Créer des boissons à l’herbe est facile une fois que vous connaissez la décarboxylation et que vous réglez les problèmes de solubilité des cannabinoïdes – infusons du thé avec du THC et CBD.

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit quand vous pensez aux façons de consommer notre précieuse herbe cultivée maison ? Souvent, c’est l’image d’un joint bien roulé, le bel aspect d’un bang propre, ou l’odeur alléchante de cookies sortant du four. Même si des progrès technologiques ont permis l’apparition de nouveaux modes de consommation, comme des vaporisateurs révolutionnaires, des extraits à haute puissance et toutes sortes de produits comestibles au THC, il existe toujours quelques méthodes distinguées à l’ancienne pour obtenir un effet satisfaisant et de longue durée – l’une d’entre elles est d’infuser du thé avec du cannabis.

Avant de vous mettre à émietter frénétiquement votre herbe et de verser de l’eau chaude dessus, il faut garder son calme et prendre en considération le principe de la décarboxylation et se pencher sur la solubilité des cannabinoïdes.

L’HISTOIRE DU THÉ AU CANNABIS

La diabolisation du cannabis et son interdiction en tant que drogue dangereuse est une idée très récente pour l’humanité. Des experts pensent que différentes cultures ont fait pousser du cannabis depuis au moins 12.000 ans, ce qui en fait une des plus vieilles cultures de l’humanité.

Des historiens ont identifié la culture de l’Inde comme étant une des premières à consommer du cannabis sous forme de thé, même si le bhang, le nom indien pour une boisson unique, est quelque chose de tout à fait différent de ce à quoi on s’attend quand on pense à une tasse de thé.

Le bhang traditionnel est une pâte verte qui est transformée en boissons et comestibles cérémoniels lors d’une seconde étape. Les Indiens le produisent en écrasant des têtes, des feuilles et des graines du plant de cannabis mature avec un mortier et un pilon et en mélangeant des épices, du lait et du ghee, la version indienne du beurre.

Il est vrai que la pâte de bhang et des boissons comme le bhang lassi ont des similarités limitées avec le thé que nous connaissons, mais la plupart des recettes pour infuser du thé au cannabis agissent sur le même principe – lier les cannabinoïdes à une forme de matières grasses et infuser la boisson en elle-même est alors une étape ultérieure.

La culture jamaïcaine est aussi connue pour préparer du thé à la ganja, qui est totalement différent du bhang. Les Jamaïcains utilisent les feuilles d’un jeune plant de cannabis au lieu de têtes et feuilles d’un plant mature. C’est pourquoi il faut être conscient de la très faible puissance de ce thé à la ganja traditionnel, également due à la méthode de préparation qui n’utilise que de l’eau chaude et pas de matières grasses.

DÉCARBOXYLATION ET PROBLÈMES DE SOLUBILITÉ DES CANNABINOÏDES

Si nous voulons avoir une infusion qui garantisse un puissant effet, il faut le faire « à la bhang » plutôt que de le faire avec la simple approche jamaïcaine. La raison est dans le principe de la décarboxylation et dans le fait que les cannabinoïdes ne sont pas solubles dans l’eau.

Vous pouvez vous représenter la décarboxylation comme un processus qui transforme les cannabinoïdes depuis leur forme acide et non-psychoactive, à savoir le THCA et le CBDA, vers les composés désirés THC et CBD. La décarboxylation est automatique durant la combustion et lors de l’application d’une chaleur peu élevée durant la cuisson.

De plus, il est très important de donner aux cannabinoïdes une chance de se lier aux matières grasses en raison des problèmes de solubilité – une raison pour laquelle les Indiens utilisent du lait ou du beurre concentré pour leur bhang.

cannabis beurre

DEUX FAÇONS D’INFUSER DU THÉ AU CANNABIS

1, La Méthode Cannabeurre (facile et pratique)

Ingrédients pour une portion de 200ml :

• 1 cuillère à café de cannabeurre

• 1 tasse d’eau bouillante

• 1-2 sachets de thé

Une des meilleures façons d’infuser une tasse de thé avec du cannabis est également une des plus pratiques – il vous faut juste une cuillère à café de cannabeurre. Si vous avez la chance de pouvoir cultiver votre propre herbe, le meilleur conseil serait de préparer une fournée de cannabeurre après chaque culture. Vous pouvez simplement diviser votre beurre en plusieurs petites portions, les placer dans des récipients en plastique et les mettre au freezer pour en préserver la fraîcheur. En vous faisant un stock de cannabeurre, vous aurez la possibilité d’inclure du cannabis dans divers plats et boissons quand vous le voulez.

Dissoudre du beurre dans du thé peut sembler étrange à première vue, mais ça vaut le coup ! La décarboxylation des cannabinoïdes a lieu en amont durant la production du cannabeurre, ce qui prend du temps, mais la teneur élevée en matières grasses du beurre en fait une bonne matière pour contenir le THC et le CBD.

2. “Thé Latte au Cannabis” (en partant de zéro, bien pour les occasions sociales)

Ingrédients pour 4 portions de 200ml :

• 7 g de têtes finement broyées ou 14g de résidus de taille (idéalement déjà décarboxylés)

• 15g de beurre mou (ou 30ml d’huile de coco pré-chauffée)

• 400ml de lait entier (ou lait d’amande, etc.)

• 400ml d’eau

• Feuilles de thé et passoire à thé

• 1 cuillère à café d’extrait de vanille, 4 cuillères à soupe de miel, une touche de cannelle

Instructions:

1. Premièrement, il faut décarboxyler notre cannabis à 105-110°C durant 1 heure au four. Cette étape est obligatoire et recommandée pour obtenir la meilleure puissance possible. Note : la plupart des fours ne sont pas très précis, il est crucial de surveiller la température avec un thermomètre additionnel. Toute température au-delà de 115°C pourrait faire plus de mal que de bien ! Plusieurs experts parlent de 106°C comme d’une température idéale pour 1 heure de décarboxylation.

2. Mélangez les matières végétales, le lait, l’extrait de vanille et le beurre (ou huile de coco). Laissez ce mélange reposer à température ambiante durant environ 1 heure.

3. Maintenant, vous pouvez verser le mélange dans une casserole, ajouter l’eau et placer votre passoire à thé avec les feuilles au milieu. Laissez mijoter durant 20 minutes, à petit feu ou feu moyen, ne laissez pas bouillir !

4. Versez votre « thé latte » à travers un tamis fin pour éliminer toute matière végétale et sucrez avec une cuillère à soupe de miel, une pincée de cannelle et tout ce que vous voulez.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander