralement pas incluse dans le mode d’emploi de votre vapo, mais elle est très importante car elle aide à nettoyer votre vapo de tous les résidus qui pourraient rester dans la chambre après la fabrication ou le stockage. Une fois votre vapo chargé, assurez-vous que la chambre soit vide, nettoyez toute particule visible, allumez le vapo et laissez-le chauffer à son point le plus élevé. Répétez ce processus 2-3 fois pour aider à brûler tout résidu dans la chambre.

4. Préparez votre herbe : de gros morceaux de fleurs ne se vaporiseront pas correctement, vous devez donc moudre votre herbe à une consistance moyenne à fine, en lui donnant ainsi une zone de surface plus grande et plus uniforme. Ceci permettra à votre vapo de produire de meilleures bouffées, chargées de tous les cannabinoïdes et terpènes que vous voulez.

X

5. Chargez votre chambre : pour cette étape, il est préférable de suivre les instructions spécifiques qui accompagnent votre vapo. N’oubliez pas de ne pas trop charger votre compartiment, car cela pourrait affecter la capacité de votre vapo à fonctionner correctement.

6. Préchauffez votre vapo : pratiquement tous les vapos sur le marché de nos jours ont une fonction de préchauffage. Utilisez-la bien pour faire monter plus vite votre vapo en température et pour de meilleures sensations de vapotage.

7. Réglez votre température : une fois votre vapo préchauffé, il est temps de sélectionner votre température. Certains vapos ont des réglages de température prédéfinis, alors que d’autres ont un bouton de réglage personnalisé pour les températures. Peu importe votre cas, il vous faudra probablement plusieurs essais avant de trouver le réglage qui vous convient le mieux. La plupart des gens vaporisent le cannabis à une température de 170–220 °C.

8. Inhalez : une fois votre vapo arrivé à la température sélectionnée, il est temps d’inhaler. N’oubliez pas de bien tirer des bouffées lentes et constantes pendant environ 3–5 secondes. N’oubliez pas aussi que vous tirez beaucoup plus de terpènes et de cannabinoïdes de votre herbe en vapotant, alors tirez une ou deux bouffées et attendez un peu afin d’éviter de planer trop haut, trop rapidement.

CONSEILS POUR UNE EXPÉRIENCE DE VAPOTAGE PARFAITE

Gardez le vapo propre : nettoyez toujours votre vaporisateur après chaque session (coton-tige/carrés de coton et alcool dénaturé) pour entretenir son fonctionnement et préserver sa durée de vie.

• Utilisez une herbe correctement séchée et affinée : une herbe collante et légèrement humide sera plus difficile à vaporiser.

• Procurez-vous un bon grinder : un bon moulin à herbe est clé pour une bonne expérience du vapotage, car il donne à votre herbe la consistance parfaite.

• Trouvez votre point parfait : pour ce faire, commencez à vapoter aux températures les plus faibles (170 °C) puis montez jusqu’à trouver une température qui vous donne des bouffées complètes avec les meilleurs goûts possibles et les effets désirés.

• Débranchez votre vapo de sa source de courant une fois qu’il est pleinement chargé pour préserver la durée de vie de sa batterie.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.