By Luke Sumpter


L’odeur caractéristique du cannabis est aussi bien une bénédiction qu’une malédiction. D’un côté, les terpènes aromatiques responsables de cette odeur galvanisent le système olfactif et donnent à chaque variété un goût et un effet unique. De l’autre, ces molécules odorantes peuvent alerter n’importe qui à un rayon de 100 m en extérieur ou n’importe qui dans une autre pièce en intérieur que vous consommez de la weed.

Aucune autre plante n’a une odeur aussi marquée que le cannabis. De façon à dissimuler du mieux possible leurs activités, les fumeurs d’auparavant ont combiné leurs méninges pour créer un dispositif fait-maison qui permet d’efficacement éliminer les odeurs du cannabis : le sploof.

Simple, efficace et capable de passer inaperçu, le sploof aide à capturer les terpènes et limiter la propagation des odeurs si caractéristiques du cannabis. Ces dispositifs sont conçus à partir d’objets domestiques banals du quotidien qu’on a tous chez soi. Si vous souhaitez minimiser l’odeur durant vos sessions, vous trouverez ci-dessous tout ce dont vous avez besoin à leur sujet ainsi que les meilleurs moyens d’en faire un vous-même.

Qu’est-ce qu’un sploof ?

Les sploofs sont des filtres qui permettent de capturer les terpènes. Après avoir utilisé un bang ou une pipe, l’expiration de la fumée à travers un sploof absorbera une bonne quantité de ces molécules et cela donne lieu à une fumée moins odorante qui sortira de l’autre côté. Alors que l’industrie du cannabis continue de s’épanouir, de plus en plus d’entreprises commencent à proposer des sploofs industriels qui utilisent des systèmes de filtres remplaçables et des cartouches écologiques pour vraiment piéger l’odeur.

Cependant, les sploofs ne sont pas nouveaux. Au départ, il s’agissait de simples dispositifs fabriqués à partir de rouleaux de papier toilette, d’élastiques et de papier essuie-tout qui étaient souvent fabriqués par des adolescents essayant vainement de dissimuler leur consommation de cannabis à leurs parents. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur cette conception archaïque, mais étonnamment efficace, qui vous aidera à dissimuler l’odeur des terpènes sans coût supplémentaire.

  • Quelle est la durée de vie d’un sploof ?

Après avoir fabriqué un sploof, vous pouvez vous attendre à ce que chacune des pièces tienne le coup pendant au moins 2–3 sessions fumette. Après cela, le filtre sera saturé, malodorant et moins efficace. Cela dit, les autres composants principaux dureront beaucoup plus longtemps. Le corps d’un sploof, généralement fabriqué à partir d’un tube en carton ou d’une bouteille en plastique, durera des semaines ou des mois, tout comme l’élastique utilisé pour attacher le filtre audit corps.

Heureusement, les filtres sont souvent fabriqués à partir de feuilles essuie-tout ou de lingettes pour sèche-linge, ce qui permet de les remplacer facilement et à moindre coût. Un seul sploof vous permettra des semaines d’utilisation à condition de changer régulièrement le filtre.

Qu’est-ce qu’un sploof ?

Comment faire un sploof avec des lingettes pour sèche-linge

Vous connaissez maintenant les avantages des sploofs : ils sont bon marché, faciles à fabriquer et relativement efficaces. Nous allons à présent vous apprendre à en faire un. Voici un guide étape par étape de la réalisation d’un sploof avec des lingettes pour sèche-linge, mais avant cela, nous allons d’abord vous présenter une autre méthode qui est potentiellement plus efficace.

  • Sploof avec du charbon actif

Abordons brièvement le charbon actif. Cette substance est un ajout très efficace, mais totalement facultatif, à un sploof fait maison. Le charbon actif est fréquemment utilisé dans les systèmes de filtration et il est particulièrement efficace pour capturer les composés organiques volatils (comme les terpènes) présents dans l’air.

Ce matériau est issu d’un processus industriel qui consiste à brûler du bois, ce qui élimine tous les composés volatils et laisse des morceaux de charbon. Les fabricants traitent ensuite ce charbon en l’injectant d’air chaud et de dioxyde de carbone. Cette étape forme une matrice de minuscules pores qui augmentent considérablement la surface du matériau, créant ainsi plus d’espaces où les terpènes peuvent être piégés. En ajoutant du charbon actif à votre sploof, vous éliminerez beaucoup plus de terpènes qu’avec seulement des lingettes pour sèche-linge.

Comment faire un sploof avec des lingettes pour sèche-linge

Ce dont vous avez besoin pour fabriquer un sploof

Les sploofs fait maison sont simples : vous n’avez besoin que de quelques produits domestiques et de quelques minutes pour créer le vôtre. Avant de commencer à le façonner, vous devez rassembler les éléments suivants :

  • Rouleau de papier toilette/bouteille en plastique (une bouteille à large ouverture est préférable)
  • Lingettes pour sèche-linge
  • Élastiques
  • Ciseaux
  • Charbon actif (pour la deuxième méthode)

Comment faire un sploof avec des lingettes pour sèche-linge : étape par étape

1. Si vous utilisez une bouteille en plastique, coupez le fond pour le séparer du reste.

2. Remplissez le rouleau ou la bouteille avec environ 5 lingettes pour sèche-linge. Ne les compactez pas trop, car la fumée doit pouvoir passer à travers toutes les feuilles.

Comment faire un sploof avec des lingettes pour sèche-linge

3. Placez une lingette pour sèche-linge sur une extrémité de votre rouleau de papier toilette ou de votre bouteille en plastique. Assurez-vous qu’elle est bien tendue et fixez-la avec un élastique.

4. À l’aide de ciseaux, coupez l’excédent de lingette qui dépasse de l’élastique pour obtenir un aspect net et soigné.

5. Votre sploof est désormais prêt à l’emploi.

Comment faire un sploof avec des lingettes pour sèche-linge

Comment faire un sploof avec du charbon actif : étape par étape

Lorsque vous utilisez du charbon actif, le processus est légèrement différent. Premièrement, il est préférable d’utiliser une bouteille en plastique plutôt qu’un rouleau de papier toilette. Ensuite, vous aurez besoin de charbon actif que vous trouverez dans les animaleries ou en ligne. Vous n’avez pas besoin de lingettes pour sèche-linge.

1. Activez le charbon en le trempant dans l’eau.

2. Percez 5–10 trous dans le fond de la bouteille.

3. Remplissez la bouteille avec le charbon actif. Vous avez le choix entre l’envelopper dans une feuille essuie-tout mouillée ou non : à vous de voir.

Comment faire un sploof avec du charbon actif

Comment faire un sploof sans lingette pour sèche-linge ?

Il vous manque certains des éléments essentiels des modèles de sploofs ci-dessus ? Nulle inquiétude ! Il existe plusieurs façons de fabriquer ces dispositifs pratiques. Nous allons maintenant vous montrer une méthode qui ne nécessite pas de lingettes pour sèche-linge, de rouleau de papier toilette ou de charbon actif.

Ce dont vous avez besoin pour fabriquer un sploof sans lingettes pour sèche-linge

  • Une bouteille en plastique avec une large ouverture
  • Un désodorisant
  • Des feuilles essuie-tout
  • Des élastiques
  • Des ciseaux

Faire un sploof sans lingette pour sèche-linge : étape par étape

1. À l’aide d’une paire de ciseaux bien aiguisés, percez plusieurs trous dans le fond de votre bouteille en plastique.

2. Recouvrez l’extrémité inférieure de votre bouteille de 2–3 feuilles essuie-tout et fixez-les en place avec un élastique.

3. Coupez l’excédent d’essuie-tout qui dépasse de l’emprise de l’élastique pour obtenir un aspect plus propre.

4. Dévissez le bouchon de la bouteille : nous vous recommandons d’en utiliser une à large ouverture si possible, car cela empêchera la fumée de se répandre et de pénétrer dans l’air sans être filtrée.

5. Appliquez quelques pulvérisations de désodorisant dans l’air entre les inhalations pour compenser l’absence de charbon actif.

Un sploof est-il vraiment efficace ?

Les sploofs sont efficaces, mais ils ne sont pas sans défaut. Ils compensent leur manque en efficacité par leur rentabilité et leur simplicité. Vous pouvez fabriquer un sploof maison à partir de rien en utilisant des objets domestiques du quotidien en seulement quelques minutes. Leur efficacité dépend également des matériaux que vous utilisez.

La méthode qui utilise du charbon actif est la plus efficace et la plus durable. Mais elle est aussi la plus chère et la plus complexe. Les autres options ne filtrent pas aussi bien la fumée, mais constituent des alternatives bon marché.

En résumé : vous ne devriez pas compter sur un sploof pour une régulation absolue des odeurs, surtout si vous risquez de lourdes conséquences dans le cas où vous êtes découvert. Cependant, il est préférable de fumer avec un sploof dans l’éventualité où les odeurs suspectes vous inquiètent.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.