Le nerolidol est un sesquiterpène, ce qui signifie qu’il est moins volatil et plus aromatique que les monoterpènes et autres substances évaporatives. Plusieurs plantes contiennent du nerolidol, souvent présent dans leurs huiles essentielles. Ces plantes dont le gingembre, le jasmin, le théier, la lavande et la citronnelle, sont toutes fréquemment utilisées en aromathérapie.

Le nerolidol est également présent en grandes quantités dans l’Aframomum pruinosum, le Myrceugenia cucullata, le Siparuna guianensis, le Melaleuca quinquenervia, le Piper claussenianum, l’Eucalyptus nova-anglica, la Brassavola nodosa et la Salvia runcinata. Comme d’autres terpènes, le nerolidol est l’une des substances produites par les plantes en réponse aux attaques d’insectes. Ce terpène sent la terre et le bois, mais avec des notes fruitées et florales d’agrumes, de pommes et de rose. C’est un composant mineur dans les profils terpéniques de nombreuses variétés de cannabis.

Le nerolidol est un ennemi de nombreuses bactéries, champignons, parasites, tétranyques, acariens, poux, etc. Toutefois, les humains peuvent l’ingérer et l’inhaler en toute sécurité. On l’utilise traditionnellement pour ses effets relaxants et est souvent utilisé comme arôme alimentaire. Il est actuellement à l’essai comme activateur de pénétration cutanée pour l’administration transdermique de médicaments. Des études portant sur le nerolidol ont montré des propriétés antifongiques, antibactériennes, anxiolytiques et antioxydantes.

Nerolidol

LE NEROLIDOL CONTRE LES PARASITES ET LES INFECTIONS

Le nerolidol a récemment été étudié pour ses propriétés antiparasitaires, antifongiques et antibactériennes. Des recherches sur des souris et des cultures cellulaires ont montré que le nerolidol pouvait réduire les infections leishmaniose. Ce terpène a empêché la croissance des parasites dans les tests de laboratoire, et il pourrait être plus étudié pour le traitement de la Leishmaniose chez l’homme, une infection qui touche 14 millions de personnes dans le monde, avec un large éventail de maladies et de résistance aux approches thérapeutiques.

Une autre étude sur des animaux a montré que le nerolidol peut réduire les lésions cutanées causées par l’infection fongique du Microsporum gypseum, et il a également été constaté que ce terpène peut travailler en synergie avec des antibiotiques pour détruire les pathogènes bactériens plus efficacement que le seul médicament antibiotique. D’autres études récentes montrent les propriétés antiparasitaires et insecticides de ce terpène, tant sur les animaux que sur les plantes.

Le paludisme est également un sujet d’intérêt pour les chercheurs en terpène. L’activité antipaludique du nerolidol a été étudiée dans un modèle murin, où le terpène a été administré par voie orale et par inhalation. Dans les deux cas, la parasitémie a été empêché de 80 % à presque 100 % jusqu’à 14 jours après l’infection. Après 30 jours d’infection, le taux de survie des souris traitées par voie orale était de 90 % comparativement à 16 % chez les souris non traitées. La toxicité du nerolidol n’était pas significative.

LE NEROLIDOL ET LE CERVEAU

Bien que l’on soupçonne que le nerolidol possède des mécanismes qui affectent le cerveau, il n’a pas été étudié comme d’autres huiles essentielles pour ses effets anxiolytiques sur les modèles animaux. Cependant, une étude a montré les effets sur le système nerveux central chez la souris, indiquant que le nerolidol exerce un effet anxiolytique sans altérer la coordination motrice. Les mécanismes exacts de cette action sont encore inconnus, mais les résultats de laboratoire confirment une fois de plus la validité de l’utilisation traditionnelle de certains fruits et herbes contenant ce terpène.

Une autre étude a évalué les effets neuroprotecteurs du nerolidol contre le stress oxydatif dans les cellules neuronales par rapport à la vitamine C. La recherche, effectuée sur des souris, a également évalué les effets sédatifs du nerolidol par rapport au diazépam (initialement commercialisé sous le nom de Valium). Le nerolidol a des effets sédatifs sur les animaux, en plus de ses effets antioxydants sur l’hippocampe des sujets.

Nerolidol

LE NEROLIDOL ET LA PEAU

L’un des effets les plus reconnus du nerolidol est, à ce jour, l’amélioration de la pénétration dermique par d’autres principes actifs. De nombreux terpènes sont des activateurs de pénétration transdermique non irritants et sont donc utilisés dans l’industrie pharmaceutique et nutraceutique. Une étude a montré un profond effet d’amélioration de la pénétration cutanée rendu possible par les terpènes. L’ordre de classement de l’effet d’amélioration du diclofénac sodique avec de fortes doses de terpènes place le nerolidol en première position, suivi du farnésol, du carvone, du méthone et du limonene oxyde. L’ordre de classement avec les doses plus faibles de terpènes était ; farnésol, carvone, nerolidol, menthone, et limonenoxyde.

Les utilisateurs (et les producteurs) de crèmes, lotions et baumes pour le traitement des affections cutanées, ou simplement pour les soins quotidiens de la peau, pourraient tenir compte de cette meilleure pénétration des produits topiques rendue possible par le nerolidol, ainsi que de sa non-toxicité, dans le choix de leur mélange de composants préférés.

LE NEROLIDOL DANS LA PLANTE DE CANNABIS

Les profils terpéniques peuvent varier considérablement chez les plantes de cannabis selon les facteurs génétiques et environnementaux. Bien qu’il ne soit pas si facile de choisir une variété qui contient un terpène spécifique, surtout si ce n’est pas l’un des plus importants, l’idée est de considérer que de nombreuses variétés de cannabis qui contiennent du nerolidol pourraient avoir un arôme boisé, fruité et d’agrumes qui persiste sous forme de fleur et lorsqu’elles sont brulées.

Un exemple d’une variété contenant du nerolidol est la Royal Jack Automatic, qui est une version autofleurissante de la célèbre Jack Herer, avec un goût et des effets très proches de l’originale. Une autre, la Royal Cookies, une variété qui mélange des notes sucrées et terreuses, et mesurée jusqu’à 23 % de THC dans ses têtes mûres. Il est bon de se rappeler que même les terpènes les plus persistants peuvent se dégrader et se consumer pendant la combustion. La vaporisation du cannabis est toujours un meilleur choix, tant pour votre santé que pour maximiser l’expression terpénique. Si vous êtes cultivateur, n’oubliez pas de lire nos conseils pour maximiser les terpènes de vos plantes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.