La vaporisation est la nouvelle façon de fumer. D’accord, certains amoureux du cannabis aimeront toujours fumer de l’herbe. Mais certains consommateurs se débarrassent du goudron, du monoxyde de carbone et des cancérigènes pour en échange trouver des inhalations de cannabis plus propre. Au lieu de la combustion, les vaporisateurs utilisent un chauffage par convection, conduction, ou un mélange des deux afin de libérer les cannabinoïdes et terpènes en une vapeur inhalable.

C’est bien moins mauvais pour les poumons, bien plus savoureux et bien plus discret que de se balader avec un joint à la main. Les vaporisateurs sont disponibles sous des modèles à la fois de bureau et portables. Le vapo stylo est l’option la plus discrète et la plus facile à transporter. Ces appareils élégants et futuriste peuvent vaporiser des herbes comme des extraits en fonction du modèle. Dans cet article, nous vous apprendrons à produire votre propre réserve d’e-liquides au cannabis à consommer dans un vapo stylo.

QU’EST-CE QU’UN E-LIQUIDE ?

Les e-liquides, aussi appelés liquide à vaporisateur, sont traditionnellement des produits qui contiennent de la nicotine. Cependant, les consommateurs de cannabis y ont ajouté une petite touche personnelle. Des e-liquides au THC comme au CBD (accompagnés d’un tas de terpènes) sont disponibles sous une base soit de propylène glycol (PG) soit de glycérine végétale (GV).

Le PG est un composé organique qui n’a pas de couleur et est inodore. Il n’est pas très visqueux, ce qui facilite la recharge de vos cartouches et le nettoyage de votre appareil. La GV est un liquide complètement naturel qui provient d’huiles végétales. Elle est aussi inodore, mais a toute de même une légère saveur sucrée. Elle est bien plus visqueuse que le PG. Peu idéale pour le nettoyage, elle produit tout de même des nuages de vapeurs aussi épais que satisfaisants.

Les agents de saveurs naturels et artificiels sont aussi typiquement ajoutés afin de créer toute une gamme de saveurs, allant des bonbons à la menthe en passant par les fruits. Les e-liquides sont ensuite déposés dans le réservoir d’une cigarette électronique ou d’un vaporisateur, puis chauffés entre 90 et 200 °C. Les appareils devront être réglés aux alentours de 157 °C afin d’évaporer le THC comme il se doit, le CBD quant à lui, demande des températures un peu plus élevées, entre 160 et 180 °C.

Vaporizadores Royal Queen Seeds

UTILISER DES E-LIQUIDES DANS DES VAPOS STYLOS

Les vapos stylos sont le pinacle de la portabilité. Ces appareils élégants comprennent des technologies similaires à celles des vaporisateurs de bureau, mais condensé en une version de poche. Ils partagent l’apparence des stylos classiques et sont de ce fait très faciles à dissimuler. Les vapos stylos sont composés de deux principales parties : la cartouche et la batterie. Les vapos stylos jetables les moins coûteux sont fournis avec des cartouches pré-remplies. Cependant, les modèles un peu plus coûteux permettent aux consommateurs de re-remplir les cartouches avec leur propre produit.

Les vapos stylos sont idéaux pour la vaporisation d’extraits puissants tels que les e-liquides enrichis au THC ou les distillats. Une seule inhalation peut offrir autant de THC qu’un joint entier, avec bien moins d’efforts. Pas besoin de se trimballer une boite avec les têtes, les feuilles, le briquet. Une inhalation sur le vapo et c’est parti pour un tour.

POURQUOI FAIRE SES PROPRES E-LIQUIDES ?

Apprendre à faire ses propres e-liquide en vaut vraiment la peine. C’est un niveau de satisfaction équivalent à la cuisine de vos propres comestibles ou la préparation de vos propres extraits ou teintures. Faire ses e-liquides maisons apporte aussi une certaine tranquillité d’esprit. Vous saurez précisément ce qui rentre dans votre corps à chaque inhalation.

Les e-liquides achetés en magasin auprès d’entreprises peu dignse de confiance peuvent être contaminés de la même manière que des têtes de cannabis peuvent être remplies de pesticides. Il n’y a aucun moyen de dire exactement ce que contient précisément une formule à moins de la faire tester en laboratoire, ou plus simplement, de la faire vous-même. Vous ferez aussi des économies en achetant ce dont vous aurez besoin en gros et en cultivant vos propres têtes.

Comment-faire-des-e-liquides-au cannabis maisons

DES INGRÉDIENTS DE QUALITÉ SONT ESSENTIELS

Prenez le temps de bien cultiver et rassemblez les meilleurs matériaux que vous pourrez trouver. En partant des meilleurs matériaux possibles, vous obtiendrez un résultat optimal. Aucun intérêt de suivre tout le processus si c’est pour obtenir un produit moins bon que la moyenne. Passez du temps à chercher la meilleure source de GV et les meilleures têtes de cannabis sur lesquelles vous pourrez mettre la main. Mieux encore, cultivez vos propres têtes. Jetez un œil à ces 10 superbes variétés de cannabis fortes en THC et aux saveurs inégalées pour commencer du bon pied.

COMMENT FAIRE SON PROPRE E-LIQUIDE AU THC

Maintenant que vous connaissez les avantages de la vaporisation de votre propre liquide, plongeons-nous dans le vif du sujet. Il est temps de faire votre propre liquide ! Comme pour presque tout ce qui touche au cannabis, il y a plus d’une manière de faire les choses. Ci-dessous, nous aborderons trois des méthodes les plus simples.

L’EXTRAIT ROSIN

Utilisez le rosin pour faire vos propres liquides est la manière la plus propre et la plus rapide. Le rosin est par nature un extrait posant peu de risques. Il n’y a ni solvant ni composés chimiques nocifs utilisés pour sa production. Il s’agit simplement d’appliquer un peu de chaleur et pression pour extraire la résine. Vous pouvez utiliser des têtes pour produire votre rosin si vous en avez suffisamment sous la main. Sinon, il est possible de presser du rosin à partir de concentré tels que la wax ou le BHO.

ÉQUIPEMENTS

  • Fleurs de cannabis sèches
  • Fer·s à lisser
  • Papier sulfurisé
  • Petite fiole en verre
  • Seringue
  • Arômes naturels ou terpènes
  • Cure-dent
  • Briquet

INSTRUCTIONS

ÉTAPE 1

Pour commencer, munissez-vous de quelques têtes grasses et résineuses et enveloppez les dans du papier sulfurisé. Allumez votre fer à lisser et réglez la température à près de 120 °C. Si votre fer à lisser ne propose pas de température si basse, faites-le chauffer puis débranchez-le afin de le laisser refroidir légèrement.

ÉTAPE 2

Placez les têtes enveloppées entre les fers du fer à lisser et appliquez une pression importante. Continuez à appliquer de la force jusqu’à ce que de la résine suinte des têtes. Relâchez la pression une fois que la résine ne s’écoule plus des fleurs. Développez vos têtes pressées pour révéler votre fournée de rosin. Répétez l’opération jusqu’à obtenir près de 0,5 g de rosin. Vous aurez besoin de prêt de 3 g d’herbe de haute qualité pour obtenir cette quantité.

ÉTAPE 3

Placez la feuille de papier couverte de rosin au frigo pour près de 20 minutes. Reprenez votre trésor maintenant refroidi et grattez le rosin à l’aide d’un cure-dent bien solide puis placez le tout dans une fiole. Ajoutez quelques gouttes de vos terpènes favoris ou d’arôme dans la fiole.

ÉTAPE 4

Ensuite, il vous faudra mélanger le rosin et les agents de saveur afin d’obtenir une huile. Pour ce faire, il vous faudra chauffer très rapidement votre fiole. Maintenez une flamme sous le récipient durant près de 5 secondes ou jusqu’à ce que la solution ne commence à buller. Si ce n’est pas le cas, les deux substances ne se mélangeront pas. Si vous le faites trop longtemps, tous composés volatiles se dégraderont. Dès que la substance commence à buller, retirer la flamme et mélangez vigoureusement à l’aide d’un cure-dent. Ensuite, saisissez la solution à l’aide d’une seringue et injectez-la dans la cartouche de votre vapo stylo.

Rosin Cannabis Oil

GLYCÉRINE VÉGÉTALE (VERSION COURTE)

Voici une autre méthode rapide pour les consommateurs souhaitant obtenir un liquide au cannabis instantané. C’est une méthode relativement simple qui nécessite que les têtes soient broyées, mélangées à de la GV puis chauffées.

ÉQUIPEMENTS

  • Fleurs de cannabis crues
  • GV alimentaire
  • Huile végétale
  • Petit plat pyrex
  • Grand plat pyrex
  • Pot en verre x2
  • Four
  • Thermomètre x2
  • Chinois
  • Étamine
  • Spatule en plastique mou
  • Cuillère en métal

INSTRUCTIONS

ÉTAPE 1

Il est temps de s’y coller. Broyez vos fleurs à la main et placez les petits morceaux dans un petit plat en pyrex. Versez une petite quantité de GV dans le plat puis mélangez. Continuez à ajouter de la GV par petite quantité jusqu’à ce que les morceaux soient saturés sans pour autant que le mélange devienne trop liquide.

ÉTAPE 2

Versez l’huile végétale dans un grand plat pyrex (assez pour immerger les 3 premiers centimètres du petit plat pyrex). Placez l’huile au four ou sur une plaque chauffante et placez le thermomètre à l’intérieur. Faites chauffer la mixture jusqu’à attendre près de 105 °C.

ÉTAPE 3

Placez le petit plat pyrex dans le bain d’huile chaude et insérez le deuxième thermomètre dans le mélange de GV et de têtes broyées. Le but est de chauffer la solution aux alentours de 82 °C afin de permettre aux cannabinoïdes de se diffuser dans la GV. Maintenez cette température pendant 45 minutes en mélangeant fréquemment.

ÉTAPE 4

Retirez le petit plat pyrex du bain d’huile et laissez-le refroidir quelques minutes. Ensuite, placez un chinois sur le pot en verre pour filtrer la mixture. À l’aide d’une spatule, pressez les têtes contre le chinois pour extraire autant de liquide que possible. Répétez l’étape 2 et 3 deux fois afin d’extraire autant de THC que possible en réutilisant de la GV fraîche à chaque fois.

ÉTAPE 5

Maintenant que vous avez collecté 3 fournées dans votre pot en verre, il est temps de purifier votre liquide. Nettoyez votre chinois et faites-le sécher, placez-le sur un pot en verre propre et ajoutez près de quatre couches d’étamine. Versez votre liquide sur l’étamine et laissez le tout être filtré puis se déposer dans le pot. Utilisez une spatule pour presser le moindre résidu.

ÉTAPE 6

Replacez votre liquide purifié dans le petit plat pyrex. Faites chauffer le bain d’huile et placez le petit plat pyrex en son sein. Placez votre thermomètre et chauffez le liquide jusqu’à atteindre précisément 104 °C, maintenez cette température pour une durée de 30 minutes. Cela convertira le cannabinoïde précurseur THCA en THC psychoactif par le biais de la décarboxylation.

ÉTAPE 7

Et voilà ! Utilisez un flacon compte-goutte ou une seringue pour remplir la cartouche de votre vapo stylo d’un liquide aussi propre que puissant !

GLYCÉRINE VÉGÉTALE (VERSION LONGUE)

Il est rare de voir des amoureux du cannabis s’armer de patience. Si c’est votre cas, cette méthode très simple est faite pour vous. Elle n’emploie pas de température élevée. À la place, une longue période de temps permet aux cannabinoïdes de se diffuser au sein du mélange.

ÉQUIPEMENTS

  • Têtes de cannabis
  • GV alimentaire
  • Bol pyrex résistant à la chaleur
  • Papier d’aluminium
  • Plaque de cuisson
  • Four
  • Pot en verre avec couvercle x2
  • Cuillère métallique
  • Chinois
  • Spatule en plastique mou
  • Étamine
  • Freezer

INSTRUCTIONS

ÉTAPE 1

Broyez vos fleurs en petits morceaux à la main ou à l’aide d’une paire de ciseaux. Ne les passez pas au grinder. Si les morceaux sont trop fins, ils traverseront les filtres.

ÉTAPE 2

Recouvrez une plaque de cuisson de papier d’aluminium et répartissez votre matière végétale sur sa surface. Préchauffez votre four à 120 °C. Placez vos têtes à l’intérieur du four pour une décarboxylation de 30 minutes. Retirez-les du four et laissez-les refroidir.

ÉTAPE 3

Placez vos têtes dans un pot en verre avec couvercle. Ajoutez une petite quantité de GV puis mélangez. Continuez à ajouter de la GV au mélange jusqu’à ce qu’il soit grossier et épais. Arrêtez avant que le tout ne devienne trop liquide et trop fin. Vissez le couvercle, inscrivez la date sur le pot et conservez le tout pour une durée d’un mois (on vous avait prévenu, la patience est une vertu).

ÉTAPE 4

Après un mois, retirez le couvercle et mélangez bien la mixture. Ajoutez une cuillère à soupe de GV, mélangez à nouveau, puis remettez le tout de côté pour un mois de plus. Répétez ce processus un mois plus tard.

ÉTAPE 5

À la fin du troisième mois, mélangez la mixture et filtrez-la à l’aide d’un chinois vers un autre pot avec couvercle. Utilisez la spatule pour vous aider. Nettoyez le chinois et le premier pot. Disposez quatre couches d’étamine au fond du chinois puis filtrez votre liquide vers le premier pot. Pressez le moindre résidu à l’aide de la spatule.

ÉTAPE 6

À l’aide de la seringue, ajoutez votre liquide dans une cartouche. Profitez bien !

Royal Queen Seeds Cannabis E-liquids

TESTEZ AUSSI LES E-LIQUIDES AU CBD

La vaporisation d’e-liquides n’a pas pour seul but de faire planer. Les consommateurs médicaux et récréatifs peuvent aussi vaporiser pour profiter d’un effet de clarté cérébrale et de détente offert par le CBD. Les e-liquides au CBD sont non-psychotrope, élèvent l’humeur et calment les nerfs. Ils sont parfaits avant de prendre la parole en public, avant un rendez-vous, un rassemblement social ou avant de dormir. Vous pouvez aussi acheter des e-liquides au CBD déjà préparés si vous n’avez pas le courage de les produire vous-même.

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT

Fabriquer ses e-liquides à la maison est très simple, mais ce n’est pas sans risque. Travailler avec de l’huile chaude peut être très dangereux, faites attention. De plus, vous devrez vous assurer que tous les ingrédients utilisés sont certifiés alimentaires. On trouve un tas de produits à éviter, faites vos recherches et n’achetez que si vous êtes certain. Avec un peu de bon sens et de précautions, vous aurez votre propre réserve d’e-liquide en rien de temps.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.