QU’EST-CE QUE L’ACNÉ ?

L’acné est un terme qui regroupe une série de troubles dermatologiques. Les points noirs, les boutons, les points blancs et les kystes relèvent tous de ce terme. C’est la maladie de la peau la plus répandue en Amérique et potentiellement dans le monde.

La plupart des gens ont eu de l’acné sous une forme ou une autre à un moment donné de leur vie. Cela se produit lorsque les sécrétions cutanées obstruent les pores, et cela peut être plus visible de l’extérieur si vous avez une peau grasse/huileuse, ce qui se produit surtout pendant l’adolescence. Ceci est dû à l’augmentation de l’activité hormonale pendant l’adolescence. Cela peut entraîner des cicatrices si elle n’est pas traitée et c’est également une cause très courante de dépression chez les adolescent·e·s. C’est pourquoi, depuis de nombreuses années, le marché est inondé de différents crèmes et lotions purificatrices, hydratantes et exfoliantes pour combattre et prévenir l’acné. Mais rien de tout cela ne fonctionne pour tout le monde, et elles ne semblent pas éliminer complètement le problème. C’est pourquoi les chercheurs ont commencé à explorer le cannabis en tant qu’option potentielle.

CANNABIS ET ACNÉ

Le système endocannabinoïde (ECS) existe à travers tout le corps humain, soit, dans le système nerveux central, le système immunitaire et oui, même dans la peau. Parmi d’autres fonctions, l’ECS est supposé aider à contrôler la production et la santé des cellules cutanées. En fait, les glandes sébacées (celles responsables de la sécrétion d’huile dans les follicules pileux) auraient apparemment en elles, des récepteurs à cannabinoïdes. Cela suggère donc que les cannabinoïdes, qu’ils soient internes et/ou externes, peuvent affecter leur fonctionnement usuel. Étant donné que le système endocannabinoïde est censé équilibrer de nombreux processus biologiques, il est possible qu’il devienne une cible qui normaliserait la production d’huile dans les glandes sébacées.

Kinds Of Acne And CBD

QU’EN DIT LA SCIENCE AU SUJET DU CBD ET DE L’ACNÉ

En 2014, le _Journal of Clinical Investigation_ a publié un article de recherche qui déclare que le CBD produit : « Une trinité unique d’actions cellulaires anti-acné ». Parmi ces actions, on retrouve notamment : la normalisation de la formation métabolique de graisse produit par les agents « pro-acné », la suppression de la prolifération de cellules cutanées et la prévention de production de cytokines pro-inflammatoires. Les chercheurs continuent en suggérant que l’effet anti-prolifération du CBD sur les sébocytes humain est : « supposé grandement réduire la production de sébum in vivo ». Ils rappellent également en contexte le potentiel anti-bactérien du CBD en se référant à une étude dans laquelle le CBD présentait « une activité anti-bactérienne remarquable » sur les kératinocytes hyper prolifératives.

Même avec ces résultats intrigants, il y a encore trop de rapports qui se réfèrent à des données cliniques pré-cliniques ou préliminaires. On a vraiment besoin d’études allant plus loin sur le sujet.

Maintenant que nous avons une meilleure vision de ce que pense la science au sujet du CBD, cela vaut le coup de jeter un œil à son homonyme psychotrope qui n’est autre que le THC. Après tout, le plant de cannabis représente bien plus que le CBD, ou juste de simples cannabinoïdes.

QU’EN EST-IL DU THC ET DE L’ACNÉ ?

Dans une interview pour le Huffington Post, la doctoresse Ariel Ostad déclare que le THC augmente indirectement les niveaux de sébum en augmentant les niveaux de testostérone lorsque l’on fume. Ainsi, elle suggère que ceux prédisposés à souffrir de l’acné peuvent être encore plus exposés à des risques plus grands d’éruptions lorsqu’ils profitent de leur cannabis riche en THC. Cela étant dit, un confrère dermatologue, le docteur Bobby Buka mentionne que cette augmentation de 3–5 % de la testostérone n’est pas suffisant pour stimuler directement l’acné ou le développement de croissances capillaires.

Les découvertes scientifiques mentionnées ci-dessus sont cohérentes avec d’autres bien qu'elles soient _irrégulières_. Étant donné le statut illégal du THC dans de nombreuses régions du monde, on comprend rapidement qu’on manque gravement d’essais cliniques à grande échelle, ou même d'essais pré-cliniques sur le potentiel du THC pour traiter l’acné et d’autres problèmes cutanés. Si on prend tout cela en compte, ceux qui souffrent d’acné et qui souhaitent utiliser les cannabinoïdes devraient procéder avec précaution.

HUILE DE CBD ET HUILE DE GRAINES DE CHANVRE

Il y a beaucoup de gens qui ne vivent pas quelque part possédant un marché du cannabis établi ou un cadre légal. Cependant, la popularité de l’huile de CBD est exponentielle, et cette dernière peut être achetée légalement dans les magasins physiques et en ligne. Assurez-vous simplement que ce soit de l’huile de CBD dérivée de chanvre de haute qualité et contenant des niveaux négligeables de THC (les quantités exactes varieront en fonction du pays d’habitation).

Outre les cannabinoïdes, les individus peuvent exploiter les propriétés nutritives de l’huile de graines de chanvre. Elle est riche en antioxydants, en acides gras oméga et contient plus de 50 % de votre acide linoléique quotidienne. Ce dernier est particulièrement intriguant, car les faibles niveaux d’acide sont liés aux poussées d’acné. Les auteurs d’une revue de 2009 publiée dans _Dermato-Endocrinology_ suggèrent que « l’acide linoléique est directement impliqué dans la synthèse des graisses sébacées » et que de faibles niveaux d’acide constituent un facteur à risque pour la production de comédons (points noirs/points blancs) et peuvent augmenter « l’altération de la fonction de barrière épidermique ».

Bien que l’huile de graines de chanvre ne contienne à elle seule aucun cannabinoïde, elle peut être infusée avec du CBD pour créer une formule riche en composants naturels de chanvre.

Bien que nous ne puissions pas tirer de conclusions définitives sur l’utilisation du cannabis pour traiter l’acné, nous pouvons nous appuyer sur les études et revues scientifiques actuelles, ainsi que sur les recommandations de dermatologues et d’autres professionnels de la santé. Espérons que l’avenir du cannabis en tant que traitement potentiel de l’acné soit riche en promesses.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.