Tous les connaisseurs du cannabis veulent savourer des joints ultimes. De nombreux facteurs décident si un joint est super ou pourri. La vitesse de combustion d’un joint est un facteur crucial qui peut faire réussir ou échouer l’expérience. Alors allons-y, qu’est-ce qui affecte la vitesse de combustion d’un joint.

QUALITÉ DES TÊTES

Le niveau d’humidité des têtes déterminera la vitesse de combustion d’un joint. Quand les plants de cannabis sont récoltés, ils sont soumis à des techniques de curing, qui permettent à l’humidité de s’évaporer des têtes. Si les têtes se désintègrent quand vous les touchez, comme des feuilles sèches, les têtes sont probablement trop sèches et se consumeront rapidement. Le niveau d’humidité ultime des têtes devrait être autour de 10 %. Si vous mélangez du tabac ou d’autres substances, pensez aussi à leur niveau d’humidité.

FEUILLES À ROULER

Autre facteur significatif, la qualité des feuilles à rouler. Tout d'abord, l'épaisseur de la feuille déterminera le taux de combustion. Avec des feuilles plus fines, une plus grosse quantité d'air est capable de passer à travers, ce qui fait que le joint brûle plus lentement. Deuxièmement, les feuilles à rouler sont faites à partir de différents matériaux. Elles peuvent être à base de lin, chanvre, riz, pâte de bois, etc. Donc choisissez celles qui brûlent le mieux. Troisièmement, les additifs peuvent faire les feuilles brûler vite, donc si vous voulez un joint qui se consume lentement et une fumée plus saine, des feuilles fines sans additifs sont un très bon choix. Certains fumeurs ajoutent une feuille en plus par dessus le joint pour éviter les cuillères et faire le joint durer plus longtemps.

papier à rouler cannabis ginder royal queen seedsBIEN/PAS TASSÉ

Un joint bien tassé se consume plus lentement qu’un joint pas tassé. Le flux d’air réduit dans un joint bien tassé diminue la vitesse de combustion. Si le joint est trop tassé, il sera difficile à fumer et vous allez faire la grimace en tirant dessus. Si le joint n’est pas assez tassé, il se consumera rapidement, le mélange pourrait tomber, la vitesse de combustion sera inégale et les sensations désagréables. Donc tassez bien, mais ne tassez pas trop.

ÉMIETTEZ

La weed doit être émiettée uniformément pour avoir un joint ultime. Si les morceaux de têtes sont d’une taille inégale, ce qui arrive souvent quand on effrite à la main, le joint brûlera inégalement. Assurez-vous d’acheter un grinder de qualité qui broie uniformément sur toute sa surface.

INTENSITÉ D’INHALATION

N’oublions pas les évidences. Si vous tirez intensément sur le joint, il brûlera plus vite. Donc si vous voulez que le joint brûle lentement, tirez doucement et relaxez-vous.

WAX ET MIEL

Certains connaisseurs du cannabis aiment ajoute de la wax ou cire de cannabis à leurs joints. Ceci ralentit la combustion des joints et leur donne un bon coup de pouce en cannabinoïdes. La wax est à répartir finement à l’intérieur du joint avant d’ajouter le mélange. Certains téméraires utilisent du miel à l’intérieur du joint pour ralentir la combustion et pour avoir un bon goût de miel. Certaines personnes font un glaçage de l’extérieur du joint et saupoudrent un peu de weed, pour un aspect bien cool. Mais ça peut vite devenir salissant.

Certains fumeurs de joints aiment fumer vite, d’autres aiment prendre leur temps et se détendre, quoi qu’il en soit, vous avez maintenant les connaissances nécessaires pour améliorer la vitesse de combustion de votre joint. La prochaine fois que vous roulez avec vos amis, utilisez ces connaissances pour créer un joint ultime et gagner instantanément le respect de tous.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander