Les Mix Packs de graines RQS sont là – Plus ici

By Luke Sumpter


Toutes sortes d’athlètes se tournent vers le CBD pour améliorer leurs performances et les aider à récupérer plus rapidement. Même si ça n’exige pas de gros efforts physiques, l’eSport nécessite malgré tout des compétences cognitives à toute épreuve et peut engendrer des blessures physiques par le biais de problèmes chroniques. Le CBD pourrait-il se trouver une place utile parmi l’élite de l’eSport ? Découvrez ci-dessous si ce cannabinoïde pourrait aider nos amis les gamers.

Qu’est-ce que l’eSport ?

L’eSport (abréviation de electronic sports) est un ensemble de tournois de jeux vidéo qui atteint de nouveaux sommets en matière de compétition. Les joueurs amateurs et professionnels de jeux vidéo s’affrontent en ligne depuis des décennies, mais l’eSport placent ces cyberaffrontements dans un contexte sportif avec des stades dédiés et tout ce qui va avec. Ces événements vont de petits rassemblements locaux où les vainqueurs remportent des prix modestes et de l’influence à la scène internationale où les cagnottes atteignent les 7 chiffres. Prenez par exemple le championnat du monde annuel Dota 2 de Valve dont la cagnotte a atteint 40 millions de dollars pour une seule série de tournois grâce au crowdfunding.

Certaines personnes ont réussi à se tailler une carrière en enregistrant et en diffusant leurs activités de jeu en ligne, mais l’eSport élève la pression, la récompense et le respect à un tout autre niveau. Si gagner ces tournois rapporte gros, de nombreux joueurs pros sont également attirés par l’obtention de titres de renommée mondiale au même titre que les athlètes dans les sports physiques.

La notoriété de l’eSport ne cessant de croître, le nombre de spectateurs et les investissements montent en flèche. Aujourd’hui, de plus en plus de plateformes offrent une couverture en direct de ces événements. Alors, dans quels types de jeux les stars de l’eSport s’affrontent-elles ? Voici quelques-uns des plus courants :

  • Joueur contre joueur (PVP)
  • Tir à la première personne (FPS)
  • Stratégie en temps réel (RTS)
  • Arène de bataille en ligne multijoueur (MOBA)

Parmi ces types de jeu, les plus grands jeux d’eSport comprennent :

  • Dota 2
Dota 2
  • Counter-Strike : Global Offensive
Counter-Strike: Global Offensive
  • Fortnite
Fortnite
  • League of Legends
League of Legends
  • Arena of Valor
Arena of Valor

Quels sont les risques liés à l’eSport ?

Tous les sports physiques comportent un élément de risque, surtout quand on pratique au sommet. Les joueurs de football, de rugby et de basket-ball sont constamment exposés à des blessures avec ou sans contact, notamment des commotions cérébrales, des entorses ligamentaires, des claquages musculaires et des fractures. Même si l’eSport est beaucoup plus cérébral que physique, il n’en expose pas moins les joueurs à des risques et à des blessures, à tel point que certains physiothérapeutes se sont lancés dans la spécialité de la médecine de l’eSport. Voici quelques-uns des risques les plus courants chez les joueurs pros d’eSport :

  • Le syndrome du canal carpien : ce trouble résulte de la compression des nerfs qui régissent les muscles de la main et de l’avant-bras. Les joueurs professionnels d’eSport passent en moyenne 50 h par semaine à jouer et tout ce temps passé sur la souris et le clavier peut exercer une pression sur ces structures anatomiques. Les symptômes comprennent des douleurs, des engourdissements et des picotements.
  • Mal de dos (lumbago) : connue pour être difficile à traiter, la lombalgie est une épidémie musculo-squelettique dans l’eSport. De nombreux travailleurs qui passent des heures assis sur des chaises de bureau peuvent ressentir une gêne minime, voire une douleur intense.
  • Technologie et douleur au cou : l’utilisation prolongée d’un ordinateur peut également entraîner un « tech neck ». Les patients atteints de cette affection se plaignent de maux de tête, de raideurs musculaires, de spasmes et de douleurs.
  • Stress et anxiété : tous les athlètes de niveau professionnel connaissent des problèmes psychologiques à un certain degré et de nombreuses équipes sportives emploient des psychologues du sport pour aider les athlètes à gérer le stress et l’anxiété causés par la pression sociale et les enjeux élevés.

CBD et gaming : le cannabinoïde peut-il s’avérer utile ?

La plupart des athlètes professionnels, des aventuriers du dimanche et des adeptes occasionnels de la salle de sport élaborent des régimes de compléments pour se donner un avantage en matière de performance et de récupération. En plus des classiques comme la créatine, les shakes protéinés et les multivitamines, les athlètes de tous les domaines sportifs commencent à utiliser le CBD à ces fins. Entrez dans n’importe quel magasin de compléments alimentaires et vous verrez les étagères remplies de flacons d’huiles, de gélules et de crèmes à base de CBD. Mais le cannabinoïde a-t-il sa place dans l’eSport ?

