De nombreuses régions du monde et plusieurs états aux États-Unis ont légalisé la consommation récréative de cannabis. Ceci attire un type de tourisme bien spécifique. Même si vous trouverez les excellents « Musée Van Gogh » et « Maison d’Anne Frank » à Amsterdam, ces expositions ne sont pas les attractions principales. Les Pays-Bas sont devenus célèbres pour le tourisme cannabique dès la génération précédente. À tel point que, quand un ami non-fumeur vous dit qu’il va s’y rendre en vacances, on lui demande « pourquoi ? »

Le cannabis n’est pas totalement légal aux Pays-Bas, tout comme il n’est pas permis de fumer dans la rue. Et pourtant, l’existence des « coffee shops » permet d’explorer la culture cannabis tout en visitant en vacances. C’est une chose qui ne se produit pas aux États-Unis. L’achat et la consommation de cannabis récréatif ont beau être légaux dans certains états, il ne vous est toujours permis de fumer que dans le havre de votre propre maison. Voilà pourquoi Bud And Breakfast est arrivé pour répondre à une nouvelle niche de la weed.

bud and breakfast canna-tourism

QU’EST-CE QUE C’EST CE SITE INTERNET ?

Lancé de manière ironique un premier avril, la version pour fumeurs de joints d’Airbnb semble être trop belle pour être vraie. Les touristes ont l’opportunité de trouver des hôtes accueillants pour la weed dans plusieurs régions du monde. Le terme « accueillant pour la weed » mérite une explication supplémentaire avant de vous précipiter dans votre BnB un joint fumant à la main. En navigant plus profondément sur le site et entre les endroits, vous verrez que tous les hôtes ne permettent pas de fumer en intérieur. Ils permettent tous de fumer en extérieur. Mais seuls certains d’entre eux vous laissent fumer dans votre chambre ou dans l’espace détente.

Certains de ces BnB donnent une toute nouvelle définition à « accueillant ». Quelques-uns proposent même des fleurs de cannabis à leurs clients. « Cannabis fourni » est un point de la liste des caractéristiques de chaque hôte. Parmi ces points, vous trouverez aussi « Vaporisateur uniquement », « Fumer à l’intérieur » et même « Vaporisateur fourni ». La plateforme vous indique des informations très détaillées sur le Bud and Breakfast dans lequel vous allez séjourner. C’est extrêmement utile à savoir avant de faire vos bagages et de partir pour une destination inconnue avec votre herbe.

Les listes d’hôtes vous indiquent également les dispensaires à proximité et vous recommanderont des événements ouverts au cannabis dans le coin. Certains hôtes vous emmèneront même personnellement faire un petit tour en ville. C’est une opportunité incroyable pour rencontrer des gens. Vous pourrez également explorer et en apprendre plus au sujet d’une ville dans laquelle vous n’aviez jamais été.

Avec des événements sur le thème du cannabis ayant lieu tous les mois dans les états où il est légal, les participants et les organisateurs ont besoin de lieux pour dormir. C’est une excellente opportunité pour tisser son réseau et rencontrer des personnes aux intérêts similaires. Il serait bien difficile de trouver une personne n’aimant pas le cannabis dans ce genre de BnB. Partager des connaissances et apprendre auprès de personnes du secteur est une occasion qui ne se présente pas dans un hôtel conventionnel.

turisme cannabis bnb

COMMENT EST-CE LÉGAL ?

En raison des lois fédérales américaines, vous ne pouvez pas fumer dans les lieux publics, même dans les états ayant légalisé. Malheureusement, ceci inclut les cafés et les hôtels. Le vide juridique qui a été trouvé, c’est que les Bed and Breakfasts sont considérés comme étant une propriété privée quand ils sont loués par leurs propriétaires.

Ceci a créé un mouvement qui a donné à Joel Schneider l’idée d’ouvrir « Bud + Breakfast », une chaîne de BnB ouverte au cannabis au Colorado. Interrogé par CNBC au sujet de ses pratiques cannabiques lors de ses séjours en hôtel, Schneider a déclaré : « je me retrouvais à fumer dans la salle de bain, caché avec une serviette sous la porte et la douche allumée… Il n’y avait aucun endroit pour fumer et ce n’était pas drôle. »

UN NOUVEAU TYPE DE TOURISME

Joel Schneider était un avocat de Wall Street avant d’ouvrir son nouveau BnB à la weed quand ses enfants ont obtenu leur diplôme universitaire.

Cette nouvelle niche est en pleine explosion et sa popularité est croissance. Après s’être étendu sur trois propriétés, les revenus ont atteints 110 000$ par mois en moyenne pour Joel et sa femme. Avec un tel succès, le couple a l’intention d’ouvrir des franchises dans les autres états légaux dans le futur. Ce serait une excellente nouvelle, quand on voit à quel point leur taux d’occupation est élevé. La plupart des week-ends sont complets et les réservations pour la fête des fumeurs de joints, le 20 avril, sont faites un an à l’avance. Mais l’aventure n’a pas été toujours facile pour le couple.

Les aspects financiers d’une entreprise dans le secteur du cannabis sont toujours délicats. Les banques et entreprises de carte de crédit soupçonnent ces entreprises de blanchiment d’argent. Ces fausses suppositions rendent difficile pour les entreprises en lien avec le cannabis de bénéficier de leurs services.

Le BnB avait à l’origine un « Bar à Têtes » avant de se voir averti par les forces de l’ordre locales. Comme ils faisaient payer le séjour à leurs hôtes, on les accusait de vendre du cannabis sans licence.

Mais Darrel Hoffman, le propriétaire du « Bed an Breakfast 420 », ne semble pas faire face à tant de difficultés. Darrel laisse à chacun de ses clients un gramme de têtes à savourer tous les jours. Il n’a pas encore rencontré de problèmes. Espérons qu’il n’en ait jamais, car c’est un beau geste.

chambre d'hotes 420 canna-tourism

LE FUTUR DU CANNA-TOURISME

Il n’est pas difficile de voir comment ceci devient une vraie tendance. Et avec l’augmentation de la demande pour quelque chose, il y aura toujours une augmentation de l’offre. Des chaînes d’hôtel pourraient commencer à s’en rendre compte et à se demander pourquoi elles n’en font pas autant. La législation sera remise en question et poussée. C’est généralement positif, car les nouvelles branches du secteur vont s’épanouir.

Le futur de ce secteur, au-delà des preneurs de décision politiques, dépendra également de nous, en tant que consommateurs. Notre tâche, en tant que fumeurs de joints, est de soutenir autant que possible ce type d’activité. Leur réussite renforcera un message positif contre les préjugés persistants.

Nous espérons que vous pourrez tester cette nouvelle niche du secteur et que vous passerez de bons moments. On vous souhaite bonne chance pour vos prochaines vacances de fumeur de joints !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander