De plus en plus de cultivateurs se tournent vers de méthodes de culture biologique afin d’améliorer la santé des sols, d’augmenter la biodiversité de leur jardin, d’améliorer les récoltes et de soigner l’environnement plutôt que de l’endommager. Le jardinage biologique inclut l’utilisation d’une variété d’espèces végétales pour fertiliser les récoltes, créer un compost, cloner des variétés, repousser les parasites et attirer les organismes bienfaisants. Un de ces plantes alliées est l’aloe vera, une espèce qui bénéficie et assiste le cannabis de plusieurs manières uniques.

QU’EST-CE QUE L’ALOE VERA

La plupart des gens connaissent l’aloe vera comme un ingrédient présent dans de nombreux complètement de santé et produits cosmétiques. En tant que plante succulente, l’aloe vera est une plante pérenne à feuille persistante native de la péninsule arabe qui se développe désormais dans les climats tropicaux du monde entier. L’aloe vera est utilisée par l’humain depuis des millénaires et on retrouve des preuves de son usage jusqu’au 16ᵉ siècle avant notre ère, en Égypte.

La plante comprend de larges et épaisses feuilles effilées qui abrite une substance semblable à un gel. Ce gel, la peau des feuilles, et les fleurs sont considérés comme ayant un tas de bienfaits sur la santé. L’aloe est tout aussi bénéfique aux humains qu’elle l’est au cannabis.

COMMENT L’ALOE VERA BÉNÉFICIE AUX HUMAINS

La recherche a prouvé que des extraits obtenus depuis la peau des feuilles et les fleurs d’aloe vera avait des propriétés antioxydantes et pourrait être à même de s’attaquer à une forme de bactéries appelées Mycoplasma qui est immunisée contre les antibiotiques classiques.

D’autres recherches indiquent que des extraits de pousses d’aloe pourrait être à même de protéger la peau des radiations ultraviolettes. Ajouter du CBD à ce mélange peut aider à calmer les peaux brûlées par le soleil, autre exemple de comment cannabis et aloe vera peuvent fonctionner en duo.

Les crèmes topiques contenant de l’aloe ont été prouvées comme capables de protéger la peau endommagée par des radiothérapies. Son gel est aussi associé à la réduction des douleurs lorsqu’utilisé en pansement sur des brûlures.

La recherche animale utilisant des souris a découvert que l’aloe vera réduisait la dépression et améliorait l’apprentissage et la mémoire. Des recherches extensives et des tests cliniques sont nécessaires pour confirmer si ces effets s’appliquent aussi à l’humain.

Le jus d’aloe vera contient un tas de nutriments bénéfiques y compris les vitamines B, C, E, l’acide folique, ainsi que des minéraux tels que le calcium, le cuivre, le chrome, le sodium, le sélénium, le magnésium, le potassium, le manganèse et le zinc.

L’ALOE VERA PEUT BÉNÉFICIER AU CANNABIS

Mais l’aloe vera n’est pas qu’un complément végétal bénéfique aux humains. Cette plante succulente peut proposer ses bienfaits au cannabis par le biais d’un tas de nutriments, aidant ainsi à défendre contre les parasites et les maladies et améliorer le développement racinaire.

HOW ALOE VERA CAN BENEFIT CANNABIS PLANTS

UTILISEZ L’ALOE VERA EN TANT QUE SPRAY FOLIAIRE

Les cultivateurs biologiques utilisent l’aloe vera en tant que spray foliaire afin d’apporter à leurs cultures des micronutriments supplémentaires tels que le magnésium, le calcium, le zinc et le manganèse. La pulvérisation foliaire est efficace pour apporter ces nutriments aux plantes, car ils seront rapidement absorbés au travers de la surface de la feuille. La rapidité de cette méthode d’administration des nutriments rend le spray foliaire utile dès les premiers signes de carence. L’aloe vera peut aussi être utilisée pour fournir des acides aminés tels que la lysine et la glutamine, ainsi que des enzymes tels que la cellulase et l’amylase.

