Ce n’est pas un secret, le cannabis a de nombreuses applications. Grâce au système endocannabinoïde existant dans le corps de toutes les créatures vivantes (sauf les insectes), les composés au sein du cannabis interagissent avec les récepteurs de nos corps, pour produire les effets qui ont rendu la plante célèbre.

De la promotion d’une meilleure humeur à l’apaisement des tensions en passant par le soulagement physique, il y a un nombre incalculable de bienfaits à explorer. C’est pourquoi le cannabis est depuis longtemps consommé dans une optique holistique et c’est aussi pourquoi les chercheurs contemporains continuent d’étudier l’herbe pour tester ses potentielles applications cliniques.

La plupart du temps, lorsque les gens parlent de consommer du cannabis, ils font référence au fait de fumer ses fleurs ou d’ingérer des huiles extraites de la plante. Une partie de l’anatomie de cette plante qui semble souvent négligée, peut-être parce qu’elle est loin des yeux, se trouve être ses racines.

Cependant, il ne faudrait pas passer trop vite à côté des racines du cannabis, elles ont des fonctions vitales majeures allant de l’industriel à l’holistique. Alors, que peut-on faire des racines de cannabis ? Découvrons-le.

L’Histoire De L’Usage Des Racines De Cannabis

Il n’est pas très commun d’entendre parler de personnes utilisant les racines de cannabis pour le moindre usage de nos jours. En général, elles sont reléguées au rang de déchet au moment de la récolte. Historiquement cependant, elles ont été utilisées de manière thérapeutique durant des milliers d’années. Des textes chinois datant de 2700 avant notre ère ont décrit l’emploi de racines de cannabis pour soulager l’inconfort physique lié à la chirurgie et pour atténuer les douleurs des fractures et os brisés.

Le texte décrit la manière dont les racines étaient préparées, séchées, puis broyées finement pour former une pâte épaisse qui était ensuite appliquée de manière topique. Leur jus était également extrait ou elles étaient bouillies pour en faire une infusion utilisée pour stopper le saignement durant l’accouchement, apaiser le corps et promouvoir une circulation de l’urine saine. On trouve même un témoignage d’emploi de la poudre de racine pour « extirper » et neutraliser le venin à la suite d’une piqure de scorpion.

Et il ne s’agissait pas de la seule culture antique qui a utilisé les racines du cannabis pour ses vertus thérapeutiques. On dit que l’historien romain Pline l’Ancien aurait écrit un témoignage détaillé de la consommation holistique du cannabis aux alentours de 79 avant notre ère, détaillant la manière dont il peut être utilisé pour apaiser les brûlures, prendre soin des articulations et soulager la goutte. Nombreux sont ceux qui doutent de l’authenticité des témoignages de Pline, mais il vaut la peine de les prendre en compte quoi qu’il en soit.

Rapprochons-nous de notre période, au 18 ᵉ siècle, le médecin anglais William Salmon a écrit sur la manière dont les racines de cannabis pouvaient être utilisées pour promouvoir la souplesse articulaire et soulager les symptômes de sciatique. Malgré certaines différences d’applications, le lien qui unit ces textes anciens semble être l’apaisement physique.

L’Histoire De L’Usage Des Racines De Cannabis

Emploi Moderne Des Racines De Cannabis

Même si les témoignages ci-dessus dépeignent une riche histoire des racines du cannabis, il est aussi important de prendre en compte leurs limites. Même si elles peuvent être utiles à certains, il ne faut pas les considérer comme un traitement à part entière.

Les racines de cannabis sont bien moins populaires que ses fleurs, mais elles ont aussi su trouver leur place sur le marché moderne. Les extraits de racines de cannabis font désormais partie des ingrédients de nombreux produits topiques tels que des baumes, lotions, huile de massage et plus encore.

Peu souvent utilisées comme produit à ingérer, elles peuvent être infusées, sous forme sèche ou en poudre, dans une mijoteuse. Vous pourrez y ajouter de la cannelle, de l’anis, ou d’autres aromates pour plus de saveurs, puis simplement filtrer le tout et déguster.

Les Racines De Cannabis Contiennent-Elles Des Cannabinoïdes Ou Des Terpènes ?

Il existe des preuves suggérant que les racines de cannabis contiennent en effet des traces négligeables de cannabinoïde, principalement du CBD (cannabidiol), même si la quantité est loin d’être suffisante pour pouvoir provoquer un effet discernable. Cela dit, la concentration des racines en cannabinoïdes dépend de plusieurs facteurs, tels que la variété et où et comment elle a été cultivée.

Une étude[1] canadienne publiée en 2012 a analysé le chanvre Finola et a découvert que les fleurs contenaient du CBDA, qui est l’acide précurseur du CBD trouvé dans toutes les parties brutes du cannabis, y compris ses fleurs. Avant l’application de chaleur (processus aussi appelé décarboxylation), le cannabis brut contient des acides cannabinoïdes et non pas les cannabinoïdes (THC, CBD, etc.) en eux-mêmes.

Les études concernant les variétés riches en THC n’ont pas encore été conduites, mais si l’on prend en compte les preuves dont on dispose, il est possible de supposer que la concentration en THC/THCA sera bien plus faible dans les racines que dans les fleurs et les feuilles.

Tout comme les cannabinoïdes, les terpènes sont essentiels aux bienfaits offerts par le cannabis. Il est intéressant de noter que quelques terpènes ont été identifiés au sein des racines du cannabis et ne semblent pas exister en concentrations notables dans le reste de la plante.

En 1971, des chercheurs ont découvert[2] que les racines de cannabis contenaient de la friedéline et de l’epifriedelanol, deux triterpénoïdes employés par la plante pour se défendre des prédateurs qui pourraient être bénéfiques à la santé et au bien-être humain.

Les Racines De Cannabis Contiennent-Elles Des Cannabinoïdes Ou Des Terpènes ?

Bienfaits Des Racines De Cannabis : Ce Qu’En Dit La Recherche

Les racines de cannabis n’ont pas encore trouvé leur chemin dans la médecine occidentale, car le corps d’études sur leurs effets reste très limité. Mais la petite quantité de recherche dont nous disposons est très encourageante, peut-être que les racines de cannabis finiront par trouver leur place dans la médecine et le bien-être moderne.

Un article de 2017[3], publié dans la revue Cannabis and Cannabinoïd Research a conclu que :

« Les données actuellement disponibles sur la pharmacologie des composés des racines de cannabis offrent un soutien significatif aux affirmations historiques et ethnobotanique sur leur efficacité clinique. Cela suggère la nécessité de réexaminer les préparations de racines entières sur des conditions inflammatoires et pernicieuses en utilisant des techniques scientifiques modernes ».

Au travers de l’article, les auteurs ont mis en avant quelques méthodes différentes parmi lesquels les racines de cannabis pourraient potentiellement être thérapeutiques. Par exemple, la friedéline fut citée (le triterpénoïde mentionné ci-dessus) pour ses potentielles propriétés protectrices du foie. Un autre type de composés trouvés dans les racines du cannabis, appelés cétones triterpénoïde pentacylique, sont connus pour des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires.

Les racines de cannabis contiennent aussi de petites quantités de choline, un macronutriment puissant qui joue un rôle au sein de nombreux processus biologiques importants, tels que les fonctions nerveuses, le développement cérébral et les réserves/niveaux d’énergie.

Comment Récolter, Nettoyer Et Conserver Les Racines Du Cannabis

Si vous cherchez à produire votre propre produit topique ou boisson aux racines de cannabis, il faut d’abord mettre la main sur ces racines.

  1. Pour récolter les racines en terre, commencez par vous assurer que le substrat soit assez humide pour faciliter l’extraction. Plus il sera compact et sec, plus ce sera difficile.
  2. Ensuite, à l’aide d’une petite pelle ou d’une bêche, creusez assez profondément sous la motte racinaire pour être certain de ne pas couper les racines lors de l’extraction.
  3. Une fois vos racines récoltées, il est temps de les séparer de la tige principale à l’aide d’un couteau ou d’une paire de ciseaux aseptisés.
  4. Maintenant, rincez bien les racines pour vous assurer qu’il ne reste pas de terre.
  5. À partir de là, conservez vos racines dans un endroit sec et à l’abri de la lumière pendant deux jours.

Vous pourrez conserver vos racines sèches dans un bocal en verre avec couvercle, comme vous le feriez pour des têtes de cannabis, mais la plupart des gens préfèrent transformer les racines en baume ou pâte avant la conservation.

Comment Récolter, Nettoyer Et Conserver Les Racines Du Cannabis

Recettes Faciles Pour Les Racine De Cannabis

Plongeons-nous maintenant dans quelques recettes simples pour la préparation d’un baume et d’un thé de cannabis de racines de cannabis.

Baume De Racine De Cannnabis

  1. Pour préparer un baume de racines de cannabis, broyez vos racines sèches et propres (2 mottes feront l’affaire) à l’état de poudre.
  2. Choisissez un type de graisse, comme de l’huile de coco, pour faire office de base. Mélanger les racines broyées à l’huile de coco.
  3. Ajoutez de l’eau (pour éviter que cela brûle) et laissez le tout mijoter à feu doux pendant 12 heures. Nous recommandons un ratio de 2 doses d’huile de coco pour 1 dose d’eau.
  4. Laisser refroidir et se solidifier. Conserver dans un récipient hermétique.

Vous pouvez maintenant utiliser votre produit topique aux racines de cannabis sur votre peau ! La recette peut être ajustée pour inclure un tas d’autres types de bases grasses et d’ingrédients supplémentaires. Seule votre imagination sera la limite !

Thé De Racines De Cannabis

Préparer un thé de racine de cannabis est tout aussi simple. Broyez simplement les racines, ajoutez de l’eau à d’autres ingrédients comme de la cannelle, de la menthe, de l’anis, etc., laissez mijoter à feu doux durant 12 heures. Enfin, n’oubliez pas de filtrer votre concoction avant de la boire.

Avertissements Concernant L’ingestion De Racines De Cannabis

Même si les racines de cannabis semblent offrir des effets potentiellement bénéfiques pour la santé, elles sont très riches en alcaloïdes (la pyrrolidine et la pipéridine) qui peuvent être toxiques si consommés excessivement. Consultez toujours votre médecin ou autre professionnel de santé avant d’ajouter quoi que ce soit à votre régime quotidien et évitez l’ingestion à long terme de racines de cannabis.

Sources Externes
  1. The hexanoyl‐CoA precursor for cannabinoid biosynthesis is formed by an acyl‐activating enzyme in Cannabis sativa trichomes https://onlinelibrary.wiley.com
  2. Chemical constituents of Cannabis sativa L. root - PubMed https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov
  3. Cannabis Roots: A Traditional Therapy with Future Potential for Treating Inflammation and Pain https://www.ncbi.nlm.nih.gov
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.