By Luke Sumpter


Vous cherchez le vapo parfait ? Vous avez surement déjà vu ou entendu les termes « convections » et « conductions ». Mais savez-vous ce qu’ils signifient ? Quelles sont leurs différences ? Ci-dessous, vous découvrirez les différences entre les systèmes de chauffe par convection et par conduction ainsi que les avantages et inconvénients de chacun.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur à convection ?

La chaleur voyage par 3 voies : conduction, radiation et convection. Comme leurs noms l’indiquent, les vaporisateurs à convection emploient la première pour transférer la chaleur vers les fleurs de cannabis et ainsi transformer la résine solide du cannabis en un gaz rempli de cannabinoïdes et de terpènes. Comment est-ce que ça marche ? Eh bien, on peut le comparer à un four à chaleur tournante ou encore un air fryer (friteuse à air). Ces appareils de cuisson ne placent pas les aliments en contact direct avec un élément de chauffe. Au lieu de cela, ils emploient la circulation de l’air pour pousser la chaleur directement vers les aliments. Les vaporisateurs à convection emploient la même méthode. Au lieu de directement faire chauffer les têtes contre les éléments de chauffe, ils emploient de l’air chaud qui se déplace au sein du cannabis et sépare les éléments de ses fleurs.

Conduction vs Convection

Exemples de vaporisateurs à convection

Les vaporisateurs ont eu l’effet d’une tornade sur le monde du cannabis en proposant aux consommateurs une manière totalement nouvelle de consommer du cannabis. Le marché des vaporisateurs continue de s’agrandir et de nouveaux produits aux caractéristiques uniques sortent constamment. En s’intéressant à l’histoire des vaporisateurs de cannabis, on découvre que ce sont les vaporisateurs à conduction qui sont sortis en premier. Cependant, les vaporisateurs à convection ont rapidement gagné en popularité et de nombreux consommateurs préfèrent cette méthode de transfert de chaleur. Découvrez les deux modèles de vaporisateur à convection les plus populaires ci-dessous.

Crafty+

Portable, esthétique et solide, voici le vaporisateur Crafty+. Capable de chauffer jusqu’à 0,25 g de tête en 60 secondes en employant un mélange de chauffes par conduction et par convection. Cette approche hybride vous assure que la majorité des cannabinoïdes et terpènes sont capturés chaque session. Grâce à une plage de température flexible allant de 40 ºC–120 ºC, cet appareil permet aux consommateurs de cibler précisément la vaporisation des composés recherchés pour une expérience sur-mesure.

CRAFTY+
Conduction & Convection
11 x 5,7 x 3,3 cm
135 gr
40ºC - 210ºC / 104ºF - 410ºF
60 sec
0,25 gr
Digital
Herbes Sèches

Acheter CRAFTY+

Arizer Air Max

Le Arizer Air Max a le titre d’une centrale atomique de poche. Cet appareil sophistiqué tient parfaitement dans la paume de la main et peut se glisser facilement dans la moindre poche, vous remarquerez à peine ses 160 g. Ce vaporisateur à herbe sèche emploie lui aussi un système de chauffe hybride qui consiste en une technologie convection et de conduction. Avec un temps de chauffe de moins de 60 secondes, vous pourrez planer où que ce soit instantanément.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur à conduction ?

Maintenant que vous connaissez les vaporisateurs à convection, passons à ceux à conduction. Retournons donc à notre exemple de cuisine. La conduction transmet la chaleur par contact direct avec l’élément de chauffe. On utilise la conduction en cuisine quand on se sert d’une poêle ou d’une casserole. Dans le contexte des vaporisateurs, ce mode de chauffe vient appliquer une chaleur directe sur les fleurs via un élément de chauffe qui expose les têtes à des températures assez chaudes pour vaporiser les terpènes et cannabinoïdes du cannabis.

Exemples de vaporisateurs à conduction

Les vaporisateurs à conduction sont testés et éprouvés. Ils sont arrivés sur la scène cannabis bien avant les vapos à convection et autres hybrides et sont instantanément devenus des appareils de choix pour les consommateurs de cannabis du monde entier. Tandis que de nombreux amateurs de cannabis ont choisi d’autres systèmes de chauffe avec le temps, beaucoup sont restés fidèles aux appareils à conduction et de nombreux nouveaux modèles sortent chaque année.

Boundless CF

Le Boundless CF mélange un look stylé à des performances excellentes. Cet appareil gère à la fois les herbes sèches et les concentrés en maitrisant le pouvoir de la conduction pour libérer les cannabinoïdes et terpènes en seulement 20 secondes. Avec une chambre d’une capacité de 0,5 g le tout dans une coque miniature, c’est le compagnon parfait à la maison comme en déplacement.

Boundless CF
Conduction & Convection
100 x 60 x 30 mm
200 gr
60 - 230ºC /140 - 446ºF
20 s
0,5 gr
Digital
Herbes sèches & concentrés

Acheter Boundless CF

Airvape XS Go

Le Arivape XS GO donne un tout nouveau sens au mot portabilité. Si vous aimez vaporiser en rando ou en balade citadine, il est très facile de dissimuler cet appareil d’une seule main. En se servant d’une technologie de conduction, ce vaporisateur chauffe l’herbe en 10–30 secondes selon le mode sélectionné. Au top de l’efficience, ce modèle produit une vapeur épaisse et douce qui ne déçoit jamais.

AirVape XS GO
Conduction & Convection
2.5 x 2.5 x 9 cm
56 gr
180 - 215ºC / 356 - 420ºF
10 - 30 s
0,25 gr
Manuel
Herbes Sèches

Acheter AirVape XS GO

Vaporisateurs à convection vs à conduction : avantages et inconvénients

Faire ses recherches pour trouver le vapo parfait peut prendre du temps. Pour vous aider à trouver l’appareil parfait, nous allons décomposer les différences majeures entre les appareils à convection et à conduction en passant en revue le contrôle de la température, la qualité de la vapeur, la polyvalence et l’entretien.

Contrôle de la température

Temperature Control

Le contrôle de la température sépare les bons vaporisateurs de ceux excellents. La possibilité de contrôler la température offre aux consommateurs bien plus de libertés dans leur consommation. De nombreux modèles s’accompagnent de contrôles ergonomiques qui permettent aux consommateurs de modifier facilement les réglages sur des plages de températures très larges. Cependant, le type de système de chauffe peut déterminer à quel point le réglage choisi impacte ce qui se passe vraiment dans la chambre durant la chauffe.

Conduction

Les vaporisateurs à conduction ont généralement d’excellents réglages de température. Bon nombre de ces appareils permettent de sélectionner la température sur un large éventail par incréments de 1 °C. Cependant, la nature des systèmes de conduction signifie que l’herbe insérée ne se retrouve pas forcément chauffée aussi uniformément que si elle avait été placée dans un appareil à convection. L’herbe en contact direct avec les éléments de chauffe atteint une température bien plus élevée, ce qui mène à un risque de combustion à des éventails plus élevés.

Convection

À la manière de leurs comparses à conduction, les vapos à convection sont pour la plupart équipés de contrôles de la température précis qui consistent en plusieurs boutons et autres affichages LED. Cependant, les systèmes de convection sont généralement meilleurs pour ce qui est de chauffer les éléments contenus au sein de la chambre de manière uniforme grâce à l’air chaud qui les entourent et qui se baladent au sein de la chambre. L’absence de contact direct avec un élément chauffant permet aussi de diminuer le risque de bruler accidentellement votre matos à forte température.

Qualité de la vapeur

Vapour Quality

La qualité de la vapeur est presque en haut de la liste des traits recherchés par les acheteurs de vaporisateur. Qui veut inhaler de la vapeur toute fine, mais qui fait mal à la gorge ? La qualité de la vapeur varie d’un appareil à l’autre et est souvent corrélée à son prix. Cependant, certains modèles peu couteux produisent tout de même une vapeur de superbe qualité.

Conduction

De nombreux appareils à conduction sont parfaitement capables de produire des vapeurs agréables, d’où leur popularité ! De plus, il faut noter que les modèles à conduction ont tendance à produire des nuages de vapeur plus importants et plus épais, car les têtes et concentrés sont en contact direct avec les éléments de chauffe. De plus fortes températures sont encore plus efficaces pour donner lieu à des nuages de vapeur généreux. Cependant, la frontière entre vaporisation et combustion vient se faire de plus en plus petite à ces températures Bien que les nuages soient satisfaisants, le goût le devient tout de suite moins.

Convection

De nombreux consommateurs disent que les modèles à convection donnent lieu à une vapeur de qualité supérieure. L’uniformité de la vaporisation produit une vapeur plus douce et plus soyeuse qui irrite rarement la gorge. Cependant, les modèles à convection produisent souvent des nuages moins denses, surtout lorsqu’utilisés à températures plus basses. Ça ne ravit pas certains des amoureux de la vapeur.

Polyvalence

Versatility

La polyvalence varie d’un vaporisateur à l’autre. Ce trait va bien plus loin que la conduction ou la convection et tient aux caractéristiques de chaque vaporisateur. Par exemple, certains sont compatibles avec de grands rigs en verre, ont des applis smartphone liées, tandis que d’autres sont plus basiques dans leur design et leurs fonctions.

Conduction

Les vaporisateurs à conduction existent sous de très nombreuses formes. Les plus basiques n’emploient même pas d’électricité. Cependant, certains modèles ont été développés pour être ultra-polyvalents et peuvent s’adapter pour être compatibles avec d’autres appareils, avec des bangs, etc. Cela donne lieu à des inhalations extrêmement douces et savoureuses.

Convection

Les vaporisateurs à convection sont tout aussi polyvalents. Tandis que certains ne comprennent rien que plus qu’un simple bouton sans affichage, d’autres peuvent se contrôler par le biais d’un smartphone, possèdent un tas de boutons et laissent leurs usagers en modifier chaque aspect. De nombreux vapos à convection peuvent aussi fonctionner avec des bangs pour une manière encore plus polyvalente de faire passer la vaporisation au niveau suivant.

Maintenance

Maintenance

Tout comme les bangs et les pipes, les vaporisateurs doivent être nettoyés. Pas besoin de les démonter et les réassembler après chaque session, mais un bon nettoyage en profondeur une fois par semaine (si vous êtes un consommateur régulier) ne fera pas de mal et permettra à vos inhalations de rester savoureuses et augmenter le temps de vie de votre appareil. Mais existe-t-il des outils de nettoyage différents ou des techniques adaptées aux vapos à conduction plutôt qu’à convection ? La réponse se trouve ci-dessous.

Conduction

Vous vous rappelez quand on parlait des problèmes potentiels de combustion avec les vapos à conduction. Eh bien, si vous les faites tourner à une température trop haute pendant trop longtemps, vous pourriez faire face à des problèmes de nettoyage. Les résidus ont tendance à s’accumuler autour de l’élément chauffant, ce qui signifie que cette pièce nécessite un nettoyage plus intense chaque session. Mais rien que de l’alcool isopropylique et une petite brosse ne puissent attaquer.

Convection

Les vaporisateurs à convection sont généralement plus faciles à nettoyer en raison de l’absence de contact entre l’élément chauffant et votre weed. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut se prélasser sur ses lauriers. Il faudra tout même les désassembler et faire tremper chaque partie (si possible) avant de rincer le tout avec un chiffon imprégné d’alcool isopropylique.

Couts

Cost

Malgré tous les avantages que ces vaporisateurs semblent offrir, leurs prix semblent toujours être une barrière importante. Tandis que certains consommateurs de cannabis en ont le budget, d’autres doivent s’en tenir à un plus serré. Découvrez les différences globales de prix entre les vapos à convection et ceux à conduction ci-dessous.

Conduction

Les vaporisateurs à conduction sont généralement moins chers. On peut trouver des vapos conduction low cost pour près de 50 €. Bien sûr, ils n’auront pas toutes les caractéristiques des modèles les plus couteux, mais ils feront tout de même l’affaire. Par contre, les vaporisateurs à conduction les plus haut de gamme vous couteront plusieurs centaines d’euros.

Convection

Les vapos à convection low cost sont généralement plus chers que les vapos à conduction low cost. Il s’agit simplement d’appareils plus avancés dont la production est plus onéreuse. Vous devriez vous attendre à devoir payer près de 100 € pour les modèles les moins chers et jusqu’à plusieurs centaines pour les modèles haut de gamme.

Quel vaporisateur choisir : conduction ou convection ?

Tout dépend de vos préférences. Chaque vapo représente bien plus qu’un simple système de chauffe. Il est pourtant judicieux d’avoir une idée de ces facteurs lors de vos recherches pour en connaitre les avantages et inconvénients. Les vapos à conduction sont attractifs auprès des consommateurs qui fument, car leurs vapeurs sont plus imposantes et moins douces. Les modèles à convection offrent des nuages plus subtils et minimisent le risque de combustion pour ceux et celles qui se soucient de leur santé.

Vaporisateurs hybrides

Si vous n’arrivez pas à choisir entre les deux, choisissez le meilleur des deux, mais en un seul vaporisateur ! Les modèles hybrides emploient à la fois l convection et la conduction pour tirer autant de cannabinoïdes et de terpènes que possible de vos têtes de cannabis et de vos concentrés. Ils offrent vraiment le meilleur des deux mondes, vous profiterez de gros nuages de vapeur et de composés phytochimiques ciblés sans pour autant gâcher la moindre miette de votre matos.

VOLCANO HYBRID
Convection
26 x 26 x 26 cm
1.600 gr
40ºC - 230ºC / 104ºF - 219ºF
3 - 5 min
6,5 CM³
Digital
Herbes sèches & concentrés

Acheter VOLCANO HYBRID

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.