Pour de nombreuses personnes qui souffrent du syndrome des jambes sans repos (SJSR), le pire de cette pathologie n’est pas uniquement les sensations inconfortables qu’elles doivent endurer. Souvent, le SJSR peut avoir de graves répercussions sur la qualité de vie globale d’une personne. Dans ce domaine, la recherche suggère maintenant que le cannabis pourrait soulager certains symptômes du SJSR.

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS ?

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR), parfois appelé maladie de Willis-Ekbom ou syndrome de Wittmaack-Ekbom, est un état dans lequel les gens ressentent des picotements et des démangeaisons dans leurs jambes, avec une envie irrésistible de les bouger. Le syndrome fut découvert et répertorié par le neurologue suédois Dr Karl-Axel Ekbom en 1943.

Le SJSR peut toucher les personnes de tous âges de diverses façons, bien que les symptômes deviennent souvent plus prononcés avec l’âge. De plus, les symptômes sont habituellement plus grave lorsque les gens sont assis ou couchés ; le fait de se déplacer peut procurer un certain soulagement. Mais le SJSR n’affecte pas tout le monde de la même manière. Il y a aussi les symptômes qui ne sont pas atténués en se déplaçant, comme n’importe quelle combinaison de :

  • Sensation désagréable de picotements, de démangeaisons ou de fourmis dans les jambes.
  • L’agitation, le fait de se tourner et de se retourner au lit, associés à des problèmes de sommeil
  • Secousses et tressautement involontaires des jambes pendant le sommeil ou au réveil
  • Une envie constante de bouger les jambes pour soulager les sensations inconfortables
  • Fatigue et somnolence

Les causes du SJSR ne sont pas exactement connues, bien que l’on pense qu’il pourrait se développer comme un effet secondaire à certains médicaments. Comme on ne connaît pas la cause profonde du syndrome des jambes sans repos, cela signifie aussi qu’il n’existe actuellement aucun moyen efficace de le prévenir, mais qu’il existe des moyens d’atténuer ses symptômes.

LE SYNDROME DES JAMBES

L’INCIDENCE DU SJSR SUR LE MODE DE VIE

L’un des aspects les plus frustrants de cette pathologie c’est que les symptômes ont tendance à s’aggraver le soir. Pour cette raison, les personnes atteintes ont souvent de sérieux problèmes à s’endormir et/ou à se réveiller fréquemment la nuit. Par conséquent, le SJSR peut avoir un impact énorme sur la qualité de vie d’une personne.

Mais le manque de sommeil n’est pas la seule façon dont le SJSR affecte la vie des gens ; la douleur et la gêne éprouvées peuvent être suffisantes pour que les personnes atteintes évitent de rencontrer des gens où elles devraient rester assises ou debout durant une longue période. Comme les gens sont forcés d’arrêter leur vie sociale, cela peut mener à de l’isolement, de l’anxiété et à la dépression.

On estime que jusqu’à 10 % de la population des États-Unis est touchée par le SJSR. Bien qu’il n’existe aucun remède contre cette maladie, les preuves s’accumulent prouvant que le cannabis pourrait aider à soulager certains symptômes.

COMMENT LE CANNABIS PEUT AIDER À SOULAGER LES SYMPTÔMES DU SJSR ?

Bien que le syndrome des jambes sans repos soit connu depuis un certain temps déjà, ce n’est que récemment que le traitement de la maladie par des méthodes alternatives, y compris avec du cannabis, a pris de l’importance. Auparavant, la seule façon de soulager les symptômes du SJSR était d’utiliser des produits pharmaceutiques, des massages, des bains chauds, des compresses chaudes et froides enveloppant les pieds et certains exercices. Des études récentes indiquent que le cannabis peut aussi soulager du SJSR.

Une étude réalisée au Centre de Neurosciences Cliniques de l’Hôpital Universitaire de Bordeaux a trouvé que le cannabis médicinal pouvait soulager les symptômes du SJSR chez un petit groupe de sujets. Pour l’étude, six patients atteint du SJSR ont reçu du cannabis médical contenant du CBD. Cinq d’entre eux ont déclaré que leurs symptômes avaient complètement disparu après avoir consommé du cannabis. Tous les participants à l’étude ont signalé une amélioration de leur sommeil après la fin de leur traitement au cannabis.

COMMENT LE CANNABIS PEUT AIDER À SOULAGER LES SYMPTÔMES DU SJSR ?

Dans une étude sur « Sommeil, douleur et cannabis » publiée en 2015 dans le Journal of Sleep Disorders and Therapy, des chercheurs mentionnent les capacités avérées du cannabis à soulager la douleur et à favoriser le sommeil. Dans leur rapport, les chercheurs suggèrent que le cannabis pourrait éventuellement aider les pathologies telles que l’apnée du sommeil ou le SJSR qui provoquent des troubles du sommeil et/ou des douleurs. Toutefois, les chercheurs concluent qu’il faut poursuivre les recherches dans ce domaine.

Bien que des études médicales sur l’utilisation du cannabis pour traiter les symptômes du SJSR soient rares, il existe de nombreuses preuves anecdotiques chez les patients atteints du SJSR qui pourraient certainement faciliter leur vie avec cette maladie. On ne sait toujours pas si le cannabis peut s’attaquer directement aux causes sous-jacentes de la maladie, mais ses effets relaxants, analgésiques et apaisants peuvent aider les patients à s’endormir, et pourraient également réduire certains de leurs symptômes d’anxiété ou de dépression.

QUELLES SONT LES MEILLEURES VARIÉTÉS DE CANNABIS POUR LE SJSR ?

Si vous avez besoin d’aide avec votre SJSR, les variétés de cannabis qui ont un effet sédatif et/ou analgésique peuvent être les meilleures pour vous. Recherchez les variétés qui contiennent beaucoup de THC (pour favoriser l’endormissement) ou de CBD (pour réduire l’anxiété), car ces variétés peuvent vous aider à bien dormir la nuit.

Pour un soulagement rapide, il vous suffit de fumer ou de vaporiser ces variétés pour profiter de leurs propriétés sédatives et analgésiques. Vous pouvez aussi en faire des comestibles, des huiles ou même des pommades topiques afin d’avoir à portée de main différentes méthodes. Vous pourrez ainsi savoir quelles méthodes sont les plus efficaces pour vous !

Nous recommandons ces variétés de cannabis si vous recherchez un soulagement de votre SJSR :

PURPLE QUEEN 

La Purple Queen est une magnifique variété Kush à dominance indica qui peut vous fournir des effets physiques profondément relaxants. Le pays des rêves ne sera jamais loin après quelques taffes de celle-ci.

Purple Queen

SPECIAL KUSH  #1

La Special Kush est également une bonne variété si vous avez besoin d’aide avec les symptômes du SJSR. Cette variante moderne d’une Kush old school possède une saveur de haschisch avec une forte dominance indica (80 %). Attendez-vous à des effets corporels solide qui détendent les membres et vous aide à dormir en toute tranquillité.

Special Kush  

TRAITER LE SJSR PAR LE CANNABIS – CONCLUSION

Même si nous attendons d’autres études pour dévoiler tout le potentiel du cannabis dans le traitement du syndrome des jambes sans repos, de nombreux patients disent que cela vaut la peine d’essayer l’herbe pour trouver un soulagement. Les récits anecdotiques ne sont peut-être pas entièrement vérifiables, mais les réussites sont de plus en plus nombreuses. Nous avons hâte de voir d’autres recherches sur le traitement du SJSR avec du cannabis dans un proche avenir.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.