En 2017, un total de 29 états américains ont mis en place le cannabis médical aux États-Unis, y compris la capitale du pays, Washington, D.C. Cependant, les réglementations fédérales classent toujours le cannabis en tant que drogue illicite de Classe I, ce qui signifie qu'il existe toujours une multitude de restrictions autour de la consommation de la plante. En Europe, les lois sur le cannabis varient d'un pays à l'autre, mais les plus laxistes sont celles des Pays-Bas, d'Espagne et d'Allemagne, pour ne citer que quelques pays.

Un des problèmes auxquels font face les consommateur de cannabis au regard de ces lois fédérales ou communautaires, c'est d'être en possession de cannabis dans un avion. Même s'il pourrait être compréhensible de voir que les têtes posent des problèmes, beaucoup se demandent où se situe l'huile de CBD thérapeutique et non-psychoactive dans les restrictions concernant le cannabis. Dans cet article, nous nous penchons plus en profondeur sur le transport du CBD en avion et nous proposons des informations à connaître si vous avez l'intention de le faire.

POURQUOI PRENDRE DU CBD EN AVION

Avant de décider sur un coup de tête d'emporter du CBD avec vous dans vos voyages aériens, il est important de d'abord déterminer votre raison de le faire. Après tout, toute forme de cannabis en votre possession pourrait vous valoir bien plus de questions ou d'attention que vous ne voudriez. Beaucoup des personnes qui choisissent de voler avec du CBD le font pour ne pas manquer de leur complément médicinal.

Le CBD est consommé pour soulager diverses formes de douleur et d'inconfort et ce n'est pas un secret, le CBD est positivement un traitement légitime pour des troubles de gravités diverses. Voilà pourquoi de nombreuses personnes pourraient ne pas vouloir se séparer de ce complément santé pendant leurs voyages. De plus, d'autres consomment en réalité du CBD dans le but même de soulager naturellement l'anxiété liée au transport aérien, sans les effets secondaires de produits pharmaceutiques tels que les benzodiazépines.

Peu importe votre raison, elle doit idéalement être « suffisamment valable » pour vous exposer au risque d'attirer l'attention des forces de l'ordre à la recherche de substances illicites. Dans ce cas, avoir une bonne raison pour motiver votre décision ne fait pas de mal.

CBD Oil

LA LOI FÉDÉRALE AMÉRICAINE

La Drug Enforcement Agency (DEA), ainsi que la Food and Drug Administration (FDA), reconnaissent les produits au CBD non-psychoactif. Pour voyager avec de l'huile de CBD, sa teneur en THC doit être inférieure à 0,3 % pour que l'huile soit acceptée. Ceci étant dit, il est conseillé aux consommateurs de n'acheter qu'auprès d'une entreprise réputée, possédant un Certificat d'Analyse obtenu dans un laboratoire fiable, qui précise explicitement le contenu de votre produit.

D'après les réglementations de la Transport Security Administration (TSA), les agents doivent rapporter toute suspicion de violation de la loi rencontrée. Mais la plupart du temps, les agents de la TSA laissent passer ce type de situation, tant que la personne en question apporte la preuve d'être un malade soigné au cannabis médical.

Pour rester prudent, il serait plus sûr de n'acheter que des produits qui ne font aucune mention du THC. Même si la teneur en THC est inférieure à 0,3 %, cela peut toujours aider à éviter d'attirer toute attention indésirable.

PRENDRE UN VOL INTERNATIONAL AVEC DE L'HUILE DE CBD

Dans des pays comme les États-Unis où de nombreux états autorisent désormais le CBD médicinal et récréatif, on pourrait croire qu'il serait facile de voler d'un état à l'autre en ayant son cannabis sur soi. Ce n'est malheureusement pas le cas. Même si vous volez à partir d'un état légal à destination d'un autre, comme par exemple d'Oregon vers la Californie voisine, il vous est toujours interdit d'emporter tout cannabis psychoactif à bord et vous pourriez même être pénalisé pour certains produits riches en CBD. Les vols internationaux sont encore plus complexes.

Comme vous allez passer d'un pays à l'autre, vous pouvez vous attendre à des mesures de sécurité plus strictes. Les gouvernements peuvent facilement s'en mêler, ce qui pourrait vous exposer à de graves problèmes juridiques. Certains pays sont plus laxistes que d'autres, mais certains territoires imposent toujours de fortes peines de prison et même la peine de mort pour la possession de cannabis. Alors prenez votre décision intelligemment.

Voilà pourquoi il n'est jamais conseillé de prendre un vol international avec une substance potentiellement illégale, même si c'est un produit non-psychoactif tel que le CBD. Vous pouvez faire des recherches préalables et consulter les lois internationales, mais généralement, ce n'est pas quelque chose qui vaut la peine d'avoir autant de problèmes.

Airport Control For Cannabis

EN CONCLUSION

Le cannabis a beau commencé à être reconnu comme herbe miracle qui combat une variété de maladies et troubles, le fait est qu'il est toujours entouré de préjugés négatifs qui ont terni sa réputation pendant des décennies. Malheureusement, ces préjugés ne concernent pas que le THC, mais bien toute la plante qu'est le cannabis dans son ensemble.

Alors que la légalisation continue de s'étendre autour du monde, nous pourrions voir des réglementations plus indulgentes à l'avenir, en particulier au sujet du CBD et des consommateurs médicinaux. Mais pour l'instant, il serait préférable de simplement respecter les lois actuellement en vigueur.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander