Le cannabis est-il le terrier du lapin ? Plus on en découvre sur cette herbe, plus on se rend compte qu’on ne sait que peu de choses. Le monde des cannabinoïdes peut être particulièrement complexe. Vous connaissez le delta-9-THC, mais qu’en est-il de ses proches cousins ?

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le delta-8-THC et le delta-10-THC, y compris leurs effets et leur légalité.


Comprendre comment sont synthétisés les cannabinoïdes

Les cannabinoïdes sont produits par des réactions chimiques naturelles telles que la décarboxylation, l’isomérisation et l’oxydation. Quelques enzymes clé sont responsables de la biosynthèse des cannabinoïdes, nommément CBDA synthase, CBCA synthase, and THCA synthase.

Ces substances convertissent le CBGA, la racine ou « mère » des cannabinoïdes en les formes acides des cannabinoïdes que nous connaissons et aimons tous : le CBD et le Δ⁹-THC, ainsi qu’en des composés moins connus tels que CBC et le Δ⁸-THC.

Qu’est-ce que le delta-8-THC ?

À partir du CBGA, le Δ⁹-THC résultant est oxydé en un isomère ayant une structure très similaire : Δ⁸-THC. Étant donné que cette molécule est formée par oxydation, il n’est pas plus altéré lors de son exposition à l’air.

C’est une caractéristique utile pour des emplois pharmaceutiques qui compense la rareté de ce cannabinoïde. Le Δ⁸-THC est en fait produit en des quantités si petites par le cannabis que la seule manière de profiter de ses effets est de consommer des concentrés très spécifiques.

Qu’est-ce que le delta-8-THC ?

Comment le delta-8-THC diffère du delta-9-THC ?

Le Δ⁸-THC se lie aux récepteurs CB1 du système nerveux central de la même manière que le fait le Δ⁹-THC, ainsi qu’aux récepteurs CB2.

Selon les recherches et preuves anecdotiques, le Δ⁸-THC est une espèce de version « légère » du Δ⁹-THC traditionnel, il provoque un effet sédatif léger sans la stimulation mentale typique provoquée par le Δ⁹-THC.

En tant qu’analogue du Δ⁹-THC, la version Δ⁸ a démontré des propriétés antiémétiques, anxiolytiques, stimulants l’appétit, analgésiques et neuroprotectrices dans le cadre de recherches, même s’il exerce des effets psychotropes plus léger que ceux du Δ⁹-THC.

De plus, lorsqu’il est consommé en fortes doses, le Δ⁸-THC semble causer moins d’anxiété que le Δ⁹-THC.

Delta-8-THC

Delta-9-THC

Delta-10-THC

Psychoactivité Faible-moyenne Moyenne-élevée Faible-moyenne
Effets Relaxant et reposant Euphorique et stimulant mental Euphorique et nootropique
Concentration dans le cannabis Moins de 1% Jusqu’à 30% Moins de 1%
Récepteurs CB1 et CB2 CB1 et CB2 CB1 et CB2
Légalité Zone grise juridique Illégal (sauf dans quelques pays) Zone grise juridique
Effets secondaires (anxiété)  Très faible Faible à modéré Très faible

Le delta-8-THC a-t-il des propriétés thérapeutiques ?

Les témoignages anecdotiques décrivent les effets du delta-8-THC en tant que bien plus subtils que ceux du delta-9. Les consommateurs rapportent très peu d’effets enivrants accompagnés d’un état d’esprit détendu.

Les chercheurs du cannabis ont testé les effets du delta-8-THC pendant des décennies. Ils ont découvert qu’il augmentait la consommation d’aliments[1] chez des sujets animaux et il fut même testé sur des sujets humains contre des effets secondaires de la chimiothérapie[2] chez l’enfant.

Cependant, bien plus d’études cliniques inspectant une plus grande gamme de conditions sont requises. Si le delta-8 montre l’efficacité à l’encontre des troubles que le delta-9 aide à gérer, la molécule pourrait se retrouver dans des versions améliorées de médicaments à base de cannabis.

Qu’est-ce que le delta-10-THC ?

Alors que les chercheurs connaissent le delta-8-THC depuis longtemps, le delta-10-THC vient seulement récemment d’émerger en tant que cannabinoïde d’avant-garde. Tout comme le delta-8, le delta-10 survient sous la forme d’un isomère du delta-9-THC que nous connaissons et aimons tous. Même s’il partage la même formule chimique, ses atomes sont arrangés différemment au sein de la molécule.

Le Delta-9-THC a reçu son nom, car il comprend un double lien avec la neuvième chaine de carbone de la molécule. Dans le cas du delta-10-THC, ce double lien survient avec la dixième chaine de carbone. Ce subtil changement de structure moléculaire signifie que le delta-10 provoque des effets légèrement différents, sans pour autant complètement altérer ses capacités de liaison avec le corps.

Ce cannabinoïde novateur a déclenché une vague de curiosité dans l’industrie du cannabis. Les consommateurs cherchent à tester cette mystérieuse molécule et les producteurs se ruent pour répondre à cette demande par le biais de cartouches de delta-10-THC et autres choses du genre.

Qu’est-ce que le delta-10-THC ?

Comment le Delta-10-THC agit au sein de notre corps ?

Nous n’en sommes pas entièrement certains. Le delta-10 a émergé si récemment, qu’il n’y a pas d’études qui élucident son mécanisme d’action sur notre corps. Cependant, le comportement du delta-8 et du delta-9 offrent des indices encourageants. Ces deux cannabinoïdes se lient aux récepteurs[3] CB1 et CB2 du système endocannabinoïde.

Les récepteurs CB1 se retrouvent principalement au sein du système nerveux et leur activation provoque différents effets psychoactifs selon les différents cannabinoïdes. Les récepteurs CB2 se retrouvent largement dans le système immunitaire. Le delta-8 arrive à se lier à ces deux récepteurs, peu importe le lien de son double lien. Cela nous permet de raisonnablement supposer que le delta-10-THC a la capacité de se lier aux récepteurs de cannabinoïdes majeurs.

Le delta-10-THC fait-il planer ?

De plus amples preuves que le delta-10-THC se lie bien aux récepteurs CB1 proviennent de témoignages anecdotiques de ses effets. Plusieurs entreprises du cannabis aux USA ont déjà développé des produits au delta-10-THC et une gamme de cartouches préremplies de delta-10-THC à vaporiser est disponible à l’achat par les personnes curieuses de ses effets.

Les consommateurs décrivent ses effets comme psychoactifs, mais bien moins intenses et enivrants que le delta-9-THC. Certains décrivent le changement d’état de conscience comme un « high cérébral » qui « libère l’esprit ». Si ces effets sont uniformes chez les consommateurs, le delta-10-THC pourrait trouver sa place sur le marché comme un cannabinoïde pour la journée, consommé pour augmenter la motivation et la concentration.

Comment le delta-10-THC fut-il découvert ?

Une entreprise d’extraits de cannabis californienne a accidentellement découvert le delta-10-THC après avoir acheté un lot de têtes de cannabis contaminées. Tandis que la culture d’où ses fleurs émanaient était encore en cours, des feux de forêt ravageaient l’État. Dans une tentative de lutte contre l’incendie, les combattants du feu ont bombardé des retardateurs de flamme par avion. Ces produits chimiques ont su trouver leur chemin jusqu’au stock de cannabis.

L’entreprise en question a extrait la biomasse du cannabis et a distillé le produit fini afin de se débarrasser de toute substance contaminante. Mais ils ont remarqué que des cristaux étranges commençaient à se former. Ils ont alors décrété qu’il ne s’agissait pas de THCA, car l’acide ne se forme plus après une distillation à haute température.

Les échantillons furent envoyés à un laboratoire d’analyse spécialisé et les techniciens furent à même d’identifier la molécule comme étant du delta-10-THC[4]. Il s’avère que de petites quantités de delta-10 peuvent apparaître souvent à la suite d’une analyse standard par chromatographie liquide à haute performance (CLHP), mais cette forme d’analyse peut conduire les techniciens à mal identifier le cannabinoïde comme étant du CBC (cannabichromène) ou du CBL (cannabicyclol).

Comment le delta-10-THC est-il produit ?

C’est l’ajout de retardateur de flamme qui a réussi à provoquer une migration de la double liaison de la neuvième position vers la dixième dans la molécule de THC. Un consultant de l’entreprise d’extraction a réussi à recréer cette réaction à l’aide d’additifs et de stabilisateurs alimentaires. D’autres fabricants produisent désormais ce cannabinoïde de synthèse à l’aide de CBD[5]. Lorsqu’un extrait de CBD cru est employé, les producteurs se munissent de carbone et de dérivés de vitamine C pour transformer la molécule. Lors de l’emploi d’isolats, des solvants et acides sont utilisés à cet effet.

Comment le delta-10-THC est-il produit ?
Font: Extractionmagazine.com

Tout dépend de sa source. Aux États-Unis si dérivé du cannabis, le Delta-10-THC est considéré comme illégal au niveau fédéral en raison de la classification en annexe 1 du cannabis. Cependant, le delta-10 dérivé du chanvre existe dans une zone grise juridique.

L’Agricultural Improvement Act of 2018 a changé la définition du chanvre[6] en Amérique. Il y est déclaré que « le terme “chanvre” signifie que le plant de Cannabis sativa L. et la moindre partie de cette plante y compris ses graines et dérivés, extraits, cannabinoïdes, isomères, acides, sels d’isomères, qu’elle se développe ou non, comportent une concentration de Delta-9-THC inférieure à 0,3 % de son poids de base ».

Le passage de cette loi clarifie bien que le delta-10-THC dérivé de variétés de chanvre pauvre en THC reste légal au niveau fédéral aux USA. De nombreuses entreprises ont compris la loi de cette manière et sont alors passées à la fabrication, au développement de produits puis à la vente.

Californie New Jersey
Illinois Oregon
Maine Dakota du Sud
Massachusetts Vermont
Michigan Washington
Nevada



Delta-8 et Delta-10 vs Delta-9

Ces trois cannabinoïdes offrent quelque chose de différent. Le delta-9 offre un high classique du cannabis, tandis que les consommateurs rapportent un effet plus détendu de la part du delta-8, sans la panique parfois associée au delta-9. Le delta-10 semble offrir un effet cérébral plus prononcé, sans trop d’enivrement, même si cela reste peu clair. Ce dernier semble tomber entre le delta-9 et le CBD sur le marché. Alors qu’il ne propose pas un high traditionnel, il semble offrir quelque chose de plus prononcé que les effets du CBD seul.

Peut-on extraire du delta-8 et du delta-10 à la maison ?

Avant de trop vous réjouir, personne n’a jamais fait son propre lot de delta-10-THC à la maison. Du moins pas pour l’instant. Pour l’instant, il faut laisser cela aux gros acteurs de l’industrie, leur laisser le temps de peaufiner et perfectionner les processus d’extraction et de conversion. Alors que des progrès seront faits dans ce domaine et développeront un processus plus efficace, il sera peut-être possible d’imiter les méthodes à plus petite échelle.

Sources Externes
  1. Very low doses of delta 8-THC increase food consumption and alter neurotransmitter levels following weight loss - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  2. An efficient new cannabinoid antiemetic in pediatric oncology http://www.druglibrary.net
  3. Cannabis Business Times - May 2021 - Delta-8 THC: Threat or Opportunity? http://magazine.cannabisbusinesstimes.com
  4. The Bizarre Crystallization of Δ10-THC - Extraction Magazine https://extractionmagazine.com
  5. What is Delta-10-THC and Why do I Need to Know About it? - ACS Lab Cannabis https://acslabcannabis.com
  6. Implementation of the Agriculture Improvement Act of 2018 https://s3.amazonaws.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.