Il semble bien que oui. Les marques de CBD forment des partenariats avec de grands noms de l’eSport, dont l’organisation britannique London eSports. En dehors de la fusion des différentes industries, les professionnels de l’eSport exploitent le cannabinoïde comme une sorte d’aide ergogénique à l’amélioration des performances dans l’espoir d’obtenir un avantage compétitif. Au-delà des performances cognitives, certains joueurs d’eSport l’utilisent également pour tenter d’annuler les effets physiques d’une utilisation excessive de l’ordinateur. Mais dans quelle mesure le cannabinoïde est-il efficace pour ces deux usages ?

  • Concentration

Les professionnels et les amateurs d’eSport doivent avant tout rester concentrés. De nombreux jeux exigent des temps de réaction rapides, une stratégie à la volée et l’élaboration constante d’un plan de secours. Par exemple, même si la durée moyenne d’une partie de League of Legends est d’environ 30 minutes, les joueurs doivent rester très concentrés pendant des heures d’entraînement chaque jour. Le dosage de CBD avant ou pendant les matchs offre-t-il un avantage aux joueurs ?

Tout d’abord, les fleurs et extraits de cannabis riches en CBD offrent un effet différent de ceux qui contiennent de grandes quantités de THC. Si certains joueurs affirment jouer mieux lorsqu’ils sont high, d’autres trouvent que l’altération de l’état de conscience a un impact négatif sur leurs performances. Cependant, le CBD ne produit pas de high et va à l’inverse favoriser un effet conscient qui permet aux joueurs de rester pleinement fonctionnels et lucides pendant les matchs à fort enjeu.

Mais le CBD pourrait offrir quelque chose de plus que l’amélioration du fonctionnement cognitif normal. Des études en cours explorent la manière dont le cannabinoïde influence le cerveau et les émotions. Naturellement, les joueurs éprouvent divers degrés d’anxiété avant les grands événements et la science a montré que l’anxiété a un impact sur la fonction cognitive. Cet état mental défavorable rend difficile la concentration et affecte la prise de décision. Des études examinent actuellement le CBD dans des modèles d’anxiété chez l’animal et chez l’Homme afin de déterminer si le cannabinoïde peut réduire la nervosité[1] dans des situations de haute pression et s’il influence le flux sanguin cérébral[2] d’une manière qui pourrait aider à réduire l’anxiété.

Concentration
  • Mémoire

La mémoire joue un rôle important dans les performances des jeux vidéo, tant au niveau conscient qu’inconscient. La mémoire musculaire aide les joueurs à exécuter sans effort des mouvements complexes sans y penser. Les joueurs font également appel à une excellente mémoire à court et à long terme lorsqu’il s’agit de maîtriser un environnement numérique. Se souvenir des emplacements clés sur une carte familière offre un avantage significatif et la capacité à apprendre rapidement la disposition d’une nouvelle carte les aide à repérer les emplacements stratégiques clés. Le CBD est-il utile dans ce domaine ?

Nous savons tous que le THC a un impact négatif sur la mémoire à court terme, mais comment le CBD se compare-t-il ? Malheureusement, il n’existe pas suffisamment de recherches pour donner une réponse solide. Cependant, de nombreuses études en cours cherchent à trouver la réponse. Des chercheurs suisses étudient comment le cannabinoïde affecte la mémoire épisodique verbale[3] chez des sujets humains sains alors que d’autres scientifiques explorent comment le CBD impacte l’hippocampe[4], une région du cerveau associée à la mémoire.

Mémoire
  • Blessures physiques

Les athlètes se tournent vers le CBD pour tenter de soigner leurs blessures et d’accélérer leur temps de récupération. Alors que de nombreuses blessures sportives sont aiguës et traumatiques, celles qui surviennent chez les joueurs d’eSport ont tendance à être d’une nature plus chronique. Le CBD peut-il faire quelque chose pour traiter ces douleurs ?

Le domaine de la science de la douleur compte de nombreux camps différents et les cliniciens adoptent des approches très diverses de la douleur allant de la thérapie manuelle à des programmes d’exercices physiques stricts. Bien que le cannabis et ses composants n’aient pas encore été approuvés comme traitement de la douleur et de l’inflammation, les chercheurs comparent divers cannabinoïdes à des modèles de ces problèmes.

Les preuves de l’efficacité du CBD pour la douleur et la guérison ne sont pas concluantes. Aux États-Unis, des chercheurs testent l’huile au CBD en application topique dans des cas de neuropathie périphérique[5]. Bien entendu, les scientifiques s’efforcent également d’étudier les effets du CBD en cas de douleurs lombaires[6]. Les résultats obtenus dans ces domaines pourraient un jour justifier l’utilisation du CBD pour les plaintes courantes liées au gaming comme le syndrome du canal carpien, les douleurs dorsales et les douleurs cervicales.

Blessures physiques
  • Sommeil

De nombreux joueurs passent des heures à appuyer sur des boutons jusque tard dans la nuit. Alors que les joueurs occasionnels peuvent s’en sortir avec moins, les joueurs professionnels d’eSport ont besoin de tout le sommeil qu’ils peuvent avoir. Le manque de sommeil a des conséquences profondes sur la vigilance et la concentration : et une nuit non réparatrice avant un événement important peut avoir des conséquences désastreuses. Mais il n’est pas toujours facile de s’endormir et c’est là qu’on se demande si le CBD peut aider ?

Pour l’instant, nous ne pouvons pas l’affirmer. Mais nous comprenons que vous ne soyez pas satisfait de cette réponse. Nous savons que le CBD aide de nombreux utilisateurs à se détendre et à se relaxer et certains ressentent même une somnolence comme effet secondaire. Nous espérons avoir bientôt des réponses plus concluantes au fur et à mesure que les chercheurs continuent d’explorer comment le CBD affecte le cycle du sommeil[7].

Sommeil

Le THC peut-il aider à améliorer les performances ?

Qu’en est-il du THC ? De nombreux joueurs ne jurent que par un gros joint avant de mettre leur casque, mais cela ne fonctionne pas pour tout le monde. Certains utilisateurs trouvent que le THC augmente leur concentration et leur permet d’entrer dans un flow exempt de distractions. À l’inverse, d’autres perdent leur flow après avoir coulé une douille ou fumé un blunt et perdent peu à peu leurs moyens jusqu’à se sentir emplis d’émotions bouleversantes. Le THC rend certainement les jeux plus agréables, mais il ne donne pas nécessairement aux joueurs professionnels un avantage compétitif.

Comment utiliser le CBD pour l’eSport

Vous voulez donc essayer le CBD avant de prendre votre manette ou de saisir votre souris à pleines phalanges ? Il s’avère que vous avez de nombreuses options à votre disposition. Découvrez les plus populaires ci-dessous.

  • Huile au CBD

Il existe de nombreuses huiles au CBD sur le marché et chacune diffère par sa concentration en CBD, son huile de support, ses ingrédients supplémentaires et sa qualité générale. L’huile au CBD est l’un des moyens les plus flexibles de consommer le cannabinoïde. Vous pouvez l’avaler pour un déclenchement des effets plus long, mais des effets plus longs, sinon, quelques gouttes sous la langue agiront vite, mais se dissiperont rapidement.

Huile de CBD 5% (500mg)
THC: 0.2%
CBD: 5%
CBD par goute: 2.5 %
Porteuse: Olive Oil

Acheter Huile de CBD 5% (500mg)

  • Gélules au CBD

Les gélules sont efficaces, discrètes et évitent les accidents sur votre matériel. Il suffit d’avaler une gélule avec de l’eau (ou un produit contenant de la caféine) et de continuer à jouer normalement. En tant qu’option orale, les gélules mettent plus de temps à faire effet avec 30–60 minutes. Cependant, les effets persistent plus longtemps.

  • Produits topiques au CBD

Les produits topiques au CBD, comme les crèmes, n’entrent pas dans la circulation systémique. Vous ne ressentirez pas d’effets cognitifs, mais de nombreuses personnes apprécient l’effet apaisant après l’avoir appliqué sur les zones affectées.

Les joueurs occasionnels à domicile peuvent tranquillement prendre le cannabinoïde qu’ils veulent. De plus, les événements à petite échelle testent rarement les joueurs pour des substances. Cependant, au niveau professionnel, les pros de l’eSport sont soumis à une liste de substances interdites. L’eSports Integrity Commission a inscrit sept substances sur cette liste, dont l’Adderall et l’Evekeo (sulfate d’amphétamine). Le cannabis et le CBD n’y figurent pas. Vous pouvez certainement consommer du CBD pendant la plupart des matchs d’eSport, mais nous vous conseillons de bien vérifier en amont d’un événement particulier dans l’éventualité où il faudrait débarrasser votre corps de tout métabolite persistant.

Sources Externes
  1. Cannabidiol Reduces the Anxiety Induced by Simulated Public Speaking in Treatment-Naïve Social Phobia Patients | Neuropsychopharmacology https://www.nature.com
  2. Neural basis of anxiolytic effects of cannabidiol (CBD) in generalized social anxiety disorder https://journals.sagepub.com
  3. Cannabidiol enhances verbal episodic memory in healthy young participants https://www.sciencedirect.com
  4. Cannabidiol improves blood flow to brain’s hippocampus | UCL News - UCL – University College London https://www.ucl.ac.uk
  5. The Effectiveness of Topical Cannabidiol Oil in Symptomatic Relief of Peripheral Neuropathy of the Lower Extremities - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  6. Cannabidiol (CBD) as a treatment of acute and chronic back pain: A case series and literature review - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  7. Cannabidiol can improve complex sleep-related behaviours associated with rapid eye movement sleep behaviour disorder in Parkinson's disease patients: a case series - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.