Avec la vague de légalisation de la marijuana que nous connaissons actuellement, nous assistons à des avancées exponentielles dans les sciences et les technologies liées au cannabis. Beaucoup de chercheurs dédiées et d’enthousiastes du cannabis ont achevé des percées scientifiques significatives concernant tous les aspects de cette précieuse plante. Les cultivateurs tentent en permanence de trouver de nouvelles et meilleures manières de cultiver et de s’assurer de récolter des produits de meilleure qualité dans la quantité la plus grande possible. C’est là que la propagation par culture de tissus, ou simplement micropropagation, rentre en jeu.

QU’EST-CE QUE LA PROPAGATION PAR CULTURE DE TISSUS OU MICROPROPAGATION ?

Pour faire simple, la micropropagation implique de se munir d’un tout petit morceau de matériel organique connu sous le nom d’explant et le placer dans un petit récipient stérile contenant une substance spéciale en son fond. Cela permet au tout petit matériel organique de germer en de minuscules plantes. Maintenant, voyons pourquoi cette méthode est susceptible de remplacer la méthode conventionnelle de clonage du cannabis.

Les cultivateurs souhaitent remplir leurs jardins avec des génotypes identiques pour plusieurs raisons. Ils souhaitent que toutes leurs plantes expriment les mêmes caractéristiques afin de garder la composition chimique des têtes aussi constante que possible. En termes de logistique, les cultivateurs souhaitent que leurs plantes expriment les mêmes traits physiques afin d’être sûr qu’elles se développent à la même taille, demandent autant de lumière, autant de nutriments, etc. Afin de mettre en place des plantations remplies des mêmes génétiques, les cultivateurs utilisent des plants mère et en récupèrent des clones. Le problème de cette méthode est que le nombre de clones que l’on peut prendre sur un plant mère est limité. Il faut conserver ce plant mère de manière experte, et il sera susceptible d’être victime de moisissures et de maladie en vieillissant.

Grâce à la propagation par culture de tissus, de tout petits morceaux de plante peuvent être pris et placé dans un milieu particulier riche en nutriment au sein de petits récipients. Après une courte période de temps, ces petites parties de plante se développeront et se multiplieront ; ensuite, elles pourront être sectionnées et cultivées séparément. Cela permet au cultivateur de cloner le même génotype sans pour autant avoir besoin de l’aide d’un plant mère.

Micropropagation Cannabis

LES AVANTAGES DE LA PROPAGATION PAR CULTURE DE TISSUS

Les petits récipients utilisés pour la micropropagation ne prennent que peu de place, et les plantes ne sont pas, contrairement aux clones traditionnels, susceptibles de connaître moisissures et maladies. La raison pour cela est que l’attention du cultivateur alliée à un milieu stérile limite grandement les risques de pathogènes et de parasites. La micropropagation fournit une meilleure alternative au clonage, car l’on peut placer des milliers d’échantillons dans de tout petits espaces, ils ne demandent que peu d’entretien si on les compare aux méthodes de clonage traditionnelles avec lesquelles les plants mère et les clones demandent beaucoup d’espace et d’entretien, et finissent par demander beaucoup d’énergie et de ressources.

LES INCONVÉNIENTS DE LA PROPAGATION PAR CULTURE DE TISSUS

Le principal désavantage de la micropropagation est qu’elle n’est pas forcément adaptée au cultivateur lambda. La micropropagation requiert un environnement absolument stérile, une certaine expertise, et un contrôle absolu sur la lumière, l’humidité et la température. Et même si cela est tout à fait possible en théorie, cela demande beaucoup de connaissance et de technique. C’est pour cela que le développement de clones à partir d’un plant mère pourrait être la solution la plus simple pour un novice souhaitant produire des clones. Cependant, avec le temps, les technologies cannabiques évolueront peut-être afin de rendre la micropropagation complètement accessible pour Monsieur Tout-L’Monde qui cultiverait du cannabis.

Micropropagation Cannabis

DANS LE FUTUR

Cette technologie ne se montre pas uniquement prometteuse pour les amoureux du cannabis avides de la meilleure weed possible, mais pour l’espèce humaine dans son ensemble. Tous les types de plantes peuvent être micro-propagés et sélectionnés selon leurs traits. Imaginez-vous faire en un rien de temps, 10 000 copies de l’avocat plus résistant aux maladies et moisissures et le plus savoureux au monde, et de sélectionner les meilleurs spécimens parmi ces 10 000 spécimens afin d’avoir accès à des génétiques encore plus puissantes ! Cela serait absolument stupéfiant, à moins bien sûr que nous commencions à modifier génétiquement les plants avec une grande précision, ce qui changerait complètement la nature de la culture. D’une manière ou d’une autre, la micropropagation du cannabis est belle et bien actuelle, et elle est vraiment susceptible de gagner de l’importance dans le futur.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander