The RQS Blog

.



By Luke Sumpter


Avez-vous déjà pensé à devenir un influenceur du cannabis ? On dirait un job de rêve, pas vrai ? Imaginez faire votre chiffre d’affaires en étant votre propre patron, décider de vos collaborations et voyager aux quatre coins du monde pour travailler avec d’autres entrepreneurs passionnés et dans la même branche que vous.

S’adonner au train de vie d’un influenceur peut sembler idyllique, mais cela comporte aussi son propre lot de défis qui viennent nuancer ce nuage d’insouciance. Cela requiert un travail acharné, d’assumer les inconvénients d’un usage constant des réseaux sociaux, affronter des périodes de doutes intenses et surtout, supporter le joug de plateformes capricieuses comme Instagram qui désactivent fréquemment des comptes dès qu’ils touchent de près ou de loin au cannabis. Sur ce point, de nombreux comptes peuvent publier librement sur la plateforme sans être censurés, mais sachez que tout ce qui est contenu pédagogique et « discret » sur ce thème aura plus de chance de survivre que pléthore de selfies dans votre espace de culture avec un spliff au bec.

Qu’est-ce qu’un influenceur du cannabis ?

Il y a dix ans, l’idée que l’on puisse gagner de l’argent en tant qu’influenceur sur les réseaux sociaux semblait presque risible, et seule une poignée de personnes y parvenait vraiment. Aujourd’hui, des milliers d’utilisateurs des réseaux sociaux se sont fabriqué un emploi à plein temps en tant qu’influenceurs dans toutes sortes de domaines allant de l’alimentation au sport en passant par le maquillage et le cannabis. Certaines de ces personnalités ont eu une longueur d’avance en tant que célébrités, mais la plupart d’entre elles ne sont parties de rien : vous aussi vous pouvez y arriver si vous vous engagez dans cette voie.

Le secteur des influenceurs des réseaux sociaux trouve ses racines dans les blogs du début des années 2000 où les foodies et les mamans blogueuses ont commencé à gagner de l’argent en partageant leurs conseils, astuces, histoires et recettes. Cependant, l’avènement des réseaux sociaux a rendu la communication en ligne beaucoup plus rapide et même intime. L’essor de Facebook, d’Instagram et de Twitter a donné aux créateurs de contenu un accès direct et constant à leurs followers et les a aidés à constituer un réseau conséquent en peu de temps.

Que faut-il pour devenir un influenceur du cannabis ?

Si vous voulez devenir un influenceur du cannabis et consacrer vos activités quotidiennes à la weed, vous devez élaborer un plan solide. Le guide ci-dessous vous aidera à construire vos fondations pour vivre ce style de vie numérique.

Se renseigner et tout savoir sur l’industrie

Tout d’abord, vous devez vous familiariser (et éventuellement tout savoir) avec l’industrie du cannabis. Oui, on sait que la weed ça détend les gens, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Vous vous rendrez rapidement compte à quel point la cannasphère est devenue compétitive. En tant que secteur relativement nouveau et en plein essor, d’énormes entreprises multimillionnaires et des influenceurs individuels se disputent l’attention et les bénéfices. À vous de trouver une place dans ce champ de bataille.

Il existe de nombreuses branches différentes comme la culture, les évaluations de produits, le fait de fumer dans sa chambre (des personnes ont acquis une grande popularité rien que pour cela), la sélection, le contenu éducatif, la science du cannabis, etc. Décidez des domaines qui correspondent le mieux à vos compétences, à vos connaissances et à votre personnalité et focalisez-vous là-dessus.

Participer à des événements sociaux

Le réseautage est la clé du succès dans de nombreux secteurs. Comme le dit le proverbe, « ce n’est pas ce que vous savez, mais qui vous connaissez ». La participation à des événements tels que la NCIA Business Conference, CannaCon Detroit, Spannabis et NoCo Hemp Expo vous permettra de rencontrer certaines des plus grandes figures de la cannasphère.

Commencez par assister aux événements locaux, soyez amical et discutez avec tout le monde. Maintenant que vous commencez à prendre racine dans le game, mettez un peu d’argent de côté et investissez dans des voyages vers des événements plus importants remplis d’entreprises plus prestigieuses. Prenez des échantillons gratuits, posez des questions, postez en ligne sur votre voyage et n’hésitez pas à évaluer des échantillons et tagger la marque qui en est responsable. On ne sait jamais, un petit mot et un sourire dans la bonne direction pourraient bien changer votre parcours et accélérer rapidement votre ascension en tant qu’influenceur du cannabis.

Participer à des événements sociaux

Trouver ce qui vous différencie du reste

Où se situent vos compétences ? Si l’art oratoire n’a pas de secrets pour vous, lancez un podcast. Peut-être avez-vous toujours eu un penchant pour l’écriture ? Dans ce cas, lancez un blog et publiez des légendes de réseaux sociaux pertinentes qui attirent l’attention et informent. Vous avez une formation scientifique ? Alors, utilisez vos connaissances pour tout apprendre sur le cannabis et ses effets sur le corps humain. Il existe déjà une foule d’influenceurs couvrant ces domaines, mais en leur insufflant vos compétences uniques, votre personnalité et votre créativité, vous avez la possibilité d’offrir quelque chose qui diffère de la masse.

Identifier et s’approprier un contenu de niche

Maintenant, vous connaissez tous les différents secteurs de l’industrie du cannabis et vous avez trouvé comment mettre à profit vos compétences. Ensuite, vous devez vous battre pour obtenir un peu d’espace et d’attention. Il y a déjà des centaines de milliers de personnes qui fument de l’herbe en ligne, mais par exemple, il n’y en a pas autant qui expliquent à des millions de personnes comment le cannabis affecte leurs animaux domestiques. De même, le créneau de personnes donnant des conseils de culture est complètement saturé, mais vous pouvez vous creuser la tête pour trouver un angle différent. Il n’y a pas autant d’influenceurs qui consacrent leurs feeds au développement d’une terre vivante, à la façon de faire des amendements gratuitement ou à la culture dans des endroits confinés et furtifs. Vous pourriez même devenir le « purple weed guy » d’Insta sur un malentendu ou vous focaliser entièrement sur les variétés contenant de nouveaux cannabinoïdes comme le CBDV et le THCV.

Planifier

Vous devez rester organisé. Poster quand l’envie vous prend ne suffira pas. Les influenceurs professionnels du cannabis ont un planning carré et connaissent leurs tâches bien à l’avance chaque jour. Créez un calendrier et consacrez des périodes à des sujets spécifiques : les followers aiment les thèmes et la régularité. Vous devez également prévoir et anticiper en amont une place dans votre agenda pour les séminaires, les événements physiques et les expositions. Réservez vos billets et faites savoir aux gens que vous serez présent. Préparez des tas de contenu prêts à être publiés des semaines à l’avance et lâchez progressivement des indices sur ce qui est à venir dans vos feeds et vos stories.

Se focaliser sur les réseaux sociaux

Un influenceur du cannabis sans réseaux sociaux est aussi bon qu’un écrivain sans stylo ou qu’un artiste sans toile. Les influenceurs sont essentiellement des utilisateurs professionnels des réseaux sociaux. Vous devez y aller à fond. Téléchargez Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest, YouTube et LinkedIn sur votre téléphone. Ce sont vos principaux outils. Publiez sur toutes les plateformes, mais gardez à l’esprit que chacune d’entre elles a un public unique.

Facebook et Twitter sont parfaits pour les messages courts, occasionnels et promotionnels. De nombreux influenceurs percent en utilisant Instagram pour un engagement fréquent et des posts simples ainsi que pour un contenu éducatif plus approfondi. Pour ce qui est de LinkedIn, tout doit être bien rédigé, organisé, professionnel et capable de faire rêver : de nombreuses personnalités utilisent cette plateforme et les gens y découvrent souvent d’énormes opportunités.

Mettre en place un calendrier de publication

Comme nous l’avons déjà dit, un calendrier de publication vous aidera à rester régulier et organisé. Les réseaux sociaux bombardent les utilisateurs tous les jours, mais les humains sont excellents pour reconnaître les patterns qui se répètent. Créez des blocs de contenu dans votre calendrier et tenez-vous-en à un sujet pendant une semaine ou deux. Choisissez un sujet qui attire l’attention et suscite l’intérêt. Vous pouvez par exemple consacrer une semaine au système endocannabinoïde, puis passer aux cannabinoïdes, et enfin donner des conseils de culture pendant dix jours consécutifs. Non seulement vous ferez plaisir à vos adeptes en établissant un calendrier de publication, mais vous vous simplifierez aussi la vie.

Établir une présence en ligne

En continuant de parfaire votre savoir sur votre niche et à gagner des followers, vous allez établir une présence en ligne. Une combinaison d’infographies attrayantes et de légendes concises, mais informatives et fines vous aidera à générer de l’autorité dans votre espace. Un engagement constant avec vos followers (en répondant aux commentaires et en les likant), des stories fréquentes et des posts sur toutes les plateformes donneront envie aux gens de rester, d’apprendre et de profiter du divertissement que vous leur fournissez.

Établir une présence en ligne

Rester régulier

La régularité est essentielle. Une personne lambda passe plusieurs heures par jour à parcourir les réseaux sociaux. Vous avez un public constant prêt à recevoir ce que vous avez à dire et à promouvoir. Cependant, leurs fils sont remplis de memes, de photos, d’informations et de messages de vos concurrents qui attirent l’attention. Si vous laissez trop de temps passer entre vos posts, votre contenu ne va pas faire long feu.

Rédiger des légendes pertinentes

Pour devenir profitable, votre contenu doit déjà avoir de la valeur. Poster la photo d’une tête avec un emoji de feuille en dessous n’offre pas beaucoup de contenu à vos followers. Cependant, vous verrez vos likes et votre engagement monter en flèche lorsque vous commencerez à raconter votre histoire, à éduquer les gens et à écrire plusieurs paragraphes sur la façon de se débarrasser de certains ravageurs ou sur la façon dont différents terpènes influencent le high du cannabis.

Enchaîner les stories

Les « stories » des réseaux sociaux fournissent de courtes bribes d’information, de divertissement et de contenu promotionnel. Elles sont extrêmement captivantes et conçues pour capter notre attention et maintenir notre engagement. Si les stories nous intriguent, c’est en partie parce que les visages humains attirent notre attention. En plus de publier des photos pertinentes et du contenu promotionnel, vous devriez vous mettre à faire des stories en direct (story vlogging) de temps en temps. Filmez votre passage à une exposition, montrez aux gens les avancées de votre espace de culture et investissez dans un trépied pour guider les gens à travers des recettes rapides et des conseils de culture.

Trouver une marque de CBD ou de cannabis en phase avec vos valeurs

Après avoir franchi un certain seuil de followers, les marques commenceront à vous contacter. Même après avoir dépassé les 3 000 followers, vous recevrez déjà des propositions commerciales. Il peut être tentant d’accepter n’importe quoi au début, et au départ, c’est logique. Mais alors que de plus en plus d’entreprises vous tendent la main, vous devriez opter pour les marques de CBD et de cannabis qui sont en phase avec votre ligne éditoriale et vos principes. Par exemple, si vous vous spécialisez dans la niche de la santé et du bien-être, vous voudrez travailler avec des marques qui fournissent des produits biologiques et des extraits à spectre complet et non des produits comestibles chargés de sucre et de conservateurs.

Tagger les marques

Parfois, nous ne sommes pas obligés d’attendre que les marques nous contactent. Investissez dans des produits que vous aimez sincèrement, apprenez à tout connaître d’eux et une fois que vous avez fait l’expérience de ce qu’ils ont à offrir, écrivez des mini-évaluations sur les réseaux sociaux et publiez des stories dessus. Taggez les marques et elles verront peut-être un énorme potentiel à travailler avec vous. En prenant les devants, vous augmenterez vos chances de travailler avec des entreprises qui vous plaisent.

Rester professionnel

Choisissez votre niche et n’en sortez pas, sous aucun prétexte. Les événements mondiaux et les circonstances personnelles peuvent parfois nous faire ressentir des sentiments politiques, lunatiques et nous rendre émotifs. Même si discuter de ces choses avec d’autres est forcément une bonne chose, il faut savoir quand et où le faire. Si vous publiez à propos de sujets sensibles sur vos réseaux pros et visibles par tous, vous risquez d’y perdre quelques plumes et perdre des followers beaucoup plus vite que vous n’en avez gagné. Ne ruinez pas tous vos efforts.

Construire une communauté

Devenir un influenceur implique de construire une communauté. L’attention ne doit pas être à sens unique. Organisez des concours avec des cadeaux à la clé, postez des sondages et organisez des AMA (« ask me anything ») en direct sur Instagram et ailleurs. Laissez vos followers apprendre à vous connaître. Donnez-leur l’illusion d’avoir un élément de contrôle sur ce que vous publiez en leur demandant ce qu’ils veulent voir la semaine prochaine et faites de votre mieux pour couvrir le sujet de manière aussi complète que possible tout en le rendant divertissant.

Construire une communauté

Conseils clés pour les influenceurs du cannabis

Vous vous sentez désormais plus l’aise avec le sujet ? Vous savez maintenant presque tout ce qu’il faut pour devenir un influenceur du cannabis. Mais nous n’avons pas encore tout à fait terminé. Découvrez ci-dessous quelques conseils rapides qui vous propulseront encore plus loin dans la bonne direction.

  • Optimisez votre bio et votre profil : les followers potentiels tomberont d’abord sur votre photo de profil et votre bio lorsqu’ils visiteront votre page. Trouvez des photos qui attirent l’attention, qu’elles soient sur le thème du cannabis ou de votre visage, et faites en sorte que votre bio soit concise, pertinente et adaptée à votre niche.
  • Participez à des événements de réseautage : devenir un influenceur implique de passer beaucoup de temps en ligne, mais vous devez sortir dans le monde réel pour que les choses se concrétisent. Participez à autant d’événements de réseautage que possible, sortez de votre zone de confort et créez des liens avec d’autres passionnés et professionnels.
  • Ne stressez pas sur votre nombre de followers : les followers sont importants, mais vous n’avez pas besoin de devenir une superstar. Même après avoir atteint quelques milliers de followers dans votre niche, vous pouvez commencer à développer une autorité et à établir une relation solide avec des marques pertinentes et fiables.
  • Soyez créatif : évaluez ce que font vos concurrents. Que laissent-ils de côté dans leur contenu ? Comment pouvez-vous développer un angle qui couvre ce qui est négligé ? Utilisez votre créativité pour développer quelque chose de différent que les followers ne peuvent avoir qu’avec vous.
  • Adoptez les algorithmes : les algorithmes des réseaux sociaux sont basés sur ce que les gens veulent voir. Nos fils nous montrent ce avec quoi nous interagissons le plus. Restez cohérent avec votre niche et indiquez-la clairement sur vos réseaux.

Influenceurs stars du cannabis

Quel meilleur moyen de conclure cet article que de donner des exemples concrets d’influenceurs du cannabis ? Les quatre personnalités ci-dessous ont construit leur succès à partir de rien, maîtrisé leur niche et se sont imposées comme des voix incontournables dans l’espace du cannabis.

  • Codi Peterson : également connu sous le nom de « the cannabis pharmacist », Dr Codi Peterson est issu du milieu médical. Il utilise ses connaissances de la médecine pour éduquer les followers sur le système endocannabinoïde et la façon dont le cannabis affecte le corps. Ses infographies concises et ses vidéos habiles lui ont permis d’acquérir un public fidèle et son influence ne cesse de croître.
  • Jamie Evans : en tant que fondatrice de The Herb Somm, Jamie Evans a assuré son succès en maîtrisant la niche de la cuisine au cannabis. Elle couvre le CBD, les recettes, les boissons, et plus encore, et est un excellent exemple de ce qui se passe lorsque vous développez une niche et vous concentrez vraiment sur l’ajustement de votre contenu à un certain public.
  • Lonny the Street Lawyer : pour rester sur le sujet des niches et autres spécialités, cet influenceur est dorénavant suivi par plus de 80 000 personnes et se focalise sur l’activisme du cannabis et les droits des fumeurs, mais avec un twist. En effet, il a choisi de publier des vidéos de lui torse nu et donnant des conseils : de quoi séduire beaucoup de gens.
  • Steve DeAngelo : Steve se présente comme le « père fondateur de l’industrie légale du cannabis ». Cette déclaration courageuse et audacieuse, combinée à son contenu promotionnel et à toutes ses stories font de lui une étoile montante de l’influence du cannabis. Comme quoi, y aller à l’audace peut parfois avoir du bon et vous propulser vers la célébrité.

Le monde des influenceurs du cannabis : c’est à vous de jouer

Vous êtes prêt à passer à l’étape suivante ! Vous avez découvert tout ce qu’il faut pour devenir un influenceur du cannabis, mais ne vous laissez pas berner : vous devez travailler dur. La plupart des personnes qui se lancent dans cet objectif échouent. Cela demande un travail considérable, beaucoup de contrariétés et beaucoup de temps et d’énergie. Cependant, si vous maîtrisez votre niche, que vous vous rendez à des événements de réseautage et que vous publiez fréquemment du contenu, vous pourriez vous tailler une nouvelle carrière enrichissante. Bonne chance !

Avez-vous plus de 18 ans ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.