La pulvérisation foliaire augmente également la relation de la plante avec la vie qu’il l’entoure, ce qui augmente la biodiversité du sol. L’assimilation de nutriments par le feuillage pousse la plante à libérer des sucres au sein de la rhizosphère. Ces molécules glucidiques attirent des microorganismes bienfaisants tels que les champignons mycorhize qui viendront aider la plante à assimiler les nutriments.

Pour préparer un spray foliaire à l’aide d’aloe vera, mélangez deux cuillères à café de gel d’aloe frais à 4,5 litres d’eau et d’administrer le spray à l’aide de la fonction « brume » de votre pulvérisateur.

L’ALOE VERA AIDE À PROTÉGER DES MALADIES ET DU STRESS ENVIRONNEMENTAL

L’aloe contient un tas de composants qui peuvent aider à protéger les plantes contre les maladies. Cette plante succulente contient un haut niveau d’acemannan, un polysaccharide qui exerce des effets antiviraux, antibactérien et antifongiques.

L’aloe vera offre aussi de fortes doses de saponine, dont la protection à l’encontre de menaces telles que les microbes malfaisants, les champignons et la moisissure ont été prouvés. En plus de la prévention des maladies, la saponine aide à régénérer le sol et permet à l’eau de pénétrer les racines. La saponine est aussi toxique aux insectes et permet d’empêcher les invasions de parasites.

L’acide salicylique est une autre substance bénéfique trouvée dans l’aloe vera qui déclenche une réponse dans les plantes appelées ** résistance systémique acquise (RSA). Cette réponse est similaire à la réponse immunitaire ayant lieu lors d’une exposition animale aux pathogènes. La RSA peut être déclenchée par une grande gamme de pathogènes et propose une protection sur le long terme. L’acide salicylique est requis par les plantes pour jouer le rôle du signalement moléculaire durant la RSA.

L’ALOE VERA EST UN BOOSTER POUR LA SANTÉ DES RACINES ET LE BOUTURAGE

L’immense profil nutritif de l’aloe vera fait de cette plante un excellent complément pour la santé des racines, le développement et le clonage. Il stimule la croissance des racines, accélère la division cellulaire et augmente l’absorption des nutriments et de l’eau. Une meilleure santé des racines se traduit par des systèmes racinaires plus solides, permettant aux plantes de mieux résister aux facteurs environnementaux tels que la sécheresse et les vents violents.

L’aloe vera peut être utilisée par les jardiniers biologiques en tant qu’¨hormone de bouturage durant la propagation et le clonage. L’acide salicylique est souvent utilisé en tant qu’agent de bouturage pour les plantules, et pousse les boutures à commencer à produire des racines. Cela peut aider à accélérer le processus de clonage et augmenter la quantité de clones produisant des racines.

Pour faire votre propre formule de bouturage, mélangez 55 grammes d’aloe fraîche à 4,5 litres d’eau, puis ajoutez une cuillère à café de potassium silicate. Trempez la partie coupée de la bouture dans la solution, puis placez-la dans son bloc d’enracinement.

CULTIVER SON PROPRE STOCK D’ALOE VERA

L’aloe vera est une ressource peu coûteuse, potentiellement gratuite si vous avez la place de la cultiver. Cette plante produit de nouvelles feuilles de manière régulière, elles apparaissent à sa base. Elles peuvent être replantées pour augmenter vos cultures. C’est une espèce qui pardonne facilement, qui est facile à cultiver en intérieur comme en extérieur dans un climat doux à chaud. L’aloe vera est sensible au gel et doit être rentrée en intérieur si vous vivez dans une région aux hivers difficiles. La plante préfère un soleil matinal ou de mi-journée et une ombre l’après-midi, essayez donc de trouver un lieu de votre jardin qui répondra à ses attentes en termes de lumière. Ces plantes auront besoin d’être souvent arrosées, mais demanderont un sol à fort drainage pour éviter la pourriture de ses racines.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.