On ne sait jamais quand peut arriver ce moment tant redouté où l'on découvre avec stupeur que tout ce qu'il nous reste, c'est une certaine quantité d'herbe, mais rien pour la rouler. C'est un sale moment pour tous les fumeurs. Ce pourquoi, il est toujours pratique d'être au courant de ce que vous pourriez utiliser dans votre maison pour vous sauver d'un tel drame.

Mettons ensemble un bon point d'honneur sur le fait que les méthodes qui vous vont être présentées ne devraient être utilisées qu'en dernier recours. Si vous pouvez sortir vous acheter ce qu'il vous faut, faites le. Ces prochains matériaux ne sont pas traditionnellement utilisés pour fumer de la ganja. Un véritable bong ou pipe sera toujours préférable pour ne pas perdre en qualité lorsque vous fumez. Le goût, la combustion et la douceur de la fumée seront toujours meilleurs avec un objet spécifiquement conçu pour cette optique.

Néanmoins, on ne retrouve pas "les effets" dans ces derniers facteurs. C'est parce que techniquement, vous consommerez la même quantité de THC si vous fumez la même quantité de la même herbe. Même si elles ne sont pas les plus agréables, ces techniques de fumeurs à la MacGyver seront tout aussi efficaces. Utilisez-les simplement avec parcimonie.

FRUITS ET LÉGUMES

Nous étions obligés de commencer cette partie avec une méthode qui a été, et qui l'est encore aujourd'hui, extrêmement populaire. Avec un retour en grande pompe sur les réseaux sociaux, nous annonçons la fumette dans des aliments - la même méthode qu'utilisait votre grand-père pendant ses premières années de découvertes insouciantes.

Le fruit le plus simple à transformer en pipe est une pomme. Ce réceptacle robuste bien que si doux vous permettra de creuser un système à pipe sans trop d'efforts. Utilisez un bic (stylo bille) ou un petit couteau pour creuser la tige centrale, mais attention, pas jusqu'au bout. Une fois que la tige est retirée, faites la même chose qu'avant, mais cette fois-ci, à la perpendiculaire. Ces deux tubes ou conduits vides devraient se rejoindre en un seul point.

C'est ainsi que la plupart des gens fument dans un fruit. Vous pouvez toujours modifier certaines choses pour rendre l'expérience de fumer dans un fruit encore plus appréciable. Si vous avez une pipe, placez là au-dessus de la pomme. Ou alors, vous pouvez utiliser l'embout d'un bic ou de quelconque autres matériaux qui ne fondent pas ou ne libèrent pas de vapeurs toxiques pour substituer l'exemple précédent.

Vous pouvez encore plus customiser le délire en changeant le type ou la quantité de fruits. En gros, n'importe quoi fonctionnera tant que vous mettez en place un système de passage d'air comme vous l'avez vu avec la pomme. Vous pouvez même assembler des fruits et des légumes ensemble pour bâtir un bong encore plus goûteux et imposant. Par exemple, avec un ananas, vous pourriez même y ajouter de l'eau. Ou alors, essayez avec une noix de coco et utilisez son eau naturelle ! Pour cela, vous devriez transpercer le côté de la noix de coco avec un tube vide, creuser par au-dessus et tirer vos inhalations par cet endroit. Ça me donne faim pas vous ?

Les options sont innombrables alors passez le cap et testez en de multiples pour trouver ce qui vous correspond le mieux.

Apple Bong

FAIRE VOTRE PROPRE PIPE

Faire une pipe avec un stylo est incontestablement la méthode la plus simple. Elle peut être faite en moins d'une minute même si vous prenez votre temps. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un stylo dont les parties sont détachables. Assurez-vous que l'embout soit bien fait de métal, car celui-ci deviendra votre réceptacle à matos (bowl). Ça ne vaut clairement pas le coup s'il y a quelconques risques de fonte. Si ça ressemble à du plastique, ne l'utilisez pas. Utilisez simplement le tube et l'embout du stylo et contentez-vous de jeter le reste. Insérez l'embout dans le sens inverse et placez-le à l'endroit où il était auparavant au bout du tube de votre stylo. C'est dedans que vous mettrez votre ganja. Allumez par cet embout et tirez par l'autre côté du stylo.

Une canette de soda en aluminium fera également parfaitement l'affaire pour créer une pipe. Pressez un côté d'une canette entre vos pouces, vous constaterez qu'une forme semblable à un réceptacle (bowl) va se former une fois que vous la pencherez sur le côté. Avec l'aide d'une aiguille ou d'une épingle, faites quelques trous dans ce côté que vous venez de créer par la pression précédente de vos pouces. Placez votre herbe sur ces trous et tirez vos inhalations par l'embouchure principale de la canette. Votre inhalation sera bien plus aisée et douce qu'avec le stylo. Grâce à la chambre de la canette qui est plus grande, la fumée a plus de temps et d'espace pour se refroidir.

Un rouleau de papier toilette peut également faire l'affaire. Même si c'est relativement étrange, si vous avez un bowl ou quelque chose de semblable à l'embout d'un stylo, vous pourrez fumer à travers un rouleau de papier toilette. Faites un trou de la taille de votre choix sur le dessus pour y insérer votre bowl. Recouvrez l'un des côtés du rouleau avec quelque chose d'adéquat ou juste votre main de façon à ce que soit suffisamment hermétique et tirez par l'autre côté. Cela procurera également une fumée très aérée.

Can Bong

FAIRE VOTRE PROPRE BONG

La principale caractéristique qui différencie un bong d'une pipe est l'utilisation d'eau. Les bongs sont concrètement des pipes avec un espace/chambre réservé pour de l'eau. La plupart de ces bongs fonctionneront très bien comme les pipes même s'il n'y a pas d'eau. De plus, laissez libre court à votre créativité en ce qui concerne l'eau qui doit être ajoutée dans le bong. Remplacer l'eau avec du jus peu par exemple, ajouter de nouvelles saveurs à votre session.

Bottle Bong
Bottle Bong

Le bong le plus simple à faire est évidemment celui avec une bouteille d'eau. Cela fonctionnera mieux avec l'aide d'une pipe-stylo que vous venez juste d'apprendre à réaliser un peu plus haut. Faites un trou approximativement aux trois-quarts de la bouteille afin de pouvoir y insérer convenablement votre pipe-stylo. Placez votre pipe-stylo à un angle de façon à ce que la partie du tube sans bowl pointe vers le bas. Remplissez le fond de la bouteille avec de l'eau, mais attention à ne pas dépasser le trou que vous avez fait. Placez votre matos dans le bowl de votre stylo et tirez par l'embouchure de la bouteille. Savourez votre bong peu cher et facile à faire !

LE BONG GRAVITATIONNEL

Voici un autre engin des plus habiles qui peut être fait de multiples façons. Nous allons vous en apprendre deux qui fonctionnent extrêmement bien.

Pour le premier, tout ce dont vous avez besoin est d'une bouteille d'eau, de l'aluminium, des ciseaux et votre herbe. Faites un trou en dessous de la bouteille. Préparez un bowl en aluminium qui se positionnera en haut de la bouteille et placez-y votre herbe. Ensuite, remplissez votre bouteille en prenant garde de bien couvrir avec votre main le trou que vous venez tout juste de faire. Placez votre bowl en aluminium dans l'embouchure de la bouteille, allumez et retirez délicatement votre doigt. Si votre trou en bas est trop gros, l'eau risque de s'en échapper trop vite alors utilisez votre doigt pour gérer au mieux le flux sortant afin que la fumée ait le temps de se former à l'intérieur de la bouteille. Une fois que toute l'eau est écoulée, retirez votre capuchon en aluminium et inhalez la fumée. Essayez de tout prendre en une fois, vous ne le regretterez pas.

La deuxième méthode fonctionne dans les mêmes grandes lignes, mais est néanmoins, légèrement différente. Vous aurez besoin des mêmes objets sauf que cette fois-ci, un conteneur tel qu'un sceau ou un bac rempli d'eau seront nécessaire pour y placer votre bouteille. Au lieu de faire un trou dans votre bouteille, vous devrez couper toute la partie inférieure de la bouteille. Placez la bouteille vide à l'intérieur de votre conteneur rempli d'eau. Il devrait se remplir avec l'eau et ne pas flotter. Une fois que cela est fait, placez votre bowl en aluminium avec l'herbe déjà préparé sur l'embouchure principale de la bouteille. Tandis que vous allumerez doucement votre marijuana, soulevez délicatement votre bouteille hors de l'eau. Cela provoquera une poussée d'air dans la bouteille qui augmentera la combustion de la ganja et remplira la bouteille d'une belle fumée. Une fois que vous constatez que la bouteille est remplie, retirez l'aluminium et inhalez par l'embouchure tout en repoussant la bouteille dans l'eau jusqu'au fond du conteneur. On vous garantit qu'avec ce dernier mouvement, la fumée va passer toute seule dans vos poumons.

Gravity Bong

CHOISISSEZ VOS BONGS AVEC PRÉCAUTIONS.

Créer vos propres bongs peut être très amusant en plus d'être intéressant. Faites juste attention aux matériaux que vous utilisez. Un manque d'attention peut transformer une nouvelle idée excitante en un véritable danger pour vous et votre santé. Lorsque vous inhalez de la fumée dans un matériel qui n'est pas prévu à cet effet initialement, prenez vos précautions. Faites de plus amples recherches sur les matériaux que vous trouvez chez vous s'ils ne sont pas exactement les mêmes que ceux que nous avons mentionnés.

Faites vous plaisir avec vos inventions, car ce sont de véritables chefs d'œuvre scientifique. Invitez vos copains et faites tourner vos créations. Encouragez-les à en faire de même. Avec tout ça, votre prochaine session fumette risque de se transformer en une véritable fête !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander