LE TRAUMATISME MÉDULLAIRE CHANGE UNE VIE

Les effets du traumatisme médullaire sont souvent permanents. Afin de pouvoir mener une vie relativement normale, les individus qui en souffrent doivent prendre des mesures qui changent leurs vies et sont loin d’être faciles ou confortables. Et même là, des symptômes handicapants peuvent rendre la gestion de la douleur et la limitation des fonctions moteurs extrêmement difficiles à gérer. N’importe quel traitement capable de limiter ou réduire à la fois l’impact du dommage initial de la moelle épinière ainsi que les symptômes qui s’ensuivent est une bénédiction pour ceux qui souffrent d’un traumatisme médullaire.

Lorsqu’un fragment d’os endommagé ou disloqué, que des fragments discaux, ou des ligaments impactent la moelle épinière, souvent après un choc dans le cou ou à la colonne, les nerfs se compriment, et sont incapables de transmettre les signaux des cellules nerveuses jusqu’au cerveau. La différence avec une blessure au dos est majeure, le traumatisme médullaire impacte les fonctions corporelles, notamment la motricité.

Un corps d’étude scientifique en hausse se tourne vers le cannabis et le système endocannabinoïde afin de réduire la portée du trauma initial, tout en proposant un soulagement de certains symptômes.

NOTRE SYSTÈME ENDOCANNABINOÏDE EST PEUT-ÊTRE LA CLÉ

Les chercheurs ont voulu observer la manière dont le système endocannabinoïde, ou plus spécifiquement nos récepteurs CB1 et CB2, réagissent aux lésions de la moelle épinière. La blessure initiale peut parfois aboutir à une réponse secondaire de notre corps qui mène à des lésions ou à des douleurs supplémentaires. En altérant notre réaction neuroprotectrice, il serait théoriquement possible de limiter l’ampleur du traumatisme lors d’un traumatisme médullaire partiel.

Dans une étude sur des rats, des scientifiques ont découvert qu’une accumulation d'endocannabinoïde 2-arachidonoylglycérol (2-AG) et d’anandamide (AEA) se produisait presque instantanément après une blessure. En utilisant un agent bloquant, empêchant ainsi la stimulation des récepteurs CB, des groupes de rats de laboratoires ont présenté des réactions biologiques différentes. Bien qu’il soit difficile de dire à quel point cette réponse neuroprotectrice peut être manipulée dans le but d’améliorer la récupération initiale suite à des traumatismes, elle prouve tout de même que le système endocannabinoïde joue un rôle essentiel.

Les mêmes récepteurs CB1 et CB2 qui se trouvent dans notre moelle épinière se trouvent également dans notre corps, y compris au sein des organes majeurs et de notre système nerveux central. Bien que notre corps produise ses propres cannabinoïdes, complémenter avec des phytocannabinoïdes peut améliorer la réponse biologique de ces récepteurs déclencheurs. Au niveau moléculaire, le THC a une ressemblance frappante avec l’anandamide.

Dommages À La Moelle Épinière

L’IMPACT DES EFFETS SECONDAIRE DU TRAUMATISME MÉDULLAIRE

La consommation de marijuana en tant que traitement des symptômes du traumatisme médullaire va plus loin que les études préliminaires concernant notre système endocannabinoïde. Les symptômes du traumatisme médullaire incluent les douleurs sévères, la spasticité musculaire, l’insomnie, l’anxiété et la dépression. Non seulement ces symptômes apparaissent directement après l’accident, mais ils doivent en plus être assumés au quotidien.

Les traitements traditionnels impliquent la consommation d’opiacés, qui bien qu’utiles à court-terme, doivent être consommés de manière répétitive pour être efficace. Et il est évident que la consommation d’opiacés s’accompagne d’un risque énorme d’addiction, de nombreuses personnes se sont penchées sur cette affirmation.

DES PATIENTS ONT CONNU UNE DIMINUTION DE LA SPASTICITÉ

Des questionnaires remplis par des personnes vivant avec un traumatisme médullaire ont été réunis afin de déterminer si la consommation de cannabis pouvait impacter leur spasticité, un trouble qui mène certains muscles à être constamment contractés. La spasticité peut être légère, ne causant qu’une légère rigidité musculaire, ou dans certains cas, elle peut aller jusqu’à bloquer le mouvement ou la parole.

43 questionnaires furent rendus, et la majorité d’entre eux suggérait fortement que la consommation de cannabis avait réduit la spasticité. Étant donné que le cannabis n’a ni les propriétés addictives ni les propriétés toxiques des opiacés, il fut considéré par les patients comme une alternative préférable. 

Les données rassemblées encouragent de nouvelles études afin de déterminer le dosage requis, et jusqu’où la réduction de la spasticité peut aller.

How Cannabis Can Help With Spinal Cord injury

LE CANNABIS PEUT ÊTRE CONSOMMÉ AFIN DE TRAITER LES SYMPTOMES SUPPLÉMENTAIRES DU TRAUMATISME MÉDULLAIRE

La spasticité n’est pas le seul symptôme affectant les personnes souffrantes. Comme nous l’avons mentionné auparavant, des douleurs sévère et constantes peuvent être une lutte du quotidien. Une fois de plus, le cannabis peut être un soulagement. Le THC comme le CBD sont des cannabinoïdes dont les liens avec la réduction de l’inflammation et la douleur ont été prouvés.

Alors que les effets psychoactifs secondaires du THC doivent encore être explorés de manière adéquate en ce qui concerne le traumatisme médullaire, le cannabidiol en tant qu’extrait a montré une amélioration des symptômes neurologiques et des effets secondaires « très bien tolérés ». Une fois de plus, l’efficacité du cannabis peut être liée aux réponses déclenchées par les cannabinoïdes au sein de notre système nerveux via le système endocannabinoïde.

LE FUTUR EST PLEIN D’ESPOIR

Vivre avec un traumatisme médullaire est inimaginable pour la plupart d’entre nous. Des blessures de cette gravité transforment la vie d’une personne, affectant la moindre activité journalière. Les sujets de recherches préliminaires pointent tous vers le fait que le cannabis soit un allié de taille dans l’amélioration du processus de récupération initial en cas de blessures partielles et en tant que substance pouvant aider à s’occuper des symptômes au quotidien.

Pour le bien-être de ceux qui en souffrent, nous devons lutter pour explorer les capacités de soin incroyables de notre système endocannabinoïde.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander