Product successfully added to your shopping cart.
Check out
 

Voici le premier article d'une nouvelle série avec Kike L., photographe officiel de Royal Queen Seeds. Nous poursuivrons cette série de photographies détaillées au cours des prochains numéros, en nous occupant toujours de nouvelles variétés.

Pour effectuer les tests, nous avons fait en sorte de recréer un espace le plus similaire possible à une auto-culture aux dimensions modestes, dans le but d'obtenir le même résultat que n'importe quel cultivateur débutant qui achète le matériel de base nécessaire pour une culture standard, avec un sachet de graines féminisées.

Les plantes ont poussé sous une lampe Philips Son-T Pia, avec un réflecteur équipé d'ailes réglables. Cette lumière peut ouvrir ou fermer les ailes, en rendant ainsi la zone éclairée adaptée au développement et aux exigences de la plante. La ventilation fondamentale a été obtenue à l'aide d'un extracteur tubulaire et aspirateur, équipé de filtres adéquats. Nous avons aussi utilisé un ventilateur pour distribuer l'air dans toute la pièce.

Les plantes ont germé dans de la laine de coton et ont ensuite poussé pendant quelques jours sur un balcon ensoleillé. Si vous utilisez la lumière naturelle pendant la germination et la première phase de croissance, assurez-vous qu'elle soit suffisante. Dans le cas contraire, les plantes pousseront faiblement, en file indienne et tournées vers le soleil. Mais il ne faut pas exagérer non plus, car vous risqueriez de brûler les plants.

Pour le terreau et les engrais, nous avons choisi la célèbre marque hollandaise Atami. La ligne Bio d'Atami est parfaite pour les cultivateurs qui souhaitent avoir la garantie de la saveur et de l'arôme. Dans le cas présent, nous voulions obtenir des plantes vraiment belles, avec un bon aspect pour être photographiées : nous avons donc choisi Bloombastic. Pour ceux qui ne le savent pas, Bloombastic Box est un kit qui contient le Bloombastic, un litre de Terra Leaves et un litre de Terra Max, ainsi qu'une petite boîte de stimulateur de racines Root-C et une autre d'Atazyme, la substance enzymatique d'Atami. Étant donné que les plantes devaient être nourries de façon intense, une abondance d'enzymes était importante : nous avons donc acheté une bouteille supplémentaire. Les autres produits étaient fournis en quantité suffisante, ce qui démontre que Bloombastic Box est vraiment bien conçu. Le substrat a pris la forme du Bio Grow Mix, toujours d'Atami. Ce mélange léger contient peu de nutriment, mais il a un excellent drainage, ce qui vous permet d'utiliser l'irrigation que vous préférez.

Les plantes ont été transférées dans les vases définitifs lors de leur passage de l'extérieur à l'intérieur. La première semaine, elles ont reçu uniquement le stimulateur de racines Root-C, mais nous les avons ensuite laissées pousser pendant deux autres semaines, avec 18 heures de lumière et 6 d'obscurité par jour. Durant cette période, elles ont été nourries uniquement avec l'engrais de croissance Terra Leaves. Quand nous sommes ensuite passés à 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité, nous avons aussi remplacé ce produit par le nutriment de floraison Terra Max. La floraison a commencé à la quatrième semaine et nous avons alors ajouté le Bloombastic. Cet additif est une super-substance pour la floraison, qui nourrit les fleurs et améliore donc le goût. Des enzymes ont été utilisés en abondance pendant tout le processus. Au cours des deux dernières semaines, l'irrigation a été effectuée uniquement avec de l'eau.

Nous n'avons pas taillé les pointes, car nous voulions obtenir la forme la plus naturelle possible. Vers la deuxième semaine de floraison, nous avons coupé les branches les plus basses pour favoriser le passage de l'air et concentrer l'énergie de la plante sur les branches supérieures.

La floraison s'est développée exactement comme prévu. L'influence Sativa se voyait clairement dans la structure avec un espace moyen/grand entre les entre-nœuds, mais sans exagérer ni poser de problème à cause d'une hauteur excessive. Ils ont rapidement formé la première marijuana, tandis qu'ils se mélangeaient, donnant lieu à de grandes cimes vaporeuses. La période totale de floraison a duré neuf semaines. Nous aurions pu les tailler avant, mais nous voulions qu'elles soient les plus belles possibles. Il faut faire très attention avec certaines variétés féminisées, car si vous les laissez mûrir trop longtemps, la possibilité de voir apparaître des caractéristiques hermaphrodites augmente.

Il est très facile d'effectuer la manucure, car la plante produit très peu de feuilles malgré l'immense récolte. Après une première manucure légère, nous avons effectué notre dernière session de photographies. Nous avons ensuite placé les plantes dans l'obscurité pendant 24 heures, puis nous avons effectué la récolte. Nous avons suspendu les plantes dans la zone de culture : elles ont commencé à être propres après trois semaines. Nous les avons donc transférées dans leur récipient définitif.

Au moment de la dégustation, Flower Power proposait une combinaison de tonalités uniques, avec une touche d'anis et une influence d'agrumes. Il s'agit sans doute d'un goût frais qui ne lasse pas et permet de fumer à durée indéterminée. L'effet démontre une claire présence Sativa avec une touche cérébrale et énergétique. Cette plante peut être fumée dès le début, elle ne vous décevra pas et ne vous donnera pas mal à la tête. C'est une variété Royal Queen Seeds qui deviendra sûrement populaire auprès de ceux qui recherchent une Sativa à la croissance rapide et avec une bonne production.