De nombreux propriétaires d’animaux et de vétérinaires tournent leur attention vers le CBD, un cannabinoïde non-psychotrope. Tout comme les humains, les chats, les chiens et autres mammifères possèdent un système endocannabinoïde. Cela a influencé de nombreuses personnes dans le monde entier à administrer du CBD aux animaux aussi bien en bonne santé que malades. Mais le CBD est-il aussi versatile pour les chiens qu’il l’est pour les humains ? Et de plus, comment le cannabinoïde affecte-t-il les fonctions physiologiques de nos compagnons à quatre pattes ?

Le CBD, pourrait-il être la nouvelle alternative miracle que cherchaient les vétérinaires ?

Au sein de la communauté médicale, on manque cruellement de recherches conséquentes sur la sûreté du CBD et son efficacité chez les animaux, et même chez les humains. Cela a engendré une situation de stagnation autant pour les recherches sur les humains que sur les animaux dûe au fait que les recherches préliminaires semblent toutes être encourageantes, mais que les essais à grande échelle se font rares. Cependant, les premières preuves concluantes, en plus d’une apparition exponentiellement populaire d’entreprises se concentrant sur le CBD et les animaux, ont poussé de nombreuses personnes à administrer cette substance aux chiens souffrant d’anxiété, de douleur et d’inflammation. Mais est-ce là une bonne décision ?

EFFETS DU CBD SUR LES CHIENS

Aujourd’hui, le CBD est un ingrédient dans des dizaines et des dizaines de produits destinés aux chiens. Étant un cannabinoïde non-psychotrope qui ne peut pas engendrer d’effets psychoactifs, les propriétaires d’animaux peuvent être certains qu’ils n’administrent pas une substance qui pourrait intoxiquer leurs chiens comme pourrait le faire le THC. Tout ce qui va des os à mâcher, des friandises, des gélules, des huiles et des topiques au CBD ont tous été réévalués pour donner une nouvelle image dans le royaume des soins pour animaux.

Comme nous l’avons dit plus tôt, les animaux et les chiens possèdent au sein de leur corps, un système endocannabinoïde (ECS). Ce système régulateur joue un rôle significatif dans de nombreuses fonctions physiologiques, et est l’une des principales cibles moléculaire pour les cannabinoïdes dans le corps. Avec des récepteurs à cannabinoïdes situés à travers tout le système nerveux périphérique et central, ainsi que dans le système immunitaire des mammifères, le système endocannabinoïde finit par aider à contribuer à l’homéostasie des fonctions corporelles habituelles.

Étant donné la présence de l’ECS chez les chiens, il semble logique que le cannabinoïde pourrait être exploité pour aider les chiens dans le besoin. Bien que le CBD ne soit pas prescrit comme traitement pour les troubles listés ci-dessous, des recherches préliminaires prouvent que le CBD aurait le potentiel de traiter certains symptômes de nausées[1], de douleurs et d’inflammations[2], et de convulsions[3].

On a vu apparaître de nombreuses preuves anecdotiques d’administration du CBD à des chiens : certains propriétaires ne jurent que par ça et affirment que le cannabinoïde a réussi à éliminer les symptômes de leur animal avec brio, alors que d’autres prétendent que cela a aidé leur chien à un niveau plus, holistique dirons-nous. Étant donné que la médecine vétérinaire doit encore se pencher davantage sur le potentiel du CBD comme une véritable forme de traitement, la responsabilité de ce choix repose complètement sur les épaules des propriétaires. Cela étant dit, consultez toujours votre vétérinaire si vous pensez à donner du CBD à vos animaux domestiques. Il est essentiel d’évaluer premièrement toutes les contre-indications possibles, les troubles déjà existants et d’autres facteurs qui pourraient affecter la viabilité ou l’efficacité du CBD.

Effets Du Cbd Sur Les Chiens

LA SCIENCE CANNABIQUE COURT APRÈS LES CHIENS

Bien qu’on manque encore d’études concrètes sur le CBD et les chiens, plusieurs essais cliniques sont en cours de réalisation dans des écoles formant les vétérinaires, et les premiers résultats obtenus semblent prometteurs.

Le College of Veterinary Medicine and Biomedical Sciences de l’Université de l’État du Colorado conduit actuellement une étude afin d’évaluer l’efficacité du CBD chez les chiens épileptiques[4], et les premières trouvailles semblent prometteuses. Un total de seize chiens ont participé à cette étude, et neuf d’entre eux reçoivent du CBD. Les premières découvertes montrent que 89 % des chiens traités au CBD montrent une diminution des crises.

Simultanément, un récent essai clinique a évalué la pharmacocinétique de l’huile de CBD, ainsi que son innocuité et son efficacité analgésique chez les chiens souffrant d’arthrose[5]. La majorité des chiens ont présenté une diminution significative de la douleur et une augmentation de l’activité au cours du traitement à l’huile de CBD, sans aucun effet secondaire rapporté par les propriétaires. Des études à long terme portant sur des populations plus importantes sont nécessaires pour identifier les effets durables du CBD sur l’arthrose canine et les douleurs associées. Cependant, les résultats à court terme semblent tous être positifs.

QU’EN EST-IL DES FEUX D’ARTIFICE ?

Hormis les chiens souffrant de troubles chroniques ou aiguës de la santé, certains propriétaires donnent du CBD à leurs chiens avec l’espoir de réduire leur anxiété associée aux feux d’artifice et aux bruits assourdissants. Les chiens et les chats sont très sensibles au stimulus sonore et peuvent de ce fait, devenir très stressés par les feux d’artifice, les sirènes et autres bruits désagréables et bruyants. Les résultats sont presque tous anecdotiques, mais certains propriétaires semblent observer que le CBD fonctionnerait avec leur chien qui aurait été moins impacté par ces bruits assourdissants. Malgré tout, sans de véritables données substantielles auxquelles se raccrocher, tout n’est que supposition à ce stade.

DOSAGE ET EFFETS SECONDAIRES DU CBD CHEZ LES CHIENS

Choisir d’administrer du CBD à votre chien peut être une procédure difficile à mettre en place. Bien que nous vous recommandions fortement d’en parler avec votre vétérinaire, tous les vétérinaires ne seront pas forcément à l’aise avec l’idée de recommander ou d’assister et surveiller, la mise en place d’un traitement impliquant du CBD. De plus, tandis que certains vétérinaires se sont déjà penchés sur la question, de nombreux autres privilégient les œillères et ne sont même pas au courant des premières trouvailles scientifiques à son sujet. Ainsi, certains propriétaires se retrouveront seul décisionnaire du dosage et de l’observation des effets secondaires associés au CBD chez les animaux.

Les revendeurs de friandises et d’aliments au CBD pour chiens ont tendance à fournir un dosage recommandé selon le type d’animal et le poids de ce dernier, mais aucune norme officielle n’existe encore à ce sujet. Comme toujours, il est préférable d’y aller doucement au départ et d’observer comment votre chien y réagit. Tenir un journal quotidien et/ou des enregistrements vidéos de votre chien sur plusieurs semaines pourra vous aider à mieux mettre en perspective l’évolution du traitement. Au fur et à mesure, vous pouvez progressivement augmenter la dose de CBD si besoin est, mais ne dépassez surtout pas le dosage quotidien recommandé. Gardez à l’esprit que le CBD a la capacité d’altérer la façon dont d’autres médicaments sont métabolisés dans le corps des humains et des autres mammifères, alors soyez très précautionneux si votre chien est déjà sous un autre traitement.

Les témoignages anecdotiques et les premières études cliniques montrent que les effets secondaires du CBD chez les humains et les chiens semblent être minimes, et pourtant, certains témoignages affirment avoir observé d’autres effets secondaires minimes comme une bouche sèche, une pression artérielle diminuée ou de la somnolence. Le rapport de 2018[6] sur le cannabidiol fait par l’Organisation Mondiale de la Santé affirme que : « le CBD est généralement bien toléré grâce à un profil de sûreté important ». Bien que cela soit destiné aux humains et non aux chiens, cela prouve clairement la non-toxicité du CBD chez les mammifères.

Sources Externes
  1. Regulation of nausea and vomiting by cannabinoids https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  2. Cannabinoids as novel anti-inflammatory drugs https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Cannabinoids in the Treatment of Epilepsy: Hard Evidence at Last? https://www.ncbi.nlm.nih.gov
  4. Preliminary data from CBD clinical trials ‘promising’ https://cvmbs.source.colostate.edu
  5. Frontiers | Pharmacokinetics, Safety, and Clinical Efficacy of Cannabidiol Treatment in Osteoarthritic Dogs | Veterinary Science https://www.frontiersin.org
  6. CANNABIDIOL (CBD) Critical Review Report https://www.who.int
Avertissement:
This article has been written for informational purposes only, and is based on research published by other externals resources.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.