Vous êtes excité à l'idée d'apprendre à faire du dry ice hash (extraction au CO2, à la glace sèche ou à la neige carbonique) et nous sommes ravis d'être ceux qui vous guideront à travers ce processus. L'imposante puissance et qualité du dry ice hash vous fera questionner vos précédents choix de vaper des têtes séchées ! Ici, nous vous présentons un guide étape par étape sur comment créer du dry ice hash de qualité qui vous procurera des effets apaisants et robustes. Plongeons nous dans le sujet !

LES BASES

D'abord, commençons avec les bases. Il y a de nombreux types de hasch qui peuvent être faits selon des méthodes toutes différentes. Le hasch est un concentré du cannabis qui est produit à l'aide ou non de solvants. La méthode dry ice permet d'obtenir un hasch sans solvants puisqu'aucune substance n'est utilisée pour extraire chimiquement les cannabinoïdes de la plante. Le hasch sans solvant est toujours considéré comme un produit « plus pur » parce que le processus ne requiert pas l'utilisation de produits chimiques.

Dry Ice Hash Méthode

PAS À PAS

  1. La première étape est de se dégoter de la neige carbonique. Vous pouvez l'acheter en supermarché et si ce n'est pas le cas, contentez-vous de chercher sur Google « où acheter de la neige carbonique » dans la langue de votre pays de résidence. La neige carbonique est très froide, car elle atteint approximativement les -78,5 °C. Vous aurez besoin d'acheter des gants de sécurité pour la manipuler. Ne la touchez jamais, jamais au grand jamais avec vos mains nues ! Ensuite, la prochaine chose à ajouter à votre panier sera un bubble bag, un sac en maille spécifiquement conçu pour le tamisage nécessaire durant la confection du dry ice hash. Cherchez juste des « sacs d'extraction de neige carbonique », c'est ça qu'il vous faut. Ils diffèrent dans leur apparence, cependant, ce qui est vraiment important, c'est la taille des mailles du filet qui serviront au tamisage. Plus les microns sont moindres, plus le hash produit sera de meilleure qualité. Un sac de 73 μm produira un kief doré d'excellente qualité (résine sous la forme de poudre que l'on utilise pour faire le hasch). Un sac de 160 $ μm inclura un peu plus de matière de la plante dans le mélange de kief, mais résultera toujours en un hasch d'excellente qualité. Certains sacs sont scellés sur les côtés tandis que d'autres permettent le tamisage partout à travers le sac. Pour plus de contrôle, il est recommandé de prendre la première option. Pensez aussi à acheter un container dans lequel vous serez en mesure de pouvoir secouer le sac sans encombre. Vous pouvez faire le tamisage sur n'importe quelle surface sèche et plate, cependant, il ne vaut mieux pas que le kief se retrouve en dehors de votre zone attribuée. Aussi, achetez un pressoir à pollen pour transformer le kief en un morceau de hash compact. Une fois que tout l'équipement est acheté et installé, il est l'heure de faire du dry ice hash !

Sac De Micron Cannabis Dry Ice

  1. Placez les matières de la plante, les boutures et/ou les têtes dans le sac, enfilez vos gants et ajoutez les morceaux de neige carbonique dans le sac. Il vaudrait peut-être mieux briser la neige carbonique avec un marteau et insérez des morceaux plus petits pour des raisons logistiques et pour améliorer le processus de refroidissement. Lorsque les deux matières rentrent en contact, ça va légèrement geler la plante, les trichomes vont devenir très fragiles et de ce fait, se détacheront facilement de la plante et c'est là que la neige carbonique est nécessaire. Maintenant, tenez le sac avec vos mains au-dessus du container en plastique ou au-dessus d'une surface plate et lisse où vous pourrez facilement récolter le kief.

  1. Commencez à secouer le sac avec une main ferme, vous remarquerez une poudre dorée s'amonceler sur la surface - c'est votre précieux kief ! Secouez le sac pendant 10 secondes, attendez 5 secondes, et recommencez ces deux étapes plusieurs fois. Cela permettra au froid de se propager encore plus uniformément. Une fois que le kief a cessé de s'échapper du sac, placez toutes vos matières dans un autre sac dont les mailles sont moins resserrées et répétez l'étape de secouement précédente. Vous pouvez séparer le kief des différents sacs ou mélanger le tout ensemble, à vous de voir.

Dry Ice Hash Kief

Peu importe ce que vous faites, évitez toute circulation de l'air dans l'endroit où vous faites votre extraction de kief au risque de voir celui-ci s'envoler partout dans la pièce !

  1. Une fois que vous avez raclé le kief avec une carte de crédit ou un outil similaire, collectez-le comme bon vous semble. Vous pouvez sauter l'étape de confection du hash et juste saupoudrer ce kief dans un joint et le rendre ainsi bien plus puissant. Mais soyez patient, et finalisez le processus en transformant votre kief en neige carbonique - nous croyons en vous.
  1. Placez le kief dans la presse à pollen, fermez le couvercle, resserrez le pressoir et vous obtiendrez de chouettes petits blocs de dry ice hash d'excellente qualité ! Ce sera tout, messieurs dames ! Assurez-vous d'organiser au préalable chacune des étapes pour faire votre extraction sans encombres. Nous espérons que ce guide vous aura fourni toutes les informations nécessaires pour faire un dry ice hash monstrueux !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander