Une des plus grandes justifications - encore aujourd'hui - pour interdire le cannabis est qu'il pourrait tomber entre les mains des enfants encore plus facilement s'il était légalisé. Ce que les gens veulent vraiment dire, c'est qu'ils ont peur que leurs enfants se mettent soudainement à fumer.

Bien que cette inquiétude soit légitime, beaucoup de la peur qui l'entoure est mal placée. Dans tous les états légaux aux États-Unis, par exemple, la consommation chez les adolescents est restée stable ou a diminuée. Dans le Colorado, l'état le plus surveillé de près, la consommation chez les adolescents a chuté précipitamment.

Les adolescents ne sont pas stupides. Quoi qu'il en soit, 4 décennies de propagande anti-drogue ont laissé des marques. Les enfants auront plus tendance à s'engager dans certains comportements à cause du frisson de l'interdit qui accompagne le fait de ne pas respecter la loi. La légalisation de la marijuana en tant que médicament et en tant que substance récréative légitime pour les adultes, permet de se débarrasser d'une partie de ce frisson. Alors que la marijuana devient une substance médicale légale, l'attrait pour l'illicite disparaît logiquement.

Cela dit, c'est une bonne idée de parler des drogues à vos enfants, y compris du cannabis. Comment le faire, ainsi que "quand" et "où", c'est une autre histoire. En fin de compte, personne ne peut vous dire quelle est la meilleure manière d'élever vos enfants. Mais soyez conscient que les enfants reçoivent des informations au sujet des drogues depuis de nombreuses sources, certaines d'entre elles n'étant clairement pas fiables. Ce ne sont plus seulement "les enfants à l'école", mais également un flux global d'informations apparaissant via Internet.

Plus vous informerez vos enfants, plus ils seront parés à faire les bons choix. Ou tout du moins, à faire des choix que vous pourrez mieux comprendre et encourager alors qu'ils vivent encore sous votre toit.

jeune fumant du cannabis

SOYEZ HONNÊTE

Le meilleur choix que vous puissiez faire, en tant qu'éducateur, et en tant que parent, c'est l’honnêteté. Une fois de plus, les enfants ne sont pas idiots. Ils vous respecteront plus s'ils réalisent que vous ne leur mentez pas. Que vous n'aimiez pas les drogues, ou que vous fumiez tous les jours, il y a quelques approches de base avec lesquelles travailler lorsque vous parlez des drogues à vos enfants. Ci-dessous, nous en détaillons quelques-unes.

COMMENCEZ PAR LA SCIENCE

C'est une astuce plutôt géniale en fait. Qui sait, vous arriverez peut-être même à pousser votre enfant à devenir un chercheur scientifique avec le temps. Ou à poursuivre une carrière scientifique. Pourquoi ? Parce que comprendre la science derrière le cannabis est absolument saisissant. La découverte de l'existence des endocannabinoïdes et la compréhension de leurs fonctionnements au sein du corps humain ont déjà révolutionné l'industrie du cannabis médicinal.

C'est un superbe moyen d'approcher le sujet dans sa totalité de manière clinique. C'est également une belle manière d'expliquer aux enfants les effets des cannabinoïdes sur le cerveau, sans jugements aucuns. De plus, au niveau passif-agressif, les scientifiques se doivent d'avoir de bonnes notes. S'en fumer un avant le contrôle de chimie ? C'est probablement une mauvaise idée.

ESSAYEZ D'UTILISER DES EXEMPLES CONCRETS ET RÉALISTES

Les parents aux États-Unis constatent que travailler au sein de l'industrie légale du cannabis peut être particulièrement dangereux. Ce danger vient pas seulement sous la forme d'un risque additionnel auquel ils font face en tant que parents dans cette industrie. Des gens ont perdu leurs enfants pour le simple fait de s'être présenté pour travailler dans cette branche.

Travailler dans cette industrie peut aussi contribuer et provoquer des jugements et autres stigmatisations de la part des autres parents. Peut-être que votre enfant ne sera plus invité chez ses copains. Ça vous parait dingue ? Pourtant, cela arrive. Quoi qu'il en soit, plus vos enfants seront préparés pour faire face à ce genre de choses, moins cela sera dérangeant. Si vous parvenez à expliquer vos motivations pour travailler dans cette industrie, cela devient plus compréhensible pour des adultes. Et sinon, c'est au moins un départ honnête.

Père prenant soin du cannabis

D'un autre côté, comment expliquer à des enfants qu'il ne faut pas fumer de cannabis alors que vous travaillez vous-même dans cette industrie? C'est simple. De la même manière que vous le feriez en étant employé par une entreprise produisant de l'alcool.

Il y a de nombreux produits qu'un enfant ne devrait pas consommer, et de nombreuses choses qu'il ne devrait pas faire. Les enfants de moins de 16 ans, aux États-Unis, n'ont pas le droit de conduire. Les enfants d'une certaine taille n'ont pas le droit d'accéder à certains manèges dans les parcs d'attractions. Il existe beaucoup de choses réservées au monde des adultes. Le cannabis est l'une d'entre elles. Si vos enfants vous respectent, ils suivront vos conseils sur ce sujet.

Ce n'est pas comme si les «drogues» n'étaient pas intrinsèquement effrayantes pour les enfants pleines croissances. Si vous cultivez un environnement raisonnable sur le sujet, il est probable que cela soit récompensé. Vous voulez que vos enfants viennent d'abord vers vous s'ils ont des questions.

QUE FAIRE SI JE CONSOMME DU CANNABIS ?

Dans ce cas-là, en parler à ses enfants peut être un peu plus compliqué, mais ce n'est pas obligatoirement compliqué. C'est particulièrement le cas si vous consommez de la drogue dans un but médicinal.

Si vous fumez pour le plaisir, essayez de le cacher à vos enfants jusqu'à ce qu'ils aient l'âge de comprendre ce que vous faites. C'est pour la sécurité de tous. Il existe des cas ou les parents ont été dénoncés aux autorités, en tant que mauvais parents, à cause d'enfants qui ne comprenaient pas les conséquences de ce qu'ils racontaient à l'école. Vous n'avez pas non plus envie d'égarer vos brownies au THC. Ce sont de simples précautions que prennent tout parent protecteur.

Quoi qu'il en soit, en tant que parent, il y a beaucoup de choses qui ne conviennent pas aux enfants. Ces règles sont plus faciles à comprendre pour les enfants si vous n'êtes ni hypocrite ni condescendant.
Obtenir le permis de conduire est bien plus important pour l'adolescent moyen que de s'en allumer un avec ses parents. Utilisez des arguments dont vous connaissez l’efficacité.

COMMENT INTRODUIRE LE SUJET ?

Il y a beaucoup de façons d'introduire le sujet. En règle générale, il n'y a même pas besoin de s'y prendre à l'avance. Les enfants l'introduisent souvent par eux-mêmes. Mais, si ce n'est pas le cas, assurez-vous de le mentionner lorsque votre enfant se trouvera entre 10 et 14 ans. Prenez votre temps, faites le de la manière la moins menaçante possible, et vos enfants devraient vous faire confiance... Normalement.
Ils sentiront également qu'ils peuvent venir vers vous, s'ils ont plus de questions. C'est exactement ce que vous voulez développer en eux.

Père parle à l'enfant

QUE FAIRE SI RIEN NE FONCTIONNE ?

Si vous suspectez vos enfants de consommer des drogues, quelles qu'elles soient, y compris le cannabis, c'est évidemment inquiétant. Essayez de ne pas les accuser à la légère. Les adolescents sont, par définition, d'humeur changeante. Ils traversent toute une panoplie de hauts et de bas. Vous vous en souvenez ?

Si vous voyez de vraies preuves que votre enfant a des ennuis, qu'ils soient liés aux drogues ou non, c'est votre rôle en tant que parent de vous en mêler. Si votre enfant consomme de la drogue, il y a forcément une raison. Ce n'est pas le genre de choses que les enfants font sans raisons. C'est généralement un signe pour autre chose. C'est peut-être un appel à l'aide.

Essayez de gérer la situation aussi honnêtement que possible. En tant que parent, il est facile de se sentir coupable ou responsable. Résistez à cela. Vous n'êtes à blâmer que si vous n'agissez pas.

Même dans ce cas, cependant, l'autorité parentale peut avoir ses limites. La toxicomanie est un sujet sensible. Aux États-Unis en particulier, cela peut briser des familles. En général, cela est en quelque sorte lié au coût extrêmement élevé des soins de santé. Cependant, la dépendance, quel que soit le pays, est une situation douloureuse pour les personnes les plus proches. Si vous êtes un parent inquiet, faites ce que vous pensez être le mieux. C'est la seule chose qui peut vous être demandée.

Il arrive un temps ou vos enfants en ont fini d'être des enfants.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander