Rien n’équivaut le bonheur de fumer une ganja à partir d’une pipe ou d’un bong tout droit sorti d’usine. La vue de votre nouvel artefact en verre vous attendant patiemment sur la table basse est tout simplement éblouissante. Les premières inhalations sont douces, jouissives et apaisantes. Mais voilà que rapidement, cette œuvre d’art tout de verre vêtu se transforme en un vulgaire outil aux parois nauséabondes et noircies. Nous sommes tous capables de négliger l’entretien de nos équipements de temps à autre. Utiliser un bong ou une pipe multiple fois d’affilée n’est pas très grave, mais quelques semaines plus tard, la donne a changé.

Il est facile de déterminer si un équipement en verre a besoin d’un grand nettoyage. Pour ceux en silicone ou en bois, c’est une autre histoire. Les adorateurs de ces derniers peuvent rester dans le déni et l’ignorance jusqu’à inhalation d’une fumée complètement goudronnée. Dans cet article, nous discuterons des raisons pour lesquelles il est essentiel d’entretenir efficacement son matos. Puis, nous approfondirons ensemble les manières de faire cela sans se prendre la tête.

POURQUOI IL EST IMPORTANT D’ENTRETENIR SON ÉQUIPEMENT DE FUMETTE

Il existe toutes sortes pour lesquelles vous devriez constamment nettoyer vos équipements. Si nous prenons en premier exemple le verre, ce sera surtout une histoire d’esthétique. À quoi bon investir dans un rig en verre aux formes complexes si c’est pour le laisser s’entartrer de goudron et de cendres ? On respecte l’art ici, messieurs dames !

Nettoyer régulièrement votre équipement permettra également d’avoir des inhalations plus savoureuses. Si vous cultivez votre propre ganja, vous savez à quel point il faut investir un certain nombre d’heures et d’efforts pour obtenir du cannabis de haute qualité. Cela requiert de la patience et des compétences pour donner vie à un profil de terpènes savoureux. Ne gâchez pas ces superbes saveurs en fumant un bong ou une pipe sale.

En plus de ruiner le goût, l’accumulation de goudron et de résine dans votre bong finiront par irriter votre gorge à chaque inhalation. Des bongs propres permettent des inhalations crémeuses et douces qui passent comme une lettre à la poste. De manière générale, un équipement propre permet de vivre une expérience tout aussi rafraîchissante.

À QUELLE FRÉQUENCE DOIT-ON NETTOYER SON BONG, DOUILLE OU PIPE ?

Cette question dépend essentiellement de votre fréquence d’utilisation du dit bong. Si vous tirez de grosses douilles quotidiennement, alors le goudron et la résine vont rapidement s’accumuler. Si vous tirez dessus une fois par semaine, cette accumulation sera retardée. Cela étant dit, le laisser sale en attendant votre prochaine utilisation n’est pas très hygiénique non plus.

Plus vous nettoyez votre matos, mieux ce sera. Donnez à votre bong ou votre pipe un rinçage rapide après chaque session pour éliminer une partie du goudron et de la résine restante. Lorsque l’amoncellement est à son maximum, l’heure est venue de faire votre nettoyage de printemps.

DE QUOI EST FAIT VOTRE BONG OU VOTRE PIPE ?

Des matériaux différents impliquent des méthodes de nettoyage différentes. Vous encourez le risque d’endommager votre rig si vous appliquez un mauvais agent nettoyant ou une méthode malhabile. Découvrez ci-dessous comment nettoyer les différents matériaux.

VERRE & ACIER

Les pipes et les bongs en verre sont du côté fragile du spectre. Bien qu’ils soient plus aguichants à l’œil, ils sont les plus susceptibles à être endommagés. Les équipements en verre peuvent être nettoyés efficacement avec des méthodes comprenant ou non de l’alcool. En revanche, il est préférable d’éviter les méthodes impliquant de l’eau bouillante pour les bongs en verre, mais aucun problème pour ceux en acier à priori.

À QUELLE FRÉQUENCE DOIT-ON NETTOYER SON BONG, DOUILLE OU PIPE ?

SILICONE

Les bongs en silicone sont les plus faciles à nettoyer. Ces derniers résistent aussi bien au chaud qu’au froid et peuvent (plus ou moins) supporter tout ce que vous leur appliquerez. Vous n’avez pas besoin de vous prendre la tête avec les bongs et les pipes en silicone.

BOIS

Les pipes en bois peuvent supporter l’eau chaude, mais les produits chimiques agressifs peuvent les endommager. L’alcool à haut degré peut décolorer les pipes en bois et laisser des résidus. Lorsque vous nettoyez un équipement en bois, il est préférable d’utiliser des agents plus doux comme le vinaigre.

COMMENT NETTOYER UN BONG, UNE DOUILLE OU UNE PIPE

Maintenant que vous savez ce qu’il faut éviter, sortons les gants. Au final, c’est un processus qui se fait étape par étape, mais qui reste très simple. Pour commencer, vous aurez besoin de ces équipements. Nous aborderons les nettoyants spécifiques à chaque méthode.

ÉQUIPEMENT

  • Brosses de nettoyage/cure-pipes
  • Racloir/couteau
  • Bac en plastique
  • Cotons-tiges
  • Un sachet hermétique
  • Du sparadrap microporeux

MÉTHODES SANS ALCOOL

Les méthodes sans alcool sont efficaces pour retirer la cendre, le goudron et la saleté. Ces techniques utilisent moins d’agents chimiques agressifs et nécessitent des équipements que vous trouverez facilement dans votre cuisine chezvous.

VINAIGRE ET BICARBONATE DE SOUDE

  • Bong
  1. Utilisez un coton-tige pour nettoyer les résidus présents dans la douille. Vous aurez peut-être besoin du racloir si ces derniers collent trop.
  2. Rincez votre bong avec de l’eau tiède au-dessus de l’évier.
  3. Retirez la douille et placez-la dans un sachet hermétique. Ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude, un soupçon de vinaigre et remplissez à moitié le sachet d’eau tiède.
  4. Secouez le sachet et laissez reposer.
  5. Concentrons-nous sur le bong. Versez une cuillère à café de bicarbonate dans l’embouchure. Couvrez-la avec votre main et couvrez-le trou de la tige avec du sparadrap microporeux et secouez vigoureusement.
  6. Le bicarbonate va rester collé à la surface humide intérieure. Utilisez une longue brosse de nettoyage pour frotter les surface intérieures.
  7. Ensuite, versez une cuillère à soupe de vinaigre et remplissez la chambre avec de l’eau tiède.
  8. Couvrez de nouveau les trous et secouez.
  9. Versez la solution dans l’évier et rincez avec de l’eau tiède.
  10. Retirez la douille du sachet hermétique et rincez-la sous le robinet. Utilisez un coton-tige pour déloger les restes un peu trop collants.

MÉTHODES SANS ALCOOL

  • Pipe
  1. Faites passer un cure-pipe plusieurs fois à travers cette dernière pour débloquer les résidus intérieurs.
  2. Remplissez une jarre ou un conteneur avec de l’eau tiède. Ajoutez une cuillère à soupe de bicarbonate et une quantité égale de vinaigre.
  3. Placez votre pipe dans le conteneur et laissez-la tremper cinq minutes.
  4. Retirez la pipe et rincez-la abondamment avec de l’eau tiède.
  5. Répétez la première étape.

LIQUIDE VAISSELLE

  1. Remplissez votre évier d’eau tiède. Ajoutez un peu de liquide vaisselle pour créer une solution bulleuse.
  2. Utilisez un coton-tige et le racloir pour retirer les résidus de la douille de votre bong ou de votre pipe.
  3. Placez délicatement vos équipements dans l’eau et laissez tremper une vingtaine de minutes.
  4. Retournez à l’évier armé d’une brosse de nettoyage ou d’un cure-pipe.
  5. Si vous nettoyez un bong, utilisez la brosse pour récurer minutieusement l’intérieur des surfaces. Utilisez le cure-pipe pour nettoyer la tige.
  6. Pour les pipes, utilisez le cure-pipe 3–4 à travers cette dernière. Plongez votre pipe dans l’eau entre chaque passage pour rincer la tige.
  7. Videz l’évier et rincez votre précieux avec de l’eau tiède.

EAU BOUILLANTE

L’eau bouillante est une manière simple et efficace de nettoyer un équipement. Souvenez-vous cependant que cela ne convient pas aux équipements en verre.

  1. Placez votre bong/pipe dans un évier vide. Nettoyez la douille avec un coton-tige et un racloir.
  2. Faites chauffer la bouilloire et remplissez le fond de l’évier avec de l’eau bouillante.
  3. Laissez reposer votre équipement dedans durant une vingtaine de minutes ou jusqu’à ce que l’eau refroidisse trop.
  4. Videz l’évier.
  5. Utilisez un cure-pipe et une brosse pour retirer le goudron et les résidus.
  6. Rincez avec de l’eau tiède.

MÉTHODE AVEC ALCOOL ISOPROPYLIQUE

L’alcool isopropylique est un agent nettoyant assez agressif. Utilisez des gants lorsque vous le manipulez et évitez d’en appliquer sur vos pipes en bois. N’hésitez pas à avoir du gros sel à portée de main avec cette méthode.

  • Bong
  1. Retirez la douille et nettoyez-la avec le racloir et un coton-tige. Puis rincez-le sous le robinet.
  2. Ajoutez une cuillère à soupe de gros sel et une bonne rasade d’alcool isopropylique.
  3. Couvrez le trou de la tige avec du sparadrap microporeux et l’embouchure avec votre main (qui est munie d’un gant n’est-ce pas?). Remuez vigoureusement pendant approximativement 5 minutes.
  4. Videz la solution dans les toilettes et rincez abondamment votre bong avec de l’eau tiède.
  5. Imbibez un tissu avec l’alcool et frottez l’intérieur de la tige et de la douille.
  6. Imbibez un cure-pipe avec l’alcool et grattez l’intérieur de la tige. Rincez abondamment.

À QUELLE FRÉQUENCE DOIT-ON NETTOYER SON BONG, DOUILLE OU PIPE ?

  • Pipe
  1. Utilisez un coton-tige et un cure-pipe pour retirer les résidus de la douille et l’intérieur de la tige.
  2. Placez votre pipe dans un sachet hermétique. Ajoutez une cuillère à soupe de gros sel et suffisamment d’alcool isopropylique pour recouvrir votre outil de consommation.
  3. Secouez le sac pendant cinq minutes et laissez reposer une dizaine de minutes.
  4. Retirez votre pipe et rincez-la abondamment sous de l’eau tiède.
  5. Frottez la douille et la tige avec une brosse et le cure-pipe.
  6. Rincez abondamment.

NETTOYER LA TIGE DU BONG ET LES AUTRES ENDROITS DIFFICILES D’ACCÈS

Il est important de récurer intégralement les douilles, les tiges et les autres endroits difficiles d’accès. Bien que nous l’ayons répété plus tôt, recommençons encore une fois : ne vous faites pas surprendre pas les résidus dissimulés. Démontez votre équipement (si possible) avant le nettoyage et attaquez-vous-y avec vos cures-pipe et votre brosse pour vous assurer que votre pipe ou votre bong vous octroiera de belles inhalations jouissives.

EST-CE L’HEURE DE S’EN JETER UN PETIT ?

Une fois votre équipement rincé et séché, il est prêt à l’emploi ! Allouez un peu de son temps au nettoyage complet de son équipement en vaut vraiment la chandelle au bout du compte. Les quelques inhalations qui en suivront vont être tellement chouettes et douces.

Maintenant, pensez à régulièrement nettoyer votre équipement quand vous avez le temps. Les nettoyer toutes les quelques sessions n’est pas difficile et un simple rinçage sous le robinet suffit. Si vous laissez la crasse s’accumuler, vous allez devoir recommencer tout votre nettoyage de printemps depuis le début !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.