Vous aviez tout bien préparé. Vous avez votre herbe, vous avez vos grignotages préférés et de l'eau fraîche à portée de main. Vous avez mis vos vêtements détente, vous êtes assis dans votre fauteuil le plus confortable et vous êtes prêt à vous replonger dans votre musique, vidéo ou chaîne YouTube préférée. Mais quand vous allumez votre joint, vous ne ressentez pas l'effet espéré. Peut-être qu'il va monter progressivement ? Mais non. C'est bien plus doux et atténué que ce à quoi vous vous attendiez. C'est un problème assez frustrant à rencontrer. Que la qualité de vos réserves laisse à désirer, ou que votre tolérance soit à des niveaux stratosphérique, voici 7 manières de renforcer l'intensité de votre effet.

1. CHOISISSEZ INTELLIGEMENT LES VARIÉTÉS

On espère bien sûr que vous avez une bonne source pour votre herbe. C’est bien entendu plus facile si c'est légal, comme dans un dispensaire ou un cannabis club. Si vous vivez dans une région où les choix sont limités, il est peut-être toujours possible de connaître au moins le nom de la variété que l'on vous propose.

Cela vous suffit pour faire des recherches sur la variété en question sur notre site pour des conseils génétiques. Vous pouvez aussi y apprendre les effets adoucissants des indicas, et l'excitation crépitante des sativas. Vous pouvez découvrir quelles sensations émergent des différents hybrides et en trouver un qui vous plaît. Vous pouvez même avoir une idée des niveaux de THC auxquels vous attendre. Bien entendu, ces caractéristiques dépendront de la personne qui aura cultivé la variété et des graines. La meilleure chose à faire est d'expérimenter jusqu'à trouver une variété qui apporte les sensations désirées.

2. STOCKEZ BIEN L'HERBE

Une fois que vous ramenez votre herbe à la maison, où la stockez-vous ? Si vous utilisez un récipient en plastique ou le pochon dans lequel on vous a vendu l'herbe, cela pourrait nuire à sa puissance. Le plastique peut conduire une charge électrique, ce qui fera frire les trichomes riches en THC sur vos fleurs. Évitez tout ceci avec un bon bocal en verre ou en acier.

Il en existe avec des systèmes intégrés de contrôle d'humidité, ainsi que d'autres avec des packs d'humidité amovibles. Si vous n'en avez pas, une solution simple pour l'affinage est de laisser une pelure d'orange, de citron ou de citron vert dans le récipient hermétiquement fermé avec votre herbe, pendant 2 ou 3 heures. Ceci évitera à vos réserves de devenir sèches, friables et moins puissantes. Un lieu sombre et frais est recommandé pour préserver la qualité de vos réserves.

Stocker Correctement Votre Cannabis

3. CHANGEZ VOS HABITUDES

Peut-être que vous avez un bon matos et que vous en prenez bien soin. Alors pourquoi avez-vous l'impression d'un effet diminué avec votre herbe ? Par définition, le mieux est toujours l'ennemi du bien. Si vous fumez trop de cannabis, alors cela peut nuire à son appréciation. Comme votre corps s'ajuste au fait de recevoir plus de cannabinoïdes dans son système, votre tolérance au cannabis s'accroît.

Réfléchissez à la manière dont vous pouvez changer ceci dans le cadre de votre consommation de cannabis. Avez-vous l'habitude de fumer dès le réveil ? Essayez de vous abstenir jusqu'au soir, ou au moins jusqu'à 4:20 de l'après-midi. Fumez plus tôt dans la journée au contraire, si vous avez tendance à trop fumer en soirée. Ne fumez pas à chaque repas. Observez à quel moment vous fumez et regardez comment vous pourriez prendre votre cerveau par surprise en changeant un peu vos habitudes.

4. CHANGEZ VOS MÉTHODES

Autre chose que vous pouvez ajuster, la méthode grâce à laquelle vous planez. Certaines personnes aiment fumer, mais ressentiront des sensations différentes en essayant différentes méthodes. Vous pourriez préférer l'effet planant ressenti en tirant une bouffée sur un vapo ou un bang. Vous pourriez tout aussi bien ne pas apprécier. À chacun ses goûts !

Évitez complètement d'utiliser vos poumons en expérimentant avec les aliments cannabis. En général, les aliments au cannabis et les dabs sont considérés comme les produits au cannabis les plus puissants qui existent. Expérimentez donc prudemment.

Vaporisateur Cannabis

5. MANGEZ LES BONS ALIMENTS

Il existe bon nombre d'accompagnements agréables au cannabis qui renforceront son puissant impact. Une simple tasse de thé noir ou vert contient de la catéchine, un antioxydant qui se lie aux récepteurs CB1 de votre cerveau. Ceci aidera les effets apaisants des cannabinoïdes à se faire sentir bien plus efficacement.

Le chocolat noir a un effet similaire quand il contient 72 % de cacao ou plus. Il agira non seulement comme antioxydant, mais il ralentira également la décomposition de l'anandamide, la substance chimique du cerveau qui tire son nom du mot sanskrit pour « bonheur ». Cela rallongera la durée de votre effet.

Les aliments riches en acides gras oméga-3 synthétiseront aussi efficacement les endocannabinoïdes et récepteurs cannabinoïdes. Vous pouvez aussi vous tourner vers des aliments riches en terpènes, comme le myrcène qui renforce le THC, ou le pinène qui améliore les effets. Le pinène est présent dans la sauge, le thym et d'autres herbes, alors que le myrcène se retrouve dans la mangue, le brocoli et les noix. Si rien ne marche, un composé multivitaminé est bon pour vous de toute façon et améliore l'absorption cellulaire et le flux du système circulatoire. Ce qui sera très utile pour la circulation du THC.

6. FAITES DE L'EXERCICE PHYSIQUE

Vous devriez vous interroger sur l'aspect santé de vos habitudes en général. Votre alimentation peut être ajustée pour améliorer la qualité de votre effet. La graisse corporelle est le lieu où beaucoup de THC est absorbé et stocké. Parfois, cela peut être lent à libérer, ce qui diminue la qualité de votre effet. Donc, un régime et une activité physique régulière qui réduisent les quantités globales de graisse corporelle sont conseillés.

Cela pourrait impliquer d'abandonner les glaces pour passer au chocolat noir précédemment mentionné. La composante d'activité physique est aussi très pertinente. L'exercice est non seulement bon pour votre santé générale, mais des études suggèrent qu'il impacte le cerveau de manière similaire au cannabis. Il ne fait pas qu'améliorer l'humeur, il peut en réalité déclencher la libération de THC stocké dans les graisses du corps. Une étude de 2013 publiée dans Drug and Alcohol Dependence a découvert qu'une session de cardio augmentait les niveaux de THC dans le sang de 15 %.

Exercez Votre Corps

7. FAITES UNE PAUSE DE TOLÉRANCE

Si vous avez tout essayé et que vous ne planez toujours pas, on compatit. Vous avez optimisé vos conditions pour intensifier cet effet et il n'est toujours pas là pour vous. Vous pourriez aussi commencer à réfléchir à pourquoi vous courrez après cet effet. Le cannabis peut améliorer notre vie de bien des manières, mais il ne résoudra aucun problème émotionnel profond. Soyez honnête avec vous-même et à propos de vos niveaux de consommation. Si vous consommez trop, une surexposition au cannabis est peut-être en train de créer une diminution de votre réaction.

Vous pouvez tout à fait décider de faire une pause de tolérance du cannabis. Voyez si vous arrivez à tenir un mois, ou plusieurs, sans consommer de cannabis. Plus longtemps vous arrêtez, plus fort sera votre prochain effet. On estime qu'il faut un mois pour que les cannabinoïdes sortent complètement du système. Si une pause de tolérance vous semble être très désagréable, vous pouvez trouver du soutien pour y arriver. Voyez à quoi ressemble votre vie sans le cannabis. S'il y a toujours une place responsable pour le cannabis dans votre vie, revenez-y et vous planerez encore plus haut qu'auparavant.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander