On ne sait jamais quand peut arriver ce moment tant redouté où l'on découvre avec stupeur que tout ce qu'il nous reste, c'est une certaine quantité d'herbe, mais rien pour la rouler. C'est un sale moment pour tous les fumeurs. Ce pourquoi, il est toujours pratique d'être au courant de ce que vous pourriez utiliser dans votre maison pour vous sauver d'un tel drame.

Mettons ensemble un bon point d'honneur sur le fait que les méthodes qui vous vont être présentées ne devraient être utilisées qu'en dernier recours. Si vous pouvez sortir vous acheter ce qu'il vous faut, faites le. Ces prochains matériaux ne sont pas traditionnellement utilisés pour fumer de la ganja. Un véritable bong ou pipe sera toujours préférable pour ne pas perdre en qualité lorsque vous fumez. Le goût, la combustion et la douceur de la fumée seront toujours meilleurs avec un objet spécifiquement conçu pour cette optique.

Néanmoins, on ne retrouve pas "les effets" dans ces derniers facteurs. C'est parce que techniquement, vous consommerez la même quantité de THC si vous fumez la même quantité de la même herbe. Même si elles ne sont pas les plus agréables, ces techniques de fumeurs à la MacGyver seront tout aussi efficaces. Utilisez-les simplement avec parcimonie.

FRUITS ET LÉGUMES

Nous étions obligés de commencer cette partie avec une méthode qui a été, et qui l'est encore aujourd'hui, extrêmement populaire. Avec un retour en grande pompe sur les réseaux sociaux, nous annonçons la fumette dans des aliments - la même méthode qu'utilisait votre grand-père pendant ses premières années de découvertes insouciantes.

Le fruit le plus simple à transformer en pipe est une pomme. Ce réceptacle robuste bien que si doux vous permettra de creuser un système à pipe sans trop d'efforts. Utilisez un bic (stylo bille) ou un petit couteau pour creuser la tige centrale, mais attention, pas jusqu'au bout. Une fois que la tige est retirée, faites la même chose qu'avant, mais cette fois-ci, à la perpendiculaire. Ces deux tubes ou conduits vides devraient se rejoindre en un seul point.

C'est ainsi que la plupart des gens fument dans un fruit. Vous pouvez toujours modifier certaines choses pour rendre l'expérience de fumer dans un fruit encore plus appréciable. Si vous avez une pipe, placez là au-dessus de la pomme. Ou alors, vous pouvez utiliser l'embout d'un bic ou de quelconque autres matériaux qui ne fondent pas ou ne libèrent pas de vapeurs toxiques pour substituer l'exemple précédent.

Vous pouvez encore plus customiser le délire en changeant le type ou la quantité de fruits. En gros, n'importe quoi fonctionnera tant que vous mettez en place un système de passage d'air comme vous l'avez vu avec la pomme. Vous pouvez même assembler des fruits et des légumes ensemble pour bâtir un bong encore plus goûteux et imposant. Par exemple, avec un ananas, vous pourriez même y ajouter de l'eau. Ou alors, essayez avec une noix de coco et utilisez son eau naturelle ! Pour cela, vous devriez transpercer le côté de la noix de coco avec un tube vide, creuser par au-dessus et tirer vos inhalations par cet endroit. Ça me donne faim pas vous ?

Les options sont innombrables alors passez le cap et testez en de multiples pour trouver ce qui vous correspond le mieux.

FRUITS ET LÉGUMES

N’OUBLIEZ PAS LA GRILLE DE VOTRE PIPE

Que vous façonniez votre pipe à partir d’une canette de soda ou d’un fruit, il vous faudra y incorporer une grille. Si vous fumez votre herbe sans grille, cela pourra s’avérer être une expérience peu plaisante. Une grille permet de bloquer les petits morceaux dans votre pipe au lieu qu’ils aillent tout droit dans votre bouche ; ainsi, vous pourrez inhaler à tout-va sans crainte !

Alors, quelle grille devriez-vous utiliser avec votre bong fait maison ? Et de plus, que faire si vous n’avez pas de grille à disposition ?

LES DIFFÉRENTES SORTES DE GRILLES POUR PIPES ET BONGS

Grilles en cuivre

Les grilles en cuivre sont probablement les plus répandus puisqu’on les retrouve dans les pipes à tabac et dans de nombreux bongs en céramique ou en verre. Vous pouvez vous en procurer chez la plupart des buralistes ou headshop pour seulement quelques pièces. Ces formes découpées et circulaires sont faites à partir de mailles de cuivre et chaque grille fait à peu près la taille d’une pièce. Le cuivre est avantageux, car on peut facilement le plier, ce qui permet de pouvoir l’incorporer sans trop de problèmes à n’importe quelle taille de douille. Si vous en avez qui sont un peu trop larges pour votre douille, vous pouvez rapidement les découper pour les ajuster à la taille nécessaire.

Quels sont les désavantages ? Et bien, il s’avère que les grilles en cuivre ne sont pas aussi robustes que celles faites en acier. Bien que le cuivre ne va pas fondre, si vous utilisez trop souvent votre pipe, il perdra en résistance avec le temps et finira par se dégrader et se casser.

Grilles en acier inoxydable

Les grilles en acier sont souvent utilisées dans les bongs en silicone et en acrylique, bien que ce dernier peut facilement être éraflé par ces grilles. Elles fonctionnent comme celles en cuivre et il n’y a aucune différence en termes de goût. En fait, hormis leur couleur argentée, la différence principale entre elles et celles en cuivre réside dans le fait qu’elles sont plus durables et donc, survivent plus longtemps à l’usage que celles en cuivre.

Puisque l’acier n’est pas aussi malléable que le cuivre, les incorporer à des douilles possédant des formes incongrues sera peut-être plus difficile à faire.

Grilles en verre ou en quartz

Les grilles pour les pipes en verre sont normalement faites à partir d’un verre très résistant qu’on appelle le borosilicate. Ce type de verre résistant à la chaleur ne craquera pas suite à des changements de température et ne se brisera pas aussi facilement que du verre lambda. Comme on peut l’imaginer, les grilles en verre ne sont pas flexibles alors il vous sera difficile de les découper pour ajuster leur taille. De ce fait, il ne faut pas vous rater en termes de taille pour votre douille. Puisque le verre ne se dégrade pas, ces grilles peuvent techniquement durer éternellement si vous ne les cassez pas ou que vous ne les perdez pas.

Vous pouvez aussi avoir des grilles faites à partir de quartz, une matière encore plus résistante à la chaleur que le verre. Des grilles en verre ou en quartz qui sont remplaçables ne courent pas autant les rues que les matières mentionnées plus tôt puisque les bongs en verre de haute qualité incorporent directement ces grilles en quartz ou en borosilicate dans leur design initial. Ces bongs possèdent généralement des trous qui font office de décoration plutôt qu’une grille ultra-fine d’acier ou de cuivre.

LES DIFFÉRENTES SORTES DE GRILLES POUR PIPES ET BONGS

QUELLES SONT LES MEILLEURES GRILLES ?

Il n’existe pas vraiment de « meilleure » grille, car ce qui importe le plus c’est que la dite grille s’intègre parfaitement à votre douille. Vous savez qu’elle est bien tenue en place si elle ne rejaillit pas vers vous après l’avoir poussé dans votre douille. Que l’on choisisse l’acier, le cuivre ou le verre ne dépendra que de vos préférences personnelles.

QUE FAIRE SI ON NE POSSÈDE PAS DE GRILLE ?

Étant donné que cet article s’articule autour de la confection de bongs maison, il est vraisemblablement possible que vous n’ayez pas de grilles à portée de main. Dans ce cas, vous pouvez en faire vous-même avec des utilisations uniques. Voici vos options :

Une méthode testée et approuvée est de prendre du papier aluminium et d’y percer plusieurs petits trous à l’aide d’un cure-dent. Modelez l’aluminium en une grille à la taille dont vous avez besoin, et placez-la dans la douille comme vous le feriez avec une grille ordinaire. Pas de panique, l’aluminium ne va pas fondre lorsque vous allumerez votre ganja. Cela étant dit, il est préférable de ne l’utiliser qu’une ou deux fois pour éviter quelconque risque qu’elle se décompose.

Vous pouvez également confectionner une grille à partir de trombones ou de fils métalliques similaires. Pliez le fil en spirale et positionnez-le bien confortablement dans la douille. Cela permettra d’éviter la remontée des plus gros morceaux de weed et de cendre dans votre bouche, mais c’est une technique un peu trop à l’arrache pour être reconduite plusieurs fois.

Si vous êtes vraiment en galère, vous pouvez remplir votre douille de façon à ne pas avoir besoin du tout de grille. Remplissez votre douille avec vos plus gros bouts de weed dans le fond et ceux-ci doivent être suffisamment larges pour couvrir le trou et ne pas y être aspirés directement. Saupoudrez vos particules les plus fines sur le dessus de votre pile pour une session idéale. Cette méthode est un dernier recours, mais parfois lorsqu’on n’a pas le choix, on fait avec ce qu’on a à disposition.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.