L’Amnesia Haze appartient à la célèbre lignée Amnesia. Cette variété porte son nom de famille avec fierté, en offrant des niveaux de THC massifs et un high stimulant caractéristique des génétiques hollandaises. Jetez un œil à notre rapport de culture pour apprendre exactement comment cultiver cette variété légendaire. Puis découvrez l’historique génétique, les effets, et la morphologie de cette variété excitante et durable.

Liste Des Équipements

  •  Espace de culture 60 × 60 cm
  •  Extracteur d’air de 220/360 m³ (fonctionnant à 220)
  •  Ventilateur rotatif de 20W
  •  Air pot
  •  2 LED de 100 W
  •  Terre pleine de nutriments
  •  Eau filtrée par osmose inversée ~ 100 ppm

Rapport De Culture Amnesia Haze Automatic : Phase De La Plantule

Après que nos sélectionneurs aient perfectionné l’Amnesia Haze Automatic, nous avons décidé de mettre nos talents à l’épreuve et de dévouer un peu de temps à la culture de cette variété. Nous avons documenté l’intégralité du processus pour vous permettre d’atteindre vous-même les mêmes résultats !

  • Germination : Comme pour toutes les cultures, l’aventure commence par une petite et humble graine. Nous l’avons déposé dans un verre d’eau et l’y avons laissé tremper 36 heures jusqu’à ce que la racine pivotante émerge de la coquille.
  • Milieu de culture : Nous avons choisi un mélange de terre remplie de nutriments et une couche de lombricompost riche en azote au fond du pot.
  • Mise en pot : Nous avons placé la graine dans un petit trou (racine pivotante vers le bas) dans son pot final, un airpot de 9L, destiné à assister la plante dans le développement de racines saines et fibreuses.
  • Éclairage : Nous avons installé deux LED de 100 W pour l’intégralité du cycle de culture de notre plante. Nous avons choisi un cycle 18/6 pour nous assurer d’une photosynthèse optimale tout en diminuant le coût total de l’opération de culture.
  • Feuilles cotylédons : Les deux premières feuilles cotylédons ont rapidement émergé de la terre, quelques jours après avoir planté la graine. Les deux premières véritables feuilles sont apparues 4 jours plus tard, en marquant ainsi le début de la phase de croissance.
  •  Nutriments : Au travers de la phase de plantule nous avons appliqué les formules nutritives suivantes par litre d’eau purifiée par osmose inversée :
    -  1,5 ml/l d’extrait d’algue
    - 1,3 ml/l Thé microbien
    - 0,65 ml/l de champignons mycorhiziens

Amnesia Haze Automatic

Amnesia Haze Automatic
Amnesia x Ruderalis
350 - 400 gr/m2
50 - 100 cm
7 - 8 Semaines
THC: 18%
Sativa 50% Indica 20% Ruderalis 30%
130 - 180 gr/plant
100 - 120 cm
11 - 12 weeks after sprouting
Clair, Élévateur

Acheter Amnesia Haze Automatic

Rapport De Culture Amnesia Haze Automatic : Phase De Croissance

En tant que cultivar à croissance rapide, l’Amnesia Haze Auto a traversé sa phase de croissance à toute vitesse : une période définie par la production de feuilles nourricières et une augmentation générale de sa taille. Globalement, la phase de croissance n’a duré que 4 semaines. Voici les étapes menées durant cette période :

  • Éclairage : nous avons maintenu un cycle 18/6 pour nos deux LED de 100 w. Nous avons suspendu la source lumineuse 110 cm au-dessus de la canopée pour offrir à la plante assez d’espace pour s’étendre durant sa phase de croissance. Vers la fin de cette phase, la canopée culminait à près de 70 cm de la source lumineuse.
  • Arrosage : pour rester dans la simplicité, et éviter le sur/sous-arrosage, nous n’avons arrosé que lorsque les 3 premiers centimètres de terre étaient secs. Ce qui équivaut à près de 0,5 L d’eau filtrée par osmose inversée toutes les 24 heures.
  • Environnement : En employant un thermohygromètre pour mesurer les facteurs environnementaux, nous avons réussi à maintenir une température moyenne de 20 °C avec une humidité relative de 45–50 %. Nous sommes restés sur ces valeurs l’aide d’un ventilateur, d’un extracteur d’air et d’un capteur d’humidité présent dans la tente.
  •  Nutriments : nous avons affiné nos formules nutritives au fur et à mesure des semaines pour offrir à la plante différents niveaux de minéraux selon le stage de culture. Durant la phase de croissance, l’azote est le plus important des NPK, notre ratio de nutriment a ciblé cela avec un engrais en 2:1:2 et 4:2:3. De plus, nous avons complété l’apport avec ce qui suit durant le reste de la phase de croissance :

Semaines Trois Et Quatre

  •  0,5 ml/l de calcium/magnésium
  •  1 ml/l d’extrait d’algue
  •  0,6 ml/l d’extrait de betterave sucrière
  •  1,3 m/ml de champignons mycorrizhales
  •  1,3 ml/l de thé microbien

Problème potentiel : durant la quatrième semaine de culture, notre plante a commencé à montrer des signes de brulures nutritives sur ses feuilles. Nous pensons que l’excès de lombricompost au sein du substrat principal de culture en est responsable. La prochaine fois, nous éviterons cet amendement pour prévenir de l’apparition de symptômes similaires.

Préfleur : Notre spécimen d’Amnesia Haze a commencé à passer vers sa phase de floraison lors de sa quatrième semaine de croissance. De petits calices aux pistils protubérants ont commencé à émerger des nœuds, marquant ainsi le début de la floraison.


(Seedling stage)

(Semaine 3)

(Semaine 4)

Rapport De Culture Amnesia Haze Automatic : Phase De Floraison

Notre plante a passé la majorité de sa vie dans sa phase de floraison, ce qui lui a donné suffisamment de temps pour développer de grosses fleurs résineuses. Il n’a fallu que 6 semaines à ses préfleurs pour donner lieu à de gros calices mûrs et résineux.

  • Éclairage : En tant que variété à autofloraison, l’Amnesia Haze Auto ne nécessite pas de changement de cycle lumineux pour déclencher sa floraison. Nous avons laissé nos LED tourner sur un cycle de 18/6, désormais suspendues à 45 cm au-dessus de la canopée.
  • Arrosage : alors que la plante devenait de plus en plus large et que ses calices murissaient, sa demande en eau a augmenté. Après avoir attendu que la couche supérieure du sol soit sèche, nous lui avons donné en moyenne 1,5 l d’eau filtrée par osmose inversée par jour.
  • Environnement : Nous avons réduit l’humidité à 40 % en ajustant les réglages du capteur. Cela nous a permis de réduire les risques de formation de moisissure alors que les fleurs devenaient de plus en plus denses et donc de plus en plus fragiles face aux infections. Nous avons augmenté la température à 25 °C à l’aide d’un chauffage pour promouvoir un environnement favorable à la floraison.
  •  Défoliation : Nous nous sommes armés de sécateurs et nous sommes débarrassés des feuilles jaunes et vieillissantes durant la phase de floraison. Cette décision nous a permis d’augmenter la quantité de lumière pénétrant la canopée et d’améliorer le flux d’air, aidant ainsi à lutter contre la formation de moisissures. Durant la première semaine, nous avons défolié toutes les feuilles nourricières de la tige principale pour profiter de ces avantages.
  • LST : Nous avons mis en place un low-stress training durant la 7e semaine pour promouvoir une augmentation de la croissance latérale. Cette méthode de palissage permet à la plante de développer une canopée plus large avec plus de sites de têtes, au contraire d’une plante plus verticale qui dirigerait plus d’énergie vers le calice central.

- Occurences Notables :

Mycélium Visible

Durant la phase de floraison, nous avons commencé à remarquer un champignon filamenteux qui venait recouvrir la surface du sol. Craignant un pathogène venant faire pourrir les racines, nous étions ravis lorsque nous avons réalisé qu’en fait, il s’agit de l’hyphae du mycélium mycorrhizal que nous avions introduit à notre substrat. Ces organismes agissent en symbiose avec les racines de la plante et les aident à accéder aux nutriments.

Une Mutation Inhabituelle

Durant la septième semaine, un calice a émergé sur le côté d’un nœud juste à côté de la tige principale. D’ici à la semaine dix, il devint une fleur compacte et complètement formée. Nous espérons voir des cultivateurs talentueux isoler et développer ce trait particulier fascinant !

  • Nutriments : nous avons modifié le mélange nutritif original pour répondre à une demande accrue en potassium et en phosphore durant la floraison. Jetez un œil à la liste ci-dessous pour les stratégies que nous avons mises en œuvre semaine par semaine durant la floraison :

Semaine 5

Durant la première semaine de floraison, nous avons légèrement modifié les nutriments pour transitionner en douceur la plante vers un cycle de nutriments adaptés à la floraison. Nous avons débuté pour un engrais au NPK de 5:7:10, puis terminé par un NPK de 4:7:10.

  • 0,5 ml/l de calcium/magnésium
  • 0,3 ml/l d’extrait d’algue
  • 0,3 ml/l d’acide humique et fulvique
  • 1,3 ml/l de champignons mycorrizhales
  • 1,3 ml/l de thé microbien

Semaine 6

Ici, nous avons commencé à augmenter les minéraux essentiels requis pour un bon développement des fleurs. Nous avons boosté les niveaux de calcium et de magnésium à 1 ml/l. Des microbes supplémentaires furent ajoutés pour aider le système racinaire à accéder à ces nutriments supplémentaires.

Semaine 7

Le programme de nutriments est resté largement identique à la semaine 6, avec l’ajout de plus d’extraits d’algues et le retrait des amendements de champignons mycorrhiziens.

Semaine 8

Après avoir vu les premiers signes de carences nutritives sur certaines feuilles nourricières, nous avons légèrement augmenté les niveaux d’extraits de betterave sucrière dans l’espoir de corriger la situation.

Semaine 9

Nous avons continué à observer plus de jaunissement, alors nous avons décidé d’augmenter les doses d’extraits de betterave sucrière et d’acides humiques et fulviques de près 50 %. Cette stratégie a très vite payé et réglé les carences nutritives, la plante a commencé à paraître plus saine presque instantanément !

Semaine 10

La dernière semaine d’apport de nutriments avant le rinçage. À cet instant, les fleurs avaient l’air dodues, résineuses et remplies de trichomes. Nous avons ajouté encore plus d’extrait d’algues pour donner à la plante un dernier coup de pouce en conservant plus de calcium et de magnésium.

  • Rinçage : Nous avons complètement rincé la plante une semaine avant de la récolter afin qu’elle se débarrasse de l’excès de nutriments présent dans son milieu de culture. En utilisant une eau purifiée par osmose inversée, nous avons complètement inondé le sol à chaque fois qu’il séchait. Nous avons attendu qu’il sèche pour l’inonder deux fois plus. Cela a donné lieu à des têtes plus douces et plus savoureuses.
  • Récolte : Nous avons récolté les fleurs mûres alors que près de la moitié des pistils prenaient une couleur orangée foncée et que la plupart des trichomes montraient une couleur laiteuse et opaque. Nous avons pendu la totalité de la plante pour la faire sécher, manucurer à sec et affiner les têtes durant plusieurs semaines.

Attributs Génétiques De L’Amnesia Haze Automatic

Les sélectionneurs de Royal Queen Seeds ont donné vie à l’Amnesia Haze Automatic après avoir croisé la légendaire Amnesia avec une variété à autofloraison. Après avoir finement ajusté ce mélange sur plusieurs générations, un phénotype stable et uniforme consistant en 50 % de génétiques sativa, 20 % d’indica et 30 % de ruderalis fut rapidement sécurisé. La fusion de ruderalis et d’Amnesia a facilité la culture de cette variété, accéléré sa floraison et l’a rendu bien plus accessible aux débutants.

Caractéristiques De Culture De L’Amnesia Haze Automatic

L’Amnesia Haze Auto ne dépasse jamais une taille moyenne, ce qui la rend idéale pour les cultivateurs devant composer avec un espace limité ou ceux qui cherchent intentionnellement une variété discrète. Les plantes en intérieur se développent à une taille de 50–100 cm pour produire entre 350–400 g/m².

Les plantes cultivées en extérieur, en plate-bande ou en pot, atteignent une taille généralement plus élevée de 100–120 cm pour produire 130–180 g/plant selon l’espace et l’exposition et au soleil. L’Amnesia Haze Automatic explose de sa minuscule graine à une canopée remplie de têtes en seulement 10 semaines. Elle offre un rapide roulement idéal pour les cultivateurs clandestins comme à grande échelle.

Effets et Saveurs De L’Amnesia Haze Automatic

L’Amnesia Haze Automatic contient une quantité de THC significative pour une variété à autofloraison. Ses 18 % provoquent un high bien équilibré qui vient principalement énergiser l’esprit. Après quelques inhalations, vous sentirez une légère stimulation qui inspirera des pensées créatives et le souhait de remplir les objectifs du jour. Une high physique doux et apaisant couronne cette sensation de motivation, il ancre le high cérébral et l’empêche de devenir trop excitant. Chaque inhalation de fumée ou de vapeur illumine la langue de tons succulents de terre et d’agrumes, grâce aux terpènes terpinolène, caryophyllène et myrcène.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.