Souhaitez-vous « fumer » du haschisch dans votre vaporisateur de la bonne manière ? Vaporiser du hash est à la fois possible et extrêmement agréable, mais il est important de comprendre comment le faire correctement. Dans cet article, nous résumerons tous les principes que vous devez connaitre lorsque vous vaporisez du hasch—des principes de base comme le type de haschisch aux caractéristiques des meilleurs vaporisateurs de haschisch, et tous les conseils à suivre pour faire passer votre expérience du hash au niveau supérieur !

QU’EST-CE QUE C’EST QUE LE HASH ?

En termes simples, le hash est une forme concentrée de cannabis, mais elle diffère des autres concentrés parce qu’elle retient plus de matière végétale, ce qui lui donne un goût, un aspect et une sensation particulière. Le point de départ du haschisch sont les mêmes fleurs de cannabis qui sont récoltées, séchées et affinées—c’est-à-dire les têtes. Lorsque vous cultivez du cannabis, ce sont essentiellement les trichomes des têtes que vous voulez récolter avant tout le reste. Les trichomes sont de petites glandes contenant des terpènes et des cannabinoïdes essentiels, dont les plus notables sont le THC et le CBD, deux substances que vous devriez déjà connaître si vous êtes un fumeur régulier.

Le haschisch est essentiellement un moyen de récolter les trichomes par un procédé simple et souple. Traditionnellement, et depuis des millénaires, cela se fait par frottage manuel (en Asie du Sud) ou par tamisage (au Moyen-Orient et en Méditerranée), puis pressé à la main ou par pression mécanique. Selon la méthode choisie, le hash prend alors différentes consistances, par exemple, le hash frotté à la main devient d’apparence résineuse (couleur plus foncée, malléable) tandis que le hash à sec est essentiellement du pollen (couleur plus claire, jaune-brunâtre et structure granulaire). Ce dérivé de cannabis est facile à stocker (et à passer en contrebande !), et c’est donc l’une des premières formes sous lesquelles l’humanité a pu profiter de ce don du ciel. De plus, il peut potentiellement durer des années sans perdre sa puissance !

VAPORISER DU HASH VS FUMER TRADITIONNELLEMENT

En vaporisant du haschisch, vous découvrirez que la saveur est plus intense et plus riche. En fait, vous serez en mesure de mieux apprécier le goût du haschisch frais par rapport à celui consommer par combustion. De plus, la vaporisation est la façon la plus saine de consommer les têtes, mais également le haschisch et d’autres dérivés (comme le rosin, le shatter, la wax et le pollen). Le vaporisateur permet à tous les cannabinoïdes et terpènes appropriés de s’évaporer, mais sans brûler le matériel végétal. Il n’y a donc pas de combustion ni d’émission de substances cancérigènes. On peut dire en gros que la vaporisation est moins violente pour vos poumons.

LES MEILLEURS VAPORISATEURS POUR VAPORISER DU HASCHISCH

De nos jours, une multitude de modèles de vaporisateurs ont inondé le marché. Et l’époque des vaporisateurs réservées aux têtes est révolue depuis longtemps. Néanmoins, tous les vaporisateurs ne sont pas adaptés à la consommation de haschisch et d’autres dérivés du cannabis, et la plupart d’entre eux n’ont certainement pas été conçus pour le haschisch. D’où la question : quels vaporisateurs sont les meilleures pour consommer du haschisch ?

Il y a deux modèles que nous souhaitons vraiment recommander :

• Le vaporisateur Storm : robuste, compact et doté d’un look discret qui vous permettra de vous déplacer en toute confiance. Ce ne sont là que quelques-unes des capacités du Storm. Le vaporisateur Storm fonctionne facilement avec des têtes et du hasch, grâce à 5 réglages de température allant de 180–220 °C. La qualité et le goût sont garantis à 100 %. Son prix est également raisonnable, ce qui est toujours agréable.

• The Mighty de Storz & Bickel : alimenté par une batterie, puissant et très efficace, le Mighty dit tout ce que vous avez besoin de savoir avec son nom. Ce modèle est probablement le plus facile à remplir et à nettoyer par la suite, car l’ouverture est assez grande. Au fur et à mesure que vous tirez, la fumée dense et douce s’échappant sera tout simplement spectaculaire.

LES MEILLEURS VAPORISATEURS POUR VAPORISER DU HASCHISCH

Quel que soit le modèle, si vous avez l’intention de vaporiser du hasch, vous devrez tenir compte de quatre variables clés lors de l’évaluation de la performance de votre appareil : facilité de remplissage, production de nuages, saveur et facilité de nettoyage du vapo après utilisation.

Voici quelques considérations générales à prendre en compte lors du choix d’un vapo à utiliser pour du hasch :

• Choisir un vaporisateur avec une ouverture plus large pour faciliter le processus de remplissage.

• Pour faire de gros nuages de vapeur denses et riches de votre appareil, il est essentiel de gérer les niveaux de température avec précision. Le haschisch nécessite une température moyenne plus élevée que les têtes afin d’évaporer tous ces bons cannabinoïdes. Pour cela, vous aurez besoin d’un vapo qui offre un contrôle maximal de la température, ou qui a été spécialement conçue pour le hasch. Gardez à l’esprit que le haschisch brûle à 210–220 °C (alors que 230 °C est la limite au-dessus de laquelle le matériau se détériore). Vous pouvez également régler la température de votre vaporisateur à une température inférieure à cette valeur. En dessous de 185 °C, vous obtiendrez un high plus léger et plus cérébral, alors qu’au-dessus de ce seuil, ce seront des effets plus typiques du hasch. Au-dessus de 200 °C, vous maximiserez l’intensité de votre taffe, et si vous êtes un fumeur débutant, cela vous fera planer tout de suite.

• Votre vaporisateur devrait être équipé d’un coussinet à liquide conçu pour retenir les liquides puisque le haschisch fond lorsqu’il est chauffé. Vous ne voulez pas que ce caramel liquide coule dans la chambre de chauffe ou sur les composants électriques du vaporisateur ! Même avec un coussinet à liquide, vous devriez quand même lire les conseils ci-dessous pour comprendre comment minimiser le risque d’obstruction de votre vaporisateur !

• Enfin, n’oubliez pas que les vaporisateurs de wax ou d’autres concentrés sont conçus pour des concentrés hautement raffinés, alors que le haschisch n’est que légèrement raffiné. Par conséquent, vous pouvez choisir un vaporisateur d’herbes sèches ou un vaporisateur hybride qui possède les caractéristiques mentionnées ci-dessus plutôt qu’un vaporisateur spécifique à la wax.

TOP 6 DES CONSEILS POUR VAPORISER DU HASCHISCH

Il n’existe pas de consensus général sur la meilleure façon de vaporiser du haschisch. En même temps, il y a quelques conseils que vous pouvez suivre afin de profiter au maximum de votre expérience de vaporisation.

  • EFFRITEZ-LE

Réduisez votre hachisch en petites miettes afin de faciliter sa vaporisation. Pour cela, il est préférable d’avoir accès à du hasch de type pollen de haute qualité, qui est plus facile à effriter en tant que tel. La résine se vaporisera également, mais elle sera plus difficile à réduire en morceaux plus ou moins égaux, ce qui est essentiel pour obtenir une vaporisation homogène.

  • AUGMENTEZ LA SURFACE

Répartissez les morceaux de hachisch le plus uniformément possible dans la chambre de chauffe pour améliorer le contact de la surface avec l’air chaud. Cela permet une meilleure utilisation de votre hachisch et donc d'éviter le gaspillage.

  • LA QUALITÉ C’EST LA CLÉ

Prenez le hasch de la meilleure qualité que vous pouvez trouver. Vous ne voulez pas qu’un polluant gâche votre vaporisateur ou vos poumons ! Pendant longtemps, le haschisch exporté de divers pays contenait toutes sortes de matières qui aujourd’hui peuvent être évitées. Visez donc la meilleure qualité possible.

TOP 6 DES CONSEILS POUR VAPORISER DU HASCHISCH

  • PROTÉGEZ L’INTÉRIEUR

Même si votre vaporisateur est équipé d’un filtre à mailles, les utilisateurs de hasch conseillent de recouvrir les composants exposés au hasch fondu avec de la fibre de chanvre dégommée, qui ne se consume pas et ne provoque pas d’effets secondaires désagréables. Cela protégera cependant votre vaporisateur de tout résidu de haschisch (lorsqu’il est fondu ou durci).

Si vous n’avez pas accès à ce matériau naturel, il y a une astuce moins idéale à laquelle vous pourriez recourir, mais seulement si l’ouverture de votre vapo le permet : entourez votre hash effrité entre deux couches d’herbes effritées, puis vaporisez. Ce n’est pas idéal parce qu’on finit par vaporiser une plus grande quantité de matière sans vraiment profiter des têtes ou du hasch à leur pleine capacité, mais cela fera l’affaire jusqu’à ce que vous achetiez de la fibre de chanvre.

  • LE DOSAGE, LE DOSAGE, LE DOSAGE

Trouvez le bon dosage. Le bon dosage semble être de 0,1 gramme, ce qui vous permet d’obtenir environ 8–10 utilisations sans risquer d’obstruer votre vaporisateur. Vous pouvez toujours remplir une autre chambre, alors ne tassez pas trop !

  • MONTREZ VOTRE AMOUR

Après votre session fun, montrez à votre vaporisateur un peu d’amour en prenant le temps de le nettoyer correctement. De cette façon, vous assurerez une plus longue durée de vie à votre vaporisateur, tout en évitant un goût désagréable de brûlé lors de votre prochaine utilisation. Pour chaque modèle, il existe différentes pratiques pour le nettoyer ; par conséquent, lisez attentivement le manuel d’utilisation et, après avoir retiré le matériau brûlé et les fibres de chanvre du bol, procédez à un nettoyage minutieux et complet.

Vaporiser du hash peut être une expérience incroyable si quelques précautions sont prises. Tous les vaporisateurs ne sont pas adaptés à cette utilisation, et les modèles qui le sont doivent toujours être manipulés avec précaution afin de minimiser le risque que le haschisch fondu ne s’écoule dans la chambre de chauffe, ou n’obstrue d’autres composants délicats. Bonne vape !